Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Outre-Rhin : une année sans croissance

De
2 pages
Confrontée à un manque d'investissements du côté des entreprises et à une consommation des ménages en panne, l'Allemagne n'a pu compter que sur les exportations pour éviter la récession en 2002. Dans le Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat, une timide reprise s'est dessinée, mais elle reste encore fortement tributaire de la demande extérieure.
Voir plus Voir moins

ÉCONOMIE
Outre-Rhin :
une année sans croissance
mauvais résultat depuis la sévère dans l’industrie, le commerce, ainsiConfrontée à un manque
récession de 1993. que dans le secteur du tourisme.d’investissements du côté
des entreprises et à une
La reprise outre-Atlantique a don-Les dépôts de bilan
consommation des ménages né un coup de fouet aux exporta-se multiplient
en panne, l’Allemagne n’a pu tions allemandes, qui ont dépassé
Dans un environnement écono- le très haut niveau atteint en 2001.compter que sur les
mique et géopolitique très incer- Toutefois, le remarquable solde ex-exportations pour éviter
térieur, en hausse de 33 %, doit au-tain, beaucoup d’entreprises ont
la récession en 2002.
tant aux bonnes performances àdifféré, voire annulé, leurs projets
Dans le Bade-Wurtemberg et d’investissements : les dépenses l’exportation qu’à l’atonie des im-
en Rhénanie-Palatinat, une en biens d’équipement, déjà mas- portations. Il n’a pas suffi à redyna-
sivement amputées en 2001, se miser une activité économique lan-timide reprise s’est dessinée,
sont encore contractées. Aucun guissante. Pas plus que la demandemais elle reste encore
signe de raffermissement n’est des entreprises, la consommation
fortement tributaire
perceptible d’autant que le nombre des ménages n’a pris le relais. Cer-
de la demande extérieure. de faillites a enregistré une aug- tes, un rebond de la
mentation record en 2002, y com- s’était produit durant l’été, mais il a
fait long feu, surtout après l’an-pris pour les entreprises de taille
nonce d’un plan de rigueur visant àmoyenne ou grande. Le bâtiment
réduire les déficits publics. Ces dé-est toujours en première ligne, et
ce depuis 5 ans maintenant, mais ficits dépassent de 0,7 % le plafond
n 2002, l’Allemagne a échap- en 2002, plus aucun secteur n’a autorisé par le pacte de stabilité etE pé de justesse à la récession. été épargné. Les dépôts de bilan de croissance qui a accompagné
Dans la plupart des Länder, la re- se sont accrus de 20 % ou plus, l’introduction de l’euro. Un "euro"
prise attendue pour le second se-
mestre n’a pas été au rendez-vous. L'Allemagne a dégagé un solde commercial record en 2002
L’effondrement de l’investissement
700productif et le recul de la consom-
Milliards d'euros
mation des ménages se sont conju-
600
gués pour porter un coup d’arrêt à la
croissance. La demande intérieure 500
a enregistré sa plus forte chute de-
400puis près de 20 ans. Ce n’est que
grâce aux excellentes performan- 300
ces à l’exportation, et à une timide
200reconstitution des stocks, qu’une
augmentation du PIB de 0,2 % sur
100
l’année a pu être obtenue. En ter-
mes de croissance, c’est le plus 0
1990 1992 20001991 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2001 2002
Importations Exportations
6
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : Office fédéral de statistiqueÉCONOMIE
Bade-Wurtemberg : après quatre années de baisse,
le chômage est reparti à la hausse en 2002
10
Taux de chômage
9
qui, pour nombre d’Allemands ri-
8
merait avec "teuro", c’est-à-dire
7coûteux. Sans doute, la hausse en
début d’année des prix de 6
l’énergie, des produits alimentai-
5
res, ainsi que de plusieurs taxes
4a-t-elle renforcé cette perception.
En fait, l’inflation n’a pas dépassé 3
1,3 % sur l’ensemble de l’année.
2
La morosité ambiante est aussi 1
alimentée par la hausse du chô-
0
mage : en décembre, le taux de 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
chômage a franchi la barre des
10 %, en augmentation de 0,7 point
par rapport à décembre 2001. Dans Le ralentissement conjoncturel Le redémarrage s’effectue à pe-
les nouveaux Länder (ex-RDA), c’est avait été ressenti dans le Land vers tits pas et il est encore loin d’être
près d’un cinquième de la population la fin de l’année 2000 et s’est pro- suffisant pour enrayer la multiplica-
active qui est touché. gressivement accentué. Le creux tion des faillites (+23 % sur un an)
de la vague était atteint plus tard et les compressions de personnel.
Redémarrage à petits pas dans que prévu, au printemps 2002, cé- Dans le Bade-Wurtemberg, l’année
dant la place à une timide reprise 2002 s’est achevée sur un taux deles Länder frontaliers à l’Alsace
qui s’est confortée en fin d’année et chômage de 6,3 %, contre 5,2 % fin
De tous les Länder allemands, se poursuit au premier trimestre 2001.
le Bade-Wurtemberg est celui qui 2003. Ce sont avant tout les bran-
avait le plus profité du boom éco- ches industrielles tournées vers À la même date, en Rhénanie-Pa-
nomique de ces dernières an- l’exportation qui tirent cette crois- latinat, le chômage touchait 7,5 %
nées avec, notamment, un taux sance, principalement les fabri- de la population active. Toutefois,
de croissance supérieurà4% cants de biens d’investissements, l’augmentation du nombre de de-
pour l’année 2000. Même en comme les machines-outils ou le mandeurs d’emploi sur l’année 2002
2001, alors que la crise était déjà matériel de transport. Les bran- est restée contenue (+0,4 point)
bien installée dans une grande ches fortement dépendantes du dans un contexte économique assez
partie de l’Allemagne, le Land marché intérieur ne parviennent actif. Le puissant courant exporta-
avait encore enregistré une pas à décoller, du fait de l’insuffi- teur a stimulé l’activité industrielle,
croissance de 3 %, grâce à des sance de la demande. Outre le mais aussi les services aux entre-
carnets de commandes bien BTP, c’est le cas, en particulier, des prises, et a permis au Land d’enre-
remplis. La contre-performance industries de biens de consomma- gistrer une croissance de 1 % sur
de 2002, qui s’est soldée par une tion, mais aussi du commerce, et l’année.
baisse du PIB de 0,25 %, peut surtout du tourisme, qui a enregis-
donc être relativisée, mais n’en tré une chute d’activité de7%à
apparaît pas moins brutale. l’automne par rapport à 2001. Daniel WAHL
STAT’Allemagne
pour vous faciliter l’accès aux statistiques allemandes
Site internet : www.insee.fr/alsace/zoom/statal.htm
Téléphone : 03 88 52 40 72 - Télécopie : 03 88 52 40 82
Messagerie : dr67-statistiques-allemandes@insee.fr
7
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : Office statistique du Land Bade-Wurtemberg

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin