Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

prix littéraire

De
3 pages

prix littéraire

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Allocution de bienvenue
de l'Amiral Garibal,
Président du Cercle.
Comme chaque année la
remise du Prix littéraire donne
lieu à une soirée conviviale et
animée.
Le cocktail se déroule dans
une ambiance chaleureuse, où
tout le monde prend plaisir à se
retrouver.
Des participants d'horizons
et de cultures divers et variés.
Fondé en 1983, le Prix du Cercle de la Mer est destiné à
couronner pour ses qualités littéraires un ouvrage de
nature à éveiller l’intérêt et l’attrait pour les choses de la
mer.
Pour remplir les conditions de sélection, les livres doivent
se rapporter indiscutablement à la mer ou au monde
maritime et d’une qualité littéraire reconnue, et être
envoyés avant le 1er mars, au Cercle de la Mer, port de
Suffren, 75007 Paris. Soit un exemplaire dans un premier
temps, puis après la dernière sélection 11 exemplaires
pour le choix final.
Le responsable de la sélection est le président du Jury.
Depuis 1997, sont distingués ensemble deux ouvrages :
un livre de littérature générale, roman, document, essai,
biographie ou document historique et un album illustré. La
dotation de chaque distinction est de 800 euros.
Le prix est décerné chaque année à l’automne.
Depuis sa création le Prix du Cercle de la Mer a été
présidé par Yves La Prairie, Jean Raspail, Jean Paul
Kauffmann, puis Etienne Taillemite, président du jury
jusqu'en 2006.
Pour 2007, le Président du Jury est monsieur Jean-Michel
Barrault, écrivain de marine.
1983 – Bernard Simiot,
Ces messieurs de Saint-
Malo
, Albin Michel
1984 – Philippe Jeantot,
Trois océans pour une
victoire
, Arthaud
1986 – Amiral Jacques Guillon,
Dumont d’Urville
,
France Empire
1987 – Sylvie Monange,
A l’ancre bleue
, Gallimard
1988 – Pierre Convenant,
Galériens des brumes
,
Ancre de Marine
1989 – Jean-François Deniau,
La Désirade
, Olivier
Orban
1990 – Noëlle Dück,
La malédiction du général
Grant
, Ouest-France
1991 – Robert Sténuit, pour l’ensemble de son
oeuvre et
L’or à la tonne
, Glénat, mention album Daniel
Hillion,
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin