Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La mutation économique des années cinquante

De
3 pages
Dans les années d'après guerre le rôle de l'état s'accroît dans l'économie. Sa première intervention à la Réunion vise à moderniser le secteur sucrier. L'action de l'état se met ensuite progressivement en place à travers les services publics d'éducation et de santé, les entreprises et équipements publics et les transferts financiers à la population
Voir plus Voir moins
m u t o u rd u6 0a n n i v e r s a i r ed el ad é p a r t e m e n t a l i s a t i o n Lamutation économiquedes annéescinquante Dans les années d’après guerre le rôle de l’Etat s’accroît dans l’économie. Sa première intervention à La Réunion vise à moderniser le secteur sucrier. L’action de l’Etat se met ensuite progressivement en place à travers les services publics d’éducation et de santé, les entreprises et équipements publics et les transferts financiers à la population. n France, comme dans tous les grands pays inproduction qui, tombée à 13 000 tonnes en 1944, E dustrialisés, on assiste dans les années d’aprèsrattrape son niveau d’avantguerre (86 000 tonnes) guerre, à un élargissement considérable du rôle dedès 1947, puis atteint 218 000 tonnes en 1960. Tou l’État. Il lui est demandé de ne plus être un simtefois, cette croissance est loin d’être régulière. ple gardien des institutions (Étatgendarme) mais aussi d’impulser le développement, de réguler laJusqu’en 1955, le développement du secteur su conjoncture et de redistribuer les revenus. La loi ducrier est bridé par la surproduction mondiale. Les 19 mars 1946, en faisant de La Réunion un départeprix baissentet LaRéunion ne peut écouler tout ment français, implique que ce nouvel État y exercele sucre qu’elle produit. Les exportations de sucre pleinement son rôle. Pour l’île, le changement estdépendent des mesures de contingentement déci capital, car jusquelà, tout le pouvoir économiquedées par le gouvernement et des prix qu’il fixe. Ces était entre les mains des sucriers. Désormais, undécisions sont prises en fonction des fluctuations second centre de décision est mis en place.du. marché mondial du sucre.
De 1952 à 1960, le rôle de la puissance publique dans l’économie reste limité. En métropole, l’ins tabilité politique de la IVème République et les guerres coloniales absorbent une grande partie de l’attention et des énergies. De plus, les experts du Plan sont persuadés que le développement de La Réunion doit rester centré sur le secteur sucrier. Il s’ensuit qu’hormis l’introduction de l’État comme nouveau centre de décision économique, la struc ture de l’appareil productif de La Réunion reste pra tiquement inchangée par rapport à ce qu’elle était avant la guerre.
Une croissance prodigieuse de la production sucrière
La Réunion reçoit de l’État un ensemble d’aides directes et indirectes pour reconstruire et moder niser son secteur sucrier. En outre, l’instauration du paiement de la canne d’après sa teneur en sucre incite les planteurs à cultiver des variétés riches en sucre. Il s’ensuit une croissance prodigieuse de la
De 1955 à 1957, la croissance s’accélère : la signa ture de l’accord de Londres (1953) a en effet permis de résorber progressivement les excédents. Le prix du sucre remonte et les exportations de La Réunion se redressent. Mais en 1958, ce renouveau est brisé par les cyclones qui dévastent les champs de canne. La production de sucre chute ainsi que les exportations. À partir de 1959, la croissance repart mais à un rythme relativement lent. Le prix du sucre recommence à baisser et une nouvelle période de difficultés s’ouvre.
Les effets d’entrainement de l’action de l’Etat
Malgré un développement considérable, l’écono mie sucrière n’induit pas la croissance autour d’elle. La production sucrière est en efnectée avec les autres secteurs d’activiucre est destiné à l’exportation.En rev vités dépendant de l’État exercent traînement plus importants. Leslics provenant de métropole, en stimu ana emande
économie27 deLa RéunionN°126
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin