La lecture en ligne est gratuite
Lire Télécharger

DÉFAILLANCES D’ENTREPRISES EN 2002 500 salariés : plus de la moitié des sup-
pressions d’emplois est en effet impu-
table à seulement onze entreprisesDe sévères difficultés dans l’industrie
cessées, les deux tiers sont des emplois
industriels (principalement le secteur de
André BOHL la chimie, du caoutchouc et des plasti-
Christian CAMESELLA
ques, le textile et l’habillement-cuir et
également les équipementiers). Dans le
n Haute-Normandie, les secteurs BTP ce sont près de 450 emplois sala-En Haute-Normandie, 795 Ede l’économie qui présentent les riés qui ont été supprimés. Dans le sec-entreprises (soit 1,8% du total
taux de défaillances les plus élevés sont teur tertiaire, ce sont les entreprises durégional), concernant 8 170
l’immobilier, l’industrie hors activités commerce qui sont les plus touchées
salariés ont cessé leur activité agroalimentaires, la construction et les (1000 suppressions), suivies des servi-
durant l’année 2002. En baisse activités de commerce et de réparation ces aux entreprises (700), du transport
régulière depuis 1996, on automobile. Pour la France, ce sont les (250) et des hôtels-cafés-restaurants
secteurs de la construction et du com- (180).observe une stabilisation du
merce de gros, comme l’année précé- Les conséquences des défaillancesnombre des entreprises en 2002.
dente, qui s’avèrent être les plus sur l’emploi peuvent être approchéesMais cette année est marquée
touchés. aussi de manière relative. Le rapport
par une vive progression des La grande majorité des entreprises entre le nombre de salariés des entrepri-
suppressions d’emplois. Les défaillantes sont des sociétés, dont ses défaillantes et le stock d’emploi au
effectifs salariés concernés par beaucoup de SARL. Les entreprises per- début de l’année place la Haute-Nor-
sonnes physiques constituent le second mandie largement en tête des régionsles procédures de faillite sont en
plus important contingent d’entreprises françaises les plus touchées : en 2002,effet trois fois plus nombreux
jugées (artisans et commerçants). Les les défaillances ont ainsi induit la perteque ceux de l’année précédente.
personnes physiques défaillantes sont de 3% d’emploi salarié dans les entrepri-
La Haute-Normandie, comme en d’ailleurs plus fortement représentées en ses régionales, contre moins de 2% en
2001, se positionne au huitième Haute-Normandie qu’en France. Lorraine ou en Languedoc-Roussillon,
rang des régions françaises moins de 1% en Basse-Normandie ou en
Ile-de-France, les deux régions les moinsquant à son taux de défaillance
L’INDUSTRIE sinistrées. Ce taux montre aussi que les(par ailleurs identique
FORTEMENT TOUCHÉE EN 2002 suppressions d’emplois dues aux défail-à la moyenne nationale),
lances sont deux fois plus importantes
derrière les régions La très vive progression des suppres- que celles observées au niveau national.
Provence-Alpes-Côte-d’Azur sions d’emplois en 2002, près de 8 200 Il reste cependant que les emplois
et Picardie et devant salariés concernés, est assez exception- concernés ne sont pas tous localisés
nelle. Elle s’explique par la cessation dans la région, certaines entreprisesChampagne-Ardenne et
conjointe de plusieurs entreprises de pouvant avoir des établissements situésPoitou-Charentes.
grande taille dont certaines dépassaient hors de la Haute-Normandie
TAUX DE DÉFAILLANCE DES ENTREPRISES PAR RÉGION EN 2002 TAUX DE DÉFAILLANCE DES ENTREPRISES PAR SECTEUR EN 2002
Lorraine
Industrie IAANord-Pas-de-Calais
Ile-de-France
Industrie hors IAA
Alsace
Languedoc-Roussillon
Construction
Provence-Alpes-Côte d’Azur
France métropolitaine Commerce et
réparation automobilePicardie
Haute-Normandie Commerce de gros
Champagne-Ardenne
Poitou-Charentes Commerce de détail
Centre
Rhône-Alpes Hôtels, cafés, restaurants
Aquitaine
Transports et
Bretagne télécommunications
Limousin
Activités immobilièresBourgogne
Franche-Comté
Services aux entreprisesMidi-Pyrénées Haute-Normandie
Pays de la Loire France
Services aux particuliersCorse
Basse-Normandie
EnsembleAuvergne
0 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 00,5 1,01,5 2,02,5 3,0
Source : INSEE - Fichier DEMO-SIRENE Unité : % Source : INSEE - Fichier DEMO-SIRENE Unité : %
AVAL Lettre statistique et économique de Haute-Normandie - N° 27 - Septembre 2003 5
ENTREPRISES