La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

EFR quand, comment, à quel âge ?

De
18 pages
5 : EFR quand, comment, à quel âge ?EFR indispensables pour• Mesures, quantification de l’obstruction bronchique• Viser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitement Discordances entre la perception de la gêne respiratoire et la réalité de l’obstruction bronchique Sous-estimation de la gravité = facteur de risque de mortalitéLes fondamentaux• La fonction respiratoire au cabinet du médecin généraliste- DEP- Rapport VEMS/VEM6• Les EFR complémentaires chez le pneumologue- EFR au repos : mesure des volumes et débits pulmonaires, du transfert du CO, des gaz du sang- Epreuve d’effort cardio-respiratoire- Exploration du sommeil- Marqueurs de l’inflammation : NO et CO expirés, condensat de l’air expiré (= recherche)DEP Courbe de DEP montrant la variabilité du DEP d’un jour à l’autre au cours d’un asthmeLe rapport VEMS/VEM6• Comment obtenir le rapport VEMS/VEM6 ?- Avec le Piko dont le maniement nécessite une courte formation- Le patient est debout, bien stable- Il tient l’appareil à l’horizontale- Il doit successivement :• gonfler sa poitrine au maximum (à l’extérieur du Piko) • puis souffler dans le Piko très fort, très vite et très longtemps- Le médecin note la valeur du VEMS/VEM6PikoLe rapport VEMS/VEM6• Comment interpréter le rapport VEMS/VEM6 ?re Volume maximal expiré pendant la 1 seconde (VEMS)resVolume maximal expiré pendant les six 1 secondes (VEM6)Ce rapport est considéré comme : normal s’il est > 0,8 ...
Voir plus Voir moins
5 : EFR quand, comment, à quel âge ?
••EFR indispensables pourMesures, quantification de l’obstruction bronchiqueViser la normalisation de la fonction respiratoire par le traitementDiscordances entre la perception de la gêne respiratoire et la réalité de l’obstruction bronchiqueSous-estimation de la gravité = facteur de risque de mortalité
••Les fondamentauxLa fonction respiratoire au cabinet du médecin généralistePED--Rapport VEMS/VEM6Les EFR complémentaires chez le pneumologue-EFR au repos : mesure des volumes et débits pulmonaires, du transfert du CO, des gaz du sang-Epreuve d’effort cardio-respiratoire-Exploration du sommeil-Marqueurs de l’inflammation : NO et CO expirés, condensat de l’air expiré (= recherche)
Courbe de DEP montrant la variabilité du DEP d’un jour à l’autre au cours d’un asthme PED
•Le rapport VEMS/VEM6Comment obtenir le rapport VEMS/VEM6 ?okiP-Avec le Piko dont le maniement nécessite une courte formation-Le patient est debout, bien stable-Il tient l’appareil à l’horizontale-Il doit successivement :•gonfler sa poitrine au maximum (à l’extérieur du Piko) •puis souffler dans le Pikotrès fort, très vite et très longtemps-Le médecin note la valeur du VEMS/VEM6
Le rapport VEMS/VEM6•Comment interpréter le rapport VEMS/VEM6 ?()1D Volume maximal expiré pendant la 1re seconde (VEMS)Volume maximal expiré pendant les six 1ressecondes (VEM6)Ce rapport est considéré comme :normal s’il est > 0,8douteux s’il est compris entre 0,7 et 0,8anormal s’il est < 0,7+++ Toute anomalie du rapport demande à être confirmée par la pratique d’EFR complémentairesmeirT , tea .l hT erlo efoF VE6 i  ntehd tecetinoo fa iraw ybotsrcutino.R seiprM de 0250; 9  9:1 30-.6  
Chez le pneumologue
Mesures•Manœuvre de CVF :PED FVC → VEMS test de réversibilité•Mesures de distension pulmonaire (CRF)•Echanges gazeux…
•••••Mesures en fonction de l’âgeDès 6-7 ans, voire 4 ans, mesures possibles reproductibles et interprétablesQuand ce n’est pas le cas, mesure des résistances pulmonaires totales en respiration calme dans un embout buccal, à l’intérieur d’un pléthysmographeAvant 4 ans, plus difficile…DEP permet un suivi quotidien de la fonction mais à partir d’un seul paramètreGDS toujours possibles
••Les EFR permettent d’apprécier la sévérité de l’asthme15 % des asthmatiques ne perçoivent pas une obstruction bronchique de 50 %De même après une crise, les patients deviennent asymptomatiques quand les débits → 40-50 %•La sévérité de l’asthme est donc appréciée initialement par une 1ère EFR complète•La sévérité de l’asthme peut être aussi appréciée par la mesure biquotidienne du DEP
lCsasSymptômesiExacerbationsifSymptômes nocturnesActivités physiquesVEMS ou DEP ( % de la valeur théorique)VEMS ou DEP(variabilité)ctaiodne  dseé vl’éIntermittent<1 /semBrèves ≤ 2/moisNormales≥ 80 %< 20 %airsttéh  m   e  s GIeNPersistant regél>1 /sem,<  1/jAffectent phyl’saiqctuivei teét  le sommeil> 2/moisNormales≥ 80 %< 20 –30 %lAo  n02 0le6sn Persistant modéréuQotidiensiAffectent phyl’saiqctuivei teét  le sommeil> 1/semNormales60 –80 %> 30 %vaexu Persistant sévèreuQotidiensFréquentesFréquentsLimitées≤ 60 %> 30 %