Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Tableaux Économiques Régionaux de Guadeloupe 2007 : Établissements et entreprises

De
8 pages
Au 1er janvier 2006, on dénombre plus de 43 000 établissements en Guadeloupe. Les trois quarts exercent leur activité dans le secteur tertiaire, dont 29 % dans le commerce. Ce sont de très petites unités : 76 % n’emploient aucun salarié, et moins de 3 % en ont plus de dix. Les micro-établissements sont plus fréquents dans les activités immobilières, l’éducation et la construction et plus rares dans l’industrie. Le nombre d’établissements de transports a chuté de 13 % depuis 2003 en raison notamment de la fermeture d’établissements de transport de voyageurs (activités 602B et 602E). A l’opposé, les services aux entreprises comptent 2 575 établissements de plus qu’en 2000. Cette croissance s’explique pour un quart par la création de sociétés en nom collectif servant de support financier aux opérations de défiscalisation des investissements. Le reste de la croissance intervient principalement dans les activités de conseil (+409 établissements), les services annexes à la production (+267 étab.) et les activités de nettoyage (+220 étab.). De même, le secteur de l’éducation et de la santé compte en 2006 près de 700 établissements de plus qu’en 2000, en particulier dans les activités de formation (+264) et d’auxiliaires médicaux (+333).
Voir plus Voir moins

14. Établissements et entreprises
Présentation Définitions
erAu 1 janvier 2006, on dénombre plus Entreprise : toute personne physique ou morale exer-
çant de manière indépendante une activité profession-de 43 000 établissements en
nelle non salariée. Une entreprise peut être une socié-Guadeloupe. Les trois quarts exercent
té ou un entrepreneur individuel. C’est un organisme
leur activité dans le secteur tertiaire, financièrement et juridiquement autonome, constitué
dont 29 % dans le commerce. Ce sont en vue de produire des biens ou des services.
de très petites unités : 76 % Établissement : c’est le lieu où s’exerce tout ou
partie de l’activité d’une entreprise, une entreprisen’emploient aucun salarié, et moins de
pouvant avoir un ou plusieurs établissements.3 % en ont plus de dix.
Répertoire SIRENE : le répertoire national d’identifi-
Les micro-établissements sont plus cation des entreprises et de leurs établissements,
fréquents dans les activités appelé SIRENE, a été créé par un décret du 14 mars
immobilières, l’éducation et la 1973. Il a pour mission d’enregistrer l’état civil des
entreprises : le nom, le prénom, la date et le lieu deconstruction et plus rares dans
naissance pour une personne physique ou la raisonl’industrie.
sociale pour une personne morale; y sont également
Le nombre d’établissements de indiqués le sigle, la forme juridique, le siège social et
transports a chuté de 13 % depuis les dates de création ou de cessation d’activité et, pour
2003 en raison notamment de la un établissement, l’adresse, la date et l’origine de la
création. Le répertoire contient également des donnéesfermeture d’établissements de transport
économiques telles que l’activité et les effectifs.de voyageurs (activités 602B et 602E).
A l’opposé, les services aux entreprises
Champ
comptent 2 575 établissements de plus
qu’en 2000. Cette croissance s’explique Le champ retenu dans ces tableaux comprend les
pour un quart par la création de secteurs de l’industrie, de la construction, du
commerce et des services (champ ICS). Ce champsociétés en nom collectif servant de
ne comprend que des unités juridiques ayant unesupport financier aux opérations de
réalité économique. Il exclut les secteurs de
défiscalisation des investissements. Le l’agriculture et des activités financières.
reste de la croissance intervient
principalement dans les activités de
conseil (+409 établissements), les Voir aussi
services annexes à la production
- Enquête annuelle d’entreprises, l’industrie en 2005,(+267 étab.) et les activités de
Premiers Résultats, n° 07, Insee,mars 2007.
nettoyage (+220 étab.). De même, le - Enquête annuelle d’entreprises, la construction en
secteur de l’éducation et de la santé 2005, Premiers Résultats, n° 08, Insee, mars 2007
compte en 2006 près de 700 - Enquête annuelle d’entreprises, le transport en 05, Insee, mars 2007.établissements de plus qu’en 2000, en
- Enquête annuelle d’entreprises, le commerce enparticulier dans les activités de 04, Insee, mars 2007
formation (+264) et d’auxiliaires - Enquête annuelle d’entreprises, les services en
médicaux (+333). 2005, Premiers Résultats, n° 06, Insee, mars 2007.
120 Tableaux Économiques Régionaux GuadeloupeDémographie des établissements 14.1
erNombre d'établissements par taille et secteur d'activité au 1 janvier 2006
Aucun 1 à 5 6 à 9 10 à 19 20
Secteur d'activité selon la NES salarié* salariés salariés salariés et plus Ensemble*
Industries agricoles et alimentaires 430 174 67 41 17 729
Industries des biens de consommation 964 200 38 15 10 1 227
Industrie automobile 6 2 0 1 0 9
Industries des biens d'équipement 440 137 47 23 12 659
Industries des biens intermédiaires 549 186 46 31 24 836
Énergie 62 23 9 10 20 124
Construction 5 084 1 116 141 107 41 6 489
Commerce 9 005 2 482 547 231 118 12 383
Transports 1 819 500 89 54 37 2 499
Activités immobilières 875 102 11 7 2 997
Services aux entreprises 6 334 1 119 231 124 81 7 889
Services aux particuliers 5 104 1 086 154 83 59 6 486
Éducation, santé, action sociale 2 204 477 68 26 14 2 789
Total 32 876 7 604 1 448 753 435 43 116
*dont établissements à effectif non déclaré
Source : SIRENE - Insee
Nombre d'établissements par secteur d'activité
Secteur d'activité selon la NES 2002 2003 2004 2005 2006
Industries agricoles et alimentaires 689 708 731 735 729
Industries des biens de consommation et automobiles 1 261 1 282 1 321 1326 1236
Industries des biens d'équipement 643 652 679 674 659
Industries des biens intermédiaires 832 854 867 856 836
Énergie 103 110 115 123 124
Construction 6 770 6 822 6 796 6781 6489
Commerce 11 601 12 008 12 474 12540 12383
Transports 2 835 2 880 2 836 2728 2499
Activités immobilières 920 947 990 995 997
Services aux entreprises 6 271 6 581 7 118 7490 7889
Services aux particuliers 6 073 6 328 6 550 6611 6486
Éducation, santé, action sociale 2 399 2 569 2 671 2732 2789
Total 40 397 41 741 43 148 43 591 43 116
Source : SIRENE - Insee
Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe 121
14. Établissements et entreprises
Présentation Définitions
Le tissu économique guadeloupéen est Établissement : Voir 14-1
composé essentiellement de petites
Répertoire SIRENE : Voir 14-1erunités. Au 1 janvier 2006, seulement
trois établissements emploient plus de Tranche d’effectif :
300 salariés : Club Méditerranée, 1 : plus de 400 salariés ;
Hyper Destrellan et Gardel. Sept unités 2 : entre 300 et 299 salariés ;
3 : entre 200 et 299 salariés ;se retrouvent dans la tranche inférieure
4 : entre 100 et 199 salariés ;(entre 200 et 300).
5 : entre 50 et 99 salariés ;
6 : entre 0 et 49 salariés.
Dans les activités de services, figurent
principalement des hôtels, des sociétés
de postes et télécommunications, des
sociétés de nettoyage et de sécurité
ainsi que des établissements de santé.
Champ
Parmi les grandes unités industrielles se Le champ retenu dans ces tableaux comprend les
trouvent un fabriquant de sucre, la SA secteurs de l’industrie, de la construction, du
commerce et des services (champ ICS). Ce champGardel, et Électricité de France. Dans le
ne comprend que des unités juridiques ayant unesecteur commercial, on trouve des
réalité économique. Il exclut les secteurs de
hypermarchés, Hyper Destrellan, l’agriculture et des activités financières.
Carrefour Milenis, Cora Guadeloupe et
une société de vente de véhicules
automobiles.
Les grands établissements sont
concentrés sur l’agglomération de
Pointe-à-Pitre. Seuls des hôtels, des
établissements de santé et la sucrerie
Gardel au Moule se distinguent.
122 Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe
Les grands établissements 14.2
erLes grands établissements au 1 janvier 2006
Raison sociale et Tranche
enseigne commerciale d'effectif Activité Commune
SERVICES
Club Méditerranée hôtel Caravelle 2 Autre hébergement touristique Sainte-Anne
Clinique des eaux claires 3 Activités hospitalières Baie-Mahault
RFO 3 Edition de chaînes généralistes
soc hôtelière du bas du fort - Fleur d'épée 3 Hôtels touristiques avec restaurant Le Gosier
soc de gérance de l'hôtel Manganao - 3vant Saint-François
La Samanna 4vec restaurant Saint-Martin
Orange Caraïbe - Ameris 4 Télécommunications (hors transmission audiovisuelle) Baie-Mahault
Créole Beach 4 Hôtels touristiques avec restaurant Le Gosier
SNC Soc Hôtelière Touristique Guadeloupe 4vant
France telecom - service divers 4ansmission audiovisuelle) Baie-Mahault
France telecom - agence commerciale 4 Pointe-à-Pitre
soc exploit Clinique de l'Esperance 4 Activités hospitalières Les Abymes
La Poste - direction départementale territoriale 4 Postes nationales Basse-Terre
La Poste - ctre régional des services financiers 4 P Baie-Mahault
Hôtels Anchorage Guadeloupe 4 Hôtels touristiques avec restaurant Saint-François
Security Group Private Protection 4 Enquêtes et sécurité Pointe-à-Pitre
Hôtel Guanahani 4vec restaurant Saint-Barthélemy
Société de Restauration Industrielle - Les Boutiques 4 Restauration de type rapide Les Abymes
Radisson St Martin Resort and Spa 4 Hôtels touristiques sans restaurant Saint-Martin
Polyclinique de la Guadeloupe 4 Activités hospitalières Les Abymes
Le professionnel du nettoyage 4 Activités de nettoyage Les Abymes
Nouvelles Eaux Vives ctre médical Papaye 4 Acti Saint-Claude
Interprop 4 Actiyage Pointe-à-Pitre
Kar Unet 4 Activités de nettoyage Baie-Mahault
Société Nouvelle les Eaux Marines 4 Activités hospitalières Le Moule
La Poste - ctre courrier 4 Postes nationales Pointe-à-Pitre
soc antillaise location véhicule automo - Hertz 4 Location de courte durée de véhicules automobiles P
Gosier Les Bains - Caraïbe Club 4 Jeux de hasard et d'argent Le Gosier
France telecom - unité infrastructure réseau 4 Télécommunications (hors transmission audiovisuelle) Baie-Mahault
La Poste - ctre de traitement du courrier 5 Postes nationales Pointe-à-Pitre
Top One Sécurité Privée 5 Enquêtes et sécurité Basse-Terre
COMMERCE
Hyper Destrellan 2 Hypermarchés Baie-Mahault
Soc Guadeloupéenne du Froid - Carrefour Milenis 3chés Les Abymes
Cora Guadeloupe 3 Hypermarchés Le Gosier
Cor 4chés Basse-Terre
Auto-Guadeloupe Développement 4 Commerce de véhicules automobiles Les Abymes
soc antillaise commerciale industrielle SACI 4ce de gros de matériel agricole Baie-Mahault
CAMA 4 Commer Baie-Mahault
INDUSTRIE
SA Gardel 2 Fabrication de sucre Le Moule
EDF SCES archipel Guadeloupe 3 Distribution et commerce d'électricité Pointe-à-Pitre
EDF SCES Guadeloupe Production 4 Baie-Mahault
TRANSPORT
Supermarchés Match - Entrepôt Jarry 4 Entreposage non frigorifique Baie-Mahault
Air Caraïbes 4 Transports aériens réguliers Les Abymes
Air France - aérogare Pôle Caraïbes 4 Tr Les Abymes
Air France - Bd Légitimus 4 Tr Pointe-à-Pitre
CMA-CGM Antilles-Guyane 4 Transports maritimes Baie-Mahault
Air Caraïbes Charter 4 Tr Les Abymes
GIE Générale de Services Portuaires 4 Manutention portuaire
Port Autonome Guadeloupe 4 Transports maritimes Pointe-à-Pitre
Source : SIRENE - InseeSource : SIRENE - Insee
Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe 12314. Établissements et entreprises
Présentation Définitions
Plus de 4 600 entreprises ont été créées Création d’entreprise : elle se matérialise par
l’immatriculation de l’unité au répertoire SIRENE.en 2006, soit une augmentation de près
Elle correspond à la création du premierde 5 % par rapport à 2005. La hausse a
établissement économiquement actif. Le concept
été particulièrement forte dans les de création d’entreprises est pris au sens large; il
secteurs du commerce (+13,8 %) et de inclut tous les mouvements donnant lieu à une
l’industrie (+7,2 %). Les créations prise d’activité : création pure, reprise et
réactivation. Les statistiques sur la créationd’entreprises dans la construction et les
d’entreprise concernent l’ensemble des secteursservices sont restées stables.
marchands du champ ICS (industrie, commerce et
services, hors secteur des services financiers).
Huit entreprises sur dix sont des Création pure : création d’un établissement
créations pures et ce dans tous les économiquement actif jusqu’alors inexistant, ayant
secteurs d’activité. pour conséquence l’exploitation de nouveaux
moyens de production.
Reprise : unité légale qui reprend totalement ouDepuis 2002, le nombre d’unités créées
partiellement l’activité d’un ou plusieursa progressé de près de 14 %, les
établissements économiques d’une autre unité
secteurs les plus dynamiques étant les légale.
services (+16 %) et le commerce Réactivation : c’est le fait pour une entreprise qui avait
(+15 %). La création d’entreprises a cessé son activité de la reprendre. Ce mouvement
concerne surtout les personnes physiques, enégalement progressé de 9 % dans
particulier les artisans et les commerçants.l’industrie et de 6 % dans la
Taux de création : rapport du nombre de créations
construction. d’entreprises d’une année au stock d’entreprises au
er1 janvier de l’année. C'est un indicateur du
Le taux de création a progressé en renouvellement du système productif.
2006 pour atteindre 12 %. La
progression est particulièrement
marquée dans le commerce où le taux
de création est passé de 11,8 % à
13,6 % et dans l’industrie qui atteint
9,4 % contre 8,5 % en 2005.
Voir aussi
- Forte attractivité du commerce, Antiane-Eco,
n° 69, Insee, septembre 2007.
- Stabilité des créations en Guadeloupe,
Antiane-Eco, n° 66, Insee, septembre 2006.
- Les créations se redressent, Antiane-Eco,
n° 64, Insee, octobre 2005.
- Commerce : des résultats en demi teinte,
Antiane-Eco, n° 61, Insee, septembre 2004.
124 Tableaux Économiques Régionaux GuadeloupeLes créations d’entreprises 14.3
Nombre de créations par type
Variation en %
Type de création 2002 2003 2004 2005 2006 2006/2005
Créations pures 3 230 3 350 3 628 3 603 3 737 3,7
Reprises 109 94 72 99 110 11,1
Réactivations 751 716 740 738 812 10,0
Total 4 090 4 160 4 440 4 440 4 659 4,9
Source : SIRENE - Insee
Nombre de créations par secteur d'activité
Variation en %
Secteur d'activité selon la NES 2002 2003 2004 2005 2006 2006/2005
Industrie 274 307 298 279 299 7,2
dont créations pures 217 251 239 229 240 4,8
Construction 539 504 606 566 570 0,7 428 393 475 425 437 2,8
Commerce 1 276 1 332 1 229 1 288 1 466 13,8
dont créations pures 999 1 077 1 022 1 035 1 154 11,5
Services 2 001 2 017 2 307 2 307 2 324 0,7 1 586 1 629 1 892 1 914 1 906 -0,4
Total 4 090 4 160 4 440 4 440 4 659 4,9
dont créations pures 3 230 3 350 3 628 3 603 3 737 3,7
Source : SIRENE - Insee
Taux de création par secteur d'activité
Unité : %
Secteur d'activité selon la NES 2002 2003 2004 2005 2006
Industrie 8,8% 9,6% 9,0% 8,5% 9,4%
Construction 8,4% 7,8% 9,4% 8,8% 9,2%
Commerce 12,7% 12,7% 11,3% 11,8% 13,6%
Services 12,0% 11,6% 12,6% 12,4% 12,4%
Total 11,3% 11,1% 11,4% 11,3% 12,0%
Source : SIRENE - Insee
Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe 12514. Établissements et entreprises
Présentation Définitions
erAu 1 janvier 2004, la Guadeloupe Artisanat : selon la loi du 5 juillet 1996 relative au
développement et à la promotion du commerce etcompte 12 000 entreprises artisanales,
de l’artisanat, « doivent être immatriculées ausoit 3 % de plus que deux ans
répertoire des métiers les personnes physiques et
auparavant. les personnes morales qui n’emploient pas plus de
10 salariés et qui exercent à titre principal ou
L’agglomération pointoise capte 34 % secondaire une activité professionnelle
du tissu artisanal et les dépendances indépendante de production, de transformation, de
réparation ou de prestation de services relevant de23 %. La maçonnerie est bien
l’artisanat et figurant sur une liste établie par décretimplantée sur la Côte-sous-le-Vent
en Conseil d’Etat ». Le décret n° 98-247 du 2 avril
et au Nord Grande Terre. 1998 relatif à la qualification artisanale et au
répertoire des métiers fixe dans son annexe la liste
Le secteur de la construction en des activités relevant de l’artisanat. Le décret n° 98-
concentre plus de la moitié (51 %) 246 du 2 avril 1998 a, par ailleurs, maintenu en
vigueur les dispositions du décret de 1995 quiet le tertiaire un quart.
prévoient que, sous certaines conditions, les
personnes qui le souhaitent peuvent resterPrès des deux tiers de ces entreprises
immatriculées au répertoire des métiers au-delà du
(62 %) se réduisent à un artisan seuil de 10 salariés.
travaillant seul et à son compte.
Moins de 5 % emploient plus de cinq Nomenclature (NAR 8 et NAR 20) : les activités
distinguées ici sont des regroupements en 8 et 20salariés.
postes de la nomenclature d’activités française de
l’artisanat (NAFA), elle-même dérivée da laCette prédominance de la très petite
nomenclature d’activités française (NAF).
structure est plus marquée dans le
textile-cuir-habillement et le bâtiment.
217 unités artisanales atteignent ou
dépassent le seuil théorique des dix
salariés. 35 % d’entre elles
appartiennent au secteur du bâtiment.
Voir aussi
- Les chiffres clés de l’artisanat, ministère de
l’Economie, des Finances et de l’Industrie,
2004.
126 Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe
L’artisanat 14.4
erNombre d’entreprises artisanales par secteur et zone géographique au 1 janvier 2004
Agglo. Nord Sud-est Agglo. Nord Côte Sud-est Total
Pointoise Grde. Grde. Basse Basse sous Basse Dépen-
Terre Terre Terre Terre le vent Terre dances
Alimentation 226 48 89 84 69 42 59 118 705
Viandes et poissons 87 14 35 36 22 18 19 37 257
Autre alimentation 139 34 54 48 47 24 40 81 448
Travail des métaux 239 20 30 35 60 18 33 117 576
Textile et habillement 118 17 4 26 17 6 14 59 287
Cuir et chaussures 9 . 67 2 3 . . 5 23
Bois et ameublement 149 34 24 38 77 54 42 102 563
Mat. de const., céramique, verre, chimie 63 5 11 16 7 4 10 33 162
Papier, imprim., reprod., arts graphiques 96 4 35 20 16 2 9 36 194
Fabrication articles divers 138 6 147 23 18 8 10 71 309
Maçonnerie 413121911031871371054191 632
Couverture, plomberie, chauffage 26641 6759924335229 856
Menuiserie, serrurerie 200 46 75 49 100 42 41 155 700
Installation électrique 277 52 97 56 96 45 45 159 805
Aménagements, finitions 373 50 130 74 85 65 53 256 1 053
Terrassements, travaux divers 349 61 42 81 107 53 54 186 1 021
Transport 191279512171227157485
Réparation 473 58 72 103 76 40 65 168 1 078
Blanchisserie, teinturerie, soins à la pers. 334 35 83 69 48 28 35 130 751
Autres services 226 21 1183 63 42 23 29 314 801
Total 4 140 646 622 913 1 117 622 666 2 714 12 001
Source : SIRENE - Insee
erNombre d'entreprises artisanales par secteur et taille au 1 janvier 2004
Aucun 1 à 5 6 à 9 10 à 19 20 salariés
salarié salarié salarié salarié et plus Total*
Alimentation 30613145287705
Travail des métaux 286 107 31 21 6 576
Textile, cuir, habillement 225 24 2 . . 310
Bois et ameublement 341 76 20 11 3 563
Autres fabrications 359 115 32 14 8 665
Bâtiment 3 959 645 120 61 16 6 067
Réparations,transports et autres services 1 953 477 89 29 13 3 115
Total 7 429 1 575 339 164 53 12 001
* dont établissements à effectif non déclaré
Source : SIRENE - Insee
Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe 127

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin