Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Troisième trimestre 2007 : vigueur hormis dans l'industrie (Flash d'Octant n° 133)

De
4 pages
Au troisième trimestre 2007, dans un environnement international encore dynamique, la croissance de l'économie française s'accélère, entraînée par une demande allante. L'économie bretonne reste vigoureuse malgré un repli dans l'industrie. Dans les services, l'activité demeure dans une dynamique de croissance. Les professionnels du bâtiment jugent leur activité soutenue tandis que grossistes et détaillants font état d'une amélioration des ventes. Un tassement est perçu dans l'industrie. Le nombre de demandeurs d'emploi diminue au 3e trimestre dans la région comme au niveau national. Au 2e trimestre 2007, l'emploi salarié privé breton progresse de 0,3 % et de 2,1 % sur un an.
Voir plus Voir moins
Synthèse conjoncturelle
Troisième trimestre 2007 : vigueur hormis dans l'industrie
ctant
Numéro 133  Janvier 2008
Au troisième trimestre 2007, dans un environnement international encore dynamique, la croissance de l'économie française s'accélère, entraînée par une demande allante. L'économie bretonne reste vigoureuse malgré un repli dans l'industrie. Dans les services, l'activité demeure dans une dynamique de croissance. Les professionnels du bâtiment jugent leur activité soutenue tandis que grossistes et détaillants font état d'une amélioration des ventes. Un tassement est perçu dans l'industrie. e Le nombre de demandeurs d'emploi diminue au 3trimestre dans la région comme au niveau national. e Au 2trimestre 2007, l'emploi salarié privé breton progresse de 0,3 % et de 2,1 % sur un an.
Contexte national : accélération de la croissance
France entière, le PIB (Produit Intérieur Brut) pro gresse de 0,7% au troisième trimestre 2007 après 0,3 %au deuxième. La demande intérieure hors stocks contribue pour 0,6 pointà l'accroissement du PIB. Le solde du commerce extérieur y participe pour 0,1 point, les importations décélérant (1,4 % après 1,8 %) alors que les exportations accélèrent fortement (1,7% après 0,7 %). Les variations de stocks ne contribuent pas à la croissance du PIB. L'investissement des entreprises non financières se renforce (1% après 0,5%) alors que celui des ménages ralentit (0,1 % après 0,4 %). Leurs dépenses de consommation s'accroissent.
La production industrielle s'accroît de 1,1%. Elle diminue dans les industries agroalimentaires et augmente dans tous les autres secteurs. L'emploi salarié progresse de 0,4 % ce trimestre avec 59 400 emplois supplémentaires. La construction et le tertiaire continuent de créer des emplois (respectivement + 1,4% et + 0,5%). Les effectifs poursuivent leurrepli dans l'industrie ( 0,4 %). Le taux de chômage au sens du BIT (Bureau International du Travail) s'établit à 7,9% de la e population active en France métropolitaine au 3 trimestre 2007. Il diminue depuis début 2006.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin