//img.uscri.be/pth/8b338c74c174acea1555d9bbd1bb119484dc2b75
Cette publication est accessible gratuitement
Lire

Plan de Développement territorial - Ligue Régionale du Lyonnais de BasketBall

77 pages

Plan de Développement territorial de la Ligue du Lyonnais de Basketball [2012-2016]

Publié par :
Ajouté le : 27 janvier 2014
Lecture(s) : 1 676
Signaler un abus
Projet de développementterritorial
Plan d’action 2013-2016
Ligue du Lyonnais de Basketball
Et Demain…
Sans doute seraitce trop ambitieux et trop prématuréde vouloir faire le bilan d’une expérience comme celle à laquelle nous venons de nous confronter sur notre territoire. Pour nos structures, nos dirigeants, nos adhérents s’engager dans une démarche de projet, sur un temps aussi long (18 mois au total), avec autant d’acteurs, relève d’une première, d’une nouvelle étape dans notre compréhension et appréhension de notre sport et de son organisation.
Ce travail accompli n’aurait pas pu être mené sans l’implication de tous les acteurs sur le terrain, qui ont bien compris que nous devions changer, nous réformer, transformer, moderniser une organisation politique, sportive et territoriale qui n’est plus totalement en phase avec la pratique même de notre sport et ses passionnés.
Etre fier de nos couleurs, de nos équipes, de notre sport et de ses médaillés, défendre les particularités locales, régionales, s’enorgueillir de nos succès, ne doit pas nous empêcher de regarder avec lucidité nos apories et les menaces qui pèsent sur notre pratique. L’attractivité des territoiresau dépens d’autres, les lieux de vie, de travail, d’études et de pratique, les recompositions socioéconomiques de notre société, et les difficultés financières auxquelles nous sommes confrontées sont autant de défis à relever pour les mandats à venir, avec des élusà qui l’on demande de démontrerdes compétences, de la disponibilité et pour qui la gestion de structures comme les nôtres relève parfois du professionnalisme.
Demain, c’est une petite révolution que nous vivons pour que notre sport prenne toute sa place dans l’économie sociale et solidaire, même si, ce travail mené à l’échelle de notre territoire actuel, et de fait, biaisé et appelle à la réalisation de plans de développement territoriaux à des échelles certainement encore plus pertinentes.
Merci de votre participation ! Merci de votre confiance ! Bonne lecture !
Amitiés sportives,
Mili SPAHIC Vice Président en charge du projet de développement
JeanPierre GOMEZ Président de la Ligue du Lyonnais de Basketball
Préambule
a) Présentation
En 2010, le basketball était le deuxième sport collectif le plus pratiqué en France après le football, avec un total de 456 036 licenciés. Aujourd’hui, la FFBB ne compte pas moins de 481 508 licenciés soit une évolution de 5,59% en deux années. La Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball existe depuis sa déclaration à la Préfecture du Rhône, le 13 octobre 1932, sous le nom de « Comité Régional de Basketball du Lyonnais ». Elle regroupe le départementde l’Ain, de la Loire et du Rhône. Dans l’article 1 des statuts de la Ligue, nous apprenons qu’« il est constitué entre les groupements sportifs affiliés à la Fédération Française de Basketball(FFBB), et ayant leur siège dans les départements AIN, LOIRE, RHONE, une Association régie par la loi du 1er juillet 1901 ayant pour titre : LIGUE REGIONALE DU LYONNAIS DE BASKETBALL ». Autrement dit, la LRB est une association sportive qui appartient à la FFBB, et à ce titre, elle se voit attribuer plusieurs missions : développer le basketball sur le territoire des départements de l'Ain, de la organiser et Loire et du Rhône ;
 des compétitions de basketball au niveau régional ; organiser
 tous documents et règlements relatifs à la pratique du basketball ; diffuser
 des cours, des conférences, des stages et des examens. organiser La LRB jouit de l’autonomie administrative et financière dans le cadre de la délégation fédérale. En outre, «Les statuts et règlements de l’Association ne peuvent être en contradiction avec des normes légales ou réglementaires, notamment avec les statuts et règlements de la Fédération Française de Basketball. » Les activités de la Ligue, déterminées par la décentralisation de la fédération française de basket, sont les suivantes :  Gestion des championnats régionaux (enfants, jeunes, séniors ; Homme/Femme) ; Formation des arbitres et organisation de l’arbitrage en région ;Formation des entraineurs jusqu’au brevet d’état ; Formation du joueur et de la joueuse ; potentiels (1315 ans) via le travail des techniciens de la ligue, des jeunes  Détection et des comités départementaux ;
accueil équipe de France féminine, organisation OpenOrganisation d’évènements : RF1 (déclinaison événement national) qui rassemble plus de 2000 personnes, organisation de la finale régionale, AG…La Ligue est la seule entité qui peut régir l’organisation du championnat régional sur son territoire (départements de l’Ain, la Loire et Rhône). Il n’y a donc pas de concurrence au niveau régional pour la LRB, ce qui lui confère une certaine largesse dans ses choix. Il est égalementmarché n’est pas un système fermé carimportant de préciser que ce il constitue une étape entre le niveau départemental et le niveau national. Chaque année, en fonction des résultats sportifs, certaines équipes accèdent au niveau régional : celles qui terminent dernières à l’issue de la saison en Nationale 3 (plus bas niveau national) atteignent
4
le niveau R1 (plus haut niveau régional) ; et celles qui terminent premières en D1 (plus haut niveau départemental) atteignent le niveau R3 (plus bas niveau régional). De ce fait, toute équipe gagnant sportivement sa place peut concourir au niveau régional. On dit ici qu’il s’agit d’une ligue ouverte, à la différence des ligues fermées que sont par exemple la NBA (National Basketball Association) ou la NFL (National Football Ligue) aux EtatsUnis. De manière générale, on peut dire que la Ligue doit mener toutes les actions visant à développer le basketball sur son territoire sous la tutelle de la FFBB.
b) Fonctionnement
1. La gouvernance : Au sein de La LRB, nous pouvons compter 3 différents membres possibles : les membresde droit, appartenant à des groupements sportifs affiliés à la Fédération Française de Basketball et ayant leur siège social au sein des départements de l’Ain, de la Loire et du Rhône ;
 membres lesactifs, personnes physiques agréées par le comité directeur ;  les membresd’honneurs, donateurs et bienfaiteurs, dont le titre peut être accordé par le Comité directeur. La LRB est administrée par un Comité Directeur de 34 personnes, élu pour une durée de 4 ans par l'Assemblée Générale de la LRB. Ce Comité Directeur se réunit environ 4 fois par an. Il doit comprendre au moins :  Un médecin licencié auprès de la Fédération ; Un jeune de moins de 26 ans au jour de l’élection ; doit y avoir un égal accès  Ildes femmes et des hommes au comité directeur. Après l’élection du président, le Comité Directeur élit en son sein un bureau, qui se réunit chaque mois et joue un rôle important dans la gestion quotidienne de l’organisation. Il comprend (les noms écrits entre parenthèse sont les personnes occupant le poste actuellement) :  président (JeanPierre Gomez) ; un  viceprésidents (respectivement JeanMarc Detour, Alain Serres, Mili Spahic) ; trois  un trésorier général (JeanPaul Robin) ;  un secrétaire général (Joel Scomparin) ;  membres. huit Depuis septembre 2012, le bureau a mis en place 4 pôles transversaux permettant de mutualiser les travaux des commissions et de gagner en efficacité, tels que listés ciaprès et détaillés cidessous :  Pôle prospectifstratégieRessources Humaines ;
 Pôle territoirecompétence ;
5
 formation Pôledéveloppement ;  communication Pôlemarketing.
Ces quatre pôles sont euxmêmes constitués de 13 commissions régionales : la commission technique, sportive, finance…2. Les bénévoles et salariés :Aujourdhui : une assistante de salariés sept, la Ligue compte 35 bénévoles et direction, un comptable, un responsable administratif et financier, un chargé de marketing, 2 conseillers techniques fédéraux et un agent de développement. Elle compte, par ailleurs, 2 Cadres Techniques Sportifs (CTS) mis à disposition par le ministère des sports. L’un des deuxCTS, Jean Pierre Morateur, assure également un rôle de manager au sein de l’équipe de la ligue ; il assure le lien hiérarchique avec l’équipe salariée.
6
Voici l’organigramme de la structure tel qu’il était défini début 2013:
c) Positionnement dans l’environnement1. La place de la Ligue dans le basketball français : La LRB regroupe à l’heure actuelle 316 clubs et 37 680 licenciés, ce qui en constitue la troisième Ligue française en termes de nombre de licenciés,la Ligue des pays de laaprès Loire (61 403 licenciés) et celle de l’ÎledeFrance (58 175 licenciés). Elle en devient la première si l’on se rapporte au nombre de licenciés au kilomètre carré (2,7 licenciés/km2). On peut analyser plus finement les licenciés en les classant par sexe, âge et niveau de pratique :
7
Nombre de licenciés (hors licence journée, découverte)
MASCULINS
Dont  de 18 ans
FEMININS
Dont  de 18 ans
TOTAL GENERAL
Dont  de 18 ans
2012 / 2013
36833
21994
12272
14839
8707
36833
20979
Loisir  Dirigeant Départemental Régional National InternationalTOTAL Niveau de licenciés Adultes  18 Adultes  18 ans Adultes  18 Adultes  18 Adultes  18 ans pratique ans ans ans Nombre Nombre de  190 68 171 11 13 35 18 36833 d’équipes joueurs 7 1 8 2 7 Nombre 1907 8172 22881 1456 1781 420 216 dindividuels2. Ancrage territorial et partenariats : L’Etat, via le CNDS (Centre National pour le Développement du Sport), et la région Rhône Alpes sont les principaux partenaires de la ligue. Le CNDS finance la ligue sur des fiches actions dans lesquelles des projets spécifiques sont développés. La participation de la région n’est pas significative au regard de l’absence de projet régional ; la ligue n’intervenant que sur la Loire, le Rhône et l’Ain. La ligue des Alpes couvre les 5 autres départements et possède 20 000 licenciés. Dans les années 2000, à la demande de la région RhôneAlpes, une coordination a pourtant été créée en vue de développer quelques projets spécifiques RhôneAlpins. Mais le manque de volonté de certains élus n’a pas permis à ce jour de créer un vrai projet au sein de la coordination et de développer à terme un projet d’entité commune.La ligue a développé très peu de partenariat privé sur le territoire ; seul le Crédit Mutuel la soutient annuellement depuis plusieurs saisons en qualité de Partenaire Majeur. 3. Parties prenantes : On distingue 6 parties prenantes différentes qui viennent influencer sur la LRB de part leur implication dans la ligue. La FFBB représente le basketball français auprès des pouvoirs publics ainsi qu’auprès des instances sportives nationales et internationales. Elle se charge de défendre les intérêts moraux et matériels du basketball en France. Régissant sa pratique, elle a pour objet d’organiser, de développer et de diriger ce sport en France. Un de ses objectif est l’accès à tous de la pratique notamment par l’organisation de compétitions de toute nature entre les différentes associations affiliées, les Comités Départementaux (au nombre de 95), et Ligue Régionale (32) dont la LRB fait partie. La FFBB délègue donc l’organisation des compétitions et la promotion du basketball français dans la région du Lyonnais.
8
Les comitésreprésentent l’étage départemental de l’organisation du basketball en France, au même titre que les Ligues représentent la fédération au niveau régional. La hiérarchisation est donc simple : Niveau national = Fédération Française de BasketBall Niveau régional = Ligue Régionale de BasketBall Niveau départemental = Comité Départemental de BasketBall Niveaulocal=ClubdebasketballLes clubs ont une implication directe avec laLRB vu qu’ils composent celleci. Les entraineurs, joueurs de sélection et officiels mais également les entreprises (sponsors, partenaires, prestataires de services) influencent aussi la LRB de par leur image de marque et leur notoriété. Enfin les institutions publiques (Région Rhône Alpes, DRJS) sont également en relation avec la Ligue et les échanges entre ces deux structures sont indispensables, notammentde subventions, de matériel, et d’organisation en général.sur des questions . Le schéma cidessous résume les différentes parties prenantes en lien avec la Ligue du Lyo
x ci dessous le lien entretenu entre la ligue et la dite partie prenante. Ce sont les informations principales qui ont été décrites et non une liste exhaustive des rapports. Ces informations permettent d’avoir un aperçu des relations actuellement existantes et donc de guider lacréation du projet de développement.
9
Clubs
Quelle Stratégie visà vis des clubs ? Qu’apporte quoi les clubs peuvent freiner Ennt les clubs à la Qu’apporte la ligueaux clubs ?(Positionner la boule bleu sur Ligue ? les actions de la ligue ? l’échelle de graduation)Apparemment POSITIF :Apparemment POSITIF :Sans les clubs, il n’y a plus de Partenaire privilégié championnat : le développement du (++)  Risques de perte =  Risques de perte =basket ne serait plus assuré partout   Un apport financier venant  Un cadre juridique,sur le territoire et la pratique elle  de la licence technique, organisationnel etmême serait mise en danger.   Un intermédiaire/une relation institutionnelavec les joueurs du territoire  Un relai des informations deCe sont des acteurs indispensables  la FFBBau fonctionnement de la ligue,  Acquis à préserver =puisque sans eux, l’existence même  L’apport financier Acquis à préserver = de la structure ne fait plus sens.   La relation avec les joueurs  La mise en place de projetsAvant même les pratiquants, ce de développementsont les clubs qui composent une   Le soutien institutionnel et qui la font vivre. ligue Apparemment NEGATIF :Apparemment NEGATIF : Etant donné que les clubs ont et sont la relation de proximité avec  Manques =  Manques = les pratiquants, ils ont un po uvoir   Une réelle visibilité devant  Un apport technique et un très fort quant au bon les joueurs du territoire accompagnement dans le développement du basket sur le   Une relation avec les développement des clubs territoire : ils sont les garants de dirigeants  Des services pour aider le l’image et de la notoriété du basket quotidien des clubs auprès des licenciés  Disfonctionnements =   Mauvaise communication  Disfonctionnements = Ignorer () avec les clubs et leurs dirigeants Des actions d’aides au développement
Comités
Quelle Stratégie visà vis des comités ? Qu’apportent les comités à la En quoi les comités peuvent freiner Qu’apporte la ligueaux comités ?(Positionner la boule bleu sur Ligue ? les actions de la ligue ? l’échelle de graduation)Apparemment POSITIF :Apparemment POSITIF :Les comités sont un intermédiaire Partenaire privilégié avec les clubs. Ce sont eux qui (++)  Risques de perte =  Risques de perte =maintiennent des relations   Un intermédiaire/une relation  Un soutien institutionnelphysiques avec les dirigeants, avec les clubs du territoire  La mise en place de projetsentraineurs, pratiquants. Ils sont les   Une veille sur les clubs et de développement et de moyensreprésentants du basket et de son leurs besoins humains, techniques, logistiquesimage devant leur département   Une maitrise du territoire  Acquis à préserver =Néanmoins, les comités dépendent  Acquis à préserver =  Le soutien institutionnel de la ligue, qui oriente les projets de  L’apport financierdéveloppement, les grands axes   La relation avec les clubsstratégiques, et qui alloue certaines ressources nécessaires. Apparemment NEGATIF :Apparemment NEGATIF : Les comités peuvent donc freiner  Manques =  Manques = les avancés s’ils décident de ne pas   Des relations pas assez  Un suivi des actions de rejoindre les projets territoriaux ou développées avec les clubs développement de ne pas les appliquer totalement.  Un accompagnement dans le   Disfonctionnements = développement   Pas de cohérence territoriale  Pas d’unité dans les Disfonctionnements = pratiques et les formations Des actions d’aides auIgnorer () développement