Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Troisième année de baisse de l'emploi salarié

De
2 pages
L'emploi salarié dans le secteur marchand en Alsace a enregistré une nouvelle baisse de 0,7 % en 2004. Depuis le milieu de l'année 2001, la diminution est constante. Le fossé continue de se creuser entre les deux départements : dans le Haut-Rhin, l'emploi accuse un nouveau recul de 1,7 %, alors que, dans le Bas-Rhin, il s'est maintenu (-0,1 %).
Voir plus Voir moins

EMPLOI - TRAVAIL
Troisième année
de baisse de l'emploi salarié
année consécutive, la région a per- d’ailleurs observé dans le reste deL’emploi salarié
du des emplois salariés dans le do- la France, et ce ralentissement dedans le secteur marchand
maine concurrentiel : -0,7 % en 2004, la baisse de l’emploi dans l’in-
en Alsace a enregistré
après -0,8 % en 2003 et -1,1 % en dustrie devrait se confirmer en
une nouvelle baisse 2002. Contrairement à l’Alsace, l’em- 2005. Une partie de ces pertes
de 0,7 % en 2004. ploi salarié dans le domaine concur- d’emplois est à mettre en relation
rentiel au niveau France entière a avec les forts gains de productivitéDepuislemilieudel’année2001,
légèrement augmenté l’année der- réalisés dans ce secteur.la diminution est constante.
nière (+0,1%).
Lefossécontinuedesecreuser
Mis à part l’agroalimentaire, tous
entre les deux départements : les secteurs industriels sont tou-Perte de 2,4 % des emplois
dans le Haut-Rhin, chés, notamment l’industrie desdans l’industrie
biens intermédiaires (3,4 % d’em-l’emploi accuse
Dans l’industrie, le nombre d’em- plois en moins) et l’industrie desun nouveau recul de 1,7 %,
plois salariés a diminué de 2,4 % biens d’équipement (-3,2 %).Mêmealors que, dans le Bas-Rhin,
l’industrie automobile voit ses ef-sur l’ensemble de l’année 2004.
il s’est maintenu (-0,1 %). fectifs salariés diminuer au niveauSigne encourageant, toutefois, la
régional (-1,0 %), alors qu’au ni-baisse de l’emploi industriel s’est
ralentie au fil des trimestres, veau national, les effectifs se sont
ace à une conjoncture écono- l’année dernière : elle est passée accrus (+1,2 %).F mique incertaine, les entre- ainsi de -3,5 % au premier trimestre
preneurs font preuve d’une grande à -2,4 % au quatrième trimestre Reprise dans le secteur
prudence. Ainsi, pour la troisième 2004. Le même phénomène est de la construction
Le secteur de la construction aL'industrie continue de perdre des emplois
créé des postes de travail en 2004,Évolution de l'emploi salarié par grand secteur
et finit l’année avec une augmenta-120
er
Indice (base 100 au 1 trimestre 1998) tion de 1,1 % des effectifs. C’est au
Services115 quatrième trimestre que la pro-
gression a été la plus forte. Les
Commerce
110 nombreuses mises en chantier de
Construction
logements en fin d’année ont redy-
105 Ensemble*
namisé le secteur, et mis fin aux
deux dernières années de baisse100
des effectifs. Cette progression de
Industrie
l’emploi dans le bâtiment au niveau95
régional suit la tendance nationale,
90
e e e mais avec un décalage de plu-er e e er e er e e e er e e e er e e e1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr. 2tr. 3tr. 4tr. 1tr 2tr. 3tr. 4tr.
sieurs mois.2000 2001 2002 2003 2004
* Ensemble des secteurs hors agriculture, grandes entreprises nationales, intérim,
administration et éducation, santé, action sociale
32
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 9 · L'année économique et sociale 2004 · juillet 2005
Sources : Insee, Epure - UrssafEMPLOI - TRAVAIL
Les services entraînent moins l'emploi
Évolution de l'emploi salarié dans les secteurs concurrentiels entre 2003 et 2004
Services aux entreprises* En %
Construction
Les services restent le principal Services aux particuliers
Activités immobilièressoutien de l’emploi dans la région en
Industries agricoles et alimentaires2004. Toutefois, la hausse des effec-
Commercetifs, aussi bien dans les secteurs des
Industrie automobileservices aux entreprises (+1,9 %)
Transports
que dans celui des services aux
Activités financières
particuliers (+0,8 %), est plus faible
Industries des biens de consommation
qu’au cours des cinq dernières an-
Énergie
nées (+0,2 %, l’an passé). Une forte Industries des biens d'équipement
baisse (-1,8 %) affecte les activités Industries des biens intermédiaires
financières, et ce pour la deuxième
* hors intérim -4 -3 -2 -1 0 1 2 3
année consécutive.
Bas-Rhin de mieux absorber la ploi frontalier. Cette baisse est d’ail-Le Bas-Rhin se démarque
chute de l’emploi dans l’industrie. leurs constante depuis 2002. Endu Haut-Rhin
En effet, les emplois tertiaires (hors 2004, le nombre de frontaliers alsa-
Depuis le ralentissement de la commerce) représentent environ ciens qui travaillent en Suisse a di-
croissance au troisième trimestre 60 % des emplois du secteur mar- minué de 1,8 % et celui des fronta-
de l’année 2001, qui marque le dé- chand dans le Bas-Rhin, contre liers qui travaillent en Allemagne de
but de la baisse de l’emploi en seulement 50 % dans le Haut-Rhin, 4,4 %. Sur les 65 400 emplois fron-
Alsace, le Haut-Rhin connaît une où, notamment, l’industrie automo- taliers répartis assez équitablement
dégradation de l’emploi nettement bile représente un poids très impor- entre les deux pays voisins, on es-
plus forte que le Bas-Rhin. En l’es- tant. En 2004, dans le Bas-Rhin, time que 3 000 emplois ont été per-
pace de 3 ans, entre le troisième tous les grands secteurs ont été dus entre 2003 et 2004.
trimestre 2001 et le tri- créateurs d’emplois, à l’exception
mestre 2004, la baisse globale de de l’industrie (-1,5 %), tandis que,
l’emploi est de 2,4 % pour la ré- dans le Haut-Rhin, ils ont tous per- Guillaume RIEDLIN
gion, mais elle atteint 4,0 % dans le du des emplois.
Haut-Rhin, contre 1,3 % dans le
Bas-Rhin. Nouvelle chute
de l’emploi frontalier
MéthodologieLe pôle que représente la ville de
Strasbourg, avec une forte propor- Outre le recul de l’emploi salarié
Les données sont encore provi-
tion d’emplois tertiaires dans le en Alsace, une baisse importante soires pour 2004. Elles sont ob-
secteur concurrentiel, a permis au est également observée pour l’em- tenues à partir de l’exploitation
des bordereaux récapitulatifs de
cotisations, que fournissent auxPlus forte dégradation de l'emploi dans le Haut-Rhin
Urssaf tous les employeurs rele-Évolution de l'emploi salarié par département
vant du régime général de sécu-106
rité sociale. Les effectifs pris enIndice (base 100 en 1999)
105 compte pour mesurer ces évolu-
tions sont ceux du secteur
104 marchand.
103
Les chiffres concernant l’emploi
102 frontalier sont estimés à partir
des données des caisses primai-
101
res d’assurance maladie pour
100 l’Allemagne, et des informations
de l’Office de statistique fédéral
99 de Neuchâtel pour la Suisse.2000 2001 2002 2003 2004
Bas-Rhin Haut-Rhin
33
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 9 · L'année économique et sociale 2004 · juillet 2005
Sources : Insee, Epure - Ursaff
Sources : Insee, Epure - Urssaf

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin