Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bilan 2008 dans l'Orne

De
2 pages
gional qui lui est de 7,7 %. Tous les demandeurs d’emplois sont concernés par la reprise du chômage mais se sont les jeunes de moins de 25 ans qui sont les plus affectés.le marché du travail se détériore L’industrie en crise Dans l’industrie, secteur phare du département ornais, les ef- En 2008, l’Orne connaît une année écono- fectifs (y compris l’intérim) chutent de 2,0 % en 2008 après s’être mique assez difficile. Les effectifs salariés stabilisé en 2007. La quasi-totalité des piliers de l’industrie or- baissent fortement, en particulier parmis naise (automobile, plasturgie, agro-alimentaire) est concernée les emplois intérimaires. Parallèlement, le par ce repli. Seule la mécanique réussit à s’en sortir. nombre de demandeurs d’emploi augmente de 23,7 % ce qui élève le taux de chômage à Les services marchands sont également affectés par ce 8,0 % de la population active. L’industrie et contexte économique difficile. Après avoir augmenté de 1,1 % les services marchands sont les plus affec- l’année précédente, les emplois hors intérim de ce secteur tés par ce climat morose. Le secteur de la sont en repli (- 0,5 %). Les services aux entreprises subissent construction réussit, quand à lui, à mainte- les effets de la crise industrielle. L’évolution des créations nir ses effectifs salariés. d’emplois (hors intérim) dans cette branche reste inférieure au niveau régional ( + 0,8 % contre + 2,0 %).
Voir plus Voir moins

gional qui lui est de 7,7 %. Tous les demandeurs d’emplois sont
concernés par la reprise du chômage mais se sont les jeunes
de moins de 25 ans qui sont les plus affectés.le marché du travail
se détériore L’industrie en crise
Dans l’industrie, secteur phare du département ornais, les ef-
En 2008, l’Orne connaît une année écono- fectifs (y compris l’intérim) chutent de 2,0 % en 2008 après s’être
mique assez difficile. Les effectifs salariés stabilisé en 2007. La quasi-totalité des piliers de l’industrie or-
baissent fortement, en particulier parmis naise (automobile, plasturgie, agro-alimentaire) est concernée
les emplois intérimaires. Parallèlement, le par ce repli. Seule la mécanique réussit à s’en sortir.
nombre de demandeurs d’emploi augmente
de 23,7 % ce qui élève le taux de chômage à Les services marchands sont également affectés par ce
8,0 % de la population active. L’industrie et contexte économique difficile. Après avoir augmenté de 1,1 %
les services marchands sont les plus affec- l’année précédente, les emplois hors intérim de ce secteur
tés par ce climat morose. Le secteur de la sont en repli (- 0,5 %). Les services aux entreprises subissent
construction réussit, quand à lui, à mainte- les effets de la crise industrielle. L’évolution des créations
nir ses effectifs salariés. d’emplois (hors intérim) dans cette branche reste inférieure au
niveau régional ( + 0,8 % contre + 2,0 %). Dans les services aux
personnes, le nombre de salariés permanents est en baisse, ce
qui amplifie le recul de l’activité dans l’ensemble du secteur.
En 2008, l’Orne n’échappe pas au ralentissement écono-
mique qui touche l’ensemble de la région. Le marché du Le secteur de la construction réussit à maintenir ses effectifs
travail se détériore : le nombre de salariés baisse de 1,8 % salariés (+ 0,2 % y compris l’intérim) même si l’activité est
(y compris l’intérim) après avoir augmenté de 1,1 % en 2007. freinée. Seulement 1 300 logements ont été mis en chantier en
La réduction des effectifs du secteur marchand non agricole 2008, soit une baisse de 18,8 % en un an. Mais le niveau des mi-
y est deux fois plus importante qu’au niveau régional (- 2,8 % ses en chantier reste équivalent aux années 2004 et 2005, qui
contre -1,3 %). L’emploi intérimaire est quand à lui, le grand étaient de bonnes années pour le secteur. La réduction du
perdant de ce contexte économique difficile, et ce, quelque nombre de logements en construction est principalement due
soit le secteur. à une chute des mises en chantier des logements collectifs
(- 51,4 % en un an). Si le nombre de logements en construction
est en recul, l’Orne est le département bas-normand où la
Forte hausse du chômage
surface des mises en chantier des locaux a le plus augmenté
(+ 25,0 %). Ceci est dû entre autre à la construction d’une impri-
La réduction des effectifs salariés s’accompagne d’une merie près de Mortagne-au-Perche.
hausse du nombre de demandeurs d’emploi. L’Orne est le
département bas-normand où la reprise du chômage est la En ce qui concerne l’hébergement touristique, le département
1
plus accentuée. En effet, fin 2008, 10 000 Ornais sont inscrits n’a pas renouvelé ses performances de l’année précédente.
à l’ANPE, soit une augmentation de 23,7 % en un an. Cette La fréquentation des campings continue de diminuer mais
croissance du nombre de demandeurs d’emploi se traduit moins rapidement qu’en 2007. Dans l’hôtellerie, le nombre
par une hausse du taux de chômage qui s’élève à 8,0 % de la de nuitées a baissé de 9,8 % et retrouve son niveau de 2006.
e
population active au 4 trimestre 2008 (+ 1,3 points en un an). A l’inverse, les gîtes ruraux sont plus prisés que l’année précé-
Le taux de chômage ornais est devenu supérieur au taux ré- dente : le nombre de nuitées a augmenté de 1,1 % dans ce type
d’hébergement.
Sabrina LEROUX1 Chômeurs à la recherche d’un emploi à temps plein à durée déterminée
Insee Basse-Normandie(chômeurs de catégorie 1).
Insee Basse-Normandie - Bilan 2008TABLEAU DE BORD DE L'ANNÉE 2008 DANS L'ORNE
Orne Basse-Normandie
2008 Évolution 2008/2007 2008 Évolution 2008/2007
Emploi salarié (résultats provisoires)
Emploi salarié total 95 500 - 1,8 % 508 950 - 0,8 %
dont secteur marchand non agricole 62 120 - 2,8 % 333 390 - 1,3 %
Chômage (en % des actifs)
eTaux de chômage localisé (au 4 trimestre) 8,0 % + 1,3 point 7,7 % + 0,9 point
Demandeurs d'emploi de catégorie 1
Ensemble 10 014 + 23,7 % 50 518 + 18,4 %
Créations d'entreprises
Ensemble 946 + 4,8% 5 162 - 1,1 %
Mises en chantier de logements
Ensemble 1 300 - 18,8 % 8 400 - 13,4 %
dont logements individuels pour occupation personnelle 850 - 5,6 % 4 800 - 7,7 %
dont logements collectifs destinés à la vente 150 - 40,0 % 1 350 - 25,0 %
Tourisme
Nuitées en hôtels (en milliers) 426 - 9,8 % 4 599 - 2,5 %
Nuitées en camping (en milliers) 77 - 7,2 % 2 537 - 1,3 %
Nuitées en gîtes ruraux (en milliers) 102 + 1,1 % 540 - 0,3 %
Orne Basse-Normandie
2008 2007 2008 2007
Demandeurs d'emploi de catégorie 1 10 014 8 097 50 518 42 663
Part des femmes (en % du total) 46,5 % 47,9 % 47,6 % 49,4 %
Part des jeunes de - de 25 ans (en % du total) 25,7 % 23,3 % 25,5 % 23,5 %
Part des chômeurs de longue durée (en % du total) 21,7 % 22,0 % 21,9 % 24,3 %
Sources : DRTEFP Basse-Normandie, Pôle emploi
Insee Basse-Normandie - Bilan 2008