Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le développement de la tromperie tactique chez le jeune enfant - article ; n°4 ; vol.43, pg 361-373

De
15 pages
Enfance - Année 1990 - Volume 43 - Numéro 4 - Pages 361-373
Se basant sur les recherches antérieures en primatologie et en développement cognitif, une situation expérimentale de jeu a été développée pour évaluer la capacité de tromperie tactique chez les jeunes enfants. Le paradigme implique la non-révélation de la localisation où un objet est caché. Soixante enfants de 3,4 à 8,7 ans ont été filmés durant trois essais consécutifs. Les bandes vidéo ont été analysées selon quatre variables dépendantes : 1 / le taux de tromperie réussie; 2 / le type de stratégies comportementales; 3 / le taux de fuites non verbales; et 4 / l' utilisation d'une stratégie de localisation imprévisible. Les résultats montrent que rage de l' enfant est associé positivement au taux de tromperie réussie et négativement aux fuites non verbales. Bien qu'on voie une progression linéaire du taux de réussites, des fuites non verbales et de la complexité des stratégies en fonction de l'âge de l' enfant, seuls les enfants de 8 ans utilisent une stratégie imprévisible pour choisir la localisation de l'objet à cacher. L'utilisation d'une telle stratégie reflète une pensée recursive, qui considère les intentions et les stratégies du partenaire. Ces résultats sont discutés selon des perspectives développementales et sociobiologiques.
Based on previous research in primatology and cognitive developmental psychology, an experimental game situation was developed involving the childs deployment of deceptive strategies so as not to reveal the location of a hidden object. Sixty children from 3,4 to 8,7 years of age were filmed during three consecutive trials. Videotapes were subsequently analyzed for four dependent variables : 1 / rate of successful deception by the child of the adulte confederate; 2 / rate of nonverbal leakage; 3 / complexity of deception strategy; and 4 / use of an inpredictable hiding strategy across the trials. Results indicated that age was correlated positively with success at the task and negatively with nonverbal leakage. While a linear function best described the relation between age and success rate, nonverbal leakage and complexity of strategy, only the oldest children (8 years) deployed an unpredictable hinding strategy. The deployment of this strategy was considered to reflect more advanced cognition by the child including a recursive awareness of intention. Results are discussed within developmental and sociobiological perspectives.
13 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins
Peter J. La Frenière
Jean-Marc Ménard
Le développement de la tromperie tactique chez le jeune enfant
In: Enfance. Tome 43 n°4, 1990. pp. 361-373.
Citer ce document / Cite this document :
La Frenière Peter J., Ménard Jean-Marc. Le développement de la tromperie tactique chez le jeune enfant. In: Enfance. Tome 43
n°4, 1990. pp. 361-373.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1990_num_43_4_1955