Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Provence-Alpes-Côte d'Azur : des états de santé comparables avec la France, un recours aux soins plus fréquent

De
4 pages
L'état de santé de la population de Provence-Alpes-Côte d'Azur est en moyenne proche de celui constaté dans l'ensemble de la France. La part plus élevée de personnes reconnues atteintes d'une affection de longue durée dans la région s'explique essentiellement par un poids plus important des personnes âgées. Malgré des états de santé globalement comparables, les recours aux médecins spécialistes sont nettement plus nombreux dans la région. Cette différence peut s'expliquer par la densité médicale particulièrement forte en Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Voir plus Voir moins
SUD INSEE N° 79  mars 2005 l'essentiel ProvenceAlpesCôte d’Azur : des états de santé comparables avec la France, un recours aux soins plus fréquent
L’état de santé de la population de ProvenceAlpesCôte d’Azur est en moyenne proche de celui constaté dans l’ensemble de la France. La part plus élevée de personnes re connues atteintes d’une affection de longue durée dans la région s’explique essentiellement par un poids plus important des personnes âgées. Malgré des états de santé globale ment comparables, les recours aux médecins spécialistes sont nette ment plus nombreux dans la région. Cette différence peut s’expliquer par la densité médicale particulièrement forte en ProvenceAlpesCôte d’Azur.
Les enquêtes décennales sur la santé et les soins médicaux menées par l’INSEE permettent d’observer l’état de santé des Français et leur comportement en ma (1) tière de recours aux soins. Cette pu blication présente les tous premiers résultats de l’enquête 2003. Elle permet une première comparaison des états de santé en ProvenceAlpesCôte d’Azur et dans l’ensemble de la France, qu’ils soient reconnus par le système de pro tection sociale ou ressentis par les per sonnes ellesmêmes.L’enquête permet
© INSEE 2005
aussi d’analyser les modes de recours aux soins, notamment le nombre de visi tes auprès des médecins généralistes et spécialistes.
Une proportion plus importante de personnes de plus de 65 ans atteintes d’une affection de longue durée dans la région
En ProvenceAlpesCôte d’Azur, 12,8 % de la population déclarent être atteints d’une affection de longue durée (ALD) soit 1,7 point de plus qu’en France (11,1 %). Ces maladies longues et coû teuses sont prises en charge à 100 % par l’assurance maladie. La proportion de personnes qui en sont atteintes est prise comme un indicateur d’un mauvais état de santé reconnu par le système de pro tection sociale.
L’âge explique une bonne part de la diffé rence entre ProvenceAlpesCôte d’Azur et l’ensemble de la France. Lorsqu’on applique à la région la structure par âge de la France, la proportion de personnes atteintes d’une affection de longue durée passe de 12,8 % à 11,5 %, pourcentage proche de la moyenne nationale. Cepen dant, pour les personnes de plus de 65 ans, il subsiste une différence significative entre la région et la France : 38,6 % d’entre elles sont atteintes d’une affection de longue
(1) L’Observatoire Régional de la Santé ProvenceAlpes Côte d’Azur a mis en œuvre, pour le compte du Conseil régional, un premier travail d’exploitation de l’enquête dont les résultats sont présentés dans cet article.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin