La lecture en ligne est gratuite
Télécharger
Synthèse conjoncturelle
Troisième trimestre 2007 : vigueur hormis dans l'industrie
ctant
Numéro 133  Janvier 2008
Au troisième trimestre 2007, dans un environnement international encore dynamique, la croissance de l'économie française s'accélère, entraînée par une demande allante. L'économie bretonne reste vigoureuse malgré un repli dans l'industrie. Dans les services, l'activité demeure dans une dynamique de croissance. Les professionnels du bâtiment jugent leur activité soutenue tandis que grossistes et détaillants font état d'une amélioration des ventes. Un tassement est perçu dans l'industrie. e Le nombre de demandeurs d'emploi diminue au 3trimestre dans la région comme au niveau national. e Au 2trimestre 2007, l'emploi salarié privé breton progresse de 0,3 % et de 2,1 % sur un an.
Contexte national : accélération de la croissance
France entière, le PIB (Produit Intérieur Brut) pro gresse de 0,7% au troisième trimestre 2007 après 0,3 %au deuxième. La demande intérieure hors stocks contribue pour 0,6 pointà l'accroissement du PIB. Le solde du commerce extérieur y participe pour 0,1 point, les importations décélérant (1,4 % après 1,8 %) alors que les exportations accélèrent fortement (1,7% après 0,7 %). Les variations de stocks ne contribuent pas à la croissance du PIB. L'investissement des entreprises non financières se renforce (1% après 0,5%) alors que celui des ménages ralentit (0,1 % après 0,4 %). Leurs dépenses de consommation s'accroissent.
La production industrielle s'accroît de 1,1%. Elle diminue dans les industries agroalimentaires et augmente dans tous les autres secteurs. L'emploi salarié progresse de 0,4 % ce trimestre avec 59 400 emplois supplémentaires. La construction et le tertiaire continuent de créer des emplois (respectivement + 1,4% et + 0,5%). Les effectifs poursuivent leurrepli dans l'industrie ( 0,4 %). Le taux de chômage au sens du BIT (Bureau International du Travail) s'établit à 7,9% de la e population active en France métropolitaine au 3 trimestre 2007. Il diminue depuis début 2006.
1,90
1,70
1,50
1,30
Cours du porc charcutier breton  classe E(euros/kilo)
Tendance
1,10 Série brute 0,90 2003 20042005 20062007 Source : Ofival et SNM Insee
Avis des industriels sur la tendance de la production (Soldes d’opinions  en %) 30
20
10
0
10
Production passée
20 2003 20042005 20062007 Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture pondérées par la structure régionale
Avis des professionnels du bâtiment sur la tendance de l'activité(Soldes d'opinions  en %) 30
20
10
0
Activité passée
10 Activité prévue 20 2003 20042005 20062007 Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture pondérées par la structure régionale
Nombre de logements neufs en chantier en Bretagne 200520062007Moyenne 1997  2006 4 000
3 500
3 000
2 500
2 000
1 500
1 000 jan. fév. mars avr. mai juin juil. août sept.oct. nov.déc. Source : DRE  Sitadel
2
Agriculture : cours du porc en baisse sur un an
e Au 3trimestre 2007, les livraisons delaitsont e quasistationnaires comparées au 3 trimes tre 2006. Le prix du lait payé au producteur s'élève à 0,30 €/l, soit 7,1 % de plus sur un an. Le cours duporcse redresse sur le trimestre mais reste inférieur à son niveau de l'été 2006 : il s'établit à 1,38 €/kg, soit 12,1 % de moins qu'un an plus tôt. Les abattages de porcs reculent également (10,7 %)sur la période. La situation du marché de lavolaille de chaircontinue de s'améliorer : la filière volaille sort de la crise, sauf celle de la dinde. Les abattages de volailles toutes catégories confondues dépassent de 9,7 % leur niveau de l'été 2006, et sont légèrement supérieurs à celui de l'été 2005. Les abattages deveaux de boucherie se replient sur un an (10,7 %).Le cours du veau, à 5,92 €/kg, progresse de 13,6 % sur la même période. Les cotations des principales productions bovines sont en baisse sur une année, hormis 1 pour les jeunes bovins O . Les abattages degros bovinsde 3,7% sur augmentent l'année.
Activité industrielle moins soutenue Au cours du troisième trimestre 2007 en Bretagne, les industriels font état d'une activité moins soutenue qu'au printemps et d'une demande globale qui s'effrite quelque peu. L'opinion des entrepreneurs sur le niveau de leurs carnets de commandes se maintient néanmoins nettement audessus 2 de la moyenne de longue périodeet les stocks sont jugés plus légers. Le tassement de l'activité industrielle au cours de l'été se manifeste en premier lieu dans l'industrie des biens d'équipement. Selon les chefs d'entreprise, la demande fléchit légèrement dans ce secteur mais les stocks se sont également allégés. Pour les biens intermédiaires, la baisse de production est moins forte mais celle de la demande est nettement plus prononcée, avec des stocks qui s'alourdissent en conséquence. Dans la branche des biens de consommation, l'activité faiblit assez peu, mais l'opinion sur la demande se dégrade nettement. Selon les industriels de l'agroalimentaire, l'activité baisse légèrement en Bretagne. Les
1  Il s'agit de la catégorie selon la grille communautaire de classement des carcasses de bovins (6 classes de conformation : S, E, U, R, O et P). 2  Il s’agit de la moyenne des soldes d’opinions sur l’activitéobservés depuis 1996. 3  Il s'agit de la moyenne sur cinq ans sur la même période de l'année.
Insee Bretagne  Flash d'OCTANT  N° 133  Janvier 2008
stocks s'allègent en réponse à la demande globale qui reste soutenue. Les carnets de commandes sont jugés bien étoffés. Les industries des viandes et du lait se distinguent par le maintien d'un bon niveau de production et une demande en hausse, tandis que les professionnels des autres industries agro alimentaires témoignent d'une baisse de leur activité et de la demande observée. Pour la fin d'année, les entrepreneurs envi sagent un rebond de leur activité dans tous les secteurs sauf celui des biens de consommation.
L'activité du bâtiment demeure soutenue Les professionnels du bâtiment jugent que e leur activité reste soutenue au 3trimestre 2007. Ils estiment que leurs carnets de com mandes restent approvisionnés. Les entrepreneurs demeurent nombreux à dire éprouver des difficultés de recrutement : 78 % d'entre eux le signalent, c'est 3 points de plus qu'un an plus tôt. La proportion d'entre eux à ne pas pouvoir accroître leur production est de 60 % contre 55 % à l'été 2006. Par ailleurs, dans le secondœuvre, les professionnels font état d'un maintien de l'activité. Dans le grosœuvre, en revanche, ils sont plus nombreux à estimer que l'activité diminue. Concernant les perspectives, les entre preneurs sont un peu moins optimistes qu'auparavant. Ils anticipent un léger tassement de leur activité, comme de celle de l'ensemble du secteur du bâtiment. e Au 3trimestre 2007, la construction de logements neufs continue de progresser. Avec 9200 logements mis en chantier, l'activité est supérieure de 19 % à la moyenne des cinq derniers étés. La construction de maisons individuelles repart et celle d'im meubles collectifs se maintient.
Acourt terme, la demande de logements reste soutenue malgré des signes de tassement : 9 200 logements ont été autorisés, soit 6 % de moins que la moyenne sur cinq ans. Sur le marché des bâtiments professionnels, le nombre de mètres carrés autorisés dépasse 3 de 11 % son niveau moyen .
Commerce de gros : redressement des ventes Selon les négociants interrogés en septembre, les ventes dans l'ensemble du
commerce de gros se redressent en juilletalors qu'elle diminue les autres mois. Avis des détaillants sur la tendance des ventes (Soldes d’opinions  en %) août. Elles progressent dans les biensSur l'ensemble du trimestre le taux d'oc 20 intermédiaires et les biens de consommationcupation est inférieur de 0,5 point à celui du e alimentaires. Les grossistes les considèrent3 trimestre2006. 10 stables dans les biens de consommation nonL'hôtellerie de plein air a enregistré 7 789 600 Ventes réalisées alimentaires et les biens d'équipement.nuitées à l'été 2007, soit 10,6% de moins0 Sur la période, les stocks sont jugés moinsqu'en 2006. Les fréquentations tant française lourds. qu'étrangèrereculent. Par rapport à l'été 10 Quant aux intentions de commandes, elles2006, comme pour l'hôtellerie, seul sep 20 s'améliorent un peu.tembre tire son épingle du jeu avec uneIntentions de commandes augmentation de la fréquentation, notamment 30 française. Toutes clientèles confondues, elle Commerce de détail : diminue en juillet et août.40 l'amélioration continue2003200420052006 2007 Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture pondérées par la structure régionale Les détaillants interrogés en septembre Une tertiarisation des emplois estiment que leur activité poursuit l'amé e au 2trimestre 2007 lioration entamée en début d'année. Le volu me des ventes s'accroît sensiblement dans leL'emploi salarié dans le secteur concurrentiel e commerce spécialisé. En revanche, dans leau cours du 2trimestre 2007 enregistre une commerce généraliste, les détaillants sontévolution de + 0,3 %. A l'instar des trimestres Avis des professionnels des services nettement moins confiants qu'auparavant.précédents, les services consolident leur sur la tendance de l'activité(Soldes d'opinions  CVS  en %) Les commerçants font par ailleurs état d'unprogression.40 allègement des stocks. Au cours des 12 derniers mois,de juillet 2006 Pour septembreoctobre, les intentions de à juin 2007, l'emploi salarié en Bretagne,30 commandes sont en baisse. intérim compris, a augmenté de 2,1% enActivité prévue Le marché des véhicules neufs en Bretagne20 données Corrigées des Variations Saison se replie sur le trimestre : 18 220 voitures nières (CVS). particulières et commerciales ont été im Le fléchissement du secteur industriel se10 e Activité passée matriculées au 3trimestre 2007, soit 18,4 %pérennise avec une baisse de 0,7%. Les e de moins qu'au 2trimestre. En revanche, sursecteurs les plus touchés sont l'industrie de la0 un an, le marché se redresse de 15,8 %.chimie, du caoutchouc et des plastiques suivis de l'automobile. L'industrie des biens10 2003200420052006 2007 d'équipement reste un des rares secteurs Services : l'activité reste industriels en hausse. Source : Insee, enquêtes nationales de conjoncture pondérées par la structure régionale dans une dynamique Les autres secteurs enregistrent une de croissanceévolution positive par rapport au trimestre Les dirigeants des services interrogés enprécédent. Dans le tertiaire, le commerce et octobre jugent que leur activité demeure dansles services oscillent entre 1,4 et 3,3 %. En un e une dynamique de croissance. Dansan, par rapport au 2trimestre 2006, l'intérim Évolution du taux d'occupation des hôtels en Bretagne(en %) l'immobilier notamment, les professionnelsenregistre une hausse beaucoup moins forte 100 jugent leur activité meilleure. La hausse estque le trimestre précédent, ce qui explique 20062007 plus modérée dans les services auxune progression beaucoup plus faible dans le 80 entreprises. Dans les services aux partisecteur des services. En revanche, le secteur culiers, l'activité est considérée stationnaire.de la construction continue de gagner des 60 Les dirigeants signalent un maintien de leursemplois. e résultats d'exploitation au 3trimestre etEn Bretagne, les activités créatrices d'em 40 tablent sur la même évolution à court terme.plois sont surtout les services et la Pour le dernier trimestre 2007, les proconstruction avec notamment les services fessionnels des services anticipent uneaux entreprises qui poursuivent leur pro 20 poursuite de l'accroissement de l'activité.gression (+ 4,5 %). Le Morbihan reste à l'écart d'une évolution0 jan. fév. mars avr. mai juin juil. août sept.oct. nov.déc. orientée à la baisse dans le secteur industriel Activité estivale stableSource : direction du Tourisme  Insee  Réseau Morgoat module hôtellerie au niveau régional. dans l'hôtellerie et en baisse Emploi salarié privé(secteur marchand non agricole) dans l'hôtellerie de plein air Au troisième trimestre 2007, les hôtels bre Variation de juillet 2006 à juin 2007(en %)* tons ont enregistré 2707 300nuitées, qua Ensemble IndustrieConstruction CommerceServices siment autant qu'à l'été 2006. La fréquen tation de la clientèle française recule ( 0,9 %) Côtesd'Armor 2,10,8 4,53,3 0,6alors que celle de la clientèle étrangèreFinistère 1,8 0,65,30,3 3,2s'accroît (+ 2,4 %). Par rapport à l'été précéIlleetVilaine 2,0 1,66,22,5 3,0dent, la fréquentation augmente en sepMorbihan 2,7 0,44,8 1,24,1Bretagne 5,41,4 3,3tembre, quelle que soit l'origine de la clientèle,0,72,1  *en données CVS, y compris intérimSource : InseeUrssaf
Insee Bretagne  Flash d'OCTANT  N° 133  Janvier 2008
3
La poussée de l'intérim observée au cours Évolution du nombre des demandeursÉvolution trimestrielle de l'emploi salarié de plusieurs trimestres s'essouffle. Led'emploi de catégorie 1(CVS  Base 100 janvier 2000)Secteur privé non agricole (intérim compris)(%  CVS) commerce reste soutenu essentiellement 0,8 110 en IlleetVilaine. 0,6 100 France 0,4 Demandes d'emploi 90 en fin de mois en baisse 0,2 Bretagne 80 Fin septembre 2007, 84 102 demandeurs 0,0 d'emploi de catégorie 1 sont inscrits à 70  0,2 l'ANPE en Bretagne, soit 8,7 % de moins2 t.064 t.051 t.063 t.053 t.064 t.061 t.072 t.07 e e er eee ere sur un an, tandis qu'au niveau national la60 Source : Insee  Urssaf 2003 2004 2005 2006 2007 baisse est de 9%. En données CVS etSource : DRTEFPLecture : l'emploi salarié privé non agricole, intérim compris, progresse de 0,3 % au cours du deuxième trimestre 2007 et de + 0,8 % au cours du premier comparé à juin 2007, le nombre de trimestre 2007 (données provisoires). demandeurs d'emploi recule de 1,2% Pour comprendre ces résultatsdans la région, 1 % France entière. Unsolde d'opinion estl'écart entre les avis Fin septembre également, 87844Chômage au 30 septembre 2007 activité, production ou ventes en hausse etles demandeurs d'emploi de catégorie 1, 2 et avisactivité, production ou ventes en baisseémis DEFM catégorie 1 3 hors activité réduite sont à la recherchepar les professionnels. Les réponsesactivité, Variation sur d'un emploi en Bretagne, soit 10,3 % deproduction ou ventes stable(s)n'influencent pas Série brute un an (en %) la valeur du solde.Il s'interprèteen évolution, en moins qu'un an plus tôt, la baisse étant de Côtesd'Armor 14501 10,3 référence aux soldes antérieurs. 10,1 %au niveau national. Finistère 24698 6,3 Au 30 septembre, 17400 jeunes de IlleetVilaine25 270 9,6 Suite à la rénovation de l'enquête dans moins de 25 ans sont inscrits à l'ANPE en l'hôtellerie, il y a une rupture de série. LaMorbihan19 633 9,2 Bretagne, soit 10,1 % de moins qu'un annouvelle série commence en 2005 et n'est pasBretagne 84 102 8,7 plus tôt. Leur nombre a davantagecomparable à la précédente. Source : DRTEFP  Insee diminué dans la région qu'au niveau national. A la même date, 43 900 femmes recherchent un emploi, soit 7,9% deTableau de bord Bretagne moins sur un an. Comparé à fin sepVariation en % Valeur au tembre 2006, le nombre de demandeurs e Indicateurs trimestriels3 trimestre Région France 2007 d'emploi de longue durée continue égalesur un an sur un trimestresur un an ment de diminuer ( 21,5 %). Celuici ainsi ACTIVITÉ que le nombre de femmes recherchant un Agriculture(Source : Draf) emploi décroissent toujours un peu plusLivraisons de lait(en milliers d'hl)11 197 8,00,30,3 Prix moyen du litre de lait(en euros)0,30 20,07,1 5,9 France entière qu'en Bretagne. Abattages de porcs(en tonnes)3,1282 1711,4 2,8 Cours moyen du kg de porc charcutier(en euros)1,38 7,0 11,2 12,1 Construction(Source : DRE) Logements autorisés9 1882,8 12,2 16,7 Logements commencés9 15913,112,9 11,3 2 Locaux à usage professionnel(nombre de mautorisés)1 156 620 7,57,8 8,7 Hôtellerie(Source : ORTB  Insee) Directeur de la Publication  / 0,13,9 Nombre de nuitées(en milliers)2 707//(1) Bernard LE CALVEZ(1) (1) Taux d’occupation moyen(en %)68,8 12,0 0,52,1Rédactrice en chef DEMANDE Ludivine NEVEUCHÉRAMY Commerce extérieur(Source : Douanes) Importations(en millions d'euros)1 9340,7 0,41,5 Composition Exportations(en millions d'euros)2 3312,4 0,1 6,9 Claire CHARON JeanPaul MERImmatriculations de véhicules neufs(Source : OST) Voitures particulières et commerciales18 220 18,415,8 8,2 Cette note a été rédigée par : Lucile CROS, Valérie MARIETTE,ENTREPRISES JeanLuc NATIVEL et Isabelle ROISEAU Créations d'entreprises(Source : Insee) Ensemble 27759,9 17,2 20,4 Industrie 172 19,211,724,3 INSEE BretagneConstruction 473 5,85,8 16,1 36, place du Colombier Commerce644 20,221,1 20,5 CS 94439 Services 1486 4,6 20,421,3 35044 RENNES Cedex Défaillances d'entreprises(Source : InseeBodacc) Tél. : 02 99 29 33 33 (2) Ensemble 414 12,111,3 4,9 Fax : 02 99 29 33 90 MARCHÉ DU TRAVAIL Pour tout renseignement Demandeurs d'emploi en fin de trimestre statistique :(données brutes)(Source : DRTEFP) Tél. : 0 825 889 452 (0,15 € la minute) (3) de catégorie 184 102 1,2 8,7 9,0 de catégorie 1, 2 et 387 844/// 10,1 10,3 © Insee 2008 /// erde moins de 25 ans17 393 10,1 8,7 Dépôt légal : 1trimestre 2008 de longue durée20 805/// 23,1 21,5 Imprimerie Média Graphic (1) écart en nombre de points Rennese (2) au 2trimestre 2007 (3) en données CVS
4
Insee Bretagne  Flash d'OCTANT  N° 133  Janvier 2008