Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Créations d'entreprises, territoires et emploi

De
4 pages
Le Nord-Pas-de-Calais se distingue par un taux de création d'entreprises plus faible que la moyenne nationale, qui s'explique en partie par la structure de son système productif. Cependant la part des créations pures, opposées aux reprises, y est importante, ce qui favorise le renouvellement et le dynamisme du tissu économique. Sur un territoire donné, une population nombreuse et un stock d'entreprises important vont de pair avec un taux de création élevé. Toutefois, ces créations d'entreprises ne génèrent qu'une partie des nouveaux emplois.
Voir plus Voir moins

NORD-PAS-DE-CALAIS
N°10 - OCTOBRE 20022,2 €
Créations d’entreprises,
territoires et emploi
Le Nord-Pas-de-Calais se distingue par un taux
de création d’entreprises plus faible Au cours des dix dernières années, le
nombre annuel de créations d’entreprises
dans la région Nord-Pas-de-Calais a variéque la moyenne nationale, qui s’explique
entre 10 000 et 11 000. Si ce volume reste
en phase avec les évolutions nationales, le
taux de création régional est toutefois enen partie par la structure de son système productif.
retrait par rapport à la moyenne nationale.
Quels sont les facteurs qui expliquent cette
Cependant la part des créations pures, opposées situation et quel impact le niveau des
créations peut-il avoir sur le développement
économique de la région, en termesaux reprises, y est importante, ce qui favorise
d’emploi par exemple ? Par ailleurs, la
création d’entreprises ne se fait pas avec la
même intensité dans les zones d’emploi dele renouvellement et le dynamisme
la région. Sur les dix dernières années le
taux de création varie de 8,4% pour ladu tissu économique. zone de Saint-Omer à 11,6% pour celle de
Lille. Est-ce que les facteurs qui sont mis
en avant pour expliquer la différence deSur un territoire donné, une population nombreuse
dynamisme entre la région et la France
sont les mêmes que ceux qui prévalent à
et un stock d’entreprises important vont de pair l’intérieur de la région Nord-Pas-de-Calais ?
MOINS DE CRÉATIONSavec un taux de création élevé.
SUR LA PÉRIODE RÉCENTE
Toutefois, ces créations d’entreprises ne génèrent
Sur la période 1993-2001, le taux de création
est de 10,3% pour la région Nord-Pas-de-
qu’une partie des nouveaux emplois. Calais alors qu’il atteint 11,7% pour la France
entière. La région se situe en quinzième
position parmi les régions françaisesJean-Claude Hautcœur
assez loin du Languedoc-Roussillon et de
INSEE - NORD-P A S-DE-CALAIS
Provence-Alpes-Côte d’Azur.
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CÉDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00N°10
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
Dans la dernière décennie, les créations DE FORTS CONTRASTES ENTRE LES RÉGIONS AU COURS DE LA PÉRIODE 1993-2001
ont, dans l’ensemble, évolué dans la région Unité : %
Nord-Pas-de-Calais comme dans la France
Régions Taux de création Part des créations pures
entière. Les années 2000 et 2001, qui ont
enregistré une diminution des créations Languedoc-Roussillon 15,6 56,4
dans la région alors que celles-ci étaient à Provence-Alpes-Côte d’Azur 13,9 63,9
la hausse sur le plan national, marquent Corse 13,6 54,0
une rupture dans la comparaison des
Aquitaine 12,2 58,6évolutions. L’écart entre la région Nord-
Île-de-France 12,1 78,1Pas-de-Calais et la France entière, concernant
France 11,7 65,4le taux de création s’est donc plutôt accentué
sur cette période. Midi-Pyrénées 11,4 61,5
Différents types de créations d’entreprises Rhône-Alpes 11,3 63,4
peuvent être distingués. Les créations Pays de la Loire 11,0 58,9
pures qui résultent de la création d’une
Alsace 10,8 70,6
entreprise jusqu’alors inexistante, permettent
Bretagne 10,8 54,7de diversifier et de faire évoluer le tissu
Lorraine 10,8 64,0économique d’un territoire. Les reprises
concernent des unités qui relancent tota- Basse-Normandie 10,7 53,4
lement ou partiellement l’activité d’un Poitou-Charentes 10,6 53,5
établissement économique d’une autre Haute-Normandie 10,5 59,3
unité. Enfin les réactivations sont le fait
Nord-Pas-de-Calais 10,3 63,7
d’entreprises qui avaient cessé toute activité
Picardie 10,3 61,2et qui la reprennent.
Centre 10,1 59,9Les créations pures, après une forte crois-
Champagne-Ardenne 9,8 62,6sance avec la reprise économique de 1994,
ont diminué jusqu’en 1997 ; elles sont en Franche-Comté 9,8 58,8
augmentation sur la période récente au Bourgogne 9,6 58,9
contraire des reprises et des réactivations
Auvergne 9,2 57,6
qui sont en diminution continue, pour la
Limousin 8,9 57,5
région Nord-Pas-de-Calais comme pour la
Source : Insee - SireneFrance entière.
l’ensemble des créations est variable selon est également très hétérogène en fonctionUN NIVEAU ÉLEVÉ
les zones d’emploi et ces différences sont à des secteurs d’activité. La part des reprises
DE CRÉATIONS PURES relier au dynamisme des territoires. est relativement importante dans les activités
Ainsi, la proportion de créations pures varie de services aux particuliers, dans les
La région Nord-Pas-de-Calais est parmi d’un peu plus de 50% pour les zones industries agricoles et alimentaires et, dans
celles qui ont la proportion de créations rurales du Cambrésis, de Saint-Omer et de une moindre mesure, dans les activités
pures la plus élevée dans l’ensemble des Berck-Montreuil à 67% pour celles de Lille industrielles et commerciales.
créations. Avec environ 64% de créations et de Roubaix-Tourcoing. Cette proportion
pures, la région se situe toutefois loin de est largement supérieure à la moyenne UN IMPACT SECTORIEL VARIABLE
l’Île-de-France (78%) et de l’Alsace (70%) dans les métropoles départementales et
mais à égalité avec Provence-Alpes- régionales témoignant de l’attractivité et De même, le taux de création d’entreprises
Côte-d’Azur, Rhône-Alpes et la Lorraine. du dynamisme de ces zones. diffère-t-il selon les secteurs d’activité. Il est le
La proportion de créations pures dans La part des créations pures et des reprises plus élevé dans les services aux entreprises,
LES CRÉATIONS PURES : UN INDICATEUR DE LA CROISSANCE
Évolution des créations pures
Base 100 en 1993
110
105
100
95
1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
Nord-Pas-de-Calais France France hors Île-de-France
Source : Insee - SireneN°10
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
les services aux particuliers avec, pour la NIVEAU DE POPULATIN, STOCK D’ENTREPRISES ET TAUX DE CRÉATION SONT CORRÉLÉS
région des taux de création égaux ou Taux de création dans les zones d’emploi 1993-2001
supérieurs à 13,5%. Viennent ensuite le
commerce et la construction avec des taux
proches de 11%. Selon l’importance de
12,6
ces secteurs dans l’économie, le taux de
création peut donc être plus ou moins
Lilleélevé. En fait, cet effet de la plus ou moins
Roubaix-Tourcoing11,2
grande présence de secteurs dynamiques Lens-Hénin
du point de vue de la création d’entreprises
Calaisis Valenciennoisintervient peu sur le plan national comme Berck-Montreuil Douaisis
10,0sur le plan local. Béthune-BruayBoulonnais
Artois-Ternois
DunkerqueSambre-AvesnoisDES DIFFÉRENCES MARQUÉES
Cambrésis8,9
ENTRE LES TERRITOIRES Flandre-Lys
Saint-Omer
Entre 1993 et 2001, le taux de création
7,9
s’avère très variable d’une zone d’emploi à
10 32 100 316
l’autre. Il est nettement moins élevé dans Stock d'entreprises en milliers
les zones de Saint-Omer et de la Flandre-Lys
NIVEAU DE POPULATIN, STOCK D’ENTREPRISES ET TAUX DE CRÉATION SONT CORRÉLÉS
(2 points au-dessous de la moyenne
Taux de création des entreprises dans les régions 1993-2001régionale). Dunkerque, l’Artois-Ternois, le
Cambrésis et la Sambre-Avesnois sont un
15,8peu moins défavorisées, le taux de création Languedoc-Roussillon
n’y est inférieur que d’1 point à celui
constaté pour la région.
14,1Les zones d’emploi qui enregistrent le taux Provence-Alpes-Côte d'Azur
Corsede création le plus élevé sont celles qui
sont les plus peuplées : Lille, Lens-Hénin,
12,6
Roubaix-Tourcoing et le Valenciennois. Aquitaine Île-de-France
Pour les trois premières de ces zones, le
Midi-Pyrénéestaux de création est voisin du niveau Rhône-Alpes11,2
Alsace Pays de la Loirenational. Basse-Normandie Lorraine Bretagne
Poitou-Charentes
Haute-Normandie Picardie Nord-Pas-de-Calais
Centre10,0LES EXTERNALITÉS Champagne-ArdenneFranche-Comté
Bourgogne
D’AGGLOMÉRATIONS Auvergne
Limousin
8,9
Les trois zones les plus peuplées de la
région sont celles qui accueillent également
le plus grand nombre d’entreprises. Or le
10 100 1 000
taux de création est principalement corrélé
Stock d'entreprises en milliers
avec le stock d’entreprises existant et avec
l’importance de la population. Cette relation Note : échelle logarithmique sur les deux axes.
est vérifiée aussi bien à l’échelon des régions Source : Insee - Sirene
DÉCROCHAGE DE LA RÉGION SUR LA PÉRIODE RÉCENTE
Évolution de l’ensemble des créations
Base 100 en 1993
110
105
100
95
1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
Nord-Pas-de-Calais France France hors Île-de-France
Source : Insee - Sirene
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CEDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00
Taux de création en %
Taux de création en %N°10
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
métropolitaines qu’à l’échelon des zones constaté pour des régions de taille com- temps après celle-ci, ce sont entre 3 500 et
d’emploi au sein du Nord-Pas-de-Calais. parable comme Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées 4 500 postes par an qui ont été créés sur la
Pour qu’il y ait création d’entreprises, il est ou Aquitaine. période 1993-2001. Ces emplois sont à
nécessaire que ces dernières trouvent un mettre en relation avec les créations nettesMalgré la diversification de son tissu éco-
environnement favorable soit du point de d’emplois salariés pour l’ensemble de l’éco-nomique qui joue de manière positive, la
vue des marchés, soit du point de vue nomie régionale. Ces dernières présententrégion Nord-Pas-de-Calais enregistre un
des fournisseurs de produits ou services, des évolutions plus marquées : elles varienttaux de création correspondant à peu de
soit encore pour ces deux aspects simul- de -12 000 en 1993, année de crise àchoses près au parc d’entreprises localisées
tanément. +40 000 en 2000, année record pour lasur son territoire. Le niveau théorique
création de postes depuis bien longtemps.calculé, sur les régions métropolitaines, en
Le nombre d’entreprises implantées dans Le nombre d’emplois offerts grâce auxdehors de la Corse et du Languedoc-
la région est relativement faible, plus faible créations semble donc moins sensible auxRoussillon, en tenant compte du seul parc
que dans des régions moins peuplées évolutions conjoncturelles.existant n’est supérieur que d’environ 600
comme l’Aquitaine ou Midi-Pyrénées ou entreprises à celui réellement constaté.
encore les Pays de la Loire. Alors que la À l’échelon de la région, cette relation est L’impact total des créations d’entreprises
moyenne nationale est de 45 établissements sur l’emploi est difficile à mesurer. Enencore plus marquée entre les zones
pour 1 000 habitants, ce ratio n’atteint que premier lieu, toutes les créations n’ont pasd’emploi qui la composent. Les zones qui
30 pour 1 000 habitants dans la région le même sens du point de vue de l’évolutionenregistrent le plus faible taux de création
Nord-Pas-de-Calais. Deux facteurs peuvent sont celles qui accueillent le moins d’entre- de l’emploi. Seules les créations pures
être mis en évidence pour expliquer cette prises. Il en est ainsi tout particulièrement correspondent à de nouveaux emplois. En
situation : la taille plus importante des cas de reprise, il peut s’agir de maintiende Saint-Omer et de la Flandre-Lys. Ces
entreprises régionales avec une forte des effectifs pour les activités reprises, plusdeux zones sont, en outre, celles pour
représentation des PME-PMI et la faible rarement de nouveaux recrutements. lesquelles le degré de spécialisation du tissu
densité d’entreprises artisanales. Le nombre productif est le plus élevé. Elles cumulent
d’entreprises artisanales pour 10 000 ainsi les handicaps sur le plan de la création De plus, les effectifs à la création de l’entre-habitants est un peu supérieur à 80 alors que d’entreprises. En revanche, le taux de création prise sont parfois assez peu significatifs desla moyenne nationale est proche de 140. parmi les plus importants, constaté sur la emplois réellement créés qui ne peuvent
zone de Lens-Hénin s’explique en partie, par être appréciés qu’après plusieurs années deD’autres facteurs viennent nuancer cette la plus grande diversification de son tissu développement de l’entreprise. Enfin, seulspremière explication. Le taux de création productif. les emplois salariés peuvent être réellementest d’autant plus élevé que la diversification
repérés. du tissu économique est importante. En
DES IMPACTS MAL MESURÉSrevanche, il est corrélé négativement avec
la spécialisation du tissu existant. Si le tissu Ces 3 500 à 4 500 emplois salariés liés auxEN TERMES D’EMPLOIS
productif de la région Nord-Pas-de-Calais créations pures ne peuvent être considérés
s’est fortement diversifié ces vingt dernières Pour les seuls emplois salariés, enregistrés que comme un minorant du total des
années, il n’atteint pas encore le degré au moment d’une création pure ou peu de créations nettes de postes.
Pour en savoir plus
• Dynamique économique des territoires - Insee - Profils Nord-Pas-de-Calais n° 13,
novembre 1998.
• Rapport sur les comptes de la Nation 2000 - Insee - Insee Résultats, série Économie
générale n° 191, octobre 2001.
• Du système productif à l’emploi - Insee - Les Dossiers de Profils n° 70, à paraître.
Directeur de la publication : Jean-Claude HAUTCŒUR - Service Administration des Ressources : Marie-Françoise DUBOIS
Service Études Diffusion : Anne FLIPO - Service Statistique : Michel BREZAULT - Rédacteur en chef : Jean-Luc VAN GHELUWE
Secrétaire de rédaction : Francine LEDUC - Secrétaire de fabrication : Christian DE RUYCK - Vente : Bureau de vente -
130 avenue J.F. Kennedy - BP 769 - 59034 LILLE CEDEX - Tél : 03 20 62 86 66 Télécopie : 03 20 62 86 00 - CPPAD en cours
ISSN 1269-0260 - Dépôt légal novembre 2002 - © Insee 2002 - Code Sage PR0021020 - LA MONSOISE Tél : 03 20 61 98 44
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CEDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00