Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'environnement et le développement des enfants africains - article ; n°3 ; vol.26, pg 145-174

De
33 pages
Enfance - Année 1973 - Volume 26 - Numéro 3 - Pages 145-174
In 1954, under the auspices of the World Health Organisation, a survey was made in Uganda on the psychomotor development of children suffering from kwashiorkor, together with their mothers.
At the same time a comparative study was made of healthy- children of similar age.
In 1955, our research was incorporated in the « Longitudinal Study on the Growth and Development of the normal Child », sponsored by the International Children' s Centre in various European countries and the United Stales.
The survey was followed up in Uganda until 1960 and could be resumed in 1970 and 1972 thanks to another grant from the World Health Organisation and another from the Aquinas Fund.
A similar survey was indertaken in Sénégal in 1955.
The younger children were examined by the Gesell test and those over 3 years old by the Terman- Merrill test.
Our first findings demonstated that the level of psychomotor development of the children was in advance of their age. Indeed it was noticeable the younger the child the greater the degree of advancement. This superiority in advancement ivas lost by the age of 18 months. It also proved difficult to elicit a response to the Terman- Merrill test among children from a traditional, rural environment.
Our residts led us to undertake a similar survey among children of different social backgrounds and of newborn infants. Those in Uganda and Zambia were examined by the André-Thomas method.
Gradually during the course of the study in Uganda and through the short visits to other African countries where we were able to examine the children from different backgrounds more and more emphasis was laid on the biological, psychological and sociological factors influencing the child's development . We found a marked difference between the newborn infants of Uganda and Zambia. The grant from the Aquinas Fund unabled us to study more thorougly the environment of the child in Zambia and to compare it with that of Uganda.
We came to conclude that the difference in development between, the newborns of Uganda and Zambia was related to their differing environments ant the mothers9 experience of life.
En 1954 a été entreprise, sous l'égide de l'Organisation Mondiale de la Santé, une étude du développement psychomoteur d'enfants atteints de kwashiorkor et du comportement de leurs mères.
A fin de comparaison, des enfants sains et de même âge furent examinés.
En 1955, cette recherche s'est incorporée dans l'« Etude longitudinale sur la Croissance et le Développement de l'Enfant normal », menée par le Centre International de l'Enfance dans différents pays d'Europe et aux Etats-Unis.
Elle s'est poursuivie en Ouganda jusqu'en 1960 et a pu être reprise en 1970 et 1972, grâce à une nouvelle bourse de l'Organisation Mondiale de la Santé puis une de l'Aquinas Fund.
Une étude similaire a débuté au Sénégal en 1955.
Les tout jeunes enfants furent examinés par le test de Gesell auquel était joint, à partir de 3 ans 1/2, celui de Terman- Merrill.
Les premiers résultats ont montré une avance de développement psychomoteur d'autant plus remarquable que l'enfant était plus jeune. Cette précocité se perdait aux environs de 18 mois et le test de Terman- Merrill se révélait difficilement applicable auprès des enfants de milieu rural traditionnel.
Ces constatations nous ont amenée à examiner des enfants de différents milieux sociaux et des nouveau-nés. Ces derniers furent l'objet d'une étude systématique en Ouganda et en Zambie, par la méthode d'André-Thomas. Au fur et à mesure que se déroulait l'enquête en Ouganda et que de courtes visites dans d'autres pays d' Afrique nous permettaient d'examiner des enfants de milieux variés, le rôle des facteurs biologiques, psychologiques, sociologiques sur le rythme du développement des petits Africains se révélait de plus en plus important. Une différence très nette est apparue entre les nouveau-nés d'Ouganda et ceux de Zambie.
La bourse de l'Aquina Fund nous a permis de mieux connaître les conditions de vie des enfants de Zambie et de pouvoir ainsi les comparer à ceux d'Ouganda.
Nous pensons pouvoir conclure que la différence de niveau de maturité des nouveau-nés ougandais et zambiens est en relation avec l'environnement et le vécu maternel.
30 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins
M. Gebek
L'environnement et le développement des enfants africains
In: Enfance. Tome 26 n°3-4, 1973. pp. 145-174.
Citer ce document / Cite this document :
Gebek M. L'environnement et le développement des enfants africains. In: Enfance. Tome 26 n°3-4, 1973. pp. 145-174.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1973_num_26_3_2565
Abstract
In 1954, under the auspices of the World Health Organisation, a survey was made in Uganda on the
psychomotor development of children suffering from kwashiorkor, together with their mothers.
At the same time a comparative study was made of healthy- children of similar age.
In 1955, our research was incorporated in the « Longitudinal Study on the Growth and Development of
the normal Child », sponsored by the International Children' s Centre in various European countries and
the United Stales.
The survey was followed up in Uganda until 1960 and could be resumed in 1970 and 1972 thanks to
another grant from the World Health Organisation and another from the Aquinas Fund.
A similar survey was indertaken in Sénégal in 1955.
The younger children were examined by the Gesell test and those over 3 years old by the Terman-
Merrill test.
O
u
r
f
i
r
s
t
f
i
n
d
i
n
g
s
d
e
m
o
n
s
t
a
t
e
d
t
h
a
t
t
h
e
l
e
v
e
l
o
f
p
s
y
c
h
o
m
o
t
o
r
d
e
v
e
l
o
p
m
e
n
t
o
f
t
h
e
c
h
i
l
d
r
e
n
w
a
s
i
n
a
d
v
a
n
c
e
o
f
t
h
e
i
r
a
g
e
.
I
n
d
e
e
d
i
t
w
a
s
n
o
t
i
c
e
a
b
l
e
t
h
e
y
o
u
n
g
e
r
t
h
e
c
h
i
l
d
t
h
e
g
r
e
a
t
e
r
t
h
e
d
e
g
r
e
e
o
f
advancement. This superiority in advancement ivas lost by the age of 18 months. It also proved difficult
to elicit a response to the Terman- Merrill test among children from a traditional, rural environment.
Our residts led us to undertake a similar survey among children of different social backgrounds and of
newborn infants. Those in Uganda and Zambia were examined by the André-Thomas method.
G
r
a
d
u
a
l
l
y
d
u
r
i
n
g
t
h
e
c
o
u
r
s
e
o
f
t
h
e
s
t
u
d
y
i
n
U
g
a
n
d
a
a
n
d
t
h
r
o
u
g
h
t
h
e
s
h
o
r
t
v
i
s
i
t
s
t
o
o
t
h
e
r
A
f
r
i
c
a
n
c
o
u
n
t
r
i
e
s
w
h
e
r
e
w
e
w
e
r
e
a
b
l
e
t
o
e
x
a
m
i
n
e
t
h
e
c
h
i
l
d
r
e
n
f
r
o
m
d
i
f
f
e
r
e
n
t
b
a
c
k
g
r
o
u
n
d
s
m
o
r
e
a
n
d
m
o
r
e
e
m
p
h
a
s
i
s
w
a
s
l
a
i
d
o
n
t
h
e
b
i
o
l
o
g
i
c
a
l
,
p
s
y
c
h
o
l
o
g
i
c
a
l
a
n
d
s
o
c
i
o
l
o
g
i
c
a
l
f
a
c
t
o
r
s
i
n
f
l
u
e
n
c
i
n
g
t
h
e
c
h
i
l
d
'
s
development . We found a marked difference between the newborn infants of Uganda and Zambia. The
grant from the Aquinas Fund unabled us to study more thorougly the environment of the child in Zambia
and to compare it with that of Uganda.
We came to conclude that the difference in development between, the newborns of Uganda and Zambia
was related to their differing environments ant the mothers9 experience of life.
Résumé
E
n
1
9
5
4
a
é
t
é
e
n
t
r
e
p
r
i
s
e
,
s
o
u
s
l
'
é
g
i
d
e
d
e
l
'
O
r
g
a
n
i
s
a
t
i
o
n
M
o
n
d
i
a
l
e
d
e
l
a
S
a
n
t
é
,
u
n
e
é
t
u
d
e
d
u
développement psychomoteur d'enfants atteints de kwashiorkor et du comportement de leurs mères.
A fin de comparaison, des enfants sains et de même âge furent examinés.
E
n
1
9
5
5
,
c
e
t
t
e
r
e
c
h
e
r
c
h
e
s
'
e
s
t
i
n
c
o
r
p
o
r
é
e
d
a
n
s
l
'
«
E
t
u
d
e
l
o
n
g
i
t
u
d
i
n
a
l
e
s
u
r
l
a
C
r
o
i
s
s
a
n
c
e
e
t
l
e
Développement de l'Enfant normal », menée par le Centre International de l'Enfance dans différents
pays d'Europe et aux Etats-Unis.
Elle s'est poursuivie en Ouganda jusqu'en 1960 et a pu être reprise en 1970 et 1972, grâce à une
nouvelle bourse de l'Organisation Mondiale de la Santé puis une de l'Aquinas Fund.
Une étude similaire a débuté au Sénégal en 1955.
Les tout jeunes enfants furent examinés par le test de Gesell auquel était joint, à partir de 3 ans 1/2,
celui de Terman- Merrill.
L
e
s
p
r
e
m
i
e
r
s
r
é
s
u
l
t
a
t
s
o
n
t
m
o
n
t
r
é
u
n
e
a
v
a
n
c
e
d
e
d
é
v
e
l
o
p
p
e
m
e
n
t
p
s
y
c
h
o
m
o
t
e
u
r
d
'
a
u
t
a
n
t
p
l
u
s
remarquable que l'enfant était plus jeune. Cette précocité se perdait aux environs de 18 mois et le test
de Terman- Merrill se révélait difficilement applicable auprès des enfants de milieu rural traditionnel.
C
e
s
c
o
n
s
t
a
t
a
t
i
o
n
s
n
o
u
s
o
n
t
a
m
e
n
é
e
à
e
x
a
m
i
n
e
r
d
e
s
e
n
f
a
n
t
s
d
e
d
i
f
f
é
r
e
n
t
s
m
i
l
i
e
u
x
s
o
c
i
a
u
x
e
t
d
e
s
nouveau-nés. Ces derniers furent l'objet d'une étude systématique en Ouganda et en Zambie, par la
méthode d'André-Thomas. Au fur et à mesure que se déroulait l'enquête en Ouganda et que de courtes
visites dans d'autres pays d' Afrique nous permettaient d'examiner des enfants de milieux variés, le rôle
des facteurs biologiques, psychologiques, sociologiques sur le rythme du développement des petits
Africains se révélait de plus en plus important. Une différence très nette est apparue entre les nouveau-
nés d'Ouganda et ceux de Zambie.
La bourse de l'Aquina Fund nous a permis de mieux connaître les conditions de vie des enfants de
Zambie et de pouvoir ainsi les comparer à ceux d'Ouganda.
Nous pensons pouvoir conclure que la différence de niveau de maturité des nouveau-nés ougandais et
zambiens est en relation avec l'environnement et le vécu maternel.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin