La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

TR 12
Ensemble, améliorons la qualité en santé
Comment promouvoir les outils informatisés pour la qualité des soins en médecine ambulatoire ?
Modérateur : Etienne CANIARD Membre du Collège Haute Autorité de Santé
Ensemble, améliorons la qualité en santé
2
Les intervenants
Vincent BOUVIER– Président directeur général, Vidal Claude BRONNER– APIMA (Association Pour l’Informatisation MédicAle), UNION GENERALISTE (Syndicat) André LOTH– Chef de la Mission pour l'Informatisation du Système de Santé, Ministère de la santé et des sports Luc NICOLAS– Expert, Health Telematics, SPF Santé Publique Belgique Dominique POLTON- Directrice de la stratégie, des études et des statistiques, Assurance maladie, caisse nationale
Comment promouvoir les outils informatisés pour la qualité des soins en médecine ambulatoire ?
3
Point sur la certification des LAP hospitaliers
L’enjeu : approche progressive des enjeux de qualité et métier dans l’informatique hospitalière
–
–
–
un objectif sensible: la prescription des médicaments (sécurité des soins, rationalisation des process de soin, économie) une problématique technique globale: intervention directe de l'informatique dans le process de soins, interopérabilité des données patient et administratives, plusieurs métiers concernés des sujets impliquant des partenariats: interopérabilité avec l’ASIP , implémentation des outils avec l’ANAP, référentiel médicament adapté à la prescription et “logicio vigilance” avec l’AFSSAPS
Comment promouvoir les outils informatisés pour la qualité des soins en médecine ambulatoire ?
4
Point sur la certification des LAP hospitaliers
Le tr –pre de
–
–
avail débuté il y a un an : mier semestre : définition d’un cadre de travail (certification produit+ recommandation de bon usage des LAP)
deuxième semestre : écriture du référentiel avec des groupes de travail a) groupe “référentiel” b) puis groupe “démarche de certification” c) puis groupe “recommandation sur l’utilisation des LAP ” (en lien avec l’ANAP)
Objectif: un référentiel de certification pour mi 2010
Comment promouvoir les outils informatisés pour la qualité des soins en médecine ambulatoire ?
5
Enquête
Comment promouvoir les outils informatisés pour la qualité des soins en médecine ambulatoire ?
6
Enquête
Comment promouvoir les outils informatisés pour la qualité des soins en médecine ambulatoire ?
7
Enquête
Comment promouvoir les outils informatisés pour la qualité des soins en médecine ambulatoire ?
8
>
Des 13 fonctions testées, 3 sont privilégiées par les MG : pouvoir consulter et modifier le DMP, pouvoir recevoir les résultats d’examens biologiques et pouvoir accéder aux données médicales sur les médicaments
Base : 424 répondants
INTERPRÉTATION DE L’INDICE
Superflue
Pouvoir consulter et le cas échéant modifier leDossier Médical Personneldu patient
Pouvoir recevoir des résultatsd’examens biologiques
Moyenne
1 2 3 4 5Indispensable
Niveau d’utilité
Pouvoir accéder auxdonnées médicales sur les médicaments: composition, indications et contre-indications, effets indésirables, etc.
Bénéficier d’uneaide à la sécurité des prescriptionsde médicaments : détection automatique des dépassements de posologie, des interactions médicamenteuses, etc.
Pouvoir recevoir des résultatsd’examens d’imagerie
Bénéficier d’une aide au choix des médicaments ou des examens complémentaires dans dessituations inhabituelles: addictions, maladies tropicales, déficit immunitaire, etc.
Pouvoir accéder auxdonnées de prise en chargedes médicaments, des dispositifs et des soins : prix, conditions de remboursement, conditions d’éligibilité à une prescription en ALD, etc.
Pouvoir accéder auxdocuments traitant des bonnes pratiques: recommandations, conférence de consensus, etc.
Bénéficier d’une aide au choix des médicaments dans le cas despathologies chroniques fréquentes: HTA, diabète de type II, etc.
Pouvoir consulter desdonnées de la sécurité sociale relatives aux patients, comme l’historique des remboursements
Pouvoircommuniquer avec les collègues médecins
Pouvoir consulter desdonnées de la sécurité sociale relatives à votre pratique, comme le positionnement de votre pratique de prescription par rapport à d’autres médecins
Pouvoircommuniquer avec les paramédicaux
Indice Moyen
3,7
3,7
3,7
3,5
3,2
3,2
3,1
3,1
2,9
2,8
2,7
2,4
2,3
Jugent la fonction indispensab le
45 %
45 %
43 %
36 %
30 %
21 %
23 %
21 %
18 %
20 %
17 %
13 %
9 %
Problèmes et attentes
1.
2.
Quels sont les freins à l'appropriation des outils informatiques par les professionnels ?
Quelles sont les qualités attendues de l'informatique des professionnels ?
Comment promouvoir les outils informatisés pour la qualité des soins en médecine ambulatoire ?
10
André
LOTH
Chef de la Mission pour l'Informatisation du Système de Santé, Ministère de la santé et des sports
Ensemble, améliorons la qualité en santé
11