La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Une Tablette tactile multipoint sous Windows 7 Démission du PDG de ...

De
7 pages

Une Tablette tactile multipoint sous Windows 7 Démission du PDG de ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 82
Signaler un abus
La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI
10/3316Août2010
La penséedelasemaine
«Jen’ai pas peurdesordinateurs.Jaipeurquils viennentànousmanquer.»
Isaac Asimov
ZW STlW``W `SU`ilW mal`i\[iZ` _[a_ wiZV[c_ Ż http://www.lepointnet.be/informatique/tablette-tactile-duneImaginez une tablette tactile multitouch, performante, sous Windows 7, Linux ou Android et pour un prix tout à fait démocratique ! Nous sommes fiers de vous présenter la Tablette Dune ! Cette splendide tablette, de conception belge, est munie d’une dalle tactile multitouch offrant une diagonale de 10.2 pouces. Elle est animée par un processeur Intel dernière génération ATOM et de 2Go de mémoire vive afin de lui assurer une réactivité exemplaire. Taillée pour le multimédia, comme pour une utilisation professionnelle, elle dispose d’une capacité de stockage de base de 160Go, est équipée d’une webcam, d’un micro et d’un lecteur de cartes mémoires. De conception ultramoderne, est elle résolument tournée vers la communication, capable de gérer un affichage externe, peut lire les cartes mémoires, dispose de 3 ports USB, d’un port Ethernet, d’une batterie de 3000mAh, et – comble de raffinement – d’un module Wifi/3G interne ! Disponible au prix de €500. Caractéristiques techniques : Processeur :Intel Atom N450 1.67GHz,Mémoire vive :2Go DDR2,Stockage :disque dur 160Go 2.5’’ (remplacement possible sur demande),Ecran :10.2 pouces tactile multipoint, résistif, résolution de 1024*600,Webcam :intégrée 1.3 megapixel,Réseau sans fil :Wifi 802.11 a/b/g/n, 3G WCDMA/TD-SCDMA/CDMA2000,Carte vidéo :Intel intégrée,Entrées/sorties :3 USB, 1 lecteur de cartes (SD/MS/MMC/MS-PRO), 1 VGA, Ethernet (RJ45), alimentation, entrée microphone, sortie casque,Carte son :intégrée,Système d’exploitation :Windows 7, Linux, Android (en développement),Poids :1Kg (batterie comprise),Batterie :Li-ion 3000mAh, Accessoires :adaptateur batterie, batterie, mode d’emploi, stylet, pochette protectrice,Garantie :2 ans,
émi__i[Z Va G VW H S\^è_ aZW WZ]aê`W \[a^ hS^UèlWmWZ` _WxaWl http://tempsreel.nouvelobs.com//actualite/economie/20100807.OBS8194/demission-du-dg-de-hp-apres-une-enquete-pour-harcelement-sexuel.htmlMark Hurd est visé par une enquête sur des allégations de harcèlement sexuel impliquant un ancien fournisseur de HP. Le directeur général de Hewlett-Packard Co, Mark Hurd, visé par une enquête pourharcèlement sexuel, a démissionné vendredi 6 août, a annoncé le groupe informatique américain. Mark Hurd était à la tête de HP depuis 2005. Il sera remplacé par la directrice financière Cathie Lesjak, qui exercera les fonctions de directrice générale par intérim. Une enquête sur des allégations de harcèlement sexuel impliquant Mark Hurd et un ancien fournisseur de HP a conclu que Mark Hurd n'avait pas violé le code interne de l'entreprise en matière de harcèlement sexuel mais qu'il avait enfreint le code de conduite du groupe. HP indique que son conseil d'administration a mis en place une commission chargée de nommer un nouveau directeur général.
w[mSZ iZ Hŏ_ !S^k Ha^V US_W U[mW_ X[^cS^V, _Sy_ _hWŏ_ ŏ_SVVWZWVŏ S` [a_`W^ htt ://www.siliconvalle .com/news/ci_15712227?nclick_check=1A 50-year-old marketing consultant and sometime actress who appeared in a handful of steamy films and a short-lived reality TV series came forward Sunday as the woman at the center of the scandal that brought down former Hewlett-Packard CEO Mark Hurd. Jodie Fisher, who also has worked in real estate and sales, said in a statement released by Los Angeles attorney Gloria Allred that she has resolved her claim against Hurd privately, and reiterated that she and Hurd did not have an affair or any sexual relationship. "I was surprised and saddened that Mark Hurd lost his job over this. That was never my intention," Fisher added. Hurd resigned unexpectedly on Friday after HP officials said they had investigated a sexual harassment complaint from the woman, who worked as a contract employee on marketing projects for the chief executive's office.HP officials said their investigation found the sexual harassment complaint "was not supported by the facts." But the company said it found instances in which Hurd submitted false expense reports for meals and travel, as well as instances in which the woman received payment for which there was not a legitimate business purpose. Hurd has acknowledged a friendship with the woman but denied having a sexual relationship with her, according to a source familiar with the case. According to that source, Hurd has said he relied on aides to prepare his expense reports and never intended to submit false claims. In her complaint to HP, Fisher said she felt pressured to have sex, according to a source, who said Hurd has denied pressuring Fisher. A person who has spoken with Hurd's advisers said he paid Fisher an unspecified amount of money to resolve her complaint. Hurd resigned after discussions with board members, at least some of whom became convinced that he should step down when a consultant advised them that the scandal would otherwise cause harm to the company Hurd, married with two children, lives in Atherton.
[a^ G[[YlW, il y Sa^Si` ŵŶ9.8źŸ.88Ŵ lib^W_ ViXXé^WZ`_ http://www.gizmodo.fr/2010/08/06/pour-google-il-y-aurait-129864880-livres-differents.htmlGoogle, qui est déterminé ànumériser les livres dumonde entier, a pensé qu’il serait prudent de savoir combien il y a delivresen tout. Ils ont créé un algorithme spécial, et ont obtenu le chiffre de 129.864.880 livres.
Ce billet surInside Google Booksblog explique le processus complet. D’abord, il faut déterminer ce qu’est un livre (la notion de Google est assez similaire à l’ensemble des textes qui se voient attribuer un numéro ISBN). Mais l’ISBN est une norme internationale de numérotation de livres assez récente, qui est apparue dans les années 60 et plutôt dans l’Ouest du monde, il restait donc un grand nombre de livres (les vieux livres et les livres étrangers n’ont pas d’ISBN). Donc Google s’est passé de l’ISBN et a téléchargé les métadonnées de plus de 150 sources (incluant les « bibliothèques, WorldCat, les catalogues, et les fournisseurs commerciaux » puis a éliminé les doublons. Ils sont arrivés au chiffre de 600 millions. Après avoir éliminé d’autres doublons comme les microfiches, cartes, enregistrements audio et autres non-livres, et après avoir ajusté le nombre pour prendre en compte les publications en série, ils ont trouvé le chiffre de 129.864.880. Combien avez-vous lu de livres ?
0lSUk0W^^y TSZZi: 2`S`_-Zi_ W` 4SZSVS b[lWZ` à _[Z _WU[a^_ http://www.silicon.fr/fr/news/2010/08/06/blackberry_banni___etats_unis_et_canada_volent_a_son_secoursLe BlackBerry, bientôt suspendu aux Émirats Arabes Unis et en Arabie Saoudite, se dotent de solides avocats. Les États-Unis et le Canada volent à son secours. Bientôtbanni des Émirats Arabes Unis, le BlackBerry s’est trouvé desolides défenseurs aux États-Unis et au Canada- d'où son fabricant, RIM (Research In Motion) est originaire. La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, est ainsi montée au créneau. L’Amérique du Nord entend ainsi discuter des problèmes de sécurité que pose le BlackBerry au Proche-Orient. «Nous prenons le temps de nous concerter et d'analyser tout l'éventail des intérêts et des aspects du dossier parce que nous sommes conscients que se posent des questions légitimes de sécurité. Mais il existe également un droit légitime à un accès et à une utilisation sans entraves[du BlackBerry] », a déclaré la secrétaire d’État américaine. «Je pense donc que nous allons mener des discussions techniques et entre experts», a-t-elle ajouté. Hillary Clinton devra faire vitecar la suspension des services du 'smartphone' canadien devrait intervenir dans les tout prochains jours en Arabie Saoudite. L’autorité de contrôle des télécommunications était formelle en début de mois, la suspension restera valable «tant qu'une solution conforme aux législations sur les télécommunications en vigueur dans le pays n'est pas trouvée». Aux Émirats Arabes Unis, la suspension interviendrait un peu plus tard, le 11 octobre. Pour ces émirats, le smartphone est responsable à la fois de «problèmes judiciaires, sociaux et de sécurité nationale». L’accès à des sites politiques ou pornographiques notamment est restreint dans certains pays. Or,le niveau de cryptage des données des BlackBerry, transitant par l’étranger, est d’un niveau supérieur à la moyenne des 'smartphones', rendant leur contrôle plus difficile. C’est ce qui a pousséle Koweit à demander le blocage de 3000 sites pornographiquesà RIM. L’AFPprécise qu’en début de semaine «le porte-parole de Mme Clinton,Philip Crowley, [avait] déclaré à la presse que Washington prenait contact avec l'Arabie Saoudite, l'Inde[qui voudrait un droit de regard sur les e-mails reçus et envoyés transitant par les Blackberry, ndlr]et d'autres pays ayant des inquiétudes au sujet du BlackBerry, dans l'espoir de résoudre le problème.» Si le lancement duBlackBerry Torch 9800le 12 août aux États-Unis fait un peu diversion, le marché dans ces pays est suffisamment important pour queRIM prenne les choses très au sérieuxet compte sur ses nouveaux appuis politiques.
!W_a^W^ LS i_`SZUW 2Z`^W Ŷ [iZ`_ 7bWU G[[YlW !S\_ http://www.memoclic.com/624-google-maps/12089-mesurer-distance-entre-2-points.htmlLe Labs de Google Maps propose des fonctionnalités plus - ou moins - intéressantes et celle concernant la mesure de la distance entre 2 points nous plaît particulièrement… Vous ne l'avez peut-être pas encore remarqué maisGoogle Maps, le service de cartographie du géant américain, propose un Labs, comprenez des fonctionnalités additives. Ces dernières sont accessibles en cliquant sur le symbole éprouvette vert situé en haut à droite de votre interface Maps. Là, vous pourrez activer le Labs pour calculer la distance entre 2 points. Une fois activé, cliquez sur le point A de départ puis cliquez sur le point B d'arrivée. La distance entre les 2 points s'affichera dans le volet de gauche.
é_WSa _[UiSl : LiZkWVIZ _’[XX^W lW `^è_ ^WU[mmSZVé m;\[kW http://www.itespresso.fr/reseau-social-linkedin-soffre-le-tres-recommande-mspoke-36247.htmlLe réseau social BtoB LinkedIn vient de racheter la start-up américaine mSpoke, qui a mis au point des technologies de recommandation Web permettant de recevoir des contenus personnalisés.Le réseau social professionnelLinkedIn, qui compte plus de 75 millions de membres dans 200 pays, vient de mettre la main quemSpoke, une jeune pousse américaine, spécialiste des technologies de recommandation sur le Web. Si le montant de la transaction n’a pas été dévoilé,ce rachat marque la première acquisition de LinkedIndepuis son lancement en 2003. Basé à Pittsburgh, en Pennsylvanie, et créé en 2007, mSpoke se décrit comme un moteur de recherche personnalisable. Grâce à ses technologies de recommandation, basées sur la plate-forme maison mPower, les résultats de recherche fournis à un internaute se veulent plus pertinents et personnalisés. LinkedIn devrait utiliser les technologies développées par mSpoke au sein de son réseau social BtoB afin de délivrer à ses membres des résultats davantage personnalisés et utiles en matière de recherche d’emploi, de recommandations de contacts et d’informations sur les entreprises.
G<<GL2 < L7 4L2 2 L’22
http://owni.fr/2010/08/08/google-ou-la-culture-de-lerreur/Je ne reviendrai pas sur l’annonce de la fin de Google Wave. Lancé il y a un an et annoncé comme une révolution, ce service qui était présenté comme un “email killer” n’a jamais rencontré son public. Il suffit d’ailleurs d’essayer Google Wave une demi-heure pour comprendre pourquoi ça n’a pas marché. Fin de l’histoire. “Nous célébrons nos erreurs”Plus intéressant : les propos d’Eric Schmidt, le CEO de Google, hier lors de la Techonomy Conference, sur la philosophie du géant de l’entreprise : “Nous essayons des choses… Souvenez-vous, nous célébrons nos erreurs. Nous sommes une entreprise où l’on a aucun problème avec le fait de tester quelque chose à fond, de ne pas obtenir de succès de ce travail et d’apprendre de cet échec.” Peu de patrons sont capables de tenir un tel discours. Le “plantage” fait partie de la culture Google. On essaye, on se trompe, on corrige, on partage. Inclure l’erreur dans la chaîne de valeurs de l’entreprise, c’est gonflé. Mais c’est ce qui explique l’incroyable force de Google. Dans “What Would Google Do?” (traduit par Fabernovel en France), Jeff Jarvis rapporte cette anecdote : “Sheryl Sandberg, directrice de la publicité (…) a commis une erreur sur laquelle elle ne s’est jamais étendue et qui a coûté des millions de dollars à Google. ‘C’était une mauvaise décision, prise trop rapidement, rien n’était sous contrôle, on a perdu du temps et de l’argent’.
(…) Quand elle a présenté ses excuses à son patron, Larry Page lui a répondu: ‘Je suis heureux que tu aies fait cette erreur, parce que je veux développer une entreprise où on fait trop de choses trop vite et pas une entreprise où on ne prend aucun risque et où on ne fait rien. Si on n’a pas de temps en temps un gros plantage, c’est qu’on ne prend pas assez de risques’. Dans The Economist, Eric Schmidt a conseillé aux employés : ‘Faites vos erreurs vite – pour pouvoir faire un autre essai dans la foulée’”. Facebook fait également des erreurs, poursuit Jarvis, mais il essaie, et corrige, puis essaie à nouveau… Nous sommes dans un monde en révolution, où la nécessité de s’adapter en permanence génère naturellement le développement agile. Essayer vite, avec peu, se tromper, corriger, déployer, s’adapter… Le 4 août,Eric Schmidt disait à Techonomic: “Tous les deux jours, nous produisons plus d’informations que nous l’avons fait depuis l’aube de l’humanité jusqu’en 2003.” Et de conclure: “Le monde dans lequel nous vivons n’est pas prêt pour la révolution technologique qui arrive prochainement.” Google s’est planté sur Google Wave, mais pas sur Android, son système d’exploitation mobile,qui vient de passer N°1, devant RIM (BlackBerry) et Apple (iPhone). 1/3 des smartphones vendus entre avril et juin étaient sous Android. 200.000 se vendent chaque jour.
Z _i`W \[a^ _[a`WZi^ XWa G[[YlW wSbW http://www.01net.com/editorial/519702/un-site-pour-soutenir-feu-google-wave/Des utilisateurs de l’outil collaboratif ne sont pas d’accord avec la décision de Google d’arrêter Wave. Ils ont monté un site de soutien, déjà rejoint par près de 20 000 internautes. Quatorze mois après son lancement,Google a annoncé mettre fin au développement de Wave. L'outil de communication collaboratif n'a pas eu le succès attendu. Qualifié pour certains d'usine à gaz, ces nombreuses fonctions dechat, de messagerie, de partage de contenus regroupées dans une interface unique comptent pourtant des adeptes.Ces derniers ont décidé de ne pas attendre stoïquement la fin de l'année, date à laquelle Google n'assurera plus la maintenance de Wave. Ils viennent de lancerun site« Save Google Wave » sur lequel tous les utilisateurs sont invités à montrer leur soutien en votant et à relayer l'info par le biais de Twitter, Digg et autres réseaux sociaux. Pour le moment, près de 20 000 internautes ont rejoint le mouvement. Les témoignages d'utilisateurs sont aussi les bienvenus. Des chercheurs, étudiants, professeurs ont déjà fait connaître le rôle central joué par Wave pour l'avancée de leurs travaux. Espérons que Google prendra le temps de les lire. Enfin, pour les plus mordus, une boutique degoodiespermet d'acheter tee-shirts ou pin's arborant la phrase «Save Google Wave».
=[`^W Z[abWSa U[m\`Wa^ élWU`^i]aW \Wa` b[a_ W_\i[ZZW^ http://eco.rue89.com/2010/08/08/attention-votre-nouveau-compteur-electrique-peut-vous-espionner-161318Les nouveaux compteurs électriques, « intelligents », seraient justement trop intelligents. Ils permettent de « savoir beaucoup de choses sur les habitants d'une maison », s'inquiète la Cnil. Comme l'heure à laquelle vous prenez votre douche ou utilisez votre grille-pain. D'ici 2020, 80% des 35 millions de compteurs actuels devront avoir été remplacés par ces nouveaux modèles. Des compteurs dits « intelligents », parce qu'ils sont informatisés et peuvent : Transmettre des informations :un relevé sera envoyé toutes les 10 à 30 minutes à ERDF (Electricité Réseau Distribution de France), gestionnaire du réseau depuis l'ouverture du marché, et ces données seront ensuite transmises aux fournisseurs d'électricité. Piloter à distance votre installation électrique :ces relevés de consommation en temps réel permettent d'ajuster, par exemple, la consommation du chauffe-eau ou des radiateurs. ERDF n'y voit que des avantages, pour les clients comme pour les producteurs d'électricité : Pour les clients :des relevés plus précis permettent de mieux maîtriser la consommation d'électricité, et beaucoup d'opérations ne nécessiteront plus qu'un technicien se déplace ; Pour les producteurs :et ses concurrents pourront ajuster à la fois leurs offres tarifaires et la production de leurs centrales.EDF Le compteur connaît l'heure de votre douche Le système présente pourtant un risque majeur, nuance la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés). Dans un article publié sur son site, et repéré par PC Inpact, la Cnil demande des garanties pour le respect de la vie privée : « Lesinformations de consommation d'énergie transmises par les compteurs sont très détaillées et permettent de savoir beaucoup de choses sur les occupants d'une habitation, comme leur horaire de réveil, le moment où ils prennent une douche ou bien quand ils utilisent certains appareils (four, bouilloire, toaster…). Les distributeurs d'énergie devront donc apporter des garanties sérieuses sur la sécurisation de ces données et leur confidentialité. » Selon la Cnil, les compteurs « intelligents » pourraient faire perdre aux clients le contrôle de leurs installations électriques : « Les compteurs communicants peuvent également agir directement sur l'installation électrique. Ils permettent notamment de modifier la puissance de l'abonnement, voire même de couper l'alimentation électrique à distance, via une interface web. Ces fonctionnalités devront être parfaitement sécurisées pour éviter toute utilisation frauduleuse. » Des garanties sont-elles prévues, et si oui, lesquelles ? Les responsables du dossier à ERDF n'étaient pas joignables vendredi.
LŏI47>> S SU`ibé >;;24 _a^ lW_ _W^bWa^_ VW Z[m_ IZ`W^ZW`, lW .X^ TS_UalW^S lW ŵŸ _W\`WmT^W http://www.lemagit.fr/article/securite-internet-dns-icann-afnic/6830/1/l-icann-active-dnssec-sur-les-serveurs-noms-internet-basculera-septembre/L'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) a profité de la conférence Black Hat pour annoncer qu'elle a achevé le déploiement du protocole Domain Name System Security Extensions (DNSSEC) sur l'ensemble des serveurs de noms situé à la racine d'Internet. AvecDNSSEC, l'ICANN entend protéger la sécurité du système de noms de domaines. DNSSEC combine le protocole DNS avec l'usage de la cryptographie à clé publique afin d'assurer la validité des adresses retournées par les serveurs root et de prévenir la redirection des usagers du réseau vers des sites web maicieux. Typiquement l'objectif de DNSSEC et de prémunir le système de nommage de tout tentative d'empoisonnement, mais aussi d'attaques de type "man in the middle", où un tiers s'insère frauduleusement entre le requérant et le serveur de nom racine. Les serveurs racines des principaux top domains Internet (.com, .net, .org...) ainsi que le .uk sont déjà signés avec DNSSEC. Selon l'AFNIC, l'association qui gère le nommage en France, le .fr et le .re de la Réunion basculeront le 14 septembre prochain. Il est à noter que l'annonce de la mise en œuvre de DNSSEC par l'ICANN intervient deux ans après que Dan Kaminsky, un chercheur en sécurité, ait dévoilé un important risque d'empoisonnement de cache DNS lors d'une présentation à Black Hat 2008.
LW ma_éW VW l’IZX[^mS`i]aW Wx\al_é VW l’7^UhW VW lS éXWZ_W http://www.01net.com/editorial/519690/le-musee-de-l-informatique-expulse-de-l-arche-de-la-defense/Les musées de l’Informatique et du Jeu vidéo vont devoir quitter le toit de la grande Arche : le ministère de l’Ecologie va récupérer ces locaux, qui lui appartiennent, et fermer définitivement le bâtiment au public. Mauvaise nouvelle pour lesmusées de l'Informatiqueetdu Jeu vidéo, situés sur le toit de la Grande Arche. Depuis la fin du mois d'avril, ils sont fermés à cause d'une simple panne... d'ascenseur. Ils ne rouvriront pas sur le toit de la Grande Arche, car le ministère de l'Ecologie va en reprendre possession des lieux et les fermer au public. L'affaire est rocambolesque : à la suite d'un« incident grave »qui a touché les ascenseurs panoramiques desservant le toit du bâtiment, le ministère de l'Ecologie –propriétaire des lieux– décide, par précaution, d'interdire l'accès à ces élévateurs pendant quatre mois, le temps d'effectuer les réparations. Durant quinze jours, on tolère que des visiteurs se rendent dans les musées en passant par des ascenseurs situés dans les colonnes de l'Arche. Mais»,24 avril, le ministère a décidé que nous n'avions plus le droit d'utiliser ces autres ascenseurs« leexplique Philippe Nieuwbourg, directeur du musée de l'Informatique. Conséquence évidente : les musées, ainsi que le restaurant qui se trouve au sommet de l'Arche doivent fermer pour quatre mois, le temps de réparer les fameux ascenseurs panoramiques. De la fermeture temporaire à la fermeture définitiveQuatre mois, ou jamais ? Les responsables des musées et du restaurant sont inquiets :à la fin du mois de juin, le musée du Jeu vidéo fait paraître un communiqué indiquant que le toit de la Grande Arche« ne devrait pas rouvrir ses portes au public, privant ainsi les Hauts-de-Seine du monument le plus visité du département ».Le toit de l'Arche de la Défense, populaire parmi les touristes et les scolaires, reçoit en effet 250 000 personnes chaque année... Quinze jours plus tard, le couperet tombe : Philippe Nieuwbourg reçoit une lettre de Jean-Louis Borloo, lui indiquant officiellement que son ministère va récupérer les locaux pour les transformer en bureaux et salles de réunion.« Je peux croire que le ministère ait besoin d'espace supplémentaire, mais le toit de la Grande Arche ne semble pas approprié pour faire des bureaux : il n'y a pas de fenêtres et la hauteur de plafond est importante... J'ai plutôt l'impression qu'on supprime les musées du Jeu vidéo et de l'Informatique pour organiser les cocktails du ministère»,indique M. Nieuwbourg qui tient également à rappeler que la fermeture du toit de la Grande Arche mettra« une quarantaine de personnes au chômage ».Et maintenant, quel avenir pour ces musées ? D'après M. Nieuwbourg, les collections devront être déménagées avant le 31 octobre... Le musée du Jeu vidéo a lancé une pétition de soutien fin juin. Quant à Philippe Nieuwbourg, il s'est lancé à la recherche d'un nouveau lieu, sans offres réelles en France ni« aucun soutien des pouvoirs publics ». En revanche, il affirme avoir obtenu« des propositions concrètes pour héberger le musée dans d'autres pays, notamment en Belgique ou au Canada ».
G[[YlW W` =W^iz[Z lib^WZ` lWa^ bi_i[Z VW lS ZWa`^Sli`é Va >W` http://www.itespresso.fr/google-et-verizon-livrent-leur-vision-neutralite-net-36263.htmlDans un rapport commun, Google et Verizon délivrent une "proposition de cadre législatif" concernant la neutralité du Net et plaident pour leur vision toute personnelle d’un "Internet ouvert".Nous évoquions la semaine dernière les discussions amorcées entreGoogleet l’opérateur télécomsVerizonautour du principe de laneutralité du Net, qui consiste en une“une garantie contre toute discrimination à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise sur le réseau”, comme le définit l’ASIC, l’Association des Services Internet Communautaires. Selon leNew York Timesaccord aurait eu pour but de donner la priorité aux services de Google sur le réseau de Verizon, en échange, cet d’une rétribution. Les deux acteurs du monde des télécoms et de l’Internet viennent de mettre fin aux rumeurs en publiant une“proposition de cadre législatif”, qui mettrait à mal certains principes relatifs à la neutralité du Net. Google et Verizon souhaiteraient ainsi que soit mis en place aux Etats-Unis, avec l’accord de la FCC (Federal Communications Commission), des règles assouplies et évolutives en matière de Net Neutrality. “Google et Verizon ont travaillé ensemble pour trouver des manières de préserver la neutralité de l’internet”tout en“continuant à promouvoir des investissements dans l’accès à l’internet à bande large”, précise Google [3]sur son blog. Les deux groupes sont d’accord sur un grand principe : il ne peut être établi de restriction et de discrimination des contenus légaux par les opérateurs et les [4]FAIen direction des internautes. Seul problème : comment identifier ces “contenus légaux” qui circulent sur Internet ? Ils ne le précisent pas… Des filtrages de contenus peut-être ? “Offrir d’autres services supplémentaires différenciés”… et prioritaires ?Toutefois, Verizon et Google estiment que les fournisseurs d’accès à Internet“ont le droit de mener une gestion raisonnable de leur réseau”les FAI souhaitent mettre en place un désengorgement de leurs réseaux pour faire face à l’explosion du trafic Web., à l’heure où Dans ce sens, les deux groupes proposent que les FAI puissent, en plus,“offrir d’autres services supplémentaires différenciés”qui “pourraient inclure une priorité tarifaire”.“Cela veut dire que les fournisseurs d’accès peuvent travailler avec d’autres acteurs pour développer de nouveaux services”, comme“le suivi de soins de santé, des réseaux, (…) des services éducatifs avancées, ou de nouvelles propositions de divertissement ou de jeu”, rapporte l’AFP. Ainsi, certains groupes Internet et fournisseurs de services Web pourraient rétribuer les opérateurs télécoms pour avoir accès à un autre Internet, différent de celui respectueux de la neutralité du Net… Ces services payants là pourraient alors bénéficier d’un débit plus élevé, pour ainsi éviter tout ralentissement du débit provoqué par d’autres sites Web… Google et Verizon soulignent malgré tout que ces nouvelles pratiques seraient bien entendu encadrées par la FCC, qui“publierait un rapport annuel sur ces services supplémentaires et signalerait immédiatement à tout moment s’il estime que ces services menacent l’accessibilité des services internet” et“nuisent aux consommateurs”. En revanche, l’Internet mobile ne serait pas concerné pas ce principe de neutralité du Net.“Vu la nature du marché encore naissant de l’internet à large bande sans fil, dans le cadre de cette proposition, les principes qui s’appliquent à l’internet câblé ne s’appliqueraient pas au sans fil, à l’exception de l’exigence de transparence”des services fournis, souligne le rapport de Google et Verizon.
7ZV^[iV ŷ.Ŵ GiZYW^T^WSV Vi_\[ZiTlW WZ [U`[T^W ? http://www.businessmobile.fr/actualites/android-30-gingerbread-disponible-en-octobre-39753757.htm#xtor=EPR-10010La nouvelle version du système d’exploitation s’adressera en priorité aux smartphones haut de gamme.Gingerbread aliasAndroid3.0 devrait arriver en octobre. C'est ce qu'affirment plusieurs sites américains qui disent en avoir reçu la confirmation de Google. Cette nouvelle moutures'adresseraà des smartphones puissants. Il ainsi est recommandé qu'ils possèdent un processeur cadencé à 1GHz, 512 Mo de mémoire vive, écran de 3,5 pouces ou plus. Donc peu de modèles actuels pourront prétendre à une mise à jour. Il se dit aussi que Gingerbread pourraitinclureGoogle Music, le service d'écoute de musique en streaming sur lequel planche Google. En revanche, on ne sait pas encore quels seront les premiers fabricants à proposer des smartphones équipés d'Android 3.0.
i[ZWW^ 4[m\a`W^_ lSZUW aZW `STlW``W wiZV[c_ Ż VW ŵŵ,ź \[aUW_ http://www.zdnet.fr/actualites/pioneer-computers-lance-une-tablette-windows-7-de-116-pouces-39753776.htm#xtor=EPR-100Le constructeur propose une tablette 11,6 pouces basée sur la version Familiale Premium de Windows 7. Elle est dis oniblesur le marché australienour 699 dollars.Si la pérennité des tablettes auprès des consommateurs n'est pas garantie, l'engouement des constructeurs n'est lui plus à démontrer. L'australien Pioneer Computers (à ne pas confondre avec le géant de l'audio Pioneer Corporation) annonce ainsi leDreamBook ePad L11 HD, une tablette 11,6 pouces multipoint fonctionnant sousWindows 7Familial Premium. L'objet, qui joue de l'ambiguïté avec l'iPad, est équipé comme un netbook : processeur Atom N450 (1,66 Ghz), puce graphique Nvidia Ion2, disque SSD (jusqu'à 64 Go), Wifi 802.11n, webcam 1,3 megapixel, deux ports USB, en plus du HDMI et d'un slot SDHC. La 3G et le GPS sont en options. L'appareil pèse 940 grammes et promet six heures d'autonomie avec une simple batterie deux cellules. Il est vendu pour l'instant  uniquementen Australie à $699 locaux (environ €500). Après les abandons d'AsusetHP, Windows 7 trouve un nouvel écrin de choix. L'OS n'est par contre choisi que pour les modèles haut de gamme, capables de faire face à la consommation d'un système créé pour des PC bien plus puissants. Même si Microsoftn'a pas peurdu succès de l'iPad, la préférence pourAndroid, au détriment de Windows 7 Starter, et le positionnement haut de gamme des versions Premium devraient poser des problèmes à l'éditeur dans son développement sur ce marché.
G[[YlW SUhè`W^Si` lS _[Uié`é VW \SiWmWZ` _[UiSl JSmT[[l http://www.pcinpact.com/actu/news/58719-google-rachete-jambool-paiement-reseau-sociaux.htmSelon différentes sources citées par TechCrunch, Google serait sur le pointd'acquérir l'entreprise Jambool, et son système de paiementSocial Gold. C'est une plateforme utilisée par les créateurs d'applications sur réseaux sociaux, pour permettre la mise en place d'un système de paiement en ligne pour acheter une monnaie virtuelle. Cette monnaie est utilisée pour acheter des biens numériques, débloquer des niveaux, etc. Cette solution est très utilisée par les jeux Facebook en particulier... Or Google a racheté la semaine dernière l'éditeur de jeux pour réseaux sociauxSlide. Tout commence donc à se mettre en place pour le futur réseau social du géant de la recherche, qui pourraits'appeller Google Me. Les indices collectés jusqu'à présent indiquent qu'il sera très orienté divertissement, utilisant ces achats récents, l'alliance stratégique nouée avec Zynga (créateur de Farmville) et bien sûr un autre produit phare de Google : YouTube, leader mondial des vidéos en ligne. Facebook a récemment mis en placeune solution internepour les paiements sociaux, appelée "Crédits Facebook". Cette initiative avait porté un rude coup aux fournisseurs de solutions de paiement pour réseaux sociaux, dont Jambool. Google a donc acheté un concurrent clé en main à la solution de Facebook, et probablement pour un bon prix. Les sources de TechCrunch affirment que le moteur de recherche paiera $55 M pour cette acquisition, auxquels il faudra ajouter entre 15 et 20 millions en fonction des performances.
Why Ww wwV hi_ GiSZ` STlw` [m\a`w^http://www.technologyreview.com/blog/mimssbits/25590/?nlid=3361We need the "screen territory" available in a textbook, magazine, or A4 sheet of paper. The first thing everyone notices about the forthcoming tablet computer / ebook reader calledKnois that it's ginormous. Each of its two 14.1" screens is slightly larger than a regular A4 sheet of paper. The thing weighs five and a half pounds. Handling it is like cracking open a 15" Macbook Pro (that happens to have a hinge that allows it to open completely flat on a table) sideways. It's not the kind of thing you're going to peruse on the subway - much less the couch. The TabletTwo dazzling touchscreen panels that you can write on, highlight on, watch video on. And, oh yes… read on. Two large displays. It's stunningly book-like and can display a complete textbook without scrolling. Opens flat like a book or folds back on itself as a single panel slate. Touchscreens. Navigate two beautiful touchscreens that deliver amazingly natural interactions with textbooks and notes. Pen stylus. Writing is natural, and our stylus is smooth and effortless. Video. Dazzling resolution that was built for video. Multi-tasking. Change learning states instantly. Glide from a textbook to a video, then dash off a note with total fluidity. Mobile. A truly mobile device, with batteries to last a full day on campus. Compact. Carry eight terms' textbooks, notes, documents and media in a small device.The SoftwareWe’re serious about your studying. Your textbooks, your course materials, your notes, your web links, your everything. All in one place. A system completely designed for learning: textbooks, professors' materials, web-based homework systems. Versatile textbooks. Write directly on the page, highlight, add sticky notes, and even display two different parts of the book at once – you’ll need to see it to believe it. Explore. The Internet and the textbook connect like never before. Look up a word, follow a link from a textbook, watch a video, even e-mail a passage with a question to your professor. Write. Revolutionary digital note-taking using natural handwriting or a keyboard. Even drag highlights or graphics from your textbook or the web directly into your notes. Browse the web. Full-featured browser supporting HTML5 and Adobe Flash™. Rich media. Experience HD video, audio recording and playback, and even more.
I! Sa^Si` SUUW\`é V’iZ_`SllW^ ŷ _W^bWa^_ WZ 7^STiW ;S[aVi`W http://www.zdnet.fr/actualites/rim-aurait-accepte-d-installer-3-serveurs-en-arabie-saoudite-39753752.htm#xtor=EREC-103Selon le régulateur saoudien des télécoms, la firme canadienne a consenti à installer un serveur pour chaque opérateur présent dans le pays afin de faciliter l’accès des autorités aux données des utilisateurs en cas de besoin.RIM aurait donc fini par céder aux demandes des autorités saoudiennes en acceptant d'installer non pas 1 mais 3 serveurs dans le pays. Cette information est rapportée par Reuters qui cite les explications de la Commission pour les communications et la technologie de l'information (CITC). « Trois serveurs sont actuellement en test, un pour chacun des opérateurs mobiles. Nous attendons les résultats ». RIM ouvre la porte aux autres paysVendredi dernier, le royaume avait mis sa menace de blocage àexécutionpendant quelques heures en empêchant le fonctionnement de la messagerie instantanée des BlackBerry. Les Emirats arabes unis ont eux promis un blocage total des échanges de données (courriel, messagerie instantanée, Internet) à partir du 11 octobre. Mais il est assez probable que si l'accord avec l'Arabie Saoudite se confirme, RIM sera amené à proposer cette solution à tous les pays qui en feront la demande. En quelques jours la semaine dernière, la liste des nations réclamant un accès aux données chiffrées des smartphones canadiens n'a cessé de s'allonger. Aux voix de l'Inde, des Emirats, de l'Arabie Saoudite se sont ajoutées celles du Liban, de l'Indonésie, de l'Algérie et dernièrement de la Tunisie et du Koweït.
^[iV Ŷ aZZiZY 7ZV^[iV Ŷ.Ŷ [Z S\ http://www.enterprisemobiletoday.com/features/article.php/3897681The Droid 2 -- only the fourth smartphone to run the latest version of Android 2.2. -- will be available for ordering online tomorrow for $199.99 after $100 mail-in rebate and two-year contract. It will be available in stores on Thursday. “With the new Droid 2, we’ve taken a big leap forward from the original Droid,” Bill Ogle, chief marketing officer of Motorola mobile devices, said. “We listened to consumers and are providing an even more robust experience built on Android 2.2 that includes a new keyboard, increased processing power, Adobe Flash Player 10.1 and 3G mobile hotspot capabilities to send, access and share information even quicker than before.” The news of Droid 2 comes at a time when industry watchers and early adopters are anticipating the rollout of Android 2.2., dubbed Froyo, as it includes significant enhancements to the Google-backed mobile Linux OS. Simultaneously, theAndroid OS is outselling other mobile platforms for the first timesince debuting two years ago. Android 2.2includes more mobile security features, such as support for complex passwords and policies, remote wipe and the ability to remotely lock the device to secure data if the smartphone is lost or stolen. It also includes support for Exchange calendars, Adobe Flash as well as tethering and Wi-Fi hotspot functionality, and, overall, performs much faster. The mobile OS also now allows for application storage on external devices and a more fluid mobile app market experience. The Droid 2, made by Motorola and supported by the Verizon Wireless network, improves upon its sibling, the original Droid, in several areas. It includes a redesigned symmetrical keyboard with raised keys for more responsive typing, according to the companies, as well as speech-to-text input. The mobile device also includes Swype for text input. On the security front, full push corporate e-mail delivers enhanced features such as remote wipe and password enforcement to help protect sensitive data and information. Droid 2 owners will also be able to download mobile apps from Android Market, with more than 70,000 applications, and store them on 8GB of preloaded on-board memory and the 8 GB microSD card, which can be upgraded to a 32GB SD card for a total capacity of 40 GB.
I0! ^SUhè`W S`SUS\, aZ _\éUiSli_`W VW lŏSa`[mS`i_S`i[Z Va `^Si`WmWZ` VW_ V[ZZéW_
http://pro.clubic.com/it-business/actualite-357606-ibm-datacap-specialiste-automatisation-traitement-donnees.htmlIBM vient de faire l'acquisition de Datacap,entreprise spécialisée dans la capture et l'analyse de données et documents. une Datacap propose une solution pour automatiser l'entrée de données depuis un panel large de documents et de formulaires. Le logiciel peut ensuite extraire ces données en les convertissant depuis un grand nombre de formats, de l'email aux présentations PowerPoint en passant par les images Jpeg ou Gif, et les rendre disponibles en quelques secondes. Pour IBM, qui n'a pas dévoilé les termes de la transaction, cette acquisition va lui permettre d'aider ses clients à numériser, gérer et automatiser leurs informations, particulièrement dans les secteurs très gourmands en papiers comme la santé, les assurances, la finance et l'administration. Les clients actuels de Datacap comptent d'ailleurs plusieurs organisations publiques, comme la division Santé de la ville de Chicago, les services fiscaux de Virginie, mais aussi des entreprises privées comme Goodyear et Dow Jones. Big Blue fait ainsi un pas supplémentaire dans le secteur médical, qu'il tente de renforcer depuis quelque temps grâce à des partenariats et des acquisitions. Cette nouvelle filiale va lui permettre d'augmenter ses offres pour accélérer ses affaires. C'est la huitième acquisition de l'année pour IBM, qui a déjà racheté Big Fix, Sterling Commerce, Initiate, Cast Iron Systems et Intelliden.
H `Wll_ Wm\l[yWW_ cWT<; `STlW` U[miZY Cŵ ŶŴŵŵ http://www.engadget.com/2010/08/10/hp-tell-employees-webos-tablet-coming-q1-2011/We've been trying to find out when HP would launch awebOS tabletsince the company first bought Palm, and we're now hearing from several trusted sources that it'll be calendar Q1 2011. We're told Personal Systems Group VP Todd Bradley mentioned the date during an all-hands employee meeting yesterday, and that the project is indeed known internally as "Hurricane." (We're assuming this is what thatPalmPad trademark filingwas for, but we can't confirm that.) Shipping a killer tablet would be one way to change the subject fromex-CEO Mark Hurd's recent troubles, we suppose -- but we're definitely wondering if HP is actually going to support three different tablet operating systems after it launches the Windows 7-basedSlate for the enterpriseand theAndroid-based Zeen e-readertablet for consumers. We'll see -- Q1 could be mighty interesting
DlS_h : lS D4 W` 0^axWllW_ Sa^SiWZ` [abW^` aZW WZ]aê`W _a^ lW_ \^S`i]aW_ V’7\\lW http://www.zdnet.fr/actualites/flash-la-ftc-et-bruxelles-auraient-ouvert-une-enquete-sur-les-pratiques-d-apple-39753798.htm#xtor=EPR-100Le New York Post révèle que Bruxelles aurait décidé de se joindre à la Federal Trade Commission pour examiner la politique d’Apple envers les développeurs d’application, avec en ligne de mire le blocage de Flash.Bien qu'aucune annonce officielle n'ait été faite, il semblerait qu'Apple fasse l'objet d'une enquêtede la part de la Federal Trade Commission (FTC) mais aussi de la Commission européenne.
L'information a été révélée par le New York Post selon une source lui ayantrévélél'implication de Bruxelles dans ce dossier. En question,la politiqued'Apple en matière de développement d'applications tierces depuis la modification du contrat développeur d'iOS 4. Le manque d'interopérabilité des produits Apple déjà critiqué à BruxellesLes nouvelles clauses engagent les développeurs d'applications à ne recourir qu'aux API Apple et aux langages Objective-C, C, C++ ou JavaScript. Ce qui bannit de fait les outils tiers et multiplates-formes tels que la suite CS5 d'Adobe et donc Flash. C'est le magazine Wired qui asupputéque la FTC avait probablement ouvert une enquête depuis juin dernier car elle lui avait refusé l'accès (en vertu de la loi sur la liberté de l'information) au document de 200 pages dans lequel Adobe exposeses griefscontre Apple. L'investigation de la Commission européenne serait plus récente. Elle pourrait, selon le New York Post, durer de 4 à 6 mois. On se souvient qu'en juillet Neelie Kroes, la commissaire européenne en charge de l'Agenda numérique avaitcritiquéle manque d'interopérabilité des produits Apple, laissant planer le doute sur l'ouverture d'une enquête.
<\WZ[XXiUW.[^Y ŷ.ŷ Tê`S Vi_\[ZiTlW WZ `éléUhS^YWmWZ` http://www.01net.com/editorial/519727/openoffice-org-3-3-beta-disponible-en-telechargement/La suite bureautique gratuite entame un nouveau cycle de développement avec la bêta1 de la version 3.3. Openoffice.org 3.3 bêta est disponible pourWindows,MacetLinux. La localisation du logiciel passe par l'installation d'unpack de langue, incluant le français. A ce stade, aucune nouveauté majeure ne semble à l'ordre du jour. Mais cette mouture comprend de multiples améliorations touchant tous les modules de la suite (traitement de texte, tableur, présentation) ainsi que l'interface graphique. L'équipe de développement en publiela liste en ligne. La date de publication de la version finale n'est pas précisée.
4h^[mW ź _W V[`W V’aZ YW_`i[ZZSi^W VW X[^malSi^W_ http://www.zdnet.fr/actualites/chrome-6-se-dote-d-un-gestionnaire-de-formulaires-39753824.htm#xtor=EPR-100Une version bêta de Chrome vient d’être mise en ligne. Elle comporte un gestionnaire de remplissage automatique des formulaires qui mémorise noms, adresses, coordonnées et même les numéros de carte de crédit.Chrome 6 vient de passer au stade de laversion bêtaet inaugure un gestionnaire qui facilite le remplissage des formulaires en ligne en mémorisant les informations personnelles de l'utilisateur. Le système peut enregistrer plusieurs noms, prénoms, adresses et coordonnées (courriel, téléphone, fax) et afficher différentes propositions dès que l'on tape quelques lettres dans le champ d'un formulaire. Le gestionnaire peut même mémoriser les informations d'une carte de crédit (nom du titulaire, numéro, cryptogramme). Une fonction à utiliseravec précautionet pour laquelle Chrome 6 demandera une confirmation. Google a prévu un panneau de contrôle dans le menu Options/Données personnelles/Remplissage automatique des formulaires. Il est possible de complètement désactiver cette fonction ou de contrôler en détail le type d'information que l'internaute souhaite utiliser. Chrome 6 enrichit également le système desynchronisationdes données. En plus des favoris, des préférences et des thèmes, Chrome peut sauvegarder en ligne et synchroniser sesextensionset ses données de formulaires, à l'exclusion des coordonnées de carte bancaire. Google indique enfin que lemoteur JavaScriptde Chrome 6 est de 15 à 64% plus rapide selon les benchmarks effectués.
ImmW^_ibW LST_ U^éW lW \SZZWSa \aTliUi`Si^W iZ`WlliYWZ` http://www.zdnet.fr/actualites/immersive-labs-cree-le-panneau-publicitaire-intelligent-39753811.htm#xtor=EPR-100Basé sur un système de reconnaissance faciale et une technologie tactile multipoint, ce panneau interactif permet d’interagir avec les publicités qu’il affiche.Imaginez-vous dans un aéroport, une gare ou un centre commercial passer devant un écran publicitaire capable de savoir si vous êtes un homme ou une femme et d'afficher une réclame en conséquence. Imaginez ensuite pouvoir interagir avec ladite publicité en utilisant les mains pour zoomer, manipuler un objet en 3D... Un futur déjà bien présent grâce à la technologie mise au point parImmersive Labsqui dit s'être inspirée du filmMinority Reportpour développer ce panneau publicitaire d'un nouveau genre. L'interactivité pour mieux faire accepter la publicitéLe système repose sur une caméra frontale dotée d'une fonction de reconnaissance faciale quipeut distinguerun homme ou une femme et servir des publicités en conséquence. Une autre caméra située à l'arrière de l'écran le transforme en surface tactile multipoint ce qui permet d'interagir avec ce que l'on voit à l'écran : zoomer avec deux doigts ou manipuler un objet en 3D par exemple. L'ensemble repose sur une plateformeopen sourceprécise Immersive Labs, sans en donner l'origine. Aucune donnée personnelle n'est collectée précise Jason Sosa, fondateur de la start-up. L'analyse des visages se fait de façon anonyme, sans enregistrer de capture. L'un des objectifs est d'intégrer des fonctions mobiles au système telles que la géolocalisation et la possibilité d'effectuer des achats depuis unepublicité sur son mobile. Immersive Labs recherche des annonceurs prêts à tester sa technologie de même que des lieux publics tels que des aéroports ou des centres commerciaux acceptant d'accueillir ses panneaux publicitaires.
LS 4iW \^[\[_W aZW Ulé ;0 ŐWx`^êmWŐ - iZUS__STlW, iZiZXlSmmSTlW... http://www.silicon.fr/fr/news/2010/08/12/la_cie_propose_une_cle_usb__extreme____incassable__ininflammable___Un super gadget pour James Bond ou pour un film d'Indiana Jones ? On connaissait les clés USB très 'design', habillées oucamouflées en divers accessoires -utiles ou parfaitement futiles. Voicidésormais l'extrême, l'incassable, l'indestructible! Elle ne s'appelle parXtremKeyLapour rien! dernière trouvaille proposée parLaCieest une clé inviolable, ultra-résistante,capable de survivre aux flammes -jusqu'à une température de 200° - ou de séjourner au Pôle nord (jusqu'à des températures de -50°C)...Sondesign est signé Constance Guisset(un des 10 talents du salon Now ! Design 2010). Son étui en métal, cylindrique, de 2 mm d'épaisseur, a été conçu pour encaisser des chutes de 5 mètres, et un écrasement de 10 tonnes. Les modules de mémoire sont eux aussi bien protégés.Car le boîtier, lui aussi d'une épaisseur de 2 mm,est scellé par des filetages de vis anti-usure -ce qui rend la clé étanche jusqu'à 100 mètres de profondeur. La coque, déclarée "impénétrable" est enzamac, un alliage de zinc, d'aluminium, de magnésium et de cuivre. Les performances en lecture et écriture seraient également au rendez-vous, qualifiées d' "exceptionnelles": jusqu'à 30 Mo/sec en écriture et 40 Mo/s en lecture. La version8 Goest au prix de €55, celle de32 Goà €140 et celle de64 Goà €250. Pour ce prix, elle a au moins l'avantage d'être garantie 2 ans. Bref, une clé USB hors série, inclassable...Qui en fera bon usage? Voilà au moins une idée de cadeau "design" original.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin