La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

ETUDE VIEILLISSEMENT

De
62 pages
Etude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards, CREAI de Picardie, 2003. ère1 PARTIE : APPROCHE QUANTITATIVE 13 PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.comEtude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards, CREAI de Picardie, 2003. GLOSSAIRE Taux de couverture : % de la clientèle décrite dans la fiche spécifique rapportée à la clientèle déclarée par l’établissement ; Taux d’occupation : % des journées facturées sur la capacité installée multipliée par le nombre de jours d’ouverture Exemple : (9990 journées facturées x 100) / (40 places installées x 270 jours d’ouverture) = 92.5% Clientèle prise en charge : clientèle déclarée par l’établissement au 31 décembre. Âge moyen de la clientèle : âge moyen de la clientèle décrite dans la fiche spécifique « clientèle » n°6 NB : Les données 2001 et 1995 sont classées en fonction de la discipline d’équipement de la section Seuls les effectifs supérieurs à 4 au niveau de la région Picardie sont lisibles. ˜ : Données non affichées afin de respecter le secret statistique _ : Sans objet Nd : rubrique inexistante en 1995 Plurihandicap : Plusieurs déficiences de même gravité, ceci empêchant de déterminer une déficience ...
Voir plus Voir moins

Etude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.












ère1 PARTIE :

APPROCHE
QUANTITATIVE








13
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.comEtude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.

GLOSSAIRE



Taux de couverture : % de la clientèle décrite dans la fiche spécifique rapportée à la clientèle
déclarée par l’établissement ;

Taux d’occupation : % des journées facturées sur la capacité installée multipliée par le
nombre de jours d’ouverture
Exemple : (9990 journées facturées x 100) / (40 places installées x 270 jours d’ouverture) = 92.5%

Clientèle prise en charge : clientèle déclarée par l’établissement au 31 décembre.

Âge moyen de la clientèle : âge moyen de la clientèle décrite dans la fiche spécifique
« clientèle » n°6


NB : Les données 2001 et 1995 sont classées en fonction de la discipline d’équipement de la
section

Seuls les effectifs supérieurs à 4 au niveau de la région Picardie sont lisibles.
˜ : Données non affichées afin de respecter le secret statistique

_ : Sans objet

Nd : rubrique inexistante en 1995

Plurihandicap : Plusieurs déficiences de même gravité, ceci empêchant de déterminer une
déficience principale, à l’exception de la surdi-mutité, de la surdi-cécité et du polyhandicap

Polyhandicap : Association d’une déficience mentale grave à une déficience motrice
importante

Autres déficiences : Déficiences non désignées ailleurs

Durée moyenne de séjours : elle est calculée en année et dizième d’année














14
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.comEtude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.

PREAMBULE


Méthodologie utilisée pour réaliser la partie quantitative : présentation de
l'enquête ES ou enquête sociale


L'ensemble de la partie quantitative s'appuie sur l'exploitation des données de l'enquête
ES 2001.

Sous la responsabilité de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des
statistiques (DRESS) et du ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées,
l'enquête ES a pour objectif de connaître l’activité, le personnel et la clientèle des
établissements et services sociaux et médico-sociaux pour enfants et adultes handicapés ou
inadaptés.

L’enquête ES est réalisée à partir d’un questionnaire adressé tous les quatre ans aux
établissements médico-sociaux.

Le taux de couverture est le pourcentage de la clientèle décrite dans la fiche spécifique
rapporté à la clientèle déclarée par l’établissement. En 2001, le taux de couverture est égal à
100 % pour tous les établissements de l’Aisne et de l’Oise. Pour la Somme, le taux de
couverture est aussi de 100 % pour les foyers d’hébergement, les MAS et l’accueil de jour en
foyer de vie. Il est inférieur pour les autres catégories d’établissement (93,7 % pour les CAT,
94,5 % pour les ateliers protégés et 95,1 % pour l’hébergement complet en foyer de vie).

Le champ d'intervention de l'enquête repose sur :
  Les établissements et services pour enfants handicapés et inadaptés.
Les établissements d’hébergement, de rééducation, de réinsertion professionnelle et
de travail protégé pour adultes handicapés.


L’enquête ES permet de construire des indicateurs autour de 3 volets :
  L’inventaire des établissements médico-sociaux qui accueillent des populations
handicapées.
L’étude et le recensement des populations handicapées accueillies dans les
établissements médico-sociaux.
L'étude et le recensement du personnel présent dans ces établissements médico-
sociaux.

En ce qui concerne le sujet du vieillissement, nous nous sommes intéressés plus
particulièrement à la population adulte présente dans les établissements relevant du champ de
l’étude au 31/12/2001.





15
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.com
 
 
 Etude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.

I. DONNEES DEMOGRAPHIQUES

1.1. RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999




Picardie Aisne Oise Somme
Population globale 1990 1 810 687 537 259 725 603 547 825
Population globale 1999 1 857 105 535 313 766 313 555 479
Taux de variation annuel 0,26 % 0,09 % 0,56 % 0,16 %
Population 20-59 ans 1 002 279 279 001 423 647 299 631
(1999)
Sources : INSEE recensement de la population 1999

1.2. ESTIMATION DE LA POPULATION ADULTE HANDICAPEE
1(A PARTIR DES TAUX DE PREVALENCE )

Cette estimation a été réalisée en utilisant des taux de prévalence calculés à partir d’études
épidémiologiques effectuées par l’INSERM et le CTNERHI en 1995.

Déficiences Taux de prévalence pour Picardie Aisne Oise Somme
1000 habitants 20-59 ans 20-59 ans 20-59 ans 20-59 ans 20-59 ans
Déficience mentale sévère 2,00 2004 558 847 599
Déficience mentale moyenne 2,00 2004 558 847 599
0,64 641 178 271 191 Maladie mentale
Déficience auditive 0,60 601 167 254 137
Déficience visuelle 0,45 451 125 190 134
Déficience motrice 3,24 3247 903 1372 970
1,10 1102 306 466 329 Polyhandicap
TOTAL 10,03 10052 2798 4249 3005

On peut situer la prévalence toutes déficiences confondues à environ 10 personnes
handicapées pour 1000 habitants.

Cette prévalence est à considérer avec beaucoup de précautions ; il ne s’agit que d’une
estimation pour certaines déficiences.

Cette prévalence appliquée à la population de la Picardie nous donne une estimation
de la population handicapée âgée de 20 à 59 ans d’environ 10052 personnes. Ces adultes
sont soit à domicile, soit dans le secteur médico-social, soit dans le secteur sanitaire.

ü Les déficiences les plus représentées sont la déficience motrice (3247 personnes),
les déficiences mentales sévères et moyennes (2004 personnes pour chaque type de
déficience).

1 Sources : Etude sur l’enfance et l’adolescence handicapées et inadaptées en Picardie, CREAI de Picardie, 2001
16
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.comEtude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.

II. L'OFFRE D'EQUIPEMENT EN STRUCTURES MEDICO-SOCIALES
POUR ADULTES HANDICAPES EN PICARDIE

2.1. REPARTITION DES STRUCTURES MEDICO-SOCIALES PAR
ETABLISSEMENT ET PAR CLIENTELE PRISE EN CHARGE

2.1.1. Département de l'Aisne

- Tableau n°1 -
Nombre Clientèle prise en charge au 31/12/01
d'établissements
Type d'établissement au 31/12/2001
ayant une 2001 1995 Evolution %
activité :
Foyer d'hébergement 15 451 334 35,0
0 0 0 _ Rééducation professionnelle
CAT 19 1240 1002 23,8
AP 4 130 94 38,3
MAS 3 112 55 103,6
Hébergement complet 5 137 199 -31,2
Foyer de vie
Accueil de jour 6 137 60 128,3
FDT 2 61 20 205,0
Sources : DRESS - DRASS Enquête ES 2001 - CREAI de Picardie 2003

Dans le département de l’Aisne, plus de la moitié des établissements sont des CAT
(19) et des foyers d’hébergements (15). Les autres établissements se répartissent de façon
assez homogène en ateliers protégés (4), en MAS (3), en foyers de vie (6 établissements
hébergement complet et 6 accueils de jour) et en FDT (2).

L’Aisne n’est pas pourvu en centre de rééducation professionnelle.

La clientèle prise en charge a très fortement progressé en MAS et en FDT entre 1995
et 2001 soit une évolution de 103,6 % pour les MAS et 205 % pour les FDT.

Le développement de ces structures laisse paraître une meilleure prise en charge des
personnes lourdement handicapées.

Les structures d’accueil de jour ont connu une évolution très importante depuis 1995,
c'est-à-dire 128,3 %. A l’inverse, les foyers de vie avec hébergement complet ont vu leur
clientèle prise en charge diminuer entre 1995 et 2001.

17
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.comEtude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.

Cette différence importante interroge. Les foyers de vie se sont-ils restructurés depuis
1995 en développant la prise en charge en accueil de jour ?

La clientèle prise en charge en CAT, en atelier protégé et en foyer d’hébergement a
évolué entre 1995 et 2001. Cette augmentation est relativement homogène :
* 23,8 % pour les CAT.
* 35 % d’évolution pour les foyers d’hébergement.
* 38,3 % pour les ateliers protégés.


A retenir :

  Les MAS et les FDT ont connu une très forte évolution de leur clientèle prise en charge
entre 1995 et 2001.

  La clientèle prise en charge en foyer de vie a globalement progressé avec une très forte
évolution de l’accueil de jour contre une diminution de l’hébergement complet.

  Le secteur du travail protégé a connu une augmentation de sa clientèle prise en charge.




2.1.2. Département de l'Oise

- Tableau n°2 –
Nombre
Clientèle prise en charge au 31/12/01 d'établissements
Type d'établissement au 31/12/2001
ayant une 2001 1995 Evolution %
activité :
Foyer d'hébergement 22 728 671 8,5
Rééducation professionnelle 1 173 93 86,0
CAT 13 1147 1058 8,4
AP 4 215 192 12,0
MAS 5 186 180 3,3
Hébergement complet 9 257 310 -17,1
Foyer de vie
Accueil de jour 9 82 74 10,8
FDT 2 58 0 (1)
Sources : DRESS - DRASS Enquête ES 2001 - CREAI de Picardie 2003
(1) Création de structures depuis 1995

18
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.comEtude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.

On observe une grande diversité dans la répartition des établissements dans le
département de l’Oise avec un nombre plus élevé de foyers d’hébergement (22) et de CAT
(13).
Le centre de rééducation professionnelle a connu une forte évolution de sa clientèle
prise en charge soit 86 % entre 1995 et 2001.

Deux FDT ont été créés depuis 1995 soit un total de 58 personnes prises en charge.
Comme dans l’Aisne, on assiste à un développement de structures davantage médicalisées, ce
qui favorise également la prise en charge d’adultes plus lourdement handicapés.

Les MAS ont connu une évolution plus faible dans l’Oise que dans l’Aisne :
* 3,3 % d’évolution dans l’Oise contre 103,5 % dans l’Aisne.

La progression enregistrée par le secteur du travail protégé est moins importante dans
l’Oise que dans l’Aisne :
* 8,4 % d’évolution pour les CAT dans l’Oise contre 23,8 % dans l’Aisne.
* 12 % pour les ateliers protégés dans l’Oise contre 38,3 % dans l’Aisne.

On constate la même augmentation entre la clientèle prise en charge en CAT et en
foyer d'hébergement soit 8,4 % entre 1995 et 2001.

A la différence de l’Aisne, les foyers de vie ont connu un écart moins important entre
l’évolution de l’accueil de jour et celle de l’hébergement complet. En effet, la prise en charge
en hébergement complet a diminué de 17,1 % dans l'Oise contre 31,2 % dans l'Aisne. De
même, l'accueil de jour a moins progressé dans l'Oise, 10,8 % contre 128,3 % dans l'Aisne.


A retenir :

  L'ouverture de deux FDT dans l'Oise confirme les constats opérés dans l'Aisne à savoir
la possibilité d'une meilleure prise en charge des personnes lourdement handicapées.

  Les augmentations de la clientèle prise en charge dans les autres établissements sont
plus relatives dans l'Oise que dans l'Aisne notamment pour le secteur du travail protégé,
les foyers de vie, les MAS, et les foyers d'hébergement.

  Comparé aux deux autres départements, l’accueil de jour dans l’Oise ne semble pas
avoir connu un développement aussi important.












19
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.comEtude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.

2.1.3. Département de la Somme

- Tableau n°3 -
Nombre Clientèle prise en charge au 31/12/01
d'établissements
Type d'établissement au 31/12/2001
ayant une 2001 1995 Evolution %
activité :
Foyer d'hébergement 15 313 349 -10,3
Rééducation professionnelle 0 0 0 _
CAT 21 1234 1093 12,9
AP 9 346 171 102,3
3 128 117 MAS 9,4
Hébergement complet 14 574 473 21,4
Foyer de vie
Accueil de jour 9 145 95 52,6
FDT 0 0 0 _
Sources : DRESS - DRASS Enquête ES 2001 - CREAI de Picardie 2003

Les établissements les plus nombreux dans la Somme sont les CAT (21), les foyers
d'hébergement (15) et les foyers de vie en hébergement complet (14). Les autres structures
médico-sociales se répartissent en ateliers protégés (9), en MAS (3) et en accueil de jour (9)
puisqu'on note une absence de centre de rééducation professionnelle et de FDT dans la
Somme.

L'évolution de la clientèle prise en charge dans la Somme varie pour certains
établissements par rapport à l'Aisne et l'Oise.

On relève une forte augmentation du secteur du travail protégé : les ateliers protégés
ont connu une progression de 102,3 % de leur clientèle prise en charge entre 1995 et 2001
dans la Somme contre 38,3 % dans l'Aisne et 12 % dans l'Oise.

Ce constat interroge sur les politiques d'orientation institutionnelle pour chaque
département. En effet, la Somme semble axer son développement sur les structures de travail
protégé (9 ateliers protégés dans la Somme contre 4 dans l'Aisne et dans l'Oise).

La clientèle prise en charge dans les foyers d'hébergement dans la Somme a diminué
de 10,3 % entre 1995 et 2001 alors qu'elle a progressé dans les deux autres départements
picards (35 % dans l'Aisne et 8,5 % dans l'Oise).


20
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.comEtude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.

La Somme se différencie de l'Aisne et de l'Oise dans le sens où l'hébergement complet
en foyer de vie a connu une évolution de sa clientèle prise en charge alors que les deux autres
départements ont enregistré une diminution :
* 9,4 % d'augmentation dans la Somme contre 31,2 % et 17,1 % de diminution
dans l'Aisne et l'Oise.

Les structures d'accueil de jour se sont développées dans la Somme de façon
importante (52,6 %). Les adultes handicapés pris en charge dans ce type d'établissements sont
plus nombreux dans la Somme que dans les deux autres départements :
* 145 personnes prises en charge dans la Somme contre 137 dans l'Aisne et 82
dans l'Oise.

La clientèle prise en charge en MAS a davantage progressé dans la Somme que dans
l'Oise (9,4 % contre 3,3 %) mais elle est nettement inférieure à l'évolution enregistrée dans
l'Aisne (103,6 %).

A retenir :

  Le secteur du travail protégé a très fortement progressé dans la Somme et notamment
la clientèle prise en charge en ateliers protégés.

Dans la Somme, l'offre d'équipement en structures médicalisées (FDT ou MAS) n'a pas
connu le même essor que dans les deux autres départements.

L'accueil de jour s'est développé dans la Somme de façon importante.

  A la différence de l'Aisne et de l'Oise, la clientèle prise en charge en hébergement
complet en foyer de vie a évolué alors que celle des foyers d'hébergement a diminué.



2.1.4. Région Picardie

- Tableau n°4 –
Nombre Clientèle prise en charge au 31/12/01
d'établissements au Type d’établissement
31/12/2001 ayant 2001 1995 Evolution %
une activité :
Foyer d'hébergement 52 1492 1354 10,2
Rééducation professionnelle 1 173 93 86,0
CAT 53 3621 3153 14,8
AP 17 691 457 51,2
MAS 11 426 352 21,0
Hébergement complet 28 968 982 -1,4
Foyer de vie
Accueil de jour 24 364 229 59
4 119 20 FDT 495,0
Sources : DRESS - DRASS Enquête ES 2001 - CREAI de Picardie 2003
21
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.com
 
 Etude régionale et interdépartementale sur le vieillissement des personnes handicapées accueillies dans les établissements médico -sociaux picards,
CREAI de Picardie, 2003.


Plus de 80 % des structures médico-sociales Picardes sont des CAT (53), des foyers
d'hébergement (52) et des foyers de vie (28 établissements hébergement complet et 24
accueils de jour).

Les autres établissements se répartissent de façon hétérogène en ateliers protégés (17),
en MAS (11), en FDT (4) et en centre de rééducation professionnelle (1).

A l'image des constats opérés pour chaque département, la région Picardie a connu une
forte progression de la clientèle prise en charge en structures médicalisées (495 % d'évolution
en FDT et 21 % en MAS), en centre de rééducation (86 %), en atelier protégé (51,2 %) et en
accueil de jour (59 %).

Les autres établissements ont connu une évolution plus relative voire une diminution
pour l'hébergement complet en foyer de vie.

A retenir :

  Il ressort une augmentation considérable de la clientèle prise en charge en MAS et en
FDT entre 1995 et 2001 dans l'Aisne et dans l'Oise avec l'ouverture de plusieurs
établissements.

On note une progression du secteur du travail protégé notamment dans la Somme où
les ateliers protégés se sont fortement développés.

Globalement, les structures d'accueil de jour ont connu un essor très important en Picardie
alors que l'hébergement complet a légèrement diminué.


















22
PDF created with FinePrint pdfFactory trial version www.pdffactory.com
 
 

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin