La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

LA CRÉATION D’ENTREPRISES EN HAUTE-NORMANDIE EN 2008
Une croissance ralentie
Catherine SUEUR
Évolution du nombre de créations d'entreprises en 2007 et 2008 en Haute-NormandieEn 2008, les créations
Industrie agroalimentaired’entreprises augmentent de
1,7% en Haute-Normandie et Services aux entreprises
représentent 6185 unités. Avec Construction
un taux de création de 10,3%, le Ensemble 2008
renouvellement du tissu productif Commerce 2007
s’effectue au même rythme qu’en Transports
2007. Les entreprises créées avec Services aux particuliers
des salariés restent minoritaires
Autres industries
mais le nombre moyen de
- 10 0 10 20 30 40 50 60
salariés augmente sensiblement.
Source : Insee - Répertoire des entreprises et des établissements (Sirène) Unité : %
vec 6 185 entreprises créées en
démarches de création et les impositionsA2008, le rythme des créations ralentit DÉFINITIONS
sociale et fiscale).en Haute-Normandie. En hausse de
Le taux de création mesure le renouvellement
Le taux de création d’entreprises ré-1,7 % (+ 16,3 % en 2007), il est proche du tissu productif en rapportant le nombre
gional s’élève à 10,3 % comme en 2007.de celui de la France (+ 1,8 %). Après un d’entreprises créées au cours d’une année au
stock d’entreprises au 1er janvier de la mêmeIl reste inférieur de 0,7 point au taux1er trimestre encore en expansion, le
année.national.nombre de créations chute dès le 2e tri-
Une défaillance d’entreprise correspond àLes créations d’entreprises sont enmestre et le recul se poursuit jusqu’à la
l’ouverture d’une procédure de redressement
plein essor dans les industries agroali-fin de l’année. Le contexte économique judiciaire à l’encontre d’une entreprise suite à
mentaires, notamment dans les activitésdéfavorable n’est pas incitatif. Par ail- une cessation de paiement.
de cuisson de produits de boulangerieleurs, certains créateurs potentiels retar-
(+ 69 %). La hausse reste soutenue dansdent probablement leur projet afin de
Les entreprises créées avec des sa-les services aux entreprises. La cons-bénéficier du statut d’auto-entrepreneur,
lariés restent minoritaires (13 %). Cepen-truction conserve son dynamisme.applicable au 1er janvier 2009 (ce nou-
dant, le nombre moyen de salariés dansLes créations d’entreprises commer-veau statut, instauré par la loi de moder-
ces entreprises augmente sensiblement,ciales fléchissent légèrement. Le com-nisation de l’économie, simplifie les
passant de 2,6 en 2007 à 3,1 en 2008.merce automobile (- 20,4 %), le
Les entreprises de plus de 10 salariéscommerce de détail alimentaire
Répartition des créations d'entreprises sont plus nombreuses à s’installer dans(- 11,1 %) et le commerce de gros
en Haute-Normandie en 2008
la région : 46 contre 26 en 2007. Ces(- 5,1 %) sont particulièrement touchés.
Industries agroalimentaires Transports créations concernent notamment le bâti-Les services aux particuliers attirent
2% 3% ment tel Isotherma-Krief Environnementmoins de nouveaux entrepreneurs, leAutres industries
4% à Montivilliers, spécialisé dans l’isolationrepli est surtout marqué dans l’éducationCommerce
26 % thermique et la climatisation, et les res-et l’action sociale (- 21 %) et dans les ac-
Construction
taurants comme MAJE, à Rouen. En18 % tivités de loisirs (- 19 %). Les créations
2008, les créations d’entreprisesd’entreprises régressent dans l’industrie
haut-normandes génèrent 2 500 emploiset dans une moindre mesure dans les
Services aux salariés❏transports.
Services aux
entreprises
particuliers
26 %
21 %
UN TAUX DE DÉFAILLANCE EN LÉGÈRE HAUSSE
Source : Insee Unité : % MAIS DAVANTAGE D’EMPLOIS MENACÉS
Répertoire des entreprises et des établissements (Sirène)
Entre le 4e trimestre 2007 et le 3e trimestre 2008, 896 entreprises ont fait l’objet d’une procé-
dure de redressement judiciaire en Haute-Normandie. Cette procédure touche 1,5 % des en-
POUR EN SAVOIR PLUS treprises haut-normandes pour 1,4 % sur la même période, un an auparavant. En France,
Croissance plus faible des créations d’entreprises 1,6 % des entreprises sont concernées. Les secteurs les plus touchés dans la région sont la
en 2008 / Sergine Tellier - INSEE première - construction (2,6 %), le transport (1,8 %), les industries agroalimentaires (1,7 %) et les autres
N° 1221 (janvier 2009).
industries (1,6 %). Les entreprises du commerce et des services paraissent moins vulnérables
Tableau de bord de la conjoncture en Haute-Nor- avec un taux respectif de 1,5 % et 1,1 %. Les défaillances d’entreprises concernent 3 300 sala-
mandie / Insee Haute-Normandie - Aval (4 numé-
riés en Haute-Normandie soit 900 salariés de plus que l’année précédente.
ros par an).
CAHIER D’AVAL n° 81 - Mai 2009 15
ACTIVITÉS
ÉCONOMIQUES