La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Rapport financier 2005

De
70 pages
Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 694
Signaler un abus
093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:32 Page 71 RAPPORT FINANCIER 2005 L ’ E X I G E N C E D E N A T U R E 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:32 Page 1 Sommaire RAPPORT FINANCIER 2005 Comptes consolidés Chiffres clés page 5 Rapport de gestion et Tableau des résultats pages 5 à 16 Rapport du Président sur le contrôle interne pages 18 à 20 Bilan et Comptes consolidés pages 22 et 25 Annexes aux comptes consolidés pages 26 à 41 Liste des sociétés consolidées page 42 Rapports des Commissaires aux comptes sur les comptes consolidés et sur le contrôle interne pages 44 et 45 Comptes sociaux Bilan et Compte de résultat sociaux pages 46 et 47 Annexes aux comptes sociaux et Tableau des filiales pages 48 à 59 Rapport général des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels page 60 Rapport spécial des Commissaires aux comptes sur les conventions réglementées pages 61 à 64 Projet des résolutions soumises à l’Assemblée Générale Ordinaire pages 66 à 67 1 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:32 Page 2 2 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:32 Page 3 CONSEIL D'ADMINISTRATION À LA DATE DU 21 MARS 2006 M. Patrick ALÈS Président-Directeur Général M. Romain ALÈS Vice-Président - Directeur Général Délégué - Administrateur Mme Thérèse FOSSARD Directeur Général Délégué - Administrateur Mme Jacqueline ALÈS M. Bernard EMIRIAN Administrateur M. Guillaume MARCILHACY Administrateur M. Alexandre de LABORDERIE Directeur Général Délégué - non Administrateur M. Marc JÉRÉMIE COMMISSAIRES AUX COMPTES TITULAIRES COFACOM M. Daniel CHABOUD 47, rue de Ponthieu - 75008 Paris M. Didier CARDON 19, rue Clément Marot - 75008 Paris ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 14 JUIN 2006 3 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:32 Page 4 4 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:32 Page 5 Comptes consolidés de la société anonyme ALÈS GROUPE Exercice 2005 Chiffres clés en millions d’Eur o s 2 0 0 5 2 0 0 4 Evolution 2005/2004 CA Total 151,9 142,7 + 6,4 % CA Export 83,9 73,3 + 14,5 % Résultat opérationnel courant 14,8 16,3 - 9,2 % Résultat net Part du Groupe 5,7 9,4 - 39,4 % Résultat net part du Groupe hors provision CARON 9,0 9,4 - 4,2 % Ratio d'endettement 19 % 18 % - Effectifs (nombre de collaborateurs) 745 695 +7,2 % Rapport de gestion ALÈS GROUPE 2005 Comptes consolidées L’activité du groupe animé par ALÈS GROUPE au cours de - Kydra Color : Booster de coloration (4 références) l ’ e x e rcice clos au 31 décembre 2005 a enregistré une - Shampooing PHYTOCURL pour cheveux bouclés - Shampooing et sérum anti-âge PHYTODENSIUMc roissance annuelle de 6,4 %. Le chif f re d’aff a i res consolidé - Shampooing COCHLEA préparateur de permanente.s’est établi à près de 152 millions d’euros. Cette progression s’est faite dans un contexte économique tendu en France. • Chez SECRET PROFESSIONNEL (Zen Attitude) : La création d’une filiale en Pologne en mars 2005 a modifié le - Trois huiles de massage capillaire p é r i m è t re du groupe, même si cette création n’a pas eu - Trois soins aux extraits de fleurs d ’ e ffets significatifs sur les comptes consolidés puisque • Chez PHYTOSPECIFIC :l’activité de cette nouvelle filiale s’est substituée à celle de - Sérum capillaire concentré énergisantl’ancienne structure de distribution. De même, le lancement de la ligne de soins der m o - c o s m é t i q u e s • Chez LIERAC : PHYTODERM effectué par le laboratoire du même nom n’a - Soin Aqua D multivitaminé (4 références) pas modifié le périmètre de Groupe, cette société était déjà - Hydra Chrono ligne de soin anti-âge (4 références) consolidée depuis de nombreuses années. - Ultra Body Lift minceur - Capsules Adip’Light (2 références)La croissance du chiff re d’aff a i res a été en pr o g ression du - Ligne solaire (7 références)p remier au second semestre, même si l’activité dénote une très importante volatilité d’un trimestre à l’autre. • Chez PHYTODERM : - Nouvelle ligne de soins dermo-cosmétiques à visée P R I N C I PAUX LANCEMENTS DE L’ANNÉE 2005 corrective (7 références) PAR MARQUES : • Chez DUCASTEL : - AXIL IUM anti-chute• Chez PHYTO : - TRIX IUM complément alimentaire- Kydra Mèches : coloration crème pour mèches - Nouvelles nuances Subtil.(6 références) 5 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:32 Page 6 En 2005, les trois métiers du groupe se sont r e p a rtis ainsi : FAITS MARQUANTS DE L’EXERCICE • c a p i l l a i re : 42,4 % • Le 10 mars 2005, ALÈS GROUPE a acquis l’intégralité du • soins cosmétiques : 50,5 %capital de la société polonaise BINNVAR qui distribuait depuis • p a rfums : 7,1 %plusieurs années avec succès la marque LIERAC en L’activité capillaire pr o g resse de 3,4 %. L’activité cosmétique cr o î tpharmacie sur le marché polonais. Cette opération, avec effet de 10,4 % en particulier grâce au dynamisme de l’international etau 01/01/2005, devrait permettre de renforcer la présence de avec le lancement réussi de la ligne HYDRA CHRONO. Enfin,LIERAC dans les pays de l’Est et ultérieurement de l’activité parfum recule de – 1,8 % ; ce recul masque une disparitécommercialiser directement dans ces pays les autres marques e n t re le chif f re d’af f a i res parfum France qui est stable et un repli dedu groupe. l’activité des distributeurs export en l’absence de lancements• En août 2005 ALÈS GROUPE a cédé sa part i c i p a t i o n significatifs à l’inter n a t i o n a l .minoritaire (10%) dans la société coréenne HANBUL Cosmétic pour un montant de 3,6 millions d’Euros. Les re l a t i o n s ACTIVITÉS PAR ZONE GÉOGRAPHIQUEc o m m e rciales, quoique modestes, continuent régulièr e m e n t avec ce distributeur (0,5 millions d’Euros facturés en 2005). Le chiff re d’aff a i res export s’élève à 83,9 millions d’euros et représente plus de 55 % du chiff re d’aff a i res consolidé du• Le Groupe a développé une nouvelle activité derm o - groupe.cosmétique avec le lancement du Laboratoire PHYTODERM, En terme de répartition géographique, l’activité en France estavec une ligne de soins forte de 7 références vendues en repli de – 2,3 %. Elle a été beaucoup plus soutenue àprincipalement en circuit pharmaceutique ceux-ci visent à l’international avec + 14,5 %. L’effet taux de change n’est pascorriger les désordres cutanés tels que les taches de vieillesse, significatif en 2005.les vergetures ou les désagréments associés à la sécheresse de la peau. Les huit filiales de distribution étrangères du groupe ont connu en 2005 une progression significative de leur activité (+ 18 %). Le chif f re d’aff a i res "Grand Export", c’est à dire vers desACTIVITÉS PAR MÉTIER distributeurs indépendants, est en croissance (+ 5 %).Indicateur mar c h é Sa répartition géographique est la suivante : Il r e s s o rt des données de la profession que l’activité 2005 a été en léger recul (- 0,3%) par rapport à 2004 en France et en cr o i s s a n c e • Europe continentale 62,9 % de 4,9 % à l’intern a t i o n a l . • Amérique du Nord 24,5 % • Asie 4,5 %Dans ce contexte, la pr o g ression du chif f re d’af f a i res du gr o u p e • Reste du Monde 8,1 %est satisfaisante à + 6,4 %. Il faut noter que la part des e x p o rtations du Groupe correspond à celle de la profession en Le tableau ci-après présente le chiffre d’affaires et le résultat général à savoir France 45 %, Export 55 %. d’exploitation selon les critères d’organisation de l’activité du groupe. Résultat En millions d’euros Chiffre d’affaires % % d’exploitation En France 68,0 44,7 6,3 62,0 % Filiales Europe 44,3 29,2 6,3 61,0 % Filiales Amérique du Nord 19,9 13,1 0,5 5,0 % Autre export (distributeurs) 19,7 13,0 3,4 33,0 % Commun non affecté 0,0 0,0 - 6,2 - 60,0 % TOTAL 151,9 100,0 10,3 100,0 % grâce à l’international. En France, l’effet de base de 2004 avecACTIVITE DES FILIALES FRANCAISES le très important lancement Exclusive n’a pas perm i s P H Y T O S O L B A, avec un chiff re d’aff a i res de 36,5 millions d ’ e n re g i s t rer de pro g ression malgré les lancements réussisd ’ e u ros, enr e g i s t re une très légère baisse de son chif f re des soins Aqua D vitaminé et Hydra Chrono en fin d’annéed ’ a ff a i res – 0,6 % en particulier du fait de la morosité de la 2005. L’activité internationale de LIERAC demeure trèsconsommation en France en 2005. De plus, les reprises du performante. produit de soin Phytotrixil sur le début de l’exercice ont pesé C A R O N, avec 10,5 millions d’euros, stabilise son chif f resur le chiffre d’affaires. d’affaires.En fin d’année l’opération Phytocyane a permis de retrouver un D U C A S T E L, avec 13,2 millions d’euros, voit son chiff reniveau d’activité plus satisfaisant. d’affaires progresser de 7,5%. Cette croissance s’explique parLIERAC, avec un chiffre d’affaires de 56,2 millions d’euros, a l’activité grossiste coiff u re qui reste soutenue en par t i c u l i e r connu un exercice 2005 en progression de 5,7 % en particulier 6 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:33 Page 7 avec de nouveaux produits dédiés à ce réseau tel que IUM. COMPTES CONSOLIDÉS PHYTODERM est lancé depuis le premier semestre, le chiffre Les comptes au 31 décembre 2005 sont présentés d’affaires de l’exercice 2005 s’est élevé à près de 0,3 million c o n f o rmément aux normes IFRS et les comptes au 31 décembre d’euros mais les perspectives de ventes aux consommateurs 2004 ont été retraités pour se conformer à ces mêmes norm e s . semblent plus difficiles que prévues. e rAu 1 janvier 2005, l’application du CRC 2004-06 sur les actifs dans les comptes sociaux des filiales a eu pour impact ACTIVITÉ DES FILIALES ÉTRANGÈRES l ’ e n re g i s t rement en charge des frais de dépôts de mar q u e s Les filiales de distribution du groupe représentent 42 % du créées, le solde antérieurement immobilisé étant annulé par c h i ff re d’af f a i res consolidé du groupe et 76 % du chiff re prélèvement sur les réser v e s . d’affaires export. Dans les comptes consolidés, le groupe a conservé ce traitement • La filiale américaine avec un chiffre d’affaires de 17,9 millions en accord avec la norme IAS 36 et a apporté une correction dans d’euros a vu son activité à taux de change constant progresser les réserves consolidées à hauteur de 0,5 M_ net d’IS. de + 10,6 % en particulier avec les produits capillaire s . Par ailleurs, le Groupe a appliqué au 31 décembre 2005 le L’implantation de LIERAC semble prometteuse. changement de méthodes suivant : les stocks sont valorisés selon • La filiale canadienne voit son chiffre d’affaires progresser de la méthode du prix moyen pondéré. Ce changement de méthode près de 4,8 % à taux de change constant en particulier avec la n’a pas d’effet significatif sur les comptes. ligne LIERAC auprès des drugstores. La liste des sociétés composant le groupe et le pourcentage de A données publiées, son chiff re d’aff a i res est de 2 millions détention figurent dans l’annexe des comptes consolidés et dans d’euros, en progression de près de 12 %. le tableau des filiales dans l’annexe des comptes sociaux. • La filiale anglaise est en croissance de + 12 % à 2,1 millions L’intégration de la filiale polonaise dans le périmètre de e rd’euros. consolidation au 1 janvier 2005 n’a pas eu d’effet significatif, en e ffet la société BINNVAR ancien distributeur de LIERAC en• La filiale belge progresse de 4 % et réalise un chiffre d’affaires Pologne a été acquise en cours d’exercice, elle est ainsi devenuede 2,6 millions d’euros. la huitième filiale étrangère de distribution. Le complément de • La filiale allemande confirme son retour à la croissance avec c h i ff re d’af f a i res apparaissant du fait de la consolidation se limite à + 12,4 % et atteint un chiffre d’affaires de 7,2 millions d’euros. e n v i ron 0,3 million d’euros sur l’ensemble de l’exer c i c e . • La filiale italienne maintient un rythme de croissance très soutenu + 22,2 % en particulier par le re m a rq u a b l e COMPTE DE RÉSULTAT développement de la marque LIERAC. Son chiffre d’affaires en C o n c e rnant le compte de résultat consolidé, le chif f re d’aff a i res à2005 a été de 31,5 millions d’euros. 151,9 millions d’euros pro g resse de + 6,4 %, tandis que le résultat • La filiale espagnole débute doucement sur un marché très opérationnel courant à 14,8 millions d’euros recule de 9,2 %, la concurrentiel, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 0,4 million m a rge d’exploitation représente ainsi près de 10 % du chif f re d’euros en 6 mois d’activité effective. d ’ a ff a i res consolidé. • La filiale polonaise, acquise en mars 2005 avec effet rétroactif Le résultat financier, s’il reste négatif à – 1,4 millions d’eur o s , erau 1 janvier, a réalisé un chiffre d’affaires de près de 0,7 million s ’ a m é l i o re sensiblement puisqu’il était de – 2,2 millions d’euros au d ’ e u ros. Son intégration au sein du Groupe est très 31 décembre 2004. satisfaisante. L’impôt sur les sociétés est de 3,0 millions d’euros contre 4,3 millions en 2004. Les perspectives de croissance antérieur e m e n t C O N T R ATS DE DISTRIBUTION A L ’ E X P O RT attendues pour l’activité des Parfums CARON n’étant pas atteintes, En 2005, les nouveaux marchés développés sont les suivants : le Groupe a fait procéder à une nouvelle estimation de la marq u e CARON par le cabinet ayant déjà effectué une pre m i è re expertise en En Asie : Chine pour PHYTO, LIERAC et CARON. 2004. “L ’ i m p a i rment complémentaire” sur la marque CARON Pakistan pour PHYTO ; LIERAC. s’élève à 5,0 millions d’euros. Compte tenu de l’ensemble de ces Vietnâm pour PHYTO ; LIERAC. éléments, le résultat net part du Groupe recule de 39,4 % à 5,7 millions d’euros. Il faut noter que le résultat net part du Gr o u p eEn Europe : Russie pour CARON. hors provisions CARON s’élève à 9,0 millions d’euros auC roatie pour LIERAC. 31/12/2005 contre 9,4 au 31/12/2004 et 7,5 au 31/12/2003 Au Proche Orient : J o rdanie pour CARON. Le bénéfice par action s’élève à 0,42 euro contre 0,7 euro auEgypte pour CARON. 31 décembre 2004. En Afrique : Tunisie pour PHYTODERM. BILANDe nombreux contrats ont été renégociés avec les dif f é re n t s distributeurs des marques du Gr o u p e . La str u c t u re du bilan consolidé appelle les r e m a rques suivantes : Au passif : si les grands postes sont stables avec des fonds RISQUE PAYS p ro p res part du Groupe de 84,7 millions d’euros au 31/12/2005 Le principal risque pays concerne la Russie pour laquelle les c o n t re 82,4 au 31/12/2004, les dettes financières diminuent ventes de produits PHYTO et LIERAC s’élèvent à 3,5 millions de – 4,1 % pour atteindre 39,8 millions d’euros tandis que les d ’ e u ros. Ces ventes n’ont fait l’objet d’aucun incident de dettes d’exploitation pr o g ressent de 2,6 % à 51,8 millions paiement. d ’ e u ro s . 7 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:33 Page 8 A l’actif : les immobilisations incorporelles diminuent principalement ENDETTEMENT du fait de la provision sur la marque CARON (5,0 millions d’eur o s ) Le ratio d’endettement net sur capitaux pr o p res est passé de après expertise sur la valeur de cette marque au 31/12/2005. Les 0,18 au 31 décembre 2004 à 0,19 au 31 décembre 2005 stocks diminuent de 12 % à 25,2 millions d’euros. Les créances c o n f o rmément aux objectifs du Gr o u p e . clients augmentent sensiblement passant de 32 à 39,6 millions d ’ e u ros en particulier du fait de la croissance de l’activité à el ’ i n t e rnational et de la reprise d’activité au 4 t r i m e s t re 2005. La trésorerie brute est en léger repli (-12 %) à 23,5 millions d’eur o s . CHIFFRES CLEFS DES SOCIETES DU GROUPE AU 31 DECEMBRE 2005 Les comptes des filiales du groupe sont disponibles sur demande. Résultat netEn Euros Chiffre d'Affaires SOCIÉTÉS DE GESTION - FRANCE CASTER * 2 774 475 1 517 144 PHYTALÈS 975 000 239 601 SOCIÉTÉS D'EXPLOITATION - FRANCE PHYTOSOLBA 36 458 727 4 358 230 LIERAC 56 211 587 6 517 288 CARON 10 452 814 509 759 DUCASTEL 13 213 481 995 801 PHYTODERM (ex. COSMODEX) 288 090 -1 070 205 MARIE VILBA 0 -13 847 ALÈS GROUPE INDUSTRIE 37 545 132 158 845 SOCIÉTÉS D'EXPLOITATION - ÉTRANGER ALÈS GROUP INC USA 17 888 944 80 445 ALÈS GROUPE CANADA 2 028 182 -216 596 ALÈS GROUPE COSMETIC Deutschland GmbH 7 237 994 115 326 ALÈS GROUPE ITALIA 31 487 953 1 407 055 ALÈS GROUPE BENELUX 2 575 746 35 679 ALÈS GROUPE UK 2 138 532 -98 704 ALÈS GROUPE ESPAÑA 364 458 -636 369 ALÈS GROUPE POLSKA 654 085 88 953 * Produits d’exploitation Au delà du 30 juin 2006, cette ligne de crédit est couver t eINVESTISSEMENTS jusqu’au 30 juin 2008 par un tunnel défini comme suit :Les principaux investissements de l’exercice s’élèvent à 3,6 millions d’euros. Ils sont liés à l’acquisition de matériels - Si euribor 3 mois < 2,20 la société paye 2,20 +12bp i n f o rmatiques, à l’aménagement de nouveaux locaux - Si 2,20 < euribor 3 mois < 2,75 la société paye euribor 3 mois c o m m e rciaux et de formation en France ainsi qu’à +12bp l’agrandissement des locaux de nos filiales de distribution à - Si euribor 3 mois > 2,75 la société paye 2,75 +12bpl’étranger (Belgique, Espagne, Italie). Par ailleurs, la société a mis en place au 10/09/2005 une RISQUE DE TAUX couverture jusqu’au 10/09/2008 de l’emprunt HSBC souscrit le 10/03/2005 pour 5 millions d’euros. Cette couverture est unLes lignes de crédit à moyen terme utilisées par la société tunnel défini comme suit :portent intérêt sur une référence variable Euribor à l’exception d’emprunts à taux fixes souscrits par DUCASTEL (montant au - Si euribor 3 mois < 2,15 la société paye 2,19 + 8bp 31/12/05 : 0,5 million d’euros). - Si 2,15 < euribor 3mois < 2,75 la société paye euribor 3 mois La ligne de crédit principale utilisée à hauteur de 17,5 millions + 8bp d’euros au 31 décembre 2005, a fait l’objet d’opérations de - Si euribor 3 mois > 2,75 la société paye 2,75 +8bp"swaps" de taux qui garantissent une référence fixe de 2,6375 % jusqu’au 30 juin 2006. 8 093 BILAN Ales imposition copie 18/05/06 14:33 Page 9 Les autres lignes de crédit ne font pas l’objet de couverture du Le groupe facture ses filiales étrangères hors zone euros dans risque de taux. leur devise. Au 31/12/2005 sur la base de l’endettement net hors Ces facturations sont couvertes systématiquement par des disponibilités (7,2 millions d’euros non productrices d’intérêts) ventes à terme. et couver t u res existantes, une variation de l’euribor 3 mois De plus, les budgets de ventes à ces filiales sont couver t s aurait les effets suivants sur le résultat financier (montants en essentiellement par des achats de puts dès lors qu’ils milliers d’euros). représentent un risque jugé significatif. Pour 2006, le risque principal porte sur l’USD dont le cours garanti par les Evolution euribor 3 mois Résultat financier couvertures est voisin de 1,24 USD/EUR. + 100bp -46 Au 31 décembre 2005, les prévisions de facturations 2006 en devises sont couvertes par des options à hauteur de 3 millions- 100bp +51 d’USD. La valeur de marché des options s’élevait à 21 milliers d’euros RISQUE DE CHANGE au 31 décembre 2005. Risques de transaction La moins value latente ressortait à 18 milliers d’euros. Les facturations aux clients export hors groupe sont établies Au 31 décembre 2005, les positions de change s’établissent en euros. comme suit (montants en milliers d’euros). SITUATION DES COUVERTURES DE CHANGE USD GBP CAD PLN Total facturation non échues 3 385,6 453,8 979,2 442,1 Total couvertures 3 755,0 512,0 951,0 530,0 Exposition Nette - 369,4 - 58,2 28,2 - 87,9 Les expositions nettes ne sont pas significatives. Risques de conversion Comme précédemment indiqué, le risque principal concerne Les comptes consolidés du groupe sont affectés par l’impact l’USD. La facturation à la filiale ALES GROUPE INC est de la variation des devises des filiales hors zone Europe sur la d’environ 6,5 millions USD par an. Le cours moyen constaté en conversion de leurs comptes en euros. 2005 est de 1,243979. Sur la base des couvertures existantes au 31 décembre 2005, une variation de +/- 10% de l’USD par rapport à ce cours moyen aurait les effets suivants sur la marge consolidée (milliers d’euros) : Cours USD Effet marge 1,3684 - 248 1,1196 + 580 9