La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

COMMERCE EXTÉRIEUR
Le commerce international
de la région Picardie en 2003
Dans un contexte mondial en reprise, mais un contexte national à nouveau en contraction, les
échanges extérieurs picards ont connu un développement contrasté en 2003, marqué cependant
par un retour à un solde commercial très nettement excédentaire.
Ainsi, les échanges extérieurs picards ont évolué à contre-courant de ceux de la France en
2003, avec une augmentation nette des exportations (+1,2% contre -2,5% pour la France) mais une
baisse importante des importations (-6,2% contre -1,6% pour la France), conduisant à une forte
amélioration de la balance commerciale picarde qui devient positive avec un taux de couverture
de 106, 2% contre 98,4% en 2002.
L’Allemagne reste de très loin le principal partenaire commercial de la Picardie.
n 2003, la croissance du croissance de l’Europe, princi- ficiaire pour la première fois La Picardie améliore
commerce mondial pal débouché pour les expor- depuis cinq ans. son rang au sein des
s’est accélérée (de l’or- tations françaises, et l’atonie Ainsi, après quatre annéesE régions françaises
dre de 5,5% contre 3,3% en de l’investissement mondial, consécutives pendant lesquels
exportatrices2002), après avoir enregistré alors que les entreprises fran- le solde commercial était défi-
en 2001 sa plus forte contrac- çaises exportent beaucoup de citaire, la Picardie connaît en Dans ce contexte national
tion (de l’ordre de -3,9%) des biens d’équipement. 2003 une amélioration sensi- notoirement déprimé, les résul-
vingt dernières années. ble puisque son solde commer- tats du commerce extérieur pi-
Une balanceDe son côté, le commerce cial devient positif et s’établit à card lui permettent d’améliorer
commerciale picardeextérieur français a connu une 679 M€, soit une amélioration son positionnement au sein
nouvelle contraction en 2003 : de 461,17% par rapport àexcédentaire des régions françaises expor-
dans un contexte de réduction 2002. tatrices.pour la première fois
des exportations (-2,5%) et, De fait, l’augmentation des Ainsi, la Picardie devient ladepuis cinq ans
eexportations picardes (+1,2%dans une moindre mesure, des 11 région exportatrice fran-
eà 11 732 M€), conjuguée àimportations (-1,6%), l’excé- Sous l’effet conjugué de çaise après avoir été à la 12
une forte contraction desdent commercial de la France l’augmentation soutenue des place en 2002, sa part dans les
impor-tations picardes (-6,2%subit une forte diminution en exportations et de la chute exportations françaises aug-
s’établissant à près de 4 Md€, des importations, le com- à 11 053 M€), a eu pour effet mentant par ailleurs de 3,6% à
merce extérieur picard s’est de faire remonter le taux decontre 10 Md€ en 2002. 3,7%.
notablement amélioré en couverture de 98,4% en 2002Le recul des ventes fran- A contrario, elle rétrograde
e e2003 pour (re)devenir béné- à 106,2% en 2003.çaises en 2003 reflète la faible du 11 au 12 rang des régions
importatrices françaises, sa

part dans les importations fran-




çaises diminuant de 3,6% à




3,4%.

Un commerce
extérieur picard

majoritairement
orienté sur l’Union
européenne, et tout

particulièrement
l’Allemagne

Géographiquement par-
e lant, près des 4/5 (78,6%
en 2003, identique à 2002)
INSEE PICARDIE Dossiers - numéro 35 - 2004 31Commerce extérieur
des échanges commerciaux
(import + export) de la Picar- "




die sont réalisés avec les pays
d’Europe occidentale, un peu
plus des 3/4 (76,2% en 2003
!
contre 76,1% en 2002) avec
les pays de l’Union euro-
péenne, et près de la moitié
!
(47,6% en 2003 contre 49,1%
en 2002) avec les trois pays
« voisins » Allemagne, Belgi-
!
que-Luxembourg et Royaume-
Uni.
L’Allemagne reste donc et !
de très loin le principal parte-
naire commercial de la Picar- $ " % ( ) %
#