La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

P7 Chap1-Plan du cours SIDA

De
2 pages
TSLE SIDA, UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEMEPartie 7IMMUNITAIREChapitre II- LE SIDA : UNE MALADIE PROVOQUEE PAR UN RETROVIRUSA- CARACTERISTIQUES DE L’EPIDEMIE• SIDA = Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise.• Maladie d’origine virale : VIH = Virus d’Immunodéficience Humaine.• Pandémie : épidémie qui affecte l’ensemble de l’humanité.• Voies de transmission du VIH : sexuelle, sanguine et materno-fœtaleB- CARACTERISTIQUES DU VIH TD6 + Docs 7I1A, B et C• Virus : entité (particule) constituée d’acide nucléique + enveloppe protéique. ne peut se reproduire qu’à l’intérieur d’une cellule infectée ou cellule hôte.• VIH = rétrovirus ou virus à ARN : génome viral = 2 copies d’ARN simple brin possède une transcriptase inverse (enzyme) qui transcrit l’ARN viral en ADN dans la cellule infectée. ADN proviral ou Provirus = ADN issu de la transcription inverse intégré dans genome de la celluleinfectée.• Expression de l’ADN proviral grâce à l’équipement enzymatique de la cellule infectéereproduction et dissénination de virions = particule virales infectieuses• Cycle rétroviral = ensemble des étapes d’infection, d’intégration du provirus dans le génome cellulaire, dereproduction et dissémination du VIH par la cellule hôte.• Cellules cible du VIH = cellules hôte possédant des récepteurs membranaires CD4 sur lesquels se fixent desprotéines de l’enveloppe virale lymphocytes T4, monocytes et macrophagesPoint programme• Le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) ...
Voir plus Voir moins
TS Partie 7 Chapitre I
LE SIDA, UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE
I- LE SIDA : UNE MALADIE PROVOQUEE PAR UN RETROVIRUS A- CARACTERISTIQUES DE L’EPIDEMIE ·= Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise. SIDA ·d’origine virale : VIH = Virus d’Immunodéficience Humaine. Maladie · Pandémie: épidémie qui affecte l’ensemble de l’humanité. · Voiesde transmission du VIH : sexuelle, sanguine et materno-fœtale
B- CARACTERISTIQUES DU VIHTD6 + Docs 7I1A, B et C ·: entité (particule) constituée d’acide nucléique + enveloppe protéique. Virus ne peut se reproduire qu’à l’intérieur d’une cellule infectée ou cellule hôte. ·= rétrovirus ou virus à ARN : génome viral = 2 copies d’ARN simple brin VIH possède une transcriptase inverse (enzyme) qui transcrit l’ARN viral en ADN dans la cellule infectée.  ADNproviral ou Provirus = ADN issu de la transcription inverse intégré dans genome de la cellule infectée. · Expressionde l’ADN proviral grâce à l’équipement enzymatique de la cellule infectée reproduction et dissénination de virions = particule virales infectieuses · Cyclerétroviral = ensemble des étapes d’infection, d’intégration du provirus dans le génome cellulaire, de reproduction et dissémination du VIH par la cellule hôte. ·cible du VIH = cellules hôte possédant des récepteurs membranaires CD4 sur lesquels se fixent des Cellules protéines de l’enveloppe viralelymphocytes T4, monocytes et macrophages
Point programme ·VIH virus Leuine ou au cours de laest transmis par voie sexuelle, par voie sande l’immunodéficience humaine rossesse de la mère à l’enfant. · Leorie des rétrovirusvirus à ARN .VIH aartient à la caté · Les cellules cibles du VIH sont principalement des cellules immunitaires : lymphocytes T4, monocytes et macrophages. ·ossèdent des Ellesuelles le virus s’amarrerotéines membranaires auxrotéine de sonar l’intermédiaire d’une enveloppe laplus importante de ces protéines membranaires étant CD4 , ce qui lui permet de pénétrer dans la cellule hôte. · Uneenz mevirale, la transcritase inverse, transcrit l’ARN viral en ADN dans les cellules infectées. · CetADN est intégré au génome de la cellule et s’exprime, permettant la reproduction du virus sous forme de particules virales infectieuses et leur dissémination.
II- LES ETAPES DE L’INFECTION ET LEURS EFFETS SUR LE SYSTEME IMMUNITAIRE A- LA PRIMO-INFECTIONTD6 · Symptômesd’une maladie virale bénigne (grippe) · Effetssur système immunitaire -brutale du nombre de LT4 circulant dans le sang Chute VIH attaque cellules cibles : LT4, monocytes et macrophages reproduction et dissémination du VIH, notamment dans organes lymphoïdes  formationde syncytiums par fusion des cellules infectées (lymphocytes, mais surtout monocytes et macrophages)Docs 7I1D et E constitution de réservoirs à VIH dans les ganglions lymphatiques. -à des concentrations normales des LT4 faisant suite à l’apparition dans le sang : Retour - d’anticorps anti-VIH (antigènes = protéines de l’enveloppe virale) - de LT cytotoxiques capables de lyser les cellules infectées par VIH réponse immunitaire de type immunité acquise. il existe une latence entre la contamination et la mise en place de l’immunité acquise.
Point programme La primo-infection ·erotéines membranaires de trésentant desénètre dans les cellules ciblesla suite de la contamination, le VIH A CD4 , se reproduit et se dissémine, notamment dans les oranes lmphoïdes. ·ha es ouentun rôle de véritable réservoir à VIH. Monoctes et macro · Pendantcette période, les symptômes se limitent le plus souvent à ceux d’une maladie virale bénigne.
B- LA PHASE ASYMPTOMATIQUETD6 ·à l’exception de la séropositivité mise en évidence par sérodiagnostic : tests réalisés sur lede symptôme  Pas sérum (plasma sanguin purifié) test ELISA (Enzyme Linked Immnno Sorbent Assy)Exercice. p.369 Western BlotExercice. p.371 ·sur le système immunitaire Effets - Concentrationsen anticorps anti-VIH et en LT cytotoxiques restent élevés défenses immunitaires restent actives et limitent l’augmentation de la charge virale - Nombrede LT4 diminue progressivement continuent à se multiplier et à infecter de nouveaux LT4, surtout dans les ganglions VIH lymphatiques où les macrophages constituent des réservoirs à VIH. les LT4 infectées sont détruits par le système immunitaire.
Point roramme La haseas m tomati ue · Deuxsemaines à quelques mois après la contamination, la présence dans le sang de différents anticorps anti-VIH est décelée, le sujet est dit alors “ séropositif pour le VIH”. · As dans le sanaraissent en même temet contaminé des l mdu suT c totoxihoc tesécifi uesues sdiri és contre les cellules infectées par le VIH. ·cette ériodeas m tomati ue Pendantde lusieursannées, les défenses immunitaires restent actives mais les virus continuent à se multiplier et le nombre de lymphocytes T4 à diminuer.
C- LE SIDA : PHASE SYMPTOMATIQUETD6 ·: maladies opportunistes qui témoignent du l’immunodéficience du sujet Symptômes le VIH s’est attaqué et à détruit : - deseffecteurs incontournables du système immunitaire : LT4 + macrophages. - desorganes clés de l’immunité : ganglions lymphatiques. ·sur le système immunitaire : effondrement du système immunitaire Effets 3 - nombrede LT4 devient < 200 cellules / micro litre de plasma (mm ) chute brutale du nombre d’anticorps anti-VIH et de LT cytotoxiques. doivent jouer un rôle dans la synthèse des anticorps et dans la multiplication de LT4 LT cytotoxiques. - chargevirale augmente de façon marquée système immunitaire déficient ne freine plus la multiplication virale.
Point proramme Le sida : phase smptomatique · En absence de traitement, le nombre des LT4 baisse. Le sida se caractérise alorsar diverses maladies opportunistes.
III- LES ENSEIGNEMENTS APPORTES PAR L’ETUDE DU SIDA SUR LA REPONSE IMMUNITAIRE A- LOCALISATION DE LA REPONSE IMMUNITAIRE · Ganglionslymphatiques + organes lymphoïdes secondaires (rate) -organes affectés lors de la primo-infection premiers -toutes les cellules immunitaires qui sont amenées à se rencontrer lors de la réalisation contiennent d’une réponse contre une agression virale, notamment macrophages et lymphocytes B- LA REPONSE IMMUNITAIRE ·d’anticorps Production - sefixent sur des protéines virale (antigènes) pour les neutraliser virus ne peut infecter une cellule hôte -peuvent agir sur des cellules infectées ne - décelablesdans le sérum et lymphe · Productionde LT8 = LT cytotoxiques - détectentles cellules infectées - détruisent(lysent) les cellules infectées entre autres par lésion de leur membrane plasmique · Réponsesde type « immunité acquise » : - spécifiquesvis à vis du VIH et des cellules qu’il a infecté. -entre contamination et leurs mise en route. délai C- CELLULES AYANT UN ROLE FONDAMENTAL DANS LA MISE EN ŒUVRE DE LA REPONSE IMMUNITAIRE · LymphocytesT4 : rôle incontournable dans la synthèse des anticorps et la production des LT cytotoxiques. ·: cellules capables de phagocyter des particules et des cellules infectées, jouent un rôle dans Macrophages le fonctionnement des LT4.