Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Globalstar choisit Anewworld pour se lancer à la conquête des ...

3 pages

Globalstar choisit Anewworld pour se lancer à la conquête des ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 177
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Globalstar
choisit Anewworld pour se lancer
à la conquête des marchés européens
L’opérateur de télécommunications par satel-
lite Globalstar a conclu un contrat avec Anew-
world pour l’assister dans son développement
commercial auprès des organisations gouver-
nementales européennes.
Déjà présent dans 120 pays à travers le
monde, le consortium américain Globalstar se
lance aujourd’hui à la conquête des marchés
européens. Le consortium a donc choisi Anew-
world pour l’élaboration de sa stratégie de
développement sur ces nouveaux marchés et lui
a exprimé sa confiance en le mandatant dans
le cadre d’un contrat exclusif. C’est dans un
premier temps auprès des gouvernements fran-
çais et allemand qu’Anewworld se chargera de
la promotion et de la valorisation de l’offre de
Globalstar. « Nous sommes ravis d’apporter
notre savoir-faire et notre connaissance du
marché européen à Globalstar. De nombreuses
opportunités existent, que ce soit sur le plan
civil ou militaire » a déclaré Laurent Husson,
fondateur d’Anewworld.
Né en 1994 dans le but de fournir des
services de télécommunications à couverture
mondiale via une constellation de 48 satellites
en orbite basse autour de la Terre, Globalstar
est un
consortium proposant des services de
transmission vocale pour les téléphones satellites
fixes et les téléphones satellites mobiles, ainsi
que des services de transmission de données.
Cette société représente un investissement
avoisinant les 4 milliards de dollars et propose
ses services à 120 pays, soit environ 400 000
utilisateurs, couvrant les principales routes
maritimes du globe. Ses principaux clients sont,
entre autres, les industries pétrolière, minière
et forestière, les services urbains, l’armée, le
transport, la construction lourde, le domaine de
la prévention et des urgences et les utilisateurs
récréatifs…
Concrètement, grâce à cette constellation de
satellites, Globalstar est en mesure d’offrir un
large éventail de services. On peut citer le télé-
phone portable tri-mode permettant une couver-
ture satellitaire mondiale et l’itinérance dans de
nombreux pays en compatibilité avec les ré-
seaux cellulaires existants, comme des services
de télécommunication améliorés tel que boîte
vocale, localisation, messagerie texte, l’accès
Internet et le transfert de données par modem.
Le réseau Globalstar fonctionne de la façon
suivante : le téléphone entre en communication
avec un satellite de Globalstar, lequel renvoie
le signal vers la passerelle la plus proche et
établit une liaison avec le système téléphonique
local. Cette opération prend environ 10 milli-
secondes, avec une communication très claire,
sans délai de transmission perceptible.
Globalstar est d’ores et déjà un acteur influent
de l’économie française et même de la région
Midi-Pyrénées notamment par le biais des
contrats conclus avec Arianespace et Thales
Alenia Space. Il faut savoir que la réalisation
de la deuxième génération de 50 satellites
a déjà débuté. La durée de vie d’un satellite
nouvelle génération est prévue pour 15 ans, ce
qui est nettement plus que celle de la première
génération, lancée en 1999. Pour information,
le contrat remporté par Thales Alenia Space
se monte à 661 millions d’euros. Il comprend
également les mises à niveau nécessaires du
matériel et des logiciels. Rappelons que TAS
est leader mondial en termes de commandes
et
premier
constructeur
en
Europe
dans
le domaine des satellites. Il est un acteur
majeur et incontournable dans le domaine de
l’infrastructure orbitale. Le site de Cannes se
charge de la maîtrise d’œuvre des programmes
et celui de Toulouse de la réalisation de la
plupart des constituants des satellites, dont les
charges utiles. Pour exemple, son expertise en
matière de constellations de satellites lui a valu
d’être choisi par Google pour la constellation
O3b ou encore par Iridium pour la deuxième
génération de satellites Iridium Next.
FOCuS
Google
au cœur des
prochaines révolutions
satellitaires ?
Parmi les grands de l’industrie spatiale
mondiale, ils sont encore très peu à
imaginer que Google puisse devenir
un client majeur, acheteur potentiel
de satellites de télécommunication ou
d’observation de la terre. Une majorité
considère Google comme un client des
fournisseurs de données et de services
produits par les moyens spatiaux ; des données et des services parmi
des millions d’autres gérés par Google et mis à la disposition des
internautes.
Google Earth, Google Moon… peut-être un jour « Google
Water », voici concrètement, d’après cette majorité d’acteurs du
secteur spatial, les applications qui font le lien entre la fabuleuse
entreprise créée par Sergeï Brun et Larry Page et la conquête de
l’espace.
« De là à construire des satellites pour son propre compte, c’est
absurde, sans intérêt pour Google ! Sans aucune logique avec son
« business model » »
me soulignait un représentant de l’industrie
spatiale européenne il y a quelques jours.
Et pourtant ! Doit-on réellement considérer Google comme une
entreprise au « business model » unique, au fonctionnement figé au
sol par d’énormes serveurs répartis sur la totalité du globe ? Doit-on
imaginer que cette entreprise multimilliardaire en dollars, passionnée
de sciences, d’innovation, d’anticipation du futur, ne restera qu’un
observateur, qu’un client de la conquête spatiale et de ses multiples
applications ?
Je pense au contraire que Google investira bientôt directement dans
l’espace, achètera ses propres satellites, complétera son infrastructure
globale en fonction de réseaux de communication en orbite autour
de la Terre, enrichira certaines de ses milliers d’applications grâce à
ses propres moyens de télédétection. Google deviendra bientôt un
acteur influent de l’industrie spatiale…
C’est la raison pour laquelle mon équipe et moi-même essayons
chaque jour de construire pas à pas, pour nos clients du secteur
spatial, une vision d’avenir incluant un Google « acheteur » de
satellites de télécommunication, investisseur majeur dans le domaine
de la télédétection, de la navigation par satellites.......
Laurent Husson
Anewworld Group Founder & CEO
Nouveau satellite Globalstar de deuxième génération en orbite
EDITO
Focus
La convergence entre les technologies vertes
et les technologies spatiales
Le lien entre la Communauté Spatiale Californienne
et l’Aerospace Valley
Actualités d’Anewworld
SOMMAIRE
.................................................................................... Page 1
..................................................... Page 2
........................................................... Page 2/3
............................................................ Page 4
Créditphoto:ilustrationmiseàdispositionparThalesAleniaSpace