Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

13 ENGAGEMENTS POUR LA MUSIQUE EN LIGNE : UN ACCORD FONDATEUR QUI ...

De
2 pages

13 ENGAGEMENTS POUR LA MUSIQUE EN LIGNE : UN ACCORD FONDATEUR QUI ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Communiqué de Presse. Paris, le 17 janvier 2011.
13 ENGAGEMENTS POUR LA MUSIQUE EN LIGNE :
UN ACCORD FONDATEUR QUI RASSEMBLE LA FILIERE MUSICALE
FRANÇAISE FACE AUX ENJEUX DE LA REVOLUTION NUMERIQUE
A l’occasion de la signature des 13 engagements pour la musique en ligne de la médiation Hoog, Beezik, Deezer, le Geste, Orange et
Starzik annoncent la création du ESML : le syndicat des Editeurs de Service de Musique en Ligne. L’ESML se réjouit qu’un accord
regroupant l’ensemble des acteurs de la filière numérique, porté par monsieur Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la
Communication, ait été signé le 17 janvier 2011, en conclusion de la mission menée par Emmanuel Hoog.
Depuis plus de 10 ans, la révolution numérique a bouleversé les usages et les modèles économiques de la musique enregistrée.
Parallèlement, elle a fait naître de multiples services de musique en ligne légaux préfigurant ce que sera le marché de demain.
Dans ce contexte, il était crucial que la filière musicale se réunisse pour définir les conditions de marché qui :
-
d’une part, permettent le développement sain d’une offre légale diverse, relai de croissance nécessaire de toute la filière et,
-
d’autre part, assurent la protection de la diversité et de l’indépendance culturelle à moyen terme.
Les 13 engagements pour la musique en ligne sont un premier pas significatif pour enclencher une dynamique de l’ensemble de la
filière. Pour les éditeurs de service de musique en ligne, ils assurent l’accès aux catalogues dans des conditions économiques plus
équilibrées et plus transparentes, en particulier en ce qui concerne le renouvellement des contrats, les avances, les minimums garantis
et la répartition avec les ayants droit. Par ailleurs, les éditeurs s’engagent à assurer la promotion de la diversité culturelle.
Ces engagements impliquent également les pouvoirs publics dont le rôle est absolument indispensable au soutien d’une industrie
fragile en phase de transition. Le suivi de leur mise en oeuvre est confié à l’Hadopi dans le cadre de sa mission de soutien au
développement d’offres légales graduées pour lutter contre le piratage.
Jean Christophe de Launay, Beezik :
« La signature de ces engagements
par l’ensemble de la filière aura pour conséquence un renforcement des investissements et de
l’innovation dans la musique en ligne, conditions clés pour le développement d’une offre légale riche, diversifiée et pérenne ».
Axel Dauchez, Deezer :
« Cet accord souligne une maturité exceptionnelle de la filière musicale qui, confrontée à une crise sans précédent, a montré qu’elle
était capable de se réunir pour reprendre la main sur son avenir ».
Philippe Jannet, Geste :
« Après plusieurs années de mobilisation, le Groupement des Editeurs de Services en Ligne (GESTE) se félicite du compromis obtenu
à travers ces 13 engagements concrets et urgents qui devraient enfin favoriser l’essor de la musique en ligne, et soutient une approche
structurée et collective au sein du ESML, en coordination avec ses membres ».
Ludovic Pouilly, Orange :
« Nous saluons cet accord dont nous espérons qu’il permettra d’assainir les modèles économiques et de dynamiser le marché de la
musique en ligne. La création de l’ESML s’inscrit pleinement dans ces objectifs ».
Jérôme Giachino, Starzik :
« Ces engagements soulignent une volonté commune de mettre en place les condition saines d’un développement pluriel de la
distribution légale de musique sur internet. Ils marquent également le départ d’actes concrets qui bénéficieront tant au consommateur
qu’à l’ensemble de la filière ».
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin