Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Revenus fiscaux : la Bretagne réduit l'écart (Flash d'Octant n° 49)

De
4 pages
Le revenu net moyen des foyers fiscaux bretons s'élève à 82 360 francs en 1996. Il est légèrement inférieur à la moyenne de province : 1 000 francs de moins. Toutefois la Bretagne rattrape son retard au sein des régions. Les différences entre zones d'emploi se réduisent mais restent élevées. Le revenu rennais est désormais supérieur au revenu moyen France entière.
Voir plus Voir moins
Numéro 49 Juillet 2000
Les revenus fiscauxdes Bretons en 1996 La Bretagne réduit l’écart
Le revenu net moyen des foyers fiscaux bretons s’élève à 82 360 francs en 1996. Il est légèrement inférieur à la moyenne de province : 1 000 francs de moins. Toutefois la Bretagne rattrape son retard au sein des régions. Les différences entre zones d’emploi se réduisent mais restent élevées. Le revenu rennais est désormais supérieur au revenu moyen France entière. n 1996, le revenu netLe pourcentage de foyerspar foyer. La zone de Car pagEcontinue de décroître, enqui était déjà le cas ene 4) des foyers fiscaux moyen après abatteimposés par rapport auxhaix occupe la dernière ment (voir définitionfoyers fiscaux totaux placeavec 67 144 francs, ce bretons reprend sa progresBretagne comme dans l’en1990. La zone d’emploi de sion. Il augmente de 1,2 %semble des régions françaiRennes a, de loin, les reve en francs constants, ce quises. Ce pourcentage passenus les plus élevés : l’écart représente la meilleure augde 44 % en 1990 à 43,6 %de revenu entre la zone de mentation des 7 dernièresen 1996 ce qui est assezRennes et celle de Vannes, années. Cette hausse faitloin de la moyenne natioclassée deuxième baisse lé suite à plusieurs années denale qui se situe à 49,2 %.gèrement par rapport à baisse ou de stagnation de1990 mais reste élevé (5 % puis 1990, qui était uneen 1996 contre 6 % en Une forte année haute de la conjonc1990). L’écart avec Carhaix dispersion ture. En définitive,le reveest quant à lui toujours très spatiale nu moyen fiscal des Bretonsimportant même s’il baisse Si on retient le critère du re a stagné, en francs consun peu : 37 % en 1996 venu net moyen par foyer tants, sur la périodecontre 40 % en 1990. Le re fiscal, la zone d’emploi de 19901996. France entière,venu rennais est supérieur Rennes est, en 1996, en il a baissé de 5,2 % au totalde près de 12 % au revenu 1ère position des 18 zones sur cette même période.moyen breton (82 359 avec un revenu moyen francs) et l’écart a peu varié s’élevant à 91 982 francs (1 %) au cours de ces 7 Un certain rattrapage
Depuis 1990, la Bretagne a amélioré sa position au sein des régions françaises de métropole pour le revenu moyen par foyer fiscal. Classée 14ème en 1990, puis 13ème de 1991 à 1995, elle se situe au 12ème rang en 1996 au terme d’une période au cours de laquelle elle enre gistre la 2ème meilleure progression en francs cou rants parmi les 22 régions, juste derrière l’Alsace.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin