La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Année économique et sociale 2006 en Martinique

De
1 page
Comptes économiques Consolidation de la croissance indiciaire dans la fonction publique Une croissance en dents de scieEn 2006, la croissance ne font augmenter la masse salarialedu PIB de la Martinique Évolution du PIB martiniquais, que de 2,3 %, contre 4,3 % en 2005. en volumeest de +2,8% en volume.
Voir plus Voir moins

Comptes économiques
Consolidation de la croissance
indiciaire dans la fonction publique Une croissance en dents de scieEn 2006, la croissance
ne font augmenter la masse salarialedu PIB de la Martinique Évolution du PIB martiniquais,
que de 2,3 %, contre 4,3 % en 2005.
en volumeest de +2,8% en volume. Elle contribue pour 1,0 point à la En %
Après un résultat excep- croissance du PIB.
Les statistiques du commerce exté-tionnel en 2005 (+4,6%),
rieur sont atypiques en raison des
la croissance écono- échanges de produits pétroliers, à l’im-
mique est en phase de portation et à l’exportation, découlant
des mises aux normes européennesconsolidation.
des installations de la SARA. Le taux
Source : INSEE - CEROMElle est tirée par les de couverture se redresse grâce aux
son des diffi cultés des fi lières bananeinvestissements et les ventes de produits raffi nés, dont les
(-6%) et canne (-22%).prix ont augmenté, à destination deexportations portées par Les services évoluent un peu plusla Guadeloupe. Les exportations de
les produits pétroliers. lentement que le PIB. La demandebananes sont en baisse, en volume
des ménages est peu soutenue maisLa consommation fi nale, comme en valeur. Au total, le taux
celle des entreprises conserve son de couverture (hors tourisme) atteint autant pour les ménages
dynamisme. Dans les services admi-23,4% contre 20,5% en 2005.que pour les administra- nistrés, la nouvelle présentation desLe secteur du BTP investit toujours
comptes publics (LOLF) ne permettions, s’infl échit. mais moins qu’en 2005, année ex-
d’appréhender que diffi cilement lesceptionnelle. Sa croissance en volu-a croissance de l’économie marti- évolutions.me est estimée à 3,3% contre 5,3%Lniquaise en 2006 s’explique une Le prix du PIB augmente de 2,2%,en 2005. La forte croissance de cesnouvelle fois par les efforts d’inves- après 3,4% en 2005. Cette haussedeux années ne suffi t pas à effacer letissement. Ils progressent de 5,8 % modérée est due à une légère in-très mauvais résultat de 2004 (-11%en volume, en léger repli par rap- fl exion des prix pétroliers, tandis queen volume).port à 2005 (9,5%), et contribuent l’indice des prix à la consommation En 2006, l’industrie bénéfi cie despour 1,3 point à la hausse du PIB. Ils des ménages augmente au mêmeinvestissements importants réaliséss’expliquent principalement par les rythme qu’en 2005 (+2,4%).ces dernières années. La croissancecommandes de biens d’équipement
de sa valeur ajoutée atteint 3,7% en (+9%). L’investissement immobilier
volume, après +2,1% en 2005.progresse de 3,5%, cette bonne Florence FRENET,Pour la quatrième année consécu-orientation trouve probablement son Claude JOEGERtive, l’agriculture est en baisse, en rai-origine dans les effets de la défi sca-
lisation, la progression des prix des
2006 en brefloyers et la fi n des fi nancements insti-
tutionnels de 2006 (DOCUP, Contrat Principaux agrégats de la Martinique en 2006, en volume
de Plan État-Région…). Pour la qua- En % et million d’euros
trième année consécutive, le taux
d’investissement (22% en 2006), est
supérieur à la moyenne nationale.
Avec une progression de 1,6% en vo-
lume, la consommation des ménages
ralentit en 2006. Des augmentations
salariales modérées, le relèvement
du smic de 3 % en milieu d’année
et la faible revalorisation du point
Source : INSEE - CEROM
7N° 69 - Martinique - Septembre 2007
AES69_martiniqueEL2.indd 7 11/09/2007 15:05:03

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin