Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Nouveaux services emplois - jeunes.

De
2 pages

Implication du Limousin dans le dispositif nouveaux services emplois - jeunes. Répartition en pourcentage des emplois - jeunes dans divers domaines d'activités. Comparaison avec la France. Tableaux.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 37
Signaler un abus

gion est le double de son poids re-
latif habituel dans l’ensemble na Nouveaux services
tional.
Après un engouement lors de laemplois jeunes
mise en place du dispositif, 95 pro
erjets par mois au 1 trimestre 1998,
le rythme de présentation des nou
veaux projets s'est ralenti (45 par
ermois au 1 trimestre 1999). Aussi
convient il de favoriser l’émer-
gence et l’accompagnement de ces
nouveaux projets car ils deman
dent plus de temps pour être mon
tés. À cet effet, la circulaire
DGEFP du 12 avril 1999 trace les
pistes de développement possibles
À la fin du mois de mai 1999 en du programme :Rémy Puybaraud
Limousin, 1 900 jeunes avaient été diversification de l’utilisation des(DRTEFP du Limousin)
recrutés dans le cadre des nou crédits d’ingénierie ;
veaux services emplois jeunes. renforcement de l’appropriation
700 aides éducateurs ont été em du programme par les jeunes eux
bauchés par l’Éducation natio mêmes ;Le Limousin s’est
nale, 24 agents de sécurité au mi soutien aux projets dans le ré fortement impliqué
nistère de l’Intérieur et 1 175 pos seau des Missions locales et PAIO
pour la réussite du
tes pourvus dans le cadre du dis et dans le cadre du développement
dispositif nouveaux positif de droit commun. d’activités dans les quartiers.
services emplois À la fin mars 1999, 75 % des béné
Forte mobilisation enjeunes. Le tissu ficiaires du dispositif de droit com
Limousinassociatif, en
La région participe activement àparticulier, a réalisé la
la mobilisation nationale pour lesmoitié des embauches.
nouveaux services emplois jeu Environnement,
nes : 1,4 % des embauches réali culture, sport et
sées fin mai 1999, 1,8 % des con
tourisme sont les
ventions conclues et 1,9 % des pro
domaines d’activité où jets présentés.
le recrutement des Bien que ceux ci soient en Limou
jeunes est le plus sin de taille plus modeste qu’au
important. plan national (1,5 poste par pro
jet contre 2,2), le poids de la ré
4 r insee limousin
emploimun, soit 2 points de plus qu’au ni s’expliquer, en partie, du fait de la tourisme et de 2 % pour la culture,
veau national, étaient des deman part plus importante en Limousin le sport et l’environnement. On re-
deurs d’emploi dont près de huit qu’en France des jeunes de plus trouve là quelques unes des spé
sur dix étaient inscrits à l’ANPE. de 25 ans : 26 % contre 20 %. cificités et des atouts mis en va
Et 18 % avaient exercé une acti leur par la région pour assurer son
Une embauche sur deuxvité antérieure soit comme CES, développement économique.
dans les associations
CEC ou en alternance.
Plus de la moitié des emplois jeu Le tissu associatif régional s’est
nes de la région sont occupés par fortement mobilisé pour les em Dispositif Éducation
Nationaledes femmes, contre 48 % au niveau plois jeunes. 49 % des postes pour
700 aides éducateurs sont en postenational. Principalement recru vus en dépendent, soit 7 points de
dans les établissements detées dans les établissements pu plus qu’en France. En revanche,
l’Académie. 51 % des jeunes sont enblics, elles y représentent les trois recrutements sur dix relèvent fonction dans les écoles, 30 % dans
2/3 des emplois pourvus (six sur des collectivités territoriales con les collèges, 11 % dans les lycées
professionnels, 6 % dans les lycéesdix en France). tre quatre sur dix au plan natio
et 2 % en établissements privés.Le niveau élevé de formation des nal. Cela s'explique en partie par
Les principales fonctions exercéesjeunes embauchés est une des la présence en Limousin de nom relèvent de l’aide à l'étude,
autres caractéristiques du Limou breuses structures associatives l’encadrement des sorties,
l’animation et le développement dessin. Fin mars 1999, 48 % avaient proches de ces collectivités.
nouvelles technologies deun niveau de formation supérieur Conséquence du rôle important
l’information et de laau baccalauréat soit 9 points de joué par les associations, plus de communication.
plus qu’au plan national. Ceci peut quatre emplois sur dix concernent
des anima
Note méthodologiqueteurs qu’ils
soient sportifs, L’analyse porte sur les 1 076
embauches réalisées fin mars 1999socio culturels
dans le cadre du dispositif de droitou éducateurs.
commun. Les informations
Au plan natio recueillies par le CNASEA sont
nal, c'est un traitées trimestriellement de
manière plus détaillée etpeu plus d’un
permettent de dégager lesemploi sur
caractéristiques démographiques
quatre. (sexe, âge, niveau de formation)
Si le Limousin des jeunes entrés dans le
dispositif, les domaines desreprésente
emplois occupés, les types de1,4 % des em
contrat et leur rémunération ainsi
bauches réali que les caractéristiques des
sées en France, employeurs.
cette propor- Pour en savoir plus
tion est proche Faits et chiffres du Limousin n°99.8
juin 1999 DRTEFP du Limousin.de 3 % pour le
insee limousin r 5

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin