//img.uscri.be/pth/e4707398ee87e7ffa2404cbfc28dbbfebdd5a225
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Mieux connaître les personnes en situation de handicap

De
4 pages
L'année 2003 a été déclarée année européenne des personnes handicapées. À ce titre, les États sont amenés à sensibiliser la société aux droits et aux attentes des personnes handicapées. Les difficultés quotidiennes générées par des problèmes de santé ne prennent pas une ampleur particulière en Pays de la Loire comparées à la moyenne française.
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 11. Décembre 2002
Mieux connaître
les personnes
en situation
de handicap
N ESTIME à 350 000 le nombre Pour pallier ce déficit, une enquête surL’année 2003 a été déclarée
de Ligériens vivant à domicile les handicaps, les incapacités et la dé-année européenne des
ayant demandé une reconnais- pendance (HID) a été menée fin 1999 enpersonnes handicapées. Osance de leurs difficultés ou métropole auprès d’un échantillon deÀ ce titre, les États sont
souffrant d’une limitation d’activité confir- personnes vivant en logement ordinaire.amenés à sensibiliser
mée par l’utilisation d’aides humaines ou Elle fait suite à une même enquête, me-la société aux droits
techniques. Ce sont environ 20 000 en- née en 1998, dans les institutions socio-et aux attentes des personnes
fants, 120 000 adultes âgés de 20 à 59 sanitaires. Elle est articulée autour de
handicapées. Les difficultés ans et 210 000 personnes de 60 ans ou trois domaines regroupés sous le voca-
quotidiennes générées par plus. Au delà de cette population, plus ble « handicap » : les déficiences (dys-
des problèmes de santé ne d’un million de Ligériens souffrent de diffi- fonctionnements ou pertes de parties
prennent pas une ampleur cultés consécutives à un accident, au du corps), les incapacités (difficultés
particulière en Pays de la Loire vieillissement ou à des maladies dont physiques ou psychiques engendrées
comparées à la moyenne la nature, la gravité et les conséquences par ces dysfonctionnements) et les dé-
sont très diverses. savantages (difficultés à remplir un rôlefrançaise. Elles touchent
social). Les résultats de cette enquêtenéanmoins, de façons très L’estimation du nombre de personnes
nationale ont été appliqués à la région.diverses, plus d’un million en situation de handicap, la description
Ils concernent la population vivant àde personnes. Parmi elles, de leurs difficultés et l’évaluation de
domicile ou y retournant le week-end.350 000 vivant à domicile leurs besoins est une préoccupation
déclarent souffrir d’une importante au niveau local mais aussi un
Une prévalencelimitation d’activité défi. Il ne peut y avoir de réponse unique
des déficiencesau dénombrement des personnesles entravant dans leur et incapacités proche
handicapées tant l’origine, la nature ou lainsertion professionnelle de la moyenne françaiseconséquence des atteintes peuvent êtreou nécessitant aides
diverses d’une personne à l’autre, d’une La diversité de la population ligérienne parhumaines ou techniques.
situation à l’autre. Aussi, les tentatives âge, catégorie sociale ou secteur d’activité
pour mieux connaître les populations de conduit à une proportion -appelée aussi
personnes handicapées se heurtent prévalence- de déficiences ou d’incapacités
souvent à des problèmes de définitionAnne LEBEAUPIN proche de la moyenne nationale. La réparti-
ainsi qu’à un déficit d’informations.Catherine LE GROS tion de la population ligérienne par sexePersonnes handicapées
en situation de handicap
Mieux connaître les personnes
et âge diffère, en effet, peu du profil na- Les personnes interrogées dans l’en-
tional. Certes, sa répartition par catégo- quête HID ont répondu à la question :Le handicap : une réalité complexe
rie socioprofessionnelle montre une sur- « Rencontrez-vous des difficultés, qu’el-
L’Organisation mondiale de la santé (OMS)
représentation des ouvriers mais ces les soient physiques, sensorielles, intel-analyse de la façon suivante les relations
derniers sont plus jeunes que leurs ho- lectuelles ou mentales ? ». En cas deentre maladie et handicap.
mologues métropolitains. Or, plusieurs réponse positive, elles ont précisé de1) Les maladies sont à l’origine de la chaîne ;
ce terme doit être compris dans un sens enquêtes (dont l‘enquête HID) ont montré quelles difficultés, infirmités ou autres
large, incluant les accidents et les autres que ces facteurs sociaux et démographi- problèmes de santé il s’agissait. On
traumatismes moraux ou physiques, ainsi ques déterminent pour une grande part peut ainsi dresser un panorama des
que les conséquences des complications
l’ampleur des difficultés de santé dans une déficiences ressenties par les person-de grossesse ou d’accouchement,
et les malformations congénitales. population. La prévalence des difficultés nes interrogées. La qualité de l’informa-
croît avec l’âge. Elle est également liée à la tion est cependant plus ou moins2) Les déficiences sont les pertes
ou dysfonctionnements des diverses parties catégorie sociale : les personnes apparte- interprétable en termes de gravité selon
du corps ou du cerveau. Elles résultent nant à des professions favorisées en ter- le type de déficience.
en général d’une maladie (au sens large
mes de niveau de revenus ou de formationprécédent). Une notion voisine plus Plus d’un million de Ligériens vivant àsont, en moyenne à tous les âges, encouramment utilisée est celle d’invalidité.
domicile souffriraient d’au moins unemeilleure santé.3) Les incapacités sont les difficultés ou déficience, soit une personne sur trois.
impossibilités de réaliser des actes
La proportion est de 26 % parmi les moinsélémentaires comme se tenir debout, Un panorama des difficultés
s’habiller, parler, etc. Elles résultent en général de 20 ans, 33 % parmi les 20-59 ans
vues par les personnesd’une ou plusieurs déficiences. et 75 % parmi les plus de 60 ans. Ces
qui en souffrent4) Les désavantages désignent les difficultés derniers représentent 40 % des personnes
ou impossibilités que rencontre une personne souffrant de déficiences. Bien que tous lesLa situation relative des Pays de la Loireà remplir les rôles sociaux auxquels elle peut
types de déficiences deviennent plusen matière de handicap a aussi été étu-aspirer ou que la société attend d’elle
fréquents avec l’âge, le vieillissement ne(comme travailler par exemple). diée à partir des résultats de l’enquête
serait à l’origine, selon les personnes deLe handicap regroupe les trois derniers « Vie quotidienne et santé » (VQS), asso-
60 ans ou plus interrogées, que du tiers dedomaines. Dans chacun d’entre eux, l’atteinte ciée au recensement de la population
peut être minime ou conséquente. Évaluer le leurs difficultés.de 1999. Plus de 19 000 Ligériens
nombre des personnes handicapées exige
avaient répondu à cette enquête quiqu’on fixe un seuil minimal d’atteinte, décision Une classification des déficiences en 48
a servi de base à l’enquête HID. Une étudearbitraire susceptible de points de vue divers. postes a été établie (distinguant, par
exploratoire (menée sur les résultats de 87 exemple, la paraplégie de la tétraplégie
départements) met en évidence une posi- ou encore le mutisme du bégaiement).
tion moyenne, voire plutôt favorable, des Elle autorise des regroupements en fonc-
départements ligériens étudiés du point tion des hypothèses propres à chaque étu-
L’enquête HID et les estimations locales de vue de la prévalence des handicaps. de. On peut distinguer six grands types de
La méthode utilisée pour estimer dans cet Il n’y a pas de spécificités marquées. Cette déficiences : motrices, visuelles, auditives,
article les déficiences, incapacités et relative bonne tenue de la région va de du langage, viscérales ou métaboliquesdésavantages permet aux acteurs régionaux pair avec une espérance de vie à la nais- et des fonctions intellectuelles. Les défi-ou départementaux de disposer de chiffrages
sance supérieure de quelques mois à laqui peuvent les aider à mener leur action dans ciences déclarées le plus souvent sont
le domaine de l’aide aux personnes moyenne nationale. motrices. Elles concernent 13 % de la po-
handicapées et aux personnes âgées.
pulation ligérienne vivant à domicile. Vien-Cette méthode permet d’établir des estimations
nent ensuite les déficiences viscérales oupour une population dont la représentation dans
l’échantillon de l’enquête est insuffisante. métaboliques (9 % de la population régio-
Elle est basée sur l’hypothèse selon laquelle les nale), dans lesquelles sont classées en par-Comment apprécier l’impact de ces facteurspersonnes vivant en France peuvent être
locaux en Pays de la Loire ? Le bilan de santé ticulier les troubles respiratoires et
classées dans des groupes ayant une
de la population ligérienne fait apparaître par cardiovasculaires, puis les déficiencesprévalence des différents aspects du handicap
rapport au bilan national plusieurs pointsidentique, qu’elle que soit la zone géographique auditives (7 %). Environ 230 000 per-
positifs révélateurs d’une certaine qualité de vieétudiée. Ces groupes sont définis ici par le sexe, sonnes vivant à domicile en Pays de laet de soins. L’espérance de vie en Pays de la
l’âge et la catégorie socioprofessionnelle. La
Loire, mesurée à la naissance ou à 60 ans, estméthode consiste donc à adapter à la Part des personnes dépendantes
supérieure à la moyenne nationale pour lespopulation visée les résultats de l’enquête physiquement chez les 60 ans ou plushommes comme pour les femmes. En outre,
nationale : on utilise toutes les réponses -
l’allongement de l’espérance de vie en Pays de 80même celle des autres zones- pour Part des Ligériens vivant à domicile de chaque âge ayant :la Loire depuis dix ans est plus importante quemesurer la prévalence (c’est à dire la
besoin d'aide pour sortirla moyenne nationale. En partant de ce constat
proportion à un moment donné) du
besoin d'aide pour la toilette et l'habillageet sachant que l’espérance de vie sans
60handicap dans chaque groupe mais on
confinés au lit ou au fauteuilincapacité s’allonge en même temps quetient compte des effectifs de chaque sexe,
(en %)l’espérance de vie dans son ensemble, on peuttranche d’âge et catégorie socio-
penser que la prévalence des déficiences et
professionnelle dans la zone géographique
incapacités calculée dans cette étude surestime 40
étudiée, ici la région des Pays de la Loire.
plutôt légèrement le niveau réel des difficultés
Cette méthode présente néanmoins des limites. des personnes vivant en Pays de la Loire.
Des facteurs locaux sont susceptibles d’avoir un
20Ces estimations sur les Pays de la Loireimpact sur la santé qu’ils soient culturels (mode
de vie), administratifs (structures ou pratiques) demandent donc à être confirmées et
ou environnementaux (qualité de l’air par enrichies par des études locales à la fois
quantitatives et qualitatives, ainsi que par desexemple). Ils peuvent être mal pris en compte. 0
60 65 70 75 80 85 90informations sur les personnes vivant deCela peut conduire à sur ou sous-estimer
Âge
certaines difficultés ou certaines situations. façon permanente en institution.
Source : INSEE-enquête HID à domicile (1999)
2
INSEE PAYS DE LA LOIRE - MIEUX CONNAÎTRE LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP - DÉCEMBRE 2002Diverses approches du handicap les activités qui demandent force ou
souplesse ou impliquent un déplacementdans la population à domicile des Pays de la Loire (estimations)
hors de chez soi.
Hommes Femmes Ensemble
Personnes vivant à domicile en Pays de la Loire déclarant pour raison de santé effectif effectif effectif L’enquête renseigne également sur les
%
en milliers en milliers en milliers aides techniques utilisées pour surmonter
souffrir d'une difficulté dans la vie quotidienne 4040 506 1200 3 les difficultés : 7 % des moins de 10 ans,
" avoir un handicap " ou avoir demandé une reconnaissance ou souffrir 13 % des octogénaires et un quart des
d'un limitation d'activité nécessitant aides techniques ou humaines 1555 109 315 1
nonagénaires ont recours à une aide tech-
recevoir une aide humaine 10109 300 1
nique (protections absorbantes) pour l’éva-s'être vu reconnaître un taux d'invalidité ou d'incapacité (20-59 ans) 755 30171
cuation de l’urine. Pour le déplacement,être confinées au lit ou au fauteuil ou avoir besoin d'aide pour la toilette et s'habiller 115 2631
environ 14 % des septuagénaires utilisentne pouvoir sortir sans aide (sans présenter les difficultés précédentes) 106 4652
des cannes ou des béquilles. Tous âgesSource : INSEE-estimations réalisées à partir de l’enquête HID à domicile (1999)
confondus, plus de 12 000 Ligériens se
Loire souffrent de problèmes d’audition adultes et aux personnes plus âgées,
serviraient d’un fauteuil roulant manuel.parmi lesquels un peu plus de 6 000 déclarent très exceptionnellement souffrir
atteintes de surdité complète. de douleurs.
Des aides de la famille
Les personnes présentant des déficiences Les autres personnes (20-59 ans) notent ou de proches
visuelles sont souvent âgées. Parmi la le plus souvent des difficultés motrices
On estime à 300 000 le nombre depopulation vivant à domicile en Pays de la (10 %) parmi lesquelles des déficiences
Ligériens qui reçoivent une aide régulièreLoire, on estime à 3 000 le nombre de du tronc de type scoliose ou lombalgie,
pour accomplir certaines tâches quoti-non-voyants, 2 000 d’entre eux ont plus puis des douleurs (6 %).
diennes en raison de leur état de santé,de 60 ans ; à 8 e de
soit 29 % des personnes de 60 anspersonnes avec une vision très réduite Des difficultés
(distinction de silhouettes) dont 6 000 ont ou plus, 5 % des adultes (20-59 ans)pour les activités impliquant
plus de 60 ans. et environ 2 % des moins de 20 ans. Lesun déplacement à l’extérieur
personnes bénéficient plus souvent
Les personnes de 60 ans ou plus Les seules informations sur les déficiences d’aides en provenance de la famille ou
souffrent aussi plus souvent que les permettent rarement d’apprécier la gravité de proches que d’aides professionnelles.plus jeunes de pluri-déficiences : une du handicap. Les informations sur les
Les aidants professionnels interviennentpersonne de cet âge sur deux souffre incapacités, c’est à dire les difficultés ou
néanmoins de façon régulière auprès d’en-d’au moins deux des 48 déficiences impossibilités de réaliser certains actes,
viron 130 000 personnes. Ces aidantsrépertoriées contre une sur dix pour les sont de ce point de vue indispensables.
sont surtout sollicités pour les tâches mé-moins de 60 ans. Plus d’une personne Ces incapacités résultent des déficiences
nagères (repas, entretien du logement,âgée sur trois déclare des déficiences précédentes.
courses) et pour les soins personnels.motrices, une sur quatré
L’enquête HID permet de mesurer plus deauditives. Près d’une sur six (15 %) se
Parmi les personnes déclarant « avoir unvingt incapacités depuis les difficultésplaint de douleurs. handicap » ou souffrir d’une limitation d’ac-pour manger et boire seul jusqu’à celles
tivité, environ la moitié seulement disentPour les plus jeunes (moins de 20 ans), les pour porter 5 kg sur 10 mètres. Les
recevoir une aide pour « raison de santé ».déficiences respiratoires d’une part et les activités qui posent le moins de problème
troubles du comportement et de l’humeur sont celles qui sont liées au mouvement à Cent mille adultes vivant à domicile dans
d’autre part sont les plus fréquemment l’intérieur du domicile, à la communication la région ont obtenu une reconnaissance
cités. Ces deux derniers troubles sont ou à l’alimentation. Les difficultés, voire administrative de leur handicap. Parmi
surtout signalés par les garçons. Il faut impossibilités, sont plus fréquentes pour eux, 40 % déclarent être régulièrement
préciser cependant que, la plupart du
temps, les réponses ont été faites par un Fréquence de la dépendance et des difficultés selon l’activité
adulte de la famille. Ceci explique sans
Se déplacer à l'étage Proportion de Ligériensdoute que les jeunes, contrairement aux Manger et boire seul
Se déplacer à l'étage Proportion de Ligériensne pouvant réaliser l'activité sans une aide (en %) Aller aux toilettese seul
Avoir des difficultés pour parleréé éprouvant des difficultés à réaliser l'activité (en %) Des prévalences variables Couper sa nourritureficulté
éprficultés à réé (en %) Prendre ses médicamentseselon la catégorie socioprofessionnelle
Prendre ses m Incontinenceé
Voir de loin
Proportion de Ligériens TélVéophonerir de loin
Cadres et professions de 20 à 59 ans souffrant de TéléRemplir les formulaires
supérieures au moins deux déficiences esPréparer ses repas
une seule déficience PréparepasToiletteAgriculteurs exploitants Toilette
Habillage
HabillageArtisans, commerçants Se lever du lit
et chefs d'entreprise Se lever du lit
Sortir du domicileSortir du domicile
Ensemble Voir de prèsVoir de près
Entendr e e
Employés FairFaire ses achatse ses achats
Monter ou descendr e 1 e 1 étageéProfessions
Ramasser un objetintermédiaires
S'occuper des tâches ménagèresâénagères
Porter 5 kg sur 10 mOuvriers Por %
0 2 4 6 8 10 12 14
0 10 15 20 25 02468 10 12 145
Source : INSEE-enquête HID à domicile (1999) Source : INSEE-enquête HID à domicile (1999)
Note : les personnes retraitées de cette tranche d'âge (20-59 ans) Note : plus de 8 % des individus éprouvent des difficultés pour faire leurs achats dont 6 % n’y parviennent pas sans aide
ont été reclassées dans leur catégorie précédente
3
INSEE PAYS DE LA LOIRE - MIEUX CONNAÎTRE LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP - DÉCEMBRE 2002en situation de handicap
Mieux connaître les personnes
de la population. En Pays de la Loire, évidence que ce public, malgré l’obtention
L’enquête sur les handicaps, 660 000 personnes de 60 ans ou plus d’un statut, demeure en France, pour une
les incapacités et la dépendance (HID) vivent à domicile et un peu moins de grande part, exclu de l’accès à l’emploi.
Le premier volet de cette enquête a été 40 000 (6 %) en institution médico-sociale. Sur les 1,7 millions de Ligériens âgés
réalisé en 1998. Il concernait les personnes Entre 60 et 79 ans, elles sont 2 % à vivre de 20 à 59 ans, on estime qu’un taux
vivant en institution. La méthodologie détaillée
en institution ; 16 % entre 80 et 89 ans ; d’invalidité a été reconnu (par laet les résultats (nationaux) ont été publiés
42 % au-delà de 90 ans, proportion plus COTOREP, la CDES, la Sécurité Socialedans « Insee Résultats Démographie Société
n° 83-84 » en août 2001. élevée qu’au niveau national (31 %). ou suite à un accident du travail) à
Le deuxième volet, dont sont issus les environ 100 000 personnes dont deux
Les questions sur les activités de la vierésultats présentés ici, concerne les tiers d’hommes. En faisant l’hypothèse
personnes vivant dans des ménages ordinaires quotidienne permettent de reconstruire que la région des Pays de la Loire ne(incluant les personnes en foyer logement) en différents indicateurs internationaux ou
France métropolitaine. Il s’intéresse aux déroge pas aux tendances nationales,
élaborés par des experts français. Ainsi,conséquences des problèmes de santé sur 46 % d’entre elles auraient un emploi en
l’intégrité physique, la vie quotidienne et la vie 36 000 Ligériens vivant à domicile milieu ordinaire ou protégé (à l’instar
sociale des personnes. La méthodologie seraient confinés au lit ou au fauteuil ou
notamment des Centres d’Aide par ledétaillée et les résultats (nationaux) ont été bien auraient besoin d’aide pour la toilette
publiés dans « Insee Résultats Démographie Travail), 8 % seraient femmes au foyer
et l’habillage, 70 % d’entre eux ont plusSociété n° 6 » en octobre 2002. Il s’agit d’une ou poursuivraient des études et 46 %
approche plus sociale que médicale, touchant de 60 ans. En outre, 55 000 (dont
seraient chômeurs ou inactifs. Suraux besoins d’assistance technique ou également 70 % de personnes de 60 ans
humaine et aux aides effectivement l’ensemble des personnes de la tranche
ou plus) ne pourraient sortir de leurdispensées. Près de 17 000 interviews ont été d’âge, seulement 12 % sont chômeurs ou
réalisés pour cette enquête dont près 850 en domicile sans aide. Sans être affectées inactifs. L’inactivité et ses conséquences
Pays de la Loire. par des problèmes lourds de mobilité,
en termes d’intégration sociale et
Pour en savoir plus les internautes peuvent environ 40 000 personnes de plus de 60
d’indépendance économique apparaîtconsulter les sites : ans seraient dépendantes pour des ainsi comme un des désavantages
http://www.insee.fr ; activités quotidiennes du fait de difficultés
majeurs pour les personnes connaissant.handroit.com ; psychiques. Avant 80 ans, les difficultés
des difficultés précoces de santé.
http://www.santé.gouv.fr ; ou impossibilités de réaliser des actes
http://rfr-handicap.inserm.fr/voirhid.html. élémentaires sont rares. Le seuil de 60 Ce constat vient rappeler que le désa-
ans, retenu ici parce qu’il est utilisé pour vantage résulte d’une interaction entre
On peut citer aussi :
l’attribution de certaines prestations et des caractéristiques propres à un individu
Quel accès à l’emploi en milieu ordinaire correspond au passage à la retraite, n’est et un environnement naturel ou humain
pour les travailleurs handicapés ?
pas dans les faits un seuil où les plus ou moins favorable. La prévention etAmar MICHEL, Almira SELMA (DARES).-
Document de travail N°16, juillet 2001- DREES. les soins peuvent limiter la survenueincapacités se multiplient.
des maladies ou réduire les déficiences.Inégalités sociales et handicaps,
L’action sociale, quant à elle, peut favoriserPierre Mormiche (INSEE).- Document de travail Près de la moitié
N° 16, juillet 2001- DREES. l’intégration et l’autonomie en diffusantde personnes sans emploi
les aides techniques et en modifiant l’envi-
L’enquête renseigne sur les conditions ronnement. C’est dans cet esprit que
aidés parmi lesquels 62 % bénéficient de vie des personnes souffrant de diffi- l’Union européenne a proclamé l’année
d’une aide exclusive de l’entourage cultés de santé : entourage relationnel, 2003 comme année européenne des
(conjoint, ascendant, enfants), 13 % d’une loisirs, déplacements, scolarisation, personnes handicapées.
aide exclusivement professionnelle tandis emploi. Certaines déficiences ont des
que 25 % combinent les deux. Pour les conséquences repérables sur la vie des
personnes âgées, le rôle du conjoint -du personnes. Ainsi, les déficiences mentales
fait de sa proximité- est important : dans ont un impact sur la poursuite de la scolari-
la moitié des cas où la personne est aidée sation. À l’entrée dans la vie active, l’inca- DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
par sa famille, il est désigné comme Bruno TREGOUËTpacité à accomplir sans aide les activités
l’aidant principal. RÉDACTEUR EN CHEFessentielles et à sortir seul constitue l’obs-
Alain MALMARTEL
tacle principal pour l’accès au monde
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION60 000 Ligériens de 60 ans du travail. Gabrielle PILET
ou plus sont confinés chez eux SECRÉTAIRE DE FABRICATIONLe dispositif législatif et administratif lié à la Hélène VERRONou ne sortent pas sans aide
loi de juillet 1987 vise à identifier les MISE EN PAGE
Annick HARNOISLa connaissance des difficultés et des travailleurs handicapés, à les orienter et à
besoins des personnes âgées constitue un encourager leur insertion professionnelle. IMPRIMEUR
La Contemporaine - NantesLes résultats de l’enquête HID mettent enenjeu majeur compte tenu du vieillissement
Prix : 2,20 €
Population des Pays de la Loire souffrant de déficiences (estimations) Photos : INSEE
e Dépôt légal 4 trimestre 2002 - ISSN 1633-6283Ensemble dont
CPPAP 0707 B 06116 - Code Sage IETU01144
de la population personnes © INSEE Pays de la Loire - Décembre 2002
des Pays de 60 ans
Abonnement annuel complet :de la Loire ou plus
Études (mensuel) + Dossiers : 60 €(en milliers) (en milliers)
Abonnement annuel Études : 20 €Déficiences diverses (dont douleurs, asthénies, vertiges, esthétisme, polyhandicap) 5201 22
Déficiences motrices 4024 24
Déficiences viscérales ou métaboliques (dont rénale, repiratoire, cardio-vasculaire, INSEE Pays de la Loire
digestive, endocrinienne, immunitaire) 2786 15
Déficiences auditives 2128 16 105, rue des Français Libres
Retard ou perte des fonctions intellectuelles supérieures 2615 7
BP 67401 – 44274 NANTES Cedex 2
Déficiences visuelles 1263 8
Déficiences du langage ou de la parole 382 Tél. : 02 40 41 75 75 – Fax : 02 40 41 79 39
Source : INSEE-estimations réalisées à partir de l’enquête HID à domicile (1999)
Note : la somme n’est pas interprétable dans la mesure où des personnes souffrent de plusieurs déficiences
4 INSEE PAYS DE LA LOIRE - MIEUX CONNAÎTRE LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP - DÉCEMBRE 2002