Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'EXPLOITATION ABUSIVE DES FORETS EQUATORIALES DU CAMEROUN

49 pages

L'EXPLOITATION ABUSIVE DES FORETS EQUATORIALES DU CAMEROUN

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

L’EXPLOITATION ABUSIVE DES FORETS EQUATORIALES DU CAMEROUN
Filip Verbelen
Greenpeace Belgique 317 rue du Progrès 1030 Bruxelles - Belgique tél : +32 2 274 02 15 / fax : +32 2 201 19 50 Email : Filip.Verbelen@be.greenpeace.org
REMERCIEMENTS
Ce rapport est le fruit d’une visite au Cameroun, d’une étude approfondie de la littérature et d’innombrables discussions avec des personnes concernées à divers égards par la problématique de l’exploitation forestière au Cameroun. Greenpeace souhaite remercier tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce rapport mais assume l’entière responsabilité de son contenu. Au cours de notre visite au Cameroun (février 1999), nous avons bénéficié de l’aide de Monsieur Samuel Nguiffo, directeur du «Centre pour l’environnement et le développement» (C.E.D.) à Yaoundé. Monsieur Nguiffo nous a fourni des informations essentielles sur le commerce du bois et la nouvelle législation forestière au Cameroun et nous a expliqué en détail sa vision de cette problématique. Monsieur Benoît Ndameu, du C.E.D., nous a guidés dans le Sud-Est du Cameroun. Sans ses connaissances, son expérience et ses contacts, nous n’aurions pas pu recueillir en si peu de temps les informations voulues. Nous avons été également assistés au Cameroun par le Docteur Roger Ngoufo de Cameroon Environmental Watch (C.E.W.) et par Monsieur Bienvenu, qui nous ont aidés à collecter les chiffres spécifiques à quelques entreprises forestières actives au Cameroun. Enfin, nous souhaitons remercier Monsieur Z eur de l’African Forest Action Network et directeur du CERUT1esdént i lur iesq sen euserétnas )opgandoh-Ne Nzachenitaoodr uc(meobe etisivqigleB n.uevanouo sé hc supr duange sa rant L’organisation Broederlijk Delen, qui avait invité Monsieur Nzoh-Ngandembou dans le cadre de ses campagnes pour la remise de la dette du tiers monde, nous a permis – malgré un programme très chargé – de nous entretenir longuement avec lui.
Filip Verbelen, octobre 1999
                                                                1 CERUT = Centre our l4environnement et le Développement Rural, basé dans l’Ouest du Cameroun.
2
3
4
5 6 10
12 16 19 24 27 29 32
34 35 38
41 42 45
46
Pourquoi ce rapport?
TABLE DES MATIERES
Cameroun : situation géographique et économique La biodiversité camerounaise La forêt équatoriale au Cameroun
La politique forestière au Cameroun L’abattage industriel au Cameroun : une exploitation abusive Tendances de la foresterie au Cameroun 19 Croissance rapide du commerce du bois au Cameroun 20Importance du commerce du bois pour léconomie nationale 21 La dévaluation stimule la déforestation 21Cameroun : une plaque tournante pour le commerce du bois dAfrique centrale 21 Un commerce dominé par les entreprises étrangères 22La dernière menace : linfluence asiatique Les pratiques illégales et la corruption constituent la règle L’abattage industriel stimule le braconnage Conséquences sociales de l’abattage industriel Pygmées : impuissants face à l’industrie du bois
Bois camerounais les plus commercialisés Les bois camerounais et leurs principales applications Pour la certification d’une foresterie durable au Cameroun ?
Le marché européen du bois africain Les importations belges de bois tropicaux et le rôle du Cameroun Conclusions et recommandations pour le commerce belge du bois
Références et bibliographie
4
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin