Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le quatrième trimestre 2004 plus favorable que le troisième

De
4 pages

Le second semestre 2004 a été marqué par une évolution heurtée de la croissance et par une fin d'année plus favorable. Dans les Pays de la Loire, l'emploi salarié a poursuivi la hausse entamée en début d'année et le taux de chômage s'est stabilisé.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Le second semestre 2004 a été marqué par une évolution heurtée de la croissance et par une fin d’année plus favorable. Dans les Pays de la Loire, l’emploi salarié a poursuivi la hausse entamée en début d’année et le taux de chômage s’est stabilisé.
Aline CLÉMOT Laurence HAUTBOIS Christelle RIEG
N° 35. Juin 2005
www.insee.fr/paysdelaloire
Le quatrième trimestre 2004 plus favorable que le troisième
PRÈSUNDÉBUTDANNÉE2004 marqué par une nette reprise, la croissan rieAur brut a stagné au troisième trimestre ce française a été moins nette au second semestre. Le produit inté pour repartir au quatrième (respective ment + 0,0 % et + 0,9 %). Sur l’ensemble de l’année, la croissance s’est élevée à 2,4 %, progression la plus forte enregis trée depuis 2000.
L’environnement mondial est resté por teur au second semestre mais des si gnes d’essoufflement de la demande mondiale, en partie imputables aux cours élevés du pétrole, ont été perceptibles en fin d’année. En dépit de ce ralentissement et d’un taux dechange défavorable, les exportations françaises ont poursuivi leur croissance entamée fin 2003. Elles ont augmenté au second semestre, au même rythme qu’au premier. Les impor tations ont, quant à elles, décéléré pro gressivement après une forte hausse au deuxième trimestre. Ce ralentissement est imputable notamment à l’arrêt brutal des importations de biens d’équipement électriques et électroniques au quatrième trimestre. Conséquence de ces évolu tions, au dernier trimestre 2004, le
commerce extérieur a contribué positive ment à l’évolution du produit intérieur brut français.
Après un début d’année en forte crois sance, les dépenses de consommation des ménages ont continué de croître mais à un rythme moindre. Elles ont en effet reculé légèrement au troisième trimestre. Les ménages ont probablement choisi de reconstituer une partie de leur épar gne, dans un contexte de reprise de l’emploi salarié encore jugée modeste. Au quatrième trimestre, les dépenses de consommation sont reparties nette ment à la hausse, notamment par une accélération de la consommation de produits manufacturés. Les dépenses de consommationdes administrations publiques ont ralenti au second semestre 2004 par rapport au premier.
Après avoir reculé au troisième trimestre 2004, l’investissement des entreprises est reparti à la hausse en fin d’année. Les tensions sur les capacités de production ont soutenu sa progression et la deman de adressée aux entreprises est restée dynamique au second semestre. L’inves tissement des entreprises a ainsi affiché une hausse sur l’ensemble de l’année
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin