Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Système productif : les établissements ; les grands établissements ; les créations d'entreprises ; survie et défaillances

De
10 pages

Extrait des Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006-2007

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 0
Signaler un abus
Au 31 décembre 2004, Rhône-Alpes compte 426 000 établissements et 2,2 millions de salariés. Plus de la moitié des établissements n'ont pas de salarié et 91 % ont moins de 10 salariés.
Sept établissements sur dix exercent une activité relevant du secteur tertiaire (commerce et services) dont un quart dans le commerce et 21 % dans le secteur des services aux particuliers. L'industrie (hors énergie et construction), avec une part de 7,9 % est plus représentée qu'au niveau national (6,6 %), et plus particulièrement dans les secteurs des biens intermédiaires et des biens d'équipement. Environ 45 % des établissements de la région sont localisés dans le Rhône (27 %) et l'Isère (17 %). Le premier employeur de la région est le secteur "éducation, santé et action sociale" qui, avec 412 000 salariés, représente 19 % des salariés régionaux. Le second employeur est le commerce avec 13 % des salariés. Les services aux entreprises puis l'administration emploient chacun 12 % des salariés de Rhône-Alpes. Un tiers des salariés de la région travaille dans le Rhône, essentiellement dans l'éducation, santé et action sociale (19 %), puis dans les services aux entreprises (16 %), le commerce (13 %) et l'administration (12 %).
En 2004, les plus grands établissements de la région sont les collectivités locales (communes de Lyon, de Grenoble ou de Saint-Etienne) ainsi que les hôpitaux. Les autres grands établissements employeurs sont dans l'industrie comme Renault Trucks ou Hewlett-Packard, dans les transports comme la société lyonnaise de transports en commun ou la SNCF, ainsi que dans les services et principalement dans la recherche, comme le commissariat à l'énergie atomique ou le CNRS.
Avec 32 400 créations d'entreprises en 2005 (dont 68 % de créations pures), Rhône-Alpes représente 10,2 % des créations nationales et se place en troisième position des régions derrière l'Île-de-France (23 % des créations françaises) et Provence-Alpes-Côte d'Azur (11 %). Depuis 1999, les créations d'entreprises dans la région ont progressé de 24 % tandis qu'en France, elles n'augmentaient que de 19 %. Les départements du Rhône et de l'Isère, où sont principalement implantées les entreprises de la région, concentrent près de la moitié des entreprises créées. Toutefois, le taux de création dans la Drôme (13 entreprises créées pour 100 entreprises présentes), puis dans le Rhône (12,6 %) et en Ardèche (12,4 %) sont au-dessus de celui de la moyenne régionale de 12,1 %, identique à celui de la France. A l'inverse, le taux de création en Haute-Savoie est le plus faible de la région (11,2 %) . En Rhône-Alpes, la construction est l'activité la plus dynamique avec 14,5 créations pour 100 entreprises présentes dans ce secteur, niveau identique au taux de création national (14,3%). Par rapport au niveau national et compte-tenu de son tissu productif, Rhône-Alpes crée peu dans le secteur de l'industrie où le taux de création est de 7,4 % alors que la moyenne nationale est de 8,4 %.
La région marque aussi son dynamisme par un taux de survie à 5 ans des entreprises créées en 1998 supérieur au taux national (57,3 % contre 55,7 %). La Savoie et la Haute-Savoie enregistrent les taux de survie à 5 ans les plus élevés avec, respectivement, 60,6 % et 59 % des entreprises créées en 1998 vivantes en 2003. C'est dans l'industrie que le taux de survie à 5 ans des entreprises est le plus élevé de Rhône-Alpes, au-dessus de la moyenne nationale pour ce secteur (61,5 % contre 58,9 %). Le nombre de défaillances d'entreprises a augmenté depuis 2004 de 3,6 % pour atteindre, en 2005, 3 960 défaillances. Rhône-Alpes représente 9,5 % des défaillances nationales. Le département du Rhône compte pratiquement un tiers des défaillances régionales. Dans l'industrie, Rhône-Alpes représente 11,6 % des défaillances nationales en 2005.
128 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2006/2007