//img.uscri.be/pth/22af1bba354050d9a39984f72febe492e8e1dfa7
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

André de Cayeux de Senarpont, dit Cailleux. - article ; n°2 ; vol.24, pg 67-68

De
3 pages
Bulletin de l'Association française pour l'étude du quaternaire - Année 1987 - Volume 24 - Numéro 2 - Pages 67-68
2 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

Jean Tricart
André de Cayeux de Senarpont, dit Cailleux.
In: Bulletin de l'Association française pour l'étude du quaternaire - Volume 24 - Numéro 2 - 1987. pp. 67-68.
Citer ce document / Cite this document :
Tricart Jean. André de Cayeux de Senarpont, dit Cailleux. In: Bulletin de l'Association française pour l'étude du quaternaire -
Volume 24 - Numéro 2 - 1987. pp. 67-68.
doi : 10.3406/quate.1987.1833
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/quate_0004-5500_1987_num_24_2_1833Bulletin de l'Association française 1987-2, pages 67-68
pour l'étude du Quaternaire
André de CAYEUX de SENARPONT, dit CAILLEUX
Ce diable de petit homme brun, qui commençait et ... rédigeait parfaitement le français ! C'est lui qui
à peine de grisonner, est mort à près de 80 ans le m'a appris, alors que j'était licencié es lettres et
27 décembre 1986, alors qu'il se remariait pour la agrégé d'histoire et de géographie, à rédiger un
deuxième fois... article scientifique, avec une précision et une
concision digne des grands prosateurs contempor
Je perds un ami. La science perd un savant. Son ains que sont de Gaulle et Mitterrand. Ni la vie ni
physique était on ne peut plus éloigné de la « tête l'âge n'avaient émoussé sa curiosité, aucune expé
d'œuf » des Américains, au crâne ellipsoïde allongé rience ne chassait l'autre : elles s'accumulaient et se
et aussi dénudé que les croquis et blocs-diagrammes renforçaient par un effet de synergie. Vieillard par
davisiens. Physiquement différent d'un tel stéréotype sa date de naissance, il aidait les jeunes : Brigitte
du « savant », il l'était plus encore intellectuelle Van Vliet-Lanoe a pleuré à chaudes larmes, à
ment. Rien, dans sa vie, qui ressemblât à la célèbre Fontainebleau, en janvier, lorsque fut évoquée sa
et sinistre « tour d'ivoire » : jeune agrégé, il avait, mémoire au début d'une réunion de la Commission
avant la guerre, émigré en Pologne, pour y enseigner. des Phénomènes Périglaciaires...
Il y apprit le polonais et y prépara sa thèse. Après
Cailleux avait un véritable génie pour mettre au la mort tragique de sa première épouse, dont il eût
point des méthodes simples et efficaces alors que douze enfants, ne pouvant supporter la solitude, il
trop de gens, à notre époque, adorent compliquer les épousa une polonaise, qui mourut avant lui. Revenu
choses et entasser les équipements coûteux que leurs en France juste avant la guerre, déjà père de famille,
publications (quand ils en font...) sont loin de il passa clandestinement en Espagne. Franco fut trop
justifier. C'est ainsi que, pour mesurer rapidement content de l'échanger contre quelques sacs de blé :
les pentes, il utilisait un rapporteur en plexiglass il passa en Afrique du Nord et revint, officier, par
percé d'un trou au point d'origine, avec un fil à l'Italie... De petite noblesse beauceronne, il adopta
plomb fixé à ce trou... En se plaçant bien de profil, un pseudonyme scientifique plébéien. Admirable
une mesure rapide et exacte à 1-2° près se faisait en ment soutenu par sa première femme et pleinement
une minute. Léger, l'instrument, peu coûteux de conscient de ce qu'il lui devait, les malheurs se
surcroît, était à la portée de tous et se transportait succédèrent pour lui à partir du moment qu'elle
facilement, ce qui permet de multiplier les mesures. mourut... Attaques cardiaques, problèmes famil
Et Dieu sait qu'il en fit sur les formations de pentes iaux... Certains de ses enfants ont exigé que toute
quaternaires... Les indices mis au point pour définir sa bibliothèque et tous ses papiers scientifiques
la forme des fragments (« galets ») sont de la même soient mis sous scellés. Michel Brochu, qui fut son
veine. Eux aussi ont beaucoup servi et... servent ami, doit se démener dans de difficiles conditions
encore. Leur efficacité est bien supérieure à ceux de pour établir une bibliographie analytique et critique
Krumbein, sédimentologiste mondialement connu. de ses travaux et nous avons dû renoncer déjà à des
Je les ai pratiqués avec lui : ils nous ont servi à possibilités qui nous étaient offertes de la publier.
préciser la dynamique actuelle de bien des milieux, Une partie de ses archives et de ses publications a
marins, fluviatiles, glaciaires et de déceler les inété déposée par lui de son vivant à l'Université de
fluences interactives de la lithologie et des climats. Reims où il est possible de les consulter.
Dès la préparation de sa thèse, il s'est intéressé aux
Cet homme hors du commun, qui, lors de la sables et a dégagé, à l'aide de loupes binoculaires,
dernière visite que je lui ai faite, une quinzaine avant les différences de formes et d'aspect qu'ils acquiè
son décès, faisait encore des projets d'avenir, a su rent sous l'effet de processus variés. La Pologne, où
rester jeune intellectuellement toute sa vie. Gros fut lancé, en 1910, par Locynski, le concept de
travailleur, il a multiplié les expériences, ayant été « périglaciaire » fut aussi le berceau des éolisations
titulaire de postes d'enseignement en Pologne, à la périglaciaires examinées par A. Cailleux trente-cinq
Sorbonne, au Québec. Il parlait ou lisait couram ans plus tard. Sables et galets ont fait l'objet de
ment une dizaine de langues germaniques et slaves patientes recherches de sa part, de celles de ses 68
élèves, parmi lesquels je me place. Ils ont fourni une mère de famille, fit chez elle, au Berry, force calculs
et mesures qui donnèrent lieu à des publications de mine d'informations sur les processus actuels et, une
fois transposés dans le passé, un instrument remar sédimentologie. Matschinsky, réfugié, géophysicien,
quable de reconstructions paléogéographiques. Les que Cailleux me demanda d'héberger à Strasbourg
études faites par notre équipe strasbourgeoise ont et qui se présenta comme « colonel du Tzar » et
mis en lumière, il y a trente ans, en appliquant les indiqua, sans façons, à ma femme, le menu qu'elle
méthodes d'A. Cailleux, la corrosion des grains de devait préparer pour lui, collabora avec lui à des
quartz, reconnue depuis grâce au microscope élec études sur la morphométrie des continents du Globe
tronique par L. le Ribault. Les orientations des terrestre... Deux exemples : du grain de sable à la
grands éléments dans les formations de pente, les Planète... et même aux autres planètes, comme le
dépôts littoraux, fluviaux, glaciaires, ont été aussi montrent les chroniques et articles publiés dans les
l'objet de techniques d'étude, simples, sans précision Cahiers Géologiques, mourante feuille de chou qu'il
illusoire, rapides à appliquer, plus performantes que sauva de l'agonie et offrit à l'Université Pierre et
celles des sédimentologues américains. A. Cailleux Marie Curie (encore une polonaise...).
avait retrouvé, en 1986, un double d'un manuscrit, Une telle curiosité, une telle ouverture sur la
traduit en anglais vers 1950 par notre élève commun Nature (A. Cailleux était agrégé de Sciences Naturell
R. Galloway et destiné à une revue américaine qui es), un tel sens de l'humain facilitant et multipliant
nous l'avait demandé, mais qui ne l'avait jamais les contacts ont permis à Cailleux de faire d'i
publié. Passé de mode... et, cependant, toujours bien nnombrables rapprochements. En 1986, il présenta à
utile ! Nous avions décidé de le déterrer et de le un congrès international une note sur l'homéopathie
publier. Notre dernier entretien était consacré à sa et les propriétés aphrodisiaques de la nitro-glycé-
remise à jour. Je l'ai achevée, seul, pieusement.. ,(1). rine...
Ce génie du bon bricolage, de la mise au point Résumer la carrière scientifique d'A. Cailleux
de techniques simples, efficaces, peu coûteuses serait s'exposer à la dénaturer, à l'avilir sous la
permettant de multiplier des données suffisamment forme d'une fiche analytique, à être incomplet, donc
exactes pour être comparées et, ainsi, pour acquérir injuste envers son œuvre. Ses qualités exceptionnell
une vue d'ensemble, est au centre de l'œuvre d'A. es ont particulièrement bénéficié aux recherches sur
Cailleux, au centre de sa personnalité. Novateur, le Quaternaire. L'étude du Quaternaire, en effet, est
donc ne perdant pas son temps à encenser les un carrefour. Comme celle du Précambrien, qui a
auteurs de banalités, A. Cailleux n'a jamais bénéficié aussi tenté notre Ami, elle n'appartient à aucune
d'appuis officiels. Son laboratoire était installé chez spécialité : elle est, par nature, transdisciplinaire,
lui, au dernier étage, dans une mansarde chauffée consacrée à l'examen de problèmes qui doivent être
tant bien que mal et protégée des courants d'air par abordés avec le secours de techniques de recherche
une lourde portière faite de couvertures usagées : il issues de toutes les disciplines et qui ne peuvent être
ne fallait pas gaspiller, malgré l'efficacité de Ma compris qu'en transcendant les points de vues
dame de Cailleux, pour élever une dizaine d'enfants sectoriels. A. Cailleux, naturaliste de formation,
avec un traitement de simple professeur... Un cordon ayant ensuite élargi au Monde entier son champ de
permettait, dans l'escalier, de l'appeler au rez-de- vision, fut un grand quaternariste. C'est une fierté
chaussée. pour le Comité National Français de l'INQUA que
Comme tous ceux qui sont conscients de leur de l'avoir eu pour Président et de lui avoir conféré
valeur, A. Cailleux était fier : il n'était pas orgueil le titre de Président d'Honneur.
leux. Il respectait les humbles, qui en étaient Jean L.F. Tricart
conscients et qui, souvent, ont consacré une partie
de leur temps à faire des recherches sous sa direction
ou avec lui, puisqu'il n'a jamais bénéficié d'un
Nota : une liste complète et analytique des publicacollaborateur technique du CNRS. Mme Bouillet,
tions d'André Cailleux paraîtra dans les Cahiers
géologiques édités par l'Université de Paris VI. Ce
numéro des Cahiers géologiques sera envoyé à tous (1) Ce travail, polycopié, est disponible au Centre de Géographie
Appliquée, 3, r. de l'Argonne, 67083 Strasbourg Cedex (France). ceux qui le demanderont.