//img.uscri.be/pth/96ef3385136d5cb1357f341e8342fd39d9452ae8
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

STIMU ACTH

De
2 pages
Présentation STIMU-ACTH 100 µg/ml, poudre et solvant pour solution injectable Boîte de 1 - Code CIP : 3566311 Mis en ligne le 06 oct. 2010 Substance active (DCI) corticoréline Code ATC V04CD04 Laboratoire / fabricant Laboratoire FERRING SAS STIMU-ACTH 100 µg/ml, poudre et solvant pour solution injectable Boîte de 1 - Code CIP : 3566311 Mis en ligne le 06 oct. 2010
Voir plus Voir moins
 
  
COMMISSION DE LA TRANSPARENCE  AVIS  6 octobre 2010   Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 25 janvier 2006 (JO du 9 février 2006)  STIMU-ACTH 100 microgrammes/ml, poudre et solvant pour solution injectable B/1 (CIP : 356 631-1)  Laboratoires FERRING S.A.S.  corticoréline Code ATC : V04CD04  Liste I  Date de l'AMM : 06/03/2001 (procédure nationale)  Motif de la demande : renouvellement de l'inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux  Indications thérapeutiques : « Diagnostic des hypercorticismes ACTH dépendants, en particulier dans le diagnostic  différentiel des sécrétions hypophysaire ou ectopique d'ACTH ; Diagnostic des insuffisances corticotropes, si la réponse au Synacthène est normale et si le test à la métopirone ou l'hypoglycémie insulinique sont contre- indiqués. »  Posologie : cf. RCP  Données de prescription : Selon les données Gers hôpital, 1 162 tests STIMU-ACTH ont été vendus en 2009.  Réévaluation du Service Médical Rendu : Le laboratoire n’a fourni aucune nouvelle donnée clinique. Le test de stimulation à la corticoréline conserve sa place dans le diagnostic des hypercorticismepse rAcCorTtiH dépees1ndants et dans le diagnostic des insuffisances corticotropes :  dans les hy cism Le test à la corticoréline permet de différencier une maladie de Cushing et un syndrome de Cushing par sécrétion ectopique d’ACTH en cas d’IRM négative. Dans la maladie de Cushing l’injection de corticoréline entraîne une augmentation de la concentration plasmatique d’ACTH et de cortisol, en cas de sécrétion ectopique d’ACTH une réponse faible est généralement observée.  les insuffisances corticotropes dans Le test à la corticoréline est indiqué chez les patients suspects d’insuffisance corticotrope avec un test au Synacthène normal et pour lesquels le test à la métopirone ou
                                            1  HAS. Syndrome de Cushing. Protocole national de diagnostic et de soins. 2008  
1
l’hypoglycémie insulinique sont contre-indiqués (âge supérieur à 60 ans, antécédents cardiovasculaire ou neurologique, allergie à l’insuline, grossesse). Le service médical rendu par cette spécialité reste important dans les indications de l’AMM.  Avis favorable au maintien de l'inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux dans les indications et posologies de l’AMM.  Conditionnement : il est adapté aux conditions de prescription  Taux de remboursement : 65%                                             Direction de l'Evaluation Médicale, Economique et de Santé Publique
 
2