Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le sommeil sous la loupe pages 8-13

24 pages

Le sommeil sous la loupe pages 8-13

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 123
Signaler un abus
Pulsati Journal d’information gratuitMars 200 ACTUALITé
Le genou, maillon faible
REPORTAG
page 3
Secteur des soins : nouveau mtier pages 14-15
INTERVIE
Mangez en paix avec le Dr Gérard Apfeldorfer page 24
DOSSIER
ns www.hug-ge.ch 
Le sommeil sous la loupe
 pages 8-13
Route de Saint Julien, 7 - 1227 Carouge 022 307 12 12 - info@oneplacement.com
ACCUEIL
Sommaire Actualit Le genou, maillon faible des skieurs3 Une intervention « light »4 Au chevet du système immunitaire5  Comment s’appelle-t-il déjà ?7 Dossier Dormez, votre sommeil est sur écoute...8-9 En panne de sommeil10 Les ados sont déphasés11 Quand la respiration fait des pauses12 Booster sa mémoire en dormant13 Reportage Un nouveau métier entre infirmier et aide-soignant14-15 Coulisses Un service social de transport bienvenu16 A l’hôpital, on achète et on mange local17 Récolte de sang : engagement récompens18 é Fondation La fondation Artères a deux ans !19 Culture Se forger des super souvenirs21 Agenda 22-23 Interview du Dr Gérard Apfeldorfer « Il faut faire la paix avec les aliments »24       Journal d’information gratuit des Hôpitaux universitaires de Genève
www.hug-ge.ch Editeur responsable Bernard Gruson Responsable des publications Agnès Reffet Rdactrice en chef Suzy Soumaille Courriel : pulsations-hug@ hcuge.ch Abonnements et rdaction Service de la communication Rue Gabrielle-Perret-Gentil CH-1211 Genève 14 Tél. +41 (0)22 305 40 15 Fax +41 (0)22 305 56 10 Les manuscrits ou propositions d’articles sont à adresser à la rédaction. La reproduction totale ou partielle des articles contenus dansPulsations est autorisée, libre de droits, avec mention obligatoire de la source. Rgie publicitaire Contactez Imédia SA (Hervé Doussin) : Tél. +41 (0)22 307 88 95 Fax +41 (0)22 307 88 90 Courriel : hdoussin@imedia-sa.ch Conception/ralisationcsm sa ImpressionATAR Roto Presse SA Tirage33 000 exemplaires
Hôpitaux universitaires de GenèveMars 2009 Pulsations        
Revisiter son existence malgr la maladie
La Journée des malades, qui a lieu le 1ermars, met l’accent sur notre capacité de résilience. La succession des catastrophes monde et ses obligations ; et ce-naturelles d’une ampleur rare, le lui authentique par lequel nous 11 septembre, la ruine des sys- saisissons nos possibilités autant tèmes financiers questionnent le que nos limites, en pensant à vieil adage marxiste sur la marche notre propre trajectoire. ininterrompue de l’espèce hu- Seules les expériences-limites maine vers le progrès scientifique p euvent n o us p erm ettre d e et social. En cette période de forte passer du premier mode au deu-incertitude, puiser dans ses res- xième. Parmi celles-ci et mis à part sources pour continuer à avancer la mort, la maladie grave est la est une nécessité incontournable. plus fréquente. Une figure suisse du mouvement psychanalytique, Forces internesCarl Gustav Jung, a bien illustré Rien de surprenant à ce que le le propos en parlant de sa terme de résilience soit devenu propre expérience :« Ce si populaire. A son origine, cen’est qu’après ma maladie concept psychologique a vouluque je compris combien il mettre l’accent sur la révélation est important d’accepter des forces internes, dont l’indi-son destin. Car ainsi il y a vidu est souvent inconscient, àun moi qui ne flanche pas l’occasion d’un traumatisme ouquand surgit l’incompréhen-d’une maladie grave.sible. Alors, une défaite peut être Mais pourquoi seulement dansen même temps victoire ». ces cas précis ? Martin Heideg-ger, un des piliers de la penséePosition active existentialiste en Europe, a décrit Passer de la position passive en 1926, les deux modes d’être du« pourquoi moi ? » à de l’humain. Celui inauthentique celle active du« que de l oubli de l’être qui constitue ? »puis-je faire avec le mode quotidien de notre vie : est une aventure nous sommes accaparés par le difficile, totale-
2
ment distincte du processus de récupération. En fonction de notre personnalité et du soutien reçu, les capacités de résilience per-mettent de former une expérience psychologique positive et de rester fonctionnel même lorsque la maladie perdure ou devient invalidante. L’acte véritable de soigner implique non seulement de traiter le corps, mais aussi de favoriser l’éclosion de ces forces cachées chez chaque individu. Pr Panteleimon Giannakopoulos Chef du département de psychiatrie
eau à34° Une oasis de bien-être aux portes de Genève Jacuzzi | Hammam | Odorium | Aquagym Cressy SantéGym | Fitness | Massages | Esthétique Route de Loëx 99 CH 1232 Confignon T + 41 (0)22 727 15 15 www.bainsdecressy.ch
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin