Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

RECHERCHES SYNTHÈSES

De
4 pages

RECHERCHES SYNTHÈSES

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 150
Signaler un abus
RECHERCHES &deuqseilitsoptdempacLinoitalucricalrsuastMtioAnnIem2e0nt0 5 20 SYNTHÈSES ISSN en cours et l'environnement StationnementJMJ Conseil, juin 2003 Lettre de commande N° 01 MT 65 Plaidoyer pour le stationnement payant de courte durée en centre ville -Au terme d'une étude sur la gestion du stationnement dans les centres de plusieurs villes françaises, JMJ Conseil conclut que le critère le plus important est celui de la rotation rapide des voitures sur les places aménagées en bordure des rues. Plus les voitures "bougent" moins il y a de circulation. Démonstration. otre recherche a mis en évidence les effetsLa ville de Dijon réussit des performances com-pervers d'une mauvaise rotation des véhi-parables. Dans l’hyper-centre (secteur Poste : Nautomobilistes à la recherche d'une placecollecté par des agents3 heures et l'argent est cules sur la distance parcourue par lespayant est limité à250 places), le stationnement de stationnement en centre-ville”. Dans ce cas,encaisseurs depuis 1998. Dans le secteur la congestion est plus forte et la pollution aug-Préfecture (241 places), proche du marché, le mente. stationnementautorisé est de 2 heures. Dans Comme les zones de rotation rapide sont cellesces secteurs, le taux de rotation est de 5,9 pour où le stationnement est à la fois limité dans lele premier et 5,7 pour le second. Il faut temps et payant, c'est à un vigoureux plaidoyer3 minutes pour trouver une place et parcourir en faveur du stationnement payant en centre458 mètres pour arriver à bon port. À l'inverse, ville que se livre JMJ Conseil.le parking gratuit, proche du lycée Saint-Joseph, Programme de recherche etest congestionné À l'appui de sa thèse, il invoque plusieursmême le mercredi. Le temps d’innovation dans exemples, dont l'un des plus frappants est celuiconsacré à chercher une place est de 5 minutes les transports ter restres de Grenoble. La cité alpine dispose d'un obser-et il faut marcher 1236 mètres pour arriver à Ministères chargés vatoire du stationnement depuis 1992, ce quidestination. de la recherche, des transports, permet d'avoir des séries de chiffres.provoquerait un alternatUn retour à la gratuité de l’environnement et de l’industrie,Dans l’hyper-centre,le stationnement est limitérésidents/migrants et donc un phénomène l’ADEME et payant. Le taux de rotation des voitures estd'heures de pointe encore plus marqué”, esti-l’ANVAR compris, selon les zones entre 8,6 et 5,9 voi-ment les auteurs. Ils citent à l'appui le secteur tures/place/jour. Les voitures “ventouses”Quinet à Lyon, un quartier résidentiel sur la rive (garées en permanence) ont quasi disparu. Ledroite du Rhône, où le stationnement est gratuit. temps moyen mis à trouver une place libre estLe taux de rotation y chute à 3,1 par jour, le de 2,6 minutes et la distance à parcourir pen-temps moyen pour se garer est de 7,3 minutes et dant le temps de recherche (dite “distance ter-la distance terminale de 1200 mètres. minale”) estde 306 mètres. 10 % des placesLe raisonnement a cependant ses limites. À sont libres en permanence, y compris auxGrenoble, le quartier Berriat compte 12 700 heures de pointe... Cette fluidité En plein centre de Grenoble, dix pour cent des places de favorise le commerce : 62 % des véhicules sont des chalands. stationnement sont libres en permanence. Suite p. 2
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin