La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

17 TERTIAIRE
er Dé fi ni tion su 1 jan vier 2004, plus de 5 600 éta blis se mentsAcom mer ciaux sont re cen sés en Corse. Plus de Com merce : éta blis se ments dont l’ac ti vi té ap -
sept sur dix re lè vent de l’ac ti vi té « com merce de dé tail par tient à l’une des ca té go ries sui van tes : com -
et ré pa ra tions » et ceci quel que soit le dé par te ment. Au merce et ré pa ra tion au to mo bile, com merce de
ni veau national, cette ac ti vi té ne re pré sente que six éta - gros et in ter mé diai res du com merce, com merce
blis se ments sur dix. A l’in verse, le com merce de gros de dé tail et ré pa ra tions d’ar ti cles do mes ti ques.
cons titue 16 % des éta blis se ments com mer ciaux en
Com merce de gros et in ter mé diai res duCorse contre 26 % en France. Il est tou te fois plus pré -
com merce : vente pour compte propre desent en Haute-Corse en rai son de l’im por tance re la tive
biens à des dé tail lants ou à des en tre pri ses. Ildu port de Bas tia.
se dé com pose en : pro duits agri co les bruts,Les com mer ces de dé tail sont iné ga le ment ré par tis
pro duits ali men tai res, biens de consom ma tionsur le ter ri toire. La moi tié des com mu nes de Corse dis -
non biens in ter mé diai res nonpose d’au moins un ma ga sin ali men taire ou non. Les
agri co les, biens d’é qui pe ment pro fes sion nel.pe tits com mer ces ali men tai res (épi ce ries, su pe ret tes)
Com merce de dé tail : com prend les gran des sur -sont les équi pe ments com mer ciaux les plus fré quents :
32 % des com mu nes en dis po sent. Vien nent en suite les fa ces à pré do mi nance ali men taire (hy per -
marchés…), le com merce de dé tail ali men tairebou che ries-char cu te ries : une com mune sur six en vi -
de pe tite sur face ou spé cia li sé (épi ce ries, bou che -ron est équipée. Pour le sec teur non ali men taire, 45 %
des com mu nes sont équi pés d’au moins un com merce ries...), le com merce de dé tail non ali men taire spé -
cia li s é (ha bil le ment, li brairie, phar macie...), lede dé tail spé cia li sé. La plu part de ces com mu nes dis -
com merce d e dé tail non ali men taire non spé cia li sépose éga le ment d’au moins un ma ga sin ali men taire, si -
non ce lui-ci est pré sent dans une com mune proche. La (grands ma ga sins...), le com merce de dé tail hors
ma ga sin (mar chés, ven tes par cor res pon dance...) etCorse ne dis pose d’au cun ma ga sin de hard-dis co unt
l a ré pa ra tion d’ar ti cles per son nels et do mes ti ques.alors que ceux-ci se dé ve lop pent for te ment en France.
erAu 1 jan vier 2005, on dé nombre 11 hy per ma r ché s et Su per ma r ché : éta blis se ment réa li sant plus
41 su p er mar ch és en Corse. La densi té com mer ciale, des deux tiers de son chiffre d’af fai res en ali -
ex primée en sur face de vente par ha bi tant, se situe men ta tion gé né rale sur une sur face de vente
2dans la moyenne fran çaise pour les su per mar chés et com prise entre 400 et 2 500 m .
au-des sus pour les hy per mar chés. Ces der niè res an -
Hy per mar ché : éta blis se ment réa li sant plus
nées, la den si té com mer ciale des hy per mar chés cor ses
d’un tiers de son chiffre d’af fai res en ali men ta -
a rat tra pé la moyenne fran çaise et la dé passe de puis
tion gé né rale sur une surface de vente s u pé -
2000. Celle des su per mar chés s’est sta bi li sée, comme 2
rieure ou égale à 2 500 m .
en moyenne na tio nale.
Hard discount : libre ser vice ali men taire pro -L’é qui p e ment com mer cial est ain si sur di men sion né
po sant des prix bas sur un as sor ti ment de pro -par rap port à la po pu la tion ré si dente pour ré pondre au
duits de base li mi tés avec peu ou pas desur croît de clien tèle es ti vale. La fré que n ta tion tou ris -
mar ques na tio na les, un per son nel ré duit ettique a un im pact po si tif sur l’ac ti vi té com mer ciale .
une cer taine aus té ri té de l’en vi ron ne ment.Ain si, l’em ploi sa la rié dans le com merce de dé tail est
en forte crois sance de puis 1997, pa ral lè le ment à l’es sor No men cla tu re d’ac ti vi tés fran çaise
du tou risme. Il en ré sulte tou te fois une sai son n a li té (NAF/NES) : voir dé fi ni tion au mot-clé 13.1.
marqué e de l’ac ti vi té. Le dé tail des no men cla tu res fi gure sous forme
de ta bleaux en pa ges 196-199.
Champ ICS : voir dé fi ni tion au mot-clé 13.2.
Esti ma ti ons d’em ploi : voir dé fi ni tion au mot-clé 09.2.
Voir aus si Sour ces
« Un pay sage com mer cial hé té ro gène » - [1] Ré per toire des en tre pri ses et des éta blis -
Eco nomie Corse, n° 94 - Insee - Jan vier 2001 se ments - Insee
[2] Di rec tions dé par te men ta les de la concur -« Les ac teurs du commerce élec tro nique » -
Insee Pre mière, n° 999 - Jan vier 2005 - www.insee.fr rence, de la consom ma tion et de la ré pres -
sion des frau des de Corse-du-Sud et de« Le com merce de gros s’a dapte aux pres sions du
Haute-Corse (DDCCRF)
mar ché » -
Insee Pre mière, n° 935 - Dé cembre 2003 - www.insee.fr [3] Esti ma tions d’em ploi - Insee
« Hy per mar chés et grand com merce spé cia li sé :
sé duire et fi dé li ser sa clien tèle par l’in no va tio n » -
Insee Pre mière, n° 891 - Avril 2003 - www.insee.fr
TEC 2005168



Com merce 17.2
erETABLISSEMENTS DU COMMERCE AU 1 JANVIER 2004 [1]
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse Part de la Corse
Acti vi té se lon la NES (champ ICS) nombre nombre nombre %
Com merce et ré pa ra t ion de l'au to m o bile 325 341 666 0,71de gros et in ter mé diai r es 398 510 908 0,44
Com merce de dé tail et ré pa ra t ions 2 002 2 040 4 042 0,83
Ensemble du Com merce 2 725 2 891 5 616 0,71
EQUIPEMENT COMMUNAL COMMUNES EQUIPEES EN COMMERCE
DANS LE SECTEUR DES COMMERCES DE DETAIL EN CORSE EN 2004 [1]
DE DETAIL EN 2004 [1]
Part des Part de la
Com mu nes com mu nes po pu la ti on*Communes possédant
5 commerces de détail et plus équi pées équi pées des servie
de 3 à 4 commerces de détail nombre % %
de 1 à 2 commerces de détail
Gran des sur fa ces
aucun commerce de tétail
Su per mar ché 24 6,7 57,3
Hy per mar ché 7 1,9 44,4
Com merce de dé tail ali m en tair e
Ali men t a tion gé né rale, épi ceri e, su pé rett e 115 31,9 80,7
Bou cherie, char cu ter ie 63 17,5 70,5
Bou lan geri e, pâ tis ser ie 25 6,9 54,8
Pois son neri e, pro duit s sur ge lés 18 5,0 55,1
Com merce de dé tail non ali men taire
Ma ga sin de vê te ments 43 11,9 69,9
Ma ga sin d'ar ti cles de sports et de loi sirs 42 11,7 69,8
Bu reau de ta bac 42 11,7 64,6
Li brai rie, pa pe teri e 40 11,1 70,0
Dro gueri e, quin cail l erie 35 9,7 61,9
Ma ga sin de meu bles 26 7,2 60,7
Ma ga sin d'é lec tr o mé na ger 21 5,8 57,8de chaus su res 20 5,6 57,1
Ma ga sin d'é qui pe ment s du foyer 20 5,6 53,8
* po pu la tion du RP 1999
EVOLUTION DE L’EMPLOI SALARIE SUPERMARCHES ET HYPERMARCHES
erDANS LE COMMERCE EN CORSE [3] AU 1 JANVIER 2005 [2]
2Sur fa ce Den si té m(effectifs)
2Nombre de vente (m ) pour 1 000 hab
9 000
Su per mar chés*Commerce de détail, réparations
8 000
Corse-du- Sud 22 18 982 160
7 000
Haute-Corse 19 23 246 164
6 000 Corse 41 42 228 162
5 000 France 8 901 9 331 250 159
Commerce de gros
4 000 Hy per mar chés*
Corse-du- Sud 4 18 038 1523 000
Haute-Corse 7 26 244 1852 000
Corse 11 44 282 170
1 000 Commerce et réparation automobile
France 1 339 7 840 404 134
0
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 * yc hard discount
TEC 2005 169
C Insee - IGN