Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Pour l'amour du sport - Fleurus Athlétisme

De
52 pages

Pour l'amour du sport - Fleurus Athlétisme

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 531
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

ruopl’amourdu sportBrochure d’information et de sensibilisation sur le dopage
Coordination rédactionnelle:DrJérôme de RoubaixRemerciementsà la Commission francophone de lutte antidopage, qui a appuyé ce pro-jet, et en particulier à ceux de ses membres qui ont bien voulu relire letexte pour en assurer la validité sur le plan scientifique;à la Direction générale des Sports de la Communauté française, qui aapporté son aide à ce projet, en particulier à Monsieur Odon Marneffepour son appui et ses conseils, et à Monsieur Benjamin Stassen pourson admirable travail photographique;aux membres du Comité olympique interfédéral belge, et en particulierà Monsieur Philippe Housiaux (pour l’avant-propos) et au Docteur XavierSturbois (pour la conclusion);aux membres du groupe de travail Éducation du Groupe de suivi de laConvention contre le dopage conclue par le Conseil de l’Europe, auteursdu Guide du sport propre.Ce guide Europack est une réalisation conjoin-te du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne. Il a inspiré les deuxpremiers chapitres de cette brochure;au Docteur Jean-Pierre de Mondenard, qui nous a autorisés, pour rédigerle troisième chapitre, à nous inspirer de son article publié dans la revuePrévenir no34 en 1998;au Professeur J.-M. Crielaard, pour ses précieux conseils à l’occasion dela lecture du projet final;aux sportifs de haut niveau qui ont cautionné ce projet en y apportantleur collaboration, par l’autorisation de l’usage de leur image et par l’en-gagement personnel qu’ils ont permis de publier.
Avant-proposLe sport sera éthique ou ne sera plusQuand d’autres valeurs, telles que les honneurs, le prestige et surtout l’ar-gent, priment sur les valeurs éthiques du sport propre, du sport santé,du sport loyal et fair-play, il faut se faire du souci. Quand la violence dansles stades, parmi les «supporters» mais aussi sur le terrain, dans lespropos guerriers des entraîneurs, voire des parents et des commenta-teurs, prime sur le fair-play, il est temps de s’interroger sur la forme àdonner aux principes même de l’éducation.Quand les outrances de l’élitisme prennent en otages les jeunes et leurinoculent des dopants pour l’obtention de plus de médailles ou d’hon-neurs, et pour l’obtention de plus de budgets de sponsorisation, il fautd’urgence se mobiliser. Quand les corruptions en tous genres et les vraies supercheries affec-tent la scène sportive, il est crucial d’assainir les coulisses du sport et de(ré)instaurer le sens de la déontologie. Il devient alors vraiment urgentet indispensable que, tous ensemble, nous fassions en sorte que la fai-blesse de tout accepter pour servir le culte insensé de la performance àtout prix, soit remplacée par la volonté de faire respecter le sport tel quenous l’aimons, et qui n’exclut ni la performance, ni la victoire, ni la justerétribution, ni la médiatisation, mais ne peut tolérer que l’on triche.Philippe HousiauxVice-président du Comité olympique interfédéral belgeMembre du Comité supérieur de l’éducation physique, des sports et de la vie en plein air(extrait de Morceaux et moments choisis)1
2Introduction On parle beaucoup du dopage dans le sport professionnel, surtout cesderniers temps. Les récents événements auxquels la presse a fait échonous obligent à admettre la réalité du dopage — réalité plus fréquentequ’on ne voulait le reconnaître il y a peu de temps encore. Cette brochure s’adresse aux adultes qui encadrent des jeunes prati-quant un sport, et qui sont confrontés à des questions, des réactionsconcernant le dopage, ou qui voudraient sensibiliser les jeunes à ce sujet.Il est bien clair que la prévention du dopage ne se limite pas à une affai-re d’information et d’éducation. Si l’on regarde cette question avec un peude recul, on se rend compte que des enjeux économiques, sociaux voirepolitiques sont présents, et pèsent d’un poids très lourd dans les com-portements individuels. Il serait facile de rendre les sportifs seuls responsables, alors que, tropsouvent, tout un contexte les pousse à se doper. Il n’est pas facile dedire non quand, autour de soi, on trouve tant d’incitations à dire oui ouà fermer les yeux. C’est d’autant moins facile que l’on est plus jeune etplus influençable.Par ailleurs, il n’est pas toujours simple de faire la part des choses. Ilpeut arriver à chacun de prendre un cocktail de vitamines et d’oligo-élé-ments pendant les froids de l’hiver. De là à y recourir plus systémati-quement lorsqu’on doit faire un effort soutenu, il n’y a qu’un pas. Serait-cemal? Non. Dangereux, alors? Probablement pas... Mais où est la limite?Quand commence-t-on à «aller trop loin» dans le recours aux pilules etproduits de toutes sortes?Si l’information et l’éducation restent insuffisantes, elles peuvent cepen-dant jouer un rôle non négligeable. À condition que l’information soit dis-cutée et qu’elle prenne place dans une relation de confiance avec un adulte.L’objectif de ce document est modeste. Il propose une synthèse desconnaissances en matière de dopage et fournit une série d’argumentsque l’on peut opposer à cette pratique. Les personnes déjà bien infor-mées n’apprendront peut-être pas grand-chose de neuf: ce documentleur permettra simplement de faire le point de manière abordable.
Nous parlons de dopage. Précisons donc d’emblée ce que nous enten-dons par là (même si nous préciserons cette définition dans le chapitre 2). Pour la Commission francophone de lutte antidopage, le dopage est «l’uti-lisation de substances ou l’emploi de moyens susceptibles d’augmenterdirectement ou indirectement le rendement d’un sportif qui participe àun entraînement ou se prépare à une compétition ou exhibition sportive,lorsque cela peut être nuisible à son intégrité physique ou psychique». Les notions-clés sont non seulement l’augmentation illicite du rende-ment lors d’activités sportives, mais également le risque pour la santé.Il est important de le souligner d’emblée: ce n’est pas uniquement l’es-prit de fair-play qui guide la lutte contre le dopage, mais aussi le soucide la santé des sportifs.Ce document comprend trois chapitres. 1. Faire du sport de bon niveau sans se doper4 .pUne synthèse des arguments qui militent en faveur d’un sport «propre»,et un rappel des règles de base pour un bon entraînement.2. Le dopage: quoi? pourquoi? comment?p. 8Une présentation succincte des principales classes de produits dopants,avec leurs effets et les dangers qu’ils font courir à leurs usagers.3. Treize contre-vérités sur le dopage, et comment y répondrep. 32Une série d’affirmations, trop fréquemment entendues, tentent de mini-miser l’importance du phénomène ou de ses effets, et de décourager lesefforts pour lutter contre lui. Ces affirmations sont parfois émises pardes personnes qui jouissent d’une certaine autorité, ce qui introduit ouaccroît le doute dans les esprits. Ce chapitre propose des argumentspour démonter ces affirmations. 3