Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Conjoncture régionale au second semestre 2002 - Une croissance faible et inégale

De
6 pages
Au second semestre 2002, la production industrielle bas-normande s'est globalement ralentie. L'agroalimentaire a toutefois connu une bonne fin d'année. Dans la construction, le dynamisme de l'entretien-amélioration des logements a compensé le repli de la construction neuve, et le secteur a continué d'embaucher. La bonne tenue de la consommation des ménages a soutenu l'activité du commerce et des services aux particuliers. Après plusieurs trimestres déprimés, l'emploi est reparti à la hausse en fin d'année. Sur un an, la baisse des effectifs industriels a été compensée par les embauches dans le tertiaire. En fin décembre, le taux de chômage régional s'établissait à 8,7% de la population active. Stabilisé dans la Manche, le nombre de chômeurs a augmenté dans le calvados et l'Orne.
Voir plus Voir moins
Conjoncture régionale au second semestre 2002 UNE CROISSANCE FAIBLE ET INÉGALE
urant l’année 2002, l’activités e m b l ed up a y sc o m m ee n de l’économie française a esBasseNormandie, une ligne de par conDsommation des ménages. Malles secteurs d’activité pénalisés par sentiellement été tirée par latage assez nette s’est dessinée entre gré le manque de dynamisme dul’atonie de la demande des entrepri marché du travail, l’augmentationses et ceux qui ont bénéficié de la de leur pouvoir d’achat a stimulé lafermeté de la consommation des consommation. Les entreprises ont,ménages. elles, limité leurs investissements,Dans l’industrie, après la reprise du en raison de l’environnement interpremier semestre 2002, la produc national incertain et de la dégradation régionale a globalement baissé tion de leur situation financière.au second semestre. Les industriels Ainsi, dans l’industrie manufactuont jugé la demande adressée aux rière, l’investissement a reculé deentreprises très inférieure à celle du 12 % en 2002. Aussi, dans l’ensemestre précédent, tout particuliè rement la demande étrangère. Les in dustries de biens intermédiaires ont été les plus affec tées, et en particu lier le secteur des composants élec triques et électro niques qui a connu pour la deuxième année consécutive une forte baisse de ses exportations. Le solde d’opinions est la différence entre la proportion d’entrepreneurs in Pénalisée par un dustriels ayant constaté une hausse de leur production et la proportion de ceux ayant enregistré une baisse, soit  10 % au dernier trimestre 2002.marché globale
. . . . . . . . . . .
n° 119  mai2003
% Au second semestre 2002, l ap r o d u c t i o ni n d u s t r i e l l e basnormande s'est globale ment ralentie. L'agroalimentaire a toutefois connu une bonne fin d'année. % Dans la construction, le dy namisme de l'entretienamélio r a t i o nd e sl o g e m e n t sa compensé le repli de la cons truction neuve, et le secteur a continué d'embaucher. % L ab o n n et e n u ed el a consommation des ménages a soutenu l'activité du commerce et des services aux particuliers. % Après plusieurs trimestres déprimés, l'emploi est reparti à la hausse en fin d'année. Sur un an, la baisse des effectifs indus triels a été compensée par les embauches dans le tertiaire. % En fin décembre, le taux de chômage régional s'établissait à 8,7 % de la population active. Stabilisé dans la Manche, le nombre de chômeurs a aug menté dans le Calvados et l’Orne.
. . . . . . . . . . . CENT POUR CENT BASSENORMANDIEn° 119
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin