Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sujet de la communication : ' La crise financi re et l'application ...

22 pages

Sujet de la communication : ' La crise financi re et l'application ...

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Sujet de la communication :
 La crise financire et l’application des accords de Ble : est ce le meilleur remde ? .  
Rsum :
M. Hamza FEKIR1.
Afin de s’adapter  la libralisation de la sphre financire entame dans les annes 80,
marque notamment par la fin de l’encadrement de crdit, la disparition des diffrentes
formes de protection de l’Etat dont bnficiaient les banques, et la privatisation de la quasi-
totalit des tablissements en Europe, la rglementation bancaire a volu vers une approche
prudentielle, perue comme le seul mode de rgulation n’entrant pas en contradiction avec les
rgles du march. La rglementation bancaire actuelle ‘Ble II’ s’appuie sur la supervision, la
discipline du march et les ratios prudentiels, en particulier les ratios des fonds propres
minimaux.
La crise financire dnomme de ‘subprime’ qu’a travers le monde durant ces dernires
annes a pouss plusieurs conomistes  se demander si cette rglementation prudentielle est
toujours d’actualit, et surtout pourquoi n’a pas-t-elle permis de prvoir et d’viter la crise
actuelle. L’objet donc, de cet article est de prsenter l’architecture du nouvel accord de Ble
qui se base sur trois piliers se consolidant mutuellement, et surtout d’expliquer quel rle a-t-il
pu jouer dans cette crise financire.
Mots cls :
Banque, rglementation prudentielle, risques, crise financire.
1M. Hamza FEKIR,Doctorant, Maitre-assistant  l’universit d’Oran. Mail : fekir.hamza@gmail.com
1
Introduction :
L’activit bancaire est devenue plus que jamais un dterminant de la stabilit financire et
conomique dans le monde. Dernirement, la crise des subprimes survenue aux Etats-Unis
d’Amrique a encore une fois plac les banques au centre des dbats sur les crises financires.
Les crises bancaires ont t l’objet d’une large discussion depuis la fin des annes 70 ; la crise
de la dette internationale survenue en Amrique Latine, au dbut des annes 80, celle du
currency boardargentin en 2001 et autres crises financires, ont plus qu’anim cette
discussion.
La multiplication de ces crises financires oblige  un rexamen critique des effets de la
globalisation financire. On peut considrer que ces crises sont la consquence d’un processus
d’intgration trop rapide et qui a oubli que la finance est le lieu privilgi des dfaillances de
march, conduisant  des prises de risques et une instabilit excessives.
Dans ce cas, la globalisation financire devrait s’accompagner d’une rglementation plus forte
de la prise de risque des institutions financires. Ces vnements n’ont fait donc que
renforcer les arguments en faveur d’une rglementation prudentielle des banques  l’chelle
internationale.
Cette communication vise entre autres,  enrichir la discussion portant sur la ncessit d’une
rglementation prudentielle des banques, et plus particulirement son rle pour garantir la
stabilit du systme financier. Notre problmatique s’articule alors, au tour des questions
suivantes :
Pourquoi une rglementation prudentielle ? La rglementation ‘Ble II’ telle qu’elle est dfinie par le Comit est-elle ncessaire et suffisante pour garantir la prennit, la stabilit et la solidit du systme financier ? Les rgles de fonds propres ont-elles amorti l’impact de la crise actuelle ? Tout naturellement, on se demande si ce nouvel accord de Ble est toujours d’actualit et surtout de savoir pourquoi n’a pas-t-il permis de prvoir ou d’viter la crise actuelle ? Cette problmatique fait l’objet d’un grand dbat entre les conomistes, les partisans et les
opposants d’une rglementation prudentielle. C’est la raison pour laquelle, au cours de cet
article, nous essayerons en premier lieu, de prsenter et d’expliquer les tenants et les
aboutissants de la rglementation prudentielle, ensuite, nous mettons l’accent succinctement
sur la crise des subprimes, tout en essayant de comprendre son origine et son impact sur
l’conomie mondiale, et enfin, nous nous intresserons au rle jou par Ble II.
1- La rglementation prudentielle : dfinition, principe et objectifs.
La rglementation prudentielle prcise en ralit tous les lments (lois ou rgles) susceptibles
de limiter les faillites en cascade des banques. En effet, l'objectif est d'viter que la faillite 2
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin