Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

F. Gschnitzeb, Lehrbuch des ôsterreichischen bürgerlichen Rechts. Schuldrecht. Besonderer Teil und Schadenersatz - note biblio ; n°1 ; vol.17, pg 277-277

De
2 pages
Revue internationale de droit comparé - Année 1965 - Volume 17 - Numéro 1 - Pages 277-277
1 page
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

F. Gschnitzeb, Lehrbuch des ôsterreichischen bürgerlichen
Rechts. Schuldrecht. Besonderer Teil und Schadenersatz
In: Revue internationale de droit comparé. Vol. 17 N°1, Janvier-mars 1965. p. 277.
Citer ce document / Cite this document :
F. Gschnitzeb, Lehrbuch des ôsterreichischen bürgerlichen Rechts. Schuldrecht. Besonderer Teil und Schadenersatz. In: Revue
internationale de droit comparé. Vol. 17 N°1, Janvier-mars 1965. p. 277.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ridc_0035-3337_1965_num_17_1_14160BIBLIOGRAPHIE 277
Franz Gschnitzer. — Lehrbuch des österreichischen bürgerlichen
Rechts. Schuldrecht. Besonderer Teil und Schadenersatz (Cours
élémentaire du droit autrichien civil. Droit des obligations. Partie
spéciale et réparation des dommages), Vienne, Springer-Verlag, 1963,
223 pages.
Ce livre fait partie d'un cours élémentaire de droit civil autrichien
dont l'auteur, professeur à l'Université d'Innsbruck, n'avait publié jusque
là qu'un seul autre volume ayant pour objet le droit de la famille. Le pré
sent deuxième volume traite, d'une part, de ce qu'on appelle en droit autri
chien et allemand la partie spéciale du droit des obligations, c'est-à-dire
les différentes sources des obligations (contrats, quasi-contrats, délits et
quasi-délits), et, d'autre part, des problèmes généraux relatifs à la res
ponsabilité civile. Ce livre comporte donc en réalité deux parties hétéro
gènes. En effet, l'auteur nous explique dans sa préface que sur le plan
strictement doctrinal les problèmes généraux relatifs à la responsabilité
civile devraient être traités dans la partie générale du droit des obli
gations, qui paraîtra ultérieurement, mais que pour des raisons pédago
giques et pratiques leur examen a été rattaché à celui des obligations dé-
lictuelles et quasi-délictuelles, conformément d'ailleurs au système du
Code civil autrichien.
L'auteur étudie donc successivement les différents contrats créant
des obligations, la gestion d'affaires, la versio in rem, l'indivision (Ge
meinschaft), l'enrichissement sans cause, l'action paulienne, les problè
mes généraux relatifs à la responsabilité civile et enfin les délits et
quasi-délits. D'amples développements sont consacrés à certains qui jouent un rôle important dans la vie moderne et dont le règle
ment, insuffisant dans le Code civil autrichien, a été complété par des
lois spéciales et par la jurisprudence, tels que les problèmes concernant
la vente à tempérament, les baux à loyer et à ferme, le contrat de travail,
le contrat d'édition, le contrat d'assurance et la responsabilité du fait
des choses.
L'exposition et l'analyse des problèmes sont claires et simples. Ce
livre offre à l'étudiant une excellente initiation aux problèmes qu'il traite.
F. Herzfelder.
Institut für Völkerrecht der Universität Göttingen. — Internatio
nale Atomhaftungskonventionen (Conventions internationales sur la
responsabilité en matière nucléaire), Göttingen, 1964, 441 pages.
Poursuivant son œuvre d'édition de textes consacrés au droit nu
cléaire, l'Institut de droit international de Göttingen, sous la direction
du professeur Erler, vient de faire paraître un volume contenant les tex
tes allemands, anglais et français des conventions internationales signées
ces dernières années concernant la responsabilité dans le domaine de
l'énergie nucléaire.
La réunion ainsi opérée en un seul volume des textes de ces con
ventions, accompagnés des protocoles additionnels, protocoles de signa
ture facultative ou actes finaux, ne manquera pas de rendre les plus
grands services aux praticiens de cette branche nouvelle des disciplines
juridiques.
Il faut, en effet, remercier l'Institut de Göttingen d'assumer avec
persévérance et compétence la charge austère d'éditer systématiquement
les textes législatifs ou réglementaires intéressant le droit nucléaire pro-