La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

12 FINANCES PUBLIQUES
Dé fi ni tion sa spé ci fi ci té de la Corse s’est tra duite par plu -L sieurs ré for mes sta tu tai res (1982, 1991, 2002),
Re cet tes des ré gions :
confé rant à la Col lec ti vi té ter ri to r iale de Corse (CTC) - fis ca li té di recte ;
des res pon sa bi li tés ac crues et des moyens plus im por - - fis ca li té in di recte : taxe sur car tes gri ses et per -
tants que les au tres ré gions mé tro po li tai nes. La loi du mis de conduire, taxes ad di tion nel les aux droits
22 jan vier 2002 a élar gi les com pé ten ces de l’ins ti tu tion de mu ta tion, taxes in di rec tes spé ci fi ques à la
ter ri to riale, no tam ment en ma tière d’é du ca tion, de for - Corse et aux DOM (ta bac, car bu rants…) ;
ma tion pro fes sion nelle, de trans ports , de cul ture, de - do ta tions ou trans ferts de l’Etat : do ta tion gé -
tou risme, d’a mé na ge ment du ter ri toire et d’a gri cu l - né rale de dé cen tra li sa tion, do ta tion ré gio nale
ture. Le sta tut unique de la ré gion corse, à l’a vant-garde d’é qui pe ment sco laire, fonds de com pen sa -
de la dé cen tra li sa ti on, rend dé li ca tes les com pa rai sons
tion de la TVA (FCTVA) ;
bud gé tai res avec les au tres ré gions. - em prunts.
En 2003, les re cet tes to ta les de la CTC s’é lè vent à 397
Do ta tion gé né rale de dé cen tra li sa tionmil lions d’eu ros . Les trans ferts re pré se n tent plus de
(DGD) : ver se ment bud gé taire de l’Etat issu71 % de ces re cet tes et se com po sent es sen tiel le ment de
des lois de dé cen tra li sa tion en com pen sa tionla do ta tion gé né rale de dé cen tra li sa tion (DGD) pour
d’une partie des trans ferts de com pé tence aux244 mil lions d’eu ros, mais éga le ment de la do ta tion au
col lec ti vi tés lo ca les.titre de la for ma tion pro fes sion nelle (8 mil lions d’eu -
ros) et du fonds de com pen sa tion de la TVA (7 mil lions Col lec ti vi té ter ri to riale de Corse (CTC) : voir
d’eu ros). La do ta tion de conti nu i té ter ri to riale, com po - dé fi ni tion au mot-clé 01.6.
sante de la DGD, at teint 165 mil lions d’eu ros en 2003.
Dé pen ses de fonc tion ne ment : voir dé fi ni tionLes re cet tes fis ca les au pro fit de la CTC, y com pris com -
au mot-clé 12.2.pen sa tions fis ca les de l’Etat, comp tent pour 28 % des
re cet tes to ta les. Près de 75 % de ces im pôts sont des Dé pen ses d’in ves tis se men t : voir dé fi ni tion
con tri bu tions in di rec tes spé ci fi ques à la Corse, por tant
sur la consom ma tion de car bu rant, d’al co ol et de ta bac.
Bud get pri mi tif : voir dé fi ni tion au mot-clé 12.3.
Les dé pen ses de fonc t ion ne m ent s’é ta blis sent à 293 mil -
Compte ad mi nis tr a tif : voir dé fi ni tion aulions d’eu ros en 2003. Elles se com po sent es sen tiel le ment
de trans ferts, par mi les quels les ver se ments au titre de la mot-clé 12.3.
conti nu i té ter ri to riale. Les dé pen ses d’in ves t is se ment ont
été mar quées en 2003 par la forte crois sance du rem bour se -
ment de la dette. La CTC a en ef fet pour sui vi son dé sen det -
te ment en 2003, la dette re cu lant de 14,3% pour at teindre
73,4 mil lions d’eu ros. En l’ab sence de nou vel em prunt, la
charge de la dette bud gé taire s’est portée à 90 % sur le rem -
bour se ment du ca pi tal et à 10 % sur les in té rêts d’em prunts.
Le bud get pri mi tif de la CTC pour 2005 est mar qué par la
montée en puis sance de la mise en œuvre de la loi de 2002,
ain si que par les nou veaux trans ferts de com pé tence ac tés
par la loi de 2004 re la tive aux li ber tés et res pon sa bi li tés lo -
ca les. Les dé pen ses, en par ti cu lier d’in ves tis se m ent, sont
ain si en nette pro gres sion par rap port au bud get pri mi tif
de 2004. Les re cet tes se com po sent pour deux tiers de
trans ferts, et no tam men t la do ta tion de conti nu i té ter ri to -
riale pour 174 mil lions d’eu ros.
Voir aus si Sour ces
Por tail des col lec ti vi tés lo ca les - Mi nis tère de l’Eco nomie, [1] Di rec tion gé né rale des col lec ti vi tés lo -
ca les - Mi nis tère de l’Inté rieur et de l’a mé -des fi nan ces et de l’in dustrie :
www.col loc.mi ne fi.gouv.fr na ge ment du ter ri toire
[2] Compte des col lec ti vi tés lo ca les - Mi nis tèreSite Inter net de la Di rec tion gé né rale des col lec ti vi tés
loca les - Mi nis tère de l’Inté rieur et de l’amé na ge ment de l’Eco nomie, des fi nan ces et de l’in dustrie
du ter ri toi re :
www.dgcl.in te rieur.gouv.fr
TEC 2005120



Bud get de la CTC 12.1
BUDGETS PRIMITIFS (hors réa mé na ge ment de dette) [1]
Corse Pro vince
2004 2005 Evol. 05/04 2005 2005
mil l ions d'eu ros mil l ions d'eu ros % % %
Re cet tes to ta l es 477,1 538,2 12,8 100,0 100,0
Re cet tes fis ca les di rec t es 14,2 13,9 - 2,1 2,6 21,6
91,2 96,0 5,3 17,8 9,6in di r ec tes
Trans fer ts re çus 325,7 356,2 9,4 66,2 49,2
42,5 68,8 61,9 12,8 17,3Emprunts
Au tre s re ce t tes 3,5 3,3 - 5,7 0,6 2,3
Dé pen ses to ta l es 477,1 518,5 8,7 /// ///
303,5 319,8 5,4 100,0 100,0Fonc tion ne m ent
Frais de person nel 18,6 20,7 11,3 6,5 5,6
Trans ferts ver sés 264,1 275,4 4,3 86,1 77,3
Au tres dé pen ses 20,8 23,7 13,9 7,4 17,1
Inves ti s se ment 173,6 198,7 14,5 100,0 100,0
Equi pe ment brut 82,6 125,5 51,9 63,2 31,5
Sub ven tions d'é qui pe ment 63,2 65,6 3,8 33,0 56,4
23,9 7,6 - 68,2 3,8 10,1 Rem bour se ments de dette
Au tres dé pen ses 3,9 0,0 ns 0,0 2,1
erDette en ca pi tal au 1 jan vier 73,4 93,2 27,0 /// ///
COMPTES ADMINISTRATIFS (hors réa mé na ge ment de dette) [1]
Corse Pro vince
2002 2003 Evol. 03/02 2003 2003
mil l ions d'eu ros mil l ions d'eu ros % % %
Re cet tes to ta l es 403,7 396,9 - 1,7 100,0 100,0
Re cet tes fis ca les di rec t es 19,4 19,7 1,5 5,0 33,6in di r ec tes 88,2 92,8 5,2 23,4 16,4
Trans fer ts re çus 287,2 283,9 - 1,1 71,5 39,2
Emprunts - - /// /// 9,2
Au tre s re ce t tes 8,9 0,5 - 94,4 0,1 1,6
Dé pen ses to ta l es 419,8 432,2 3,0 /// ///
Fonc tion ne m ent 317,0 292,5 - 7,7 100,0 100,0
Frais de per son nel 13,7 15,2 10,9 5,2 6,2
Trans ferts ver sés 282,0 258,6 - 8,3 88,4 82,3
21,3 18,7 - 12,2 6,4 11,5 Au tres dé pen ses
Inves ti s se ment 102,8 139,6 35,8 100,0 100,0
44,2 46,2 4,5 33,1 32,5 Equi pe ment brut
Sub ven tions d'é qui pe ment 46,8 60,0 28,2 43,0 50,4
9,0 31,6 251,1 22,6 11,4 Rem bour se ments de dette
Au tres dé pen ses 2,8 1,8 - 35,7 1,3 5,7
Va ria tion du fonds de rou le ment - 21,1 - 35,3 /// /// ///
Dette en ca pi tal au 31 dé cembre 85,6 73,4 - 14,3 /// ///
DEPENSES PAR HABITANT REALISEES AUX COMPTES ADMINISTRATIFS* [1] [2]
(eu ros par ha bi tant )
Corse Pro vince
2002 2003 2002 2003
Dé pen ses to ta l es 1 613 1 661 238 253
dont : for ma t ion pro fes si on nelle 46 55 36 39
ly cées 71 76 53 57
Fonc tion ne ment 1 218 1 124 123 130
Inves ti s se ment 395 537 116 123
* hors réa mé na ge ment de dette
TEC 2005 121