Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Présentation du rapport public particulier « Banque de France » à ...

De
3 pages

Présentation du rapport public particulier « Banque de France » à ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
COUR DES COMPTES
Conférence de presse du mercredi 30 mars 2005
Présentation du rapport public particulier « Banque de France »
Allocution de M. Philippe SÉGUIN,
Premier président de la Cour des comptes
Mesdames,
Mesdemoiselles,
Messieurs,
Je vous souhaite bienvenue à la Cour et je vous remercie d’avoir bien
voulu répondre à notre invitation.
La Cour diffuse aujourd’hui un rapport public particulier consacré à la
Banque de France.
MM. François Delafosse, Président de la Première chambre, et Patrick
Lefas, conseiller maître, vous présenteront dans un instant ses principaux
traits et pourront répondre à vos questions.
Je souhaiterais toutefois formuler préalablement quelques remarques
générales.
La situation de la Banque de France doit, nécessairement, être considérée
à la lumière des bouleversements qu’elle a connus au cours de la
décennie passée.
La création de la Banque centrale européenne et l’intégration de la
Banque de France au sein du système européen des banques centrales ont
correspondu au transfert de la définition de la politique monétaire vers le
niveau européen.
La Banque de France, sur décision de la Banque centrale européenne,
exerce désormais des responsabilités d’exécution décentralisée des
décisions de politique monétaire. Elle continue par ailleurs d’exercer
certains de ses métiers traditionnels : fabrication et mise en circulation
des billets et de la monnaie métallique, réalisation d’études, tenue du
fichier général des entreprises, prise en charge du fichier central des
chèques, secrétariat général de la commission bancaire.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin