La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

THÈSEDEDOCTORATENSCIENCESVÉTÉRINAIRES
Orientation:ecinMédtérievéeanri
Titredelath
Titredelath
Résumé
èseenFrançais:laauitnonàlvéasivedenoninvolsnoCoitubirt etmarqueursbiochimiquesosseux
équinparultrasonographiequantitative
èseenAnglais:rtnotubinoitotCsaesssmenetfoehenoninvasiveitatitnaevboeinququybne ultrasoundandbiochemicalbonemarkers
Candidat:starjeananBiCcan
Promoteur:vierLeprof.OliPega
Co-promoteur:
DrHélèneAmory
DépartementetService:  DépartementdesSciencesCliniques,ServicedeMédecineinternedesgrandsAnimaux, FacultédeMédecinevétérinaire,UniversitédeLiège,Belgique
Datedeladéfensepublique:910320ebremécd
Compositiondujury:
MembresinternesàlaFacultédeMédecinevétérinaire:  A.Gabriel,P.Lekeux,O.Lepage,D.Serteyn,F.Snaps,J.Sulon.
H.Amory,M.Balligand,J.-F.Beckers,
MembresexternesàlaFacultédeMédecinevétérinaire:D.Uis,anço.FrRlebetrah (UniversitédeZurich) DESCRIPTIONDUSUJETituqseartcrési,lescaudéfautiaMa,s91,.)08(Psttraadéenn techniquesdumatériellimitaientlespossibilitésdutilisation  DERECHERCHEABORDÉ etlesinformationsquelonpeutentirerchezlecheval (McCartney etal.,;7Bcuikgnahm198l.a,te19).92aL Lespathologiessquelettiquesserencontrentfréquemment  technologiedelultrasonographiequantitativeaprogresséau  chezleschevauxdesportetdeloisiretconstituentun  coursdesdernièresannéesetàlheureactuelle,denouveaux  problèmesocialetéconomiqueimportantpourlindustrie  appareilssontsurlemarché.Lemétabolismeosseuxpeut  équine.Lesjeuneschevauxdecoursesontparticulièrement  égalementêtreévaluéparledosagededifférentsmarqueurs  prédisposésàdévelopperdespathologiesdesurchargetelque  biochimiques(marqueursdelaformationoudelarésorption  le«soreshin»oulesfractures.Différentestechniquessontosseuse)danslesérum,leplasmaoulurine.Denombreux  actuellementdisponiblespourévaluerletissuosseuxchezkitsdedosagesimmunologiquesdemarqueursosseuxont  lecheval,maisladétectionprécocedesmaladiesosseuses,étévalidéschezlecheval,maislaplupartdentreeuxnesont  leursuivietlévaluationinvivoeuqtnessérsedneinsaiisrnoufcéispsetuqsepaolisétabdumultatsxplsussueemo  oumoinsprécis.Lobjectifdeceprésenttravailestdapporter  posentencoreproblème.Lultrasonographiequantitativeest  unecontributionàlétudedestechniquesdévaluationnon  unetechniquedévaluationnoninvasivedutissuosseux,  invasivesdutissuosseux,notammentlultrasonographie  elleconstitueunealternativeauxtechniquesbaséessurles  quantitativeetledosagedesmarqueursosseuxbiochimiques.  radiationsionisantes.Lévaluationdelosaumoyendes  Unappareildultrasonographiequantitatifmulti-siteà  ultrasonsaétédécritechezlechevalilyaunevingtaine  
5
TM transmissionaxiale(Omnisense,SunlightLtd.,Rehovot; Israel)aététestéchezlecheval.Lemétacarpienprincipal  duchevalestprincipalementinvestiguédanscetteétude  parcequilestunosbienétudiéchezlecheval(Stover  etal.,dugiescarpmétaeinpteecra91)29atplohoueqesl principalsontfréquenteschezlecheval(Nunamaker,1996). Lesmarqueursbiochimiquesdonnentdesinformations  concernantlemétabolismeosseuxdusqueletteentier,mais  danslespèceéquine,cesontsurtoutdesmarqueursnon  spéciquesquisontutilisés.Deuxmarqueursosseuxontété  investiguésdanscetteétude;lostéocalcine,unmarqueur  delactivitédesostéoblastes(RistelietRisteli,1993)etle  télopeptidecarboxy-terminalducollagènedetypeIgénéré  parlactiondesmétalloprotéinases(CTX-MMP)(Delmas  etalna,neicpepedit0)00Ce.2.,ts,PeICTomméntnneme libérédurantladégradationducollagènedetypeI(Risteli  etal.),.9319
Danscetravailleshypothèsessuivantesontététestées:  1)lappareildultrasonographiequantitativemulti-sites  àtransmissionaxialepermet-ildemesurerlespropriétés  deloscorticalchezlecheval?;2)lultrasonographie  quantitativepeut-ellefournirdesinformationssurles  propriétés de l’os équin autres que la densité minérale osseusemesuréeparabsorptiomètriebiphotoniqueau  mêmeniveau?;3)lultrasonographiequantitativedu  métacarpienprincipalainsiquelesmarqueursbiochimiques  permettent-ilsdétudierlinuencededifférentsparamètres  physiologiquesetpathologiquessurlesquelettedesjeunes  pur-sangdecourseàlentraînement?;4)lastructure  primairedelostéocalcineéquinea-t-elleunehomologie  élevéeaveclostéocalcinedesautresespèces?;5)undosage  radio-immunologiquespéciquepourlostéocalcineéquine permet-ildobtenirdesrésultatsplusaccuratesqueceux  obtenusàlaidedekitsdedosageradio-immunologiquede  lostéocalcinebovine(hétérologue)? RÉSULTATS Lesrésultatsdenosétudesontpermisdedémontrerque  lappareildultrasonographiequantitativemulti-sitesà  transmissionaxialepermetdemesureravecprécisionles  propriétésdeloscorticalsupercieldumétacarpien  principal,duradiusetdutibiachezlechevalnontranquillisé  etenpositiondebout.Leschevauxprésententunevitesse  desultrasonslaplusbasseenfacedorsaleetlaplusélevé  enfacelatéraledumétacarpienprincipal.Lesdifférences  devitessesdesultrasonspeuventsexpliquerparla  géométrie,lastructureetlespropriétésbiomécaniquesdu  métacarpienprincipaldanscetteespèce.Deplus,une  étude xvievoenctdesuismossumonauqertééresalp  ninuencepaslesvaleursdevitessesdesultrasons  obtenues.Lesvaleursdevitessedesultrasonsobtenuesen  utilisantlhuiledesiliconecommemilieudecouplagesont  supérieuresàcellesobtenuesavecdugelàultrasons.Cette  
6
observationpourraitsexpliquerparlaplusgrandeviscosité  delhuiledesiliconeetparlatendanceàlaformationde  microbullesdairlorsdelemploidegelàultrasons.Dans  uneétudeivxoevprincipacarpienleématsru,lavudlehc  lesvaleursdevitessedesultrasonsontétécomparéesaux  mesuresdedensitéminéraleosseusemesuréepar  absorptiométriebiphotoniqueaumêmeniveau.Lesdeux  techniquesontpermisdemesureravecprécisionles  caractéristiquesdumétacarpienprincipaletunecorrélation  modéréeaétéobservéeentrelesvaleursobtenuesparles  deuxtechniques.Cesrésultatsamènentàpenserqueces  deuxméthodesnemesurentpaslesmêmespropriétésde  losetpourraientêtreutiliséesdemanièrecomplémentaire  danslesprotocolesdévaluationdeloscortical.  Lultrasonographiequantitativeaparlasuiteétéutilisée pourétudierlinuencededifférentsfacteursphysiologiques  etpathologiquessurlemétacarpienprincipaldejeunes  pur-sangdecourseàlentraînement.Chezlejeunepur-sang,lesvaleursdevitessedesultrasonsobtenuesàlaface  dorsaledumétacarpienprincipalétaientsignicativement  plusfaiblesquecellesobtenuesducôtémédialoulatéral.  Ladiminutionaucoursdelasaisondentraînementdes  valeursdevitessedesultrasonsobtenuessurlafacedorsale  pourraitêtredueàunprocessusdemodelageosseux  importantenrapportaveclexercice.Cheznoschevaux  pur-sang,desdifférencesdevitessedesultrasonsentre  membresontseulementétéobservéesauniveaudelaface  dorsaledumétacarpienprincipalpendantlentraînement. Cesdifférencespourraientêtreduesàleurprogramme  dentraînement.Lesvaleursdevitessedesultrasons  obtenuesenfacedorsaledumétacarpiendiminuentavec  lâge,cequipourraitcorrespondreàuneaugmentationdu  processusdemodelageosseuxetlaccumulationdosàcet  endroit.Lesjumentsdenotreétudeprésentaientdesvaleurs  devitessedesultrasonssignicativementplusélevéesque  cellesdesétalonsauniveaudelafacedorsaledu  métacarpienprincipal.Lintensitédelentraînementne  sestpasavéréinuencersignicativementlesvaleursde  vitessedesultrasonsobtenuesdurantlesneufsmois  dentraînement.Cependant,chezleschevauxsoumisàun  entraînementintense,lesmesuresdevitessedesultrasons  auniveaudelafacedorsaledumétacarpienprincipal  étaientplusfaiblesquecellesobtenueschezleschevaux  soumisàunentraînementfaiblecequipourraitêtre  expliquéparunaccroissementduprocessusdemodelage  surlafacedorsaledumétacarpienprincipalsuiteàun  exerciceintense.Surlenombrelimitédecasévaluésdans  notreétudelapathologie«soreshin»nesestpasrévélée  ayantuneffetsignicatifquantauxmesuresdevitessedes  ultrasonsobtenuesauniveaudumétacarpienprincipal.  Dansuneautreétude,leffetdediversfacteurs  physiologiquessurcertainsmarqueursosseuxontété  évaluéschezdesjeunespur-sangsoumisàdifférentes  intensitésdentraînement.Lespur-sangdedeuxans  présentaientdesconcentrationssériquesenostéocalcineet