Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une start-up ambitieuse qui sait ne pas bruler les étapes

De
2 pages

Une start-up ambitieuse qui sait ne pas bruler les étapes

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 139
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Une startup ambitieuse qui sait ne pas bruler les étapes En complément à son activité de journaliste freelance, Brice Empain se lance dans une entreprise de création vidéo.Jeune et plein d’idées, il espère un jour pouvoir vivre de son nouveau bébé.Nous l’avonsrencontré à Mons sur la place du Doudou,lors d’une interview à double sens puisqu’il venait rédiger un article sur notre projet.|Thibaut Dehem & Christophe De Beukelaer à Mons (Belgique)
Brice Empain Diplômé en journalisme. Début de carrière en tant que journaliste freelance.
Nom à venir…Secteur de la vidéophonie. Société crée en 2010à l’état embryonnaire.
réception/salle d’attente, ou encore pourrapportent des images, des témoignages, diffusion par projecteur lors etc.» Son rêve va plus loin encore, Motivations d’événements,quelsqu’ils soient.S’il«J’aimerais également que mon site soit Diplôméen journalisme, c’est assez s’est lancé dans ce marché, c’est aussiun portail culturel avec des bandes naturellement que Brice se lance dans qu’il y a perçu une opportunité et qu’ilannonce d’événements, d’expos, de une carrière de reporter ‘freelance’ dans est convaincu du potentiel de croissanceconcerts,des portraits d’artistes, etc.» sa région. Il aime ce métier, et reconnait du secteur «La Maispour développer son activité à ses avantage « les reportages permettent vidéo sur internet ace point, il est conscient Le conseil de rencontrer une foule de personnes un avenirqu’il faut d’abord seintéressantes dedifférents horizons»« Etre réaliste, avancer pas à pas, incontestable. Lesforger une réputation nous confietil. Mais il comprend viteavoir une visionplus qu’un simple plus grossesd’un service de qualité, qu’ilaspire à un challengeprojet et êtrevolontaire…» entreprises s’y sontde rapidité, à coût supplémentaire. Peutêtre l’occasion de mises il y araisonnable. réveiller sa fibre entrepreneuriale. «Ce quelques temps déjà. Le problèmequi m’a fait comprendre que je devais demeure encore le coût des capsulesLes facteurs de réussiteme lancer, c’est unjob dans la vidéos ». Par exemple pour un film de 3 Brice cite la souplesse de son vidéophonieque j’ai effectué tout à fait min il peut prévoir 4.000€, à payer par organisation et la structure de coût par hasard pour une grosse organisation. mensualités. C’est le prix du marché. « extrêmement faible de sa startup L’expérience m’a beaucoup plu et j’ai L’avantage de ce marché est qu’il est comme les éléments cruciaux pour réalisé que ce marché était intéressant. » illimité. Un produit vidéo peut être réussir. «Je travaille seul. Mes charges Depuis lors, cette intuition a évolué et réalisé pour absolumentn’importe quelsont peu élevées. Je peux proposer un Brice a débuté son activité de création de type de client. »prix réduit. En outre, ma formation de produits vidéo en septembre 2010. Plus qu’une simple boite de création journaliste me permet de gagner du vidéo,Brice à de l’ambition. «A longtemps du point de vue du traitement de Le Business terme, j’aimerais que mon site devienne l’information.» Ces éléments combinés Les produits proposés par sa startup un portail d’informations de qualité. lui permettent de cibler le bas et le sont assez divers tels que des vidéos à J’entends par là la mise en ligne milieu de gamme. C’estàdire tous les destination de sites internet ou de régulière de reportages vidéos de fonds, clients qui ont envie de se doter d’unréseaux sociaux, peutêtre en collaboration avec une école outil de communication vidéo mais qui des écrans HD Ins iration de journalisme, avec des étudiants qui ne sont pas prêts à investir de lourdes dans les partent en Erasmus ou qui se lancentsommes. Cela ne le contraint pas à rester Mon père ! Il a débuté son halls de dans des projets originaux. L’idée imprimerie il y a 30ans, seulbloqué dans ce segment « Si les affaires dans son garage. Aujourd’huiserait de leur fournir dumarchent, je pourrais m’attaquer au haut c’est uneentreprise stable etde gamme lorsque mes investissementsmatériel de base de bonne réputation. Je suiset qu’ils habité par ce même rêve.