Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Provence-Alpes-Côte d'Azur au 9e rang des régions françaises en matière de salaires

De
4 pages
Avec 1 225 € de salaire mensuel net, Provence-Alpes-Côte d'Azur se situe au 9e rang métropolitain en matière de rémunération. Certes la part des cadres est élevée mais le poids des secteurs à bas salaires, du temps partiel et des petites entreprises pèse sur le niveau des rémunérations. Ces spécificités ont comme conséquence des écarts de salaires plus importants que dans les autres régions de province. Par ailleurs, les cadres du secteur privé gagnent trois fois plus que les ouvriers non qualifiés et les hommes 20 % de plus que les femmes.
Voir plus Voir moins
N° 84  septembre 2005
SUD INSEE l'essentiel
ProvenceAlpesCôte d’Azur e au 9rang des régions françaises en matière de salaires
Avec 1225de salaire mensuelet Picardie bénéficient de salaires supé-rieurs à ceux de notre région. net, ProvenceAlpesCôte d’Azur e se situe au 9rang métropolitain en Des salaires plutôt matière de rémunération. Certes la moyens pour une grande part des cadres est élevée mais lerégion urbanisée poids des secteurs à bas salaires, du En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le sa-temps partiel et des petites entrepri laire médian se situe sensiblement au ses pèse sur le niveau des rémuné même niveau qu’en Lorraine, Cham-pagne-Ardenne ou Nord-Pas-de-Calais, rations. Ces spécificités ont comme régions dont les caractéristiques écono-conséquence des écarts de salaires miques sont fort différentes. plus importants que dans les autres régions de province.Si l’on ne s’intéresse qu’aux salariés travaillant à temps complet, Provence-Par ailleurs, les cadres du secteur Alpes-Côte d’Azur se situe en position e privé gagnent trois fois plus que lesrang métropolitainplus favorable (6 avec 1 356), mais reste nettement dis-ouvriers non qualifiés et les hom tancée par Rhône-Alpes et Alsace. Les mes 20 % de plus que les femmes. salariés à temps partiel ont pour leur part des rémunérations particulièrement fai-bles en Provence-Alpes-Côte d’Azur e (692 )situant au 16 (1), notre région se Pour l’année 2003, le salaire médian rang métropolitain en la matière. mensuel net atteint 1225en Pro-vence-Alpes-Côte d’Azur et 1 263en (2) France métropolitaine. La région seLa plus grande aire urbaine de la ré-e situe au 9rang en termes de salaire mé-gion, Marseille - Aix-en-Provence, ne dian. L’Ile-de-France (1 483se positionne pas très favorablement) conserve des niveaux de rémunération nettementpar rapport aux aires urbaines de taille supérieurs à ceux des régions de pro-comparable. Le salaire médian y atteint vince (12191 274). Mais parmi celles-ci,contre 1334dans l’aire de l’Alsace, Rhône-Alpes, Haute-NormandieLyon et 1 296dans celle de Toulouse. Il est vrai que le poids des emplois mé-(1) Salaire médian : valeur telle que 50 % de la popula tion gagne moins ; le mode de calcul du salaire est décrittropolitains supérieurs est assez faible dans l’encadré "méthode et définitions". dans l’aire urbaine de Marseille- Aix-(2) Les données utilisées proviennent des fichiers de dé en-Provence (8,7%) comparativement clarations annuelles de données sociales (DADS).De ce fait, les non salariés, les salariés de l’agriculture et des à celles de Lyon (10,6%) et Toulouse services de l’Etat sont exclus du champ de cette étude (12,0 %). (cf. encadré). © INSEE 2005
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin