La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Herpès labial ou bouton de fièvre : Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance 01/07/2008

De
8 pages
Plusieurs d'outils d'accompagnement sont mis à la disposition des patients souhaitant recourir à l’automédication.Ces dépliants sont destinés à accompagner la délivrance des antalgiques les plus utilisés en automédication. Il font échos aux conseils du pharmacien.Ces brochures fournissent, par symptômes, une information pédagogique : elles reprennent ce qu’il faut savoir, ce qu’il faut faire et ne pas faire, et quels médicaments le patient peut prendre de lui-même ou avec les conseils de son pharmacien.Médicaments en accès direct - Informations pour les patients
01/07/2008
Voir plus Voir moins
En savoir plus : www.afssaps.sante.fr
Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance 
ju 2008
L’herps LabiaL oud eb foutvorne  i
L’herps LabiaL ou bouton de fivre 
Ce qu’il faut savoir
L’herpès labial est appelé  bouton de fièvre  car il se caractérise par l’apparition devésicules (cloques) en bouquet, sur ou autour des lèvres, accompagnées parfois d'une poussée de fièvre. Il est provoqué par un virus contagieux appelé herpes simplex (HSV1) de la même famille que le virus (HSV2) responsable de l'herpès génital.
À la suite de contacts rapprochés avec un sujet contagieux (porteur du virus), le virus peut vous contaminer en pénétrant dans votre organisme souvent sans entraîner de manifestations et s'installer de façon durable au niveau certaines cellules (nerveuses), on dit qu'il s'agit d'un om » (). À ’occso ’u évèmcomme la fièvre, la fatigue, le stress, les règles, une émotion, une exposition au soleil (UV) ou au froid, lors d’une diminution des défenses immunitaires ou d’une autre maladie virale (rhume, grippe), à l’occasion de traumatismes locaux, le virus peut être  réactivé » et provoquer, presque toujours au même endroit,'ppo  véscus co  vus.
2
Il existe généralement desss v-couus (avant l'apparition des vésicules) qui se traduisent par une sensation de brûlure, de tension et/ou des picotements au lieu habituel de la lésion. Parfois, de la fièvre, des courbatures ou des maux de tête peuvent être associés. Vous ês coux ès ’ppo s ss v-couusjq’à l’  cû, g  cc. a   10 à 15 j, l l   l  ccc. C g -c  m à cî:   c’ è l  q’l  cmmc l m q  lq l mllc    m   lm l’l    è.    è l’  c gc’ -c, q’l  c  ègl ’ygè   m l q  m  .
SigneS d’alerte i s écss  cosu vo méc s :   l’éruption s’accompagne d’unefo fèvou d’uneouu s, si les vésicules s’étalent au-delà des lèvres ouppsssur’us ps u vs(notamment au niveau des yeux),    fréquentes : tropSi les poussées sont omb s css supéu à 6 p .
3
L’herps LabiaL ou bouton de fivre 
Ce qu’il ne faut pas faire
  Il ne faut pasus  vous-mêm u m ocsi : vous avez desdoutes sur la nature de votre lésion, la poussée  vous sembleplus sévèreque d’habitude.   Il ne faut pascou  m oc  en cas d’aggravation des lésions ou d’absence de cicatrisation après 10 jours d’évolution.
Dans tous ces cas demander l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin.
En cours de traitement, il ne faut pas :   Arracher la croûte, car cela retarde la cicatrisation   Désinfecter le bouton de fièvre avec de l’alcool ou des produits de toilette contenant de d’alcool qui provoquent une irritation et entretiennent l’herpès   Mettre un fond de teint couvrant pour masquer les lésions car cela peut retarder la cicatrisation   Traiter les lésions avec des produits (crèmes, pommades...) à base de corticoïdes
4
Ce que l’on peut faire soi-même v zspc s ès ’hyè g  g  q  m   :   éz ’m  get JaMaiS leS enFantS en BaS ge(  l'    m q y czm…)   éz l cc c mm l   , ’c mcx  q    g,   cc,  xl cc-gx   Lz- gm l m  c  cc c l l   n z   yx,   è   s  z  lll  cc,  l m jm c  l     g l l mêm  c  m    c   g l léz   ayz j   lg  l s l  ’è ll  è è x l lg, gz l    lè c   l à  g  c.
5
L’herps LabiaL ou bouton de fivre 
Les médicaments Desms ocuxsont disponibles et indiqués uniquement pour le traitement de l’herpès labial. Mais comme tous les traitements de l’herpès, ils ne parviennent jamais à éliminer les virus  dormants » (latents) et ne peuvent prévenir la répétition ou réduire la fréquence des crises d’herpès. Cependant, ils peuvent réduire le temps de contagion, raccourcir la poussée et diminuer son intensité.
Attention ! Pour une meilleure efficacité de ces traitements, il faut les utiliser lepus ô possbdès les signes avant-coureurs. Ces traitements sont inefficaces s’ils sont utilisés au stade de la cicatrisation (croûte).l ué hbu  m s 4 à 10 jous(jusqu’à l’apparition des croûtes, signe de cicatrisation). Avant leur utilisation,vz à oujous   oc  vo mécm   cosv s s boî ’o.
6
Antiviraux à usage local Ils agissent sur le virus herpes simplex en bloquant sa multiplication.
aCiClOVir 5 %, cèm : • n ps us chz ’f  mos  6 s • n ps ppqu  cèm s ’œ, s  bouch, s  v Appliquer la crème plusieurs fois par jour en débordant autour de la lésion. Lavez-vous les mains soigneusement avant et après chaque application afin d’éviter de transmettre l’infection.
PenCiClOVir 1 %, cèm : n ps us chz ’f  mos  15 s • n ps ppqu  cèm s ’œ, s  bouch, s  v Appliquer la crème plusieurs fois par jour en débordant autour de la lésion. Lavez-vous les mains soigneusement avant et après chaque application afin d’éviter de transmettre l’infection.
Il existe d’autres traitements d’appoint ou traditionnellement utilisés dans le traitement de l’herpès labial. Parlez-en avec votre pharmacien. 
Lalisteci-dessusestamenéeàévoluerenfonctiondelacommercialisation d’autres produits.
7