Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

1 Contribution à une sociologie des échanges marchands sur ...

28 pages

1 Contribution à une sociologie des échanges marchands sur ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 137
Signaler un abus
 
     
 
Contribution à une sociologie des échanges marchands sur internet
Christian Licoppe, Anne-Sylvie Pharabod et Houssem Assadi  Laboratoire "Usages, Créativité, Ergonomie", France Telecom R&D 38/40 Avenue du Général Leclerc 92131 Issy les Moulineaux, france
1
 
1. Introduction   Le commerce électronique constitue une des voies possibles pour la viabilité électronique d'internet à moyen terme. Les données sur la consommation en ligne restent cependant très fragmentaires. Cet article vise à combler cette lacune en croisant trois approches. La première consiste à appliquer au cas de la consultation des sites marchands et de l'achat en ligne les méthodes de statistique textuelle et de catégorisation des parcours internet qui sont au cur de ce numéro. La seconde est une étude approfondie de l'offre menée depuis 1999 à travers des entretiens et des observations de l'activité des sites marchands dans trois secteurs, celui de la distribution (Licoppe, 2001a ; Licoppe, 2001b), celui des biens culturels et du multimédia (Licoppe, 2002a), et celui du voyage (Licoppe, 2002b). La dernière est une étude par entretiens approfondis auprès des consommateurs, menée cette année, et dont nous injecterons ici certains résultats, tout particulièrement en ce qui concerne la manière dont les internautes se représentent et comparent différentes modalités de consommation. Le propos de cet article est de fournir une description du développement du commerce électronique sur internet qui intègre à la fois la manière dont les acteurs de l'offre organisent la mise en marché sur internet, et la manière dont les internautes s'emparent de cette offre. Pour ce faire, nous allons travailler de deux façons différentes :  Dans certaines sections de l'article, nous utiliserons la statistique des parcours pour -construire des indicateurs originaux sur le commerce électronique et son évolution en 2000. Nous discuterons ensuite de leur pertinence et chercherons à les interpréter de la manière la plus riche possible, en les confrontant aux discours des acteurs de l'offre et à ceux des consommateurs sur leurs propres pratiques, recueillis à travers les enquêtes de terrain. - Dans d'autres sections de l'article, nous ne travaillerons qu'à partir des enquêtes sociologiques et des observations de terrain1. En effet, la statistique des parcours ne donne accès qu'aux opérations réalisées sur les sites électroniques. Elle ne permet pas de suivre les acteurs dans les opérations qu'ils réalisent hors ligne et qui sont pourtant connexes aux transactions en ligne. Elle ne permet pas non plus de décrire comment les acteurs inscrivent les activités d'achat et de vente sur internet parmi les autres activités d'achat et de vente par correspondance et en magasin. Or ces dimensions sont également nécessaires à l'analyse du développement du commerce en ligne.   Dans la première partie du texte, nous reviendrons sur les difficultés méthodologiques mentionnées ci-dessus. Nous expliquerons d'abord pourquoi les pratiques d'achat sur internet mêlent opérations sur écrans connectés et échanges interpersonnels fréquents et variés sur d'autres média (téléphone, courrier, fax) et en quoi ce constat limite aujourd'hui le champ de pertinence de la statistique des parcours. Nous discuterons des indices qui laissent à penser que la diversité des supports de communication mobilisés au cours des transactions marchandes sur internet pourrait diminuer dans le futur et le champ de pertinence de la statistique des parcours s'accroître. Puis, nous soulignerons l'impossibilité de rendre compte des pratiques du commerce électronique sans tenir compte des types de biens en jeu. En effet, le commerce sur internet s'inscrit dans les pratiques existantes de distribution et de                                                  1 parties du travail empirique ont été réalisées en collaboration avec Marie-Amélie Picard, Joëlle Différentes Simongiovani et Nina Testut, que nous voulons remercier ici pour nous avoir fait bénéficier de leur savoir et de leur compétence ethnographique.
 
2
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin