Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

mmigration clandestine : 52 Somaliens retrouvés morts dans le ...

De
12 pages

mmigration clandestine : 52 Somaliens retrouvés morts dans le ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 161
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME A LA LUTTE CONTRE LA PIRATERIE La Somalie sombre dans un engrenage chaotique
Dr. Djibril DIOP Université de Montréal (Québec) djibril.diop@umontreal.ca
Résumé Région stratégique pour la navigation maritime internationale, la Corne l’Afrique est devenue en espace de quelques années, l’une des zones le plus dangereuses du monde. En effet, en outre d’être un refuge de groupes terroristes, la Somalie pays sans loi, est devenue le réceptacle d’une piraterie affreuse. Alors que la pauvreté qui est la résultante de cette insécurité permanente favorise une émigration clandestine à travers une traversée périlleuse dans le golfe d’Aden.
Mots clés: Piraterie, terrorisme, immigration clandestine, golfe d’Aden, Somalie.
INTRODUCTION
Jusque-là, la Somalie c’est signalée par le chaos qui y règne et la montée de l’islamisme radical, notamment depuis le renversement du dictateur Mohamed Siad Barre en 1991. Mais depuis quelques années, les côtes somaliennes ont la sinistre réputation d'être des plus dangereuses au monde à cause des pirates qui y sévissent. Ces bandits des mers intensifient les abordages, profitant du désordre politique dans le pays. Juchés sur de petites embarcations très rapides, des groupes armés jusqu'aux dents foncent à la tombée de la nuit ou au lever du jour sur leur proie, arraisonnant navires marchands comme voiliers qui entrent en mer Rouge depuis l'océan Indien ou en provenance du canal de Suez. Le nombre d'attaques est tel qu’il a fini par perturber dans cette zone stratégique pour le trafic maritime international. Parallèlement, face à l’insécurité et à la paupérisation croissante, une frange importante de la population cherche coûte que coûte à fuir, dans une traversée souvent dramatique à travers le golfe d’Aden, vers le Yémen.
Au-delà de l’analyse géostratégique globale, ce texte structuré en trois parties, tente de cerner les connexions entre ces différents éléments dans ce pays déchiré par plus d’une décennie de guerre civile. La première fait l’état du contexte régional, notamment dans le cadre de la lutte contre le terrorisme depuis 2001 ; la deuxième une analyse ce fléau qu’est devenu, la piraterie, venue se greffer aux autres maux qui gangrènent ce pays ; quant à la troisième partie, elle essaie de saisir la dimension de l’émigration clandestine, qui se présente comme résultante de ce contexte trouble, dans la région.
LA CORNE DE L’AFRIQUE : UN CŒUR GEOSTRATEGIQUE TROUBLÉ
La Somalie : un pays en décomposition avancée
Coincée entre l’Océan Indien, l’Océan pacifique à l’Est, la Mer Méditerranéenne et la Mer Rouge au Nord et au Nord-Est le Moyen-Orient, la Corne de l’Afrique constitue cœur stratégique à chaque crise pétrolière (Carte 1). Soucieux de protéger les routes maritimes, de veiller sur l’équilibre régional, en particulier sur l’Irak et l’Iran, de maintenir une présence en Asie où les tensions entre l’Inde et la Chine d’une part et le Pakistan et l’Inde d’autre part sont récurrentes, de contrôler le débouché de la mer Rouge et du canal de Suez, et de pouvoir intervenir si 1 nécessaire en Afrique, les États-Unis y maintiennent une présence militaire active .
1 e e La V flotte à la Méditerranéen et la VI dans l’Océan Indien.
1