Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

D'une école de statistique et d'économie à l'Ensae et l'Ensai : 1942-1996 - Numéro 75-76 - décembre 1995

De
7 pages
L’enseignement de la statistique est marqué en France par une dualité analogue à celle que connaissent les autres savoirs scientifiques et techniques, entre les universités et les grandes écoles : l’Institut de la statistique de l’université de Paris (ISUP) est né en 1922, tandis qu’une école de statistique et d’économie rattachée à l’administration, créée en 1942, est devenue en 1960 l’Ėcole nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE). Destinée à l’origine à former les cadres de l’administration statistique, selon deux niveaux de formation et de responsabilités, l’ENSAE a conservé deux filières, jusqu’à se scinder, en juin 1994, en deux écoles différentes. La première conserve l’intitulé ENSAE, et la seconde est appelée Ėcole nationale de la statistique et de l’analyse de l’information (ENSAI). Elles forment des économistes -statisticiens à dominante plutôt économiste pour l’une, et plutôt statisticienne pour l’autre, pour les entreprises et les institutions économiques, parmi lesquelles l’administration statistique est certes importante mais minoritaire.
Voir plus Voir moins