Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'histoire des manuels scolaires. Un bilan bibliométrique de la recherche française - article ; n°1 ; vol.58, pg 165-185

De
22 pages
Histoire de l'éducation - Année 1993 - Volume 58 - Numéro 1 - Pages 165-185
L'histoire des manuels scolaires connaît depuis 1960 un remarquable essor. La constitution d'un instrument bibliographique informatisé pratiquement exhaustif, la banque de données EMMANUELLE 5, permet aujourd'hui de cerner avec précision la production scientifique du domaine. L'article traite de l' importance quantitative de cette production, de ses caractéristiques principales et de ses évolutions majeures. Le développement de certains secteurs encore peu exploités passe par la diffusion de l'information scientifique disponible et par une collaboration interdisciplinaire.
Die Geschichte des Schulbuchs stofit in der Forschung seit 1960 auf beachtliches Interesse. Die Erstellung einer fast vollständigen Fachbibliographie und ihre Erfassung auf Datenträgern in Gestalt der Datenbank EMMANUELLE 5 ermöglicht inzwischen einen präzisen Ueberblick über die wissenschaftliche Produktion innerhalb dieses Sachgebietes. Der Beitrag skizziert den zahlenmäßigen Umfang dieser Forschungsaktivitäten und zeigt ihre wesentlichen Merkmale und wichtigsten Entwicklungen auf. Für die Aufarbeitung einzelner bisher kaum beachteter Teilbereiche sind der Austausch von Informationen sowie eine interdisziplinäre Zusammenarbeit unverzichtbar.
Since 1960, the history of schoolbooks has known a wonderful boom. Setting up a computerized bibliographical instrument which is almost exhaustive, the data base EMMANUELLE 5 makes it possible today to determine precisely the scientific output of that field. The article deals with the quantitative importance of that output, its main characteristics and its outstanding evolutions. The development in some areas which are still rarely put to use, is subjected to the circulation of the available scientific information and to a cross-curricular partnership.
21 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins

Alain Choppin
L'histoire des manuels scolaires. Un bilan bibliométrique de la
recherche française
In: Histoire de l'éducation, N. 58, 1993. Manuels scolaires, États et sociétés. XIXe - XXe siècles. pp. 165-185.
Résumé
L'histoire des manuels scolaires connaît depuis 1960 un remarquable essor. La constitution d'un instrument bibliographique
informatisé pratiquement exhaustif, la banque de données EMMANUELLE 5, permet aujourd'hui de cerner avec précision la
production scientifique du domaine. L'article traite de l' importance quantitative de cette production, de ses caractéristiques
principales et de ses évolutions majeures. Le développement de certains secteurs encore peu exploités passe par la diffusion de
l'information scientifique disponible et par une collaboration interdisciplinaire.
Zusammenfassung
Die Geschichte des Schulbuchs stofit in der Forschung seit 1960 auf beachtliches Interesse. Die Erstellung einer fast
vollständigen Fachbibliographie und ihre Erfassung auf Datenträgern in Gestalt der Datenbank EMMANUELLE 5 ermöglicht
inzwischen einen präzisen Ueberblick über die wissenschaftliche Produktion innerhalb dieses Sachgebietes. Der Beitrag skizziert
den zahlenmäßigen Umfang dieser Forschungsaktivitäten und zeigt ihre wesentlichen Merkmale und wichtigsten Entwicklungen
auf. Für die Aufarbeitung einzelner bisher kaum beachteter Teilbereiche sind der Austausch von Informationen sowie eine
interdisziplinäre Zusammenarbeit unverzichtbar.
Abstract
Since 1960, the history of schoolbooks has known a wonderful boom. Setting up a computerized bibliographical instrument which
is almost exhaustive, the data base EMMANUELLE 5 makes it possible today to determine precisely the scientific output of that
field. The article deals with the quantitative importance of that output, its main characteristics and its outstanding evolutions. The
development in some areas which are still rarely put to use, is subjected to the circulation of the available scientific information
and to a cross-curricular partnership.
Citer ce document / Cite this document :
Choppin Alain. L'histoire des manuels scolaires. Un bilan bibliométrique de la recherche française. In: Histoire de l'éducation, N.
58, 1993. Manuels scolaires, États et sociétés. XIXe - XXe siècles. pp. 165-185.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hedu_0221-6280_1993_num_58_1_2663L'HISTOIRE DES MANUELS SCOLAIRES
Un bilan bibliométrique de la recherche française
par Alain CHOPPIN
Les manuels scolaires n'ont longtemps été considérés que comme
des produits de consommation pédagogique, prétextes à de multiples
débats, souvent polémiques tant qu'ils restaient en usage dans les clas
ses, mais dénués de toute valeur - au sens propre comme au sens figu
ré - dès lors qu'ils n'étaient plus conformes aux programmes en
vigueur. Ressenti comme un objet utilitaire - et rapidement périmé -,
banalisé par l'abondance même de sa production, dédaigné pour sa fai
ble valeur vénale, le manuel n'a accédé que récemment à un statut pa
trimonial. Il faut attendre en effet les années 1960 en France pour que
des voix s'élèvent dans le monde des bibliothèques pour en préconiser
la conservation et la mise en valeur (1) et pour que les historiens, se
préoccupant des questions éducatives, découvrent dans les livres de
classe une source particulièrement abondante, continue, riche, di
verse... et jusque-là rarement sollicitée (2).
Notre propos est de baliser ce qui constitue aujourd'hui, en France,
mais aussi dans de nombreux pays étrangers, un domaine en plein es
sor : la recherche historique sur les manuels scolaires. Nous tenterons,
à partir de l'analyse de la production scientifique, de mettre en évi
dence les principales caractéristiques de ce champ de recherche, d'en
dessiner les grandes évolutions et d'en dégager les perspectives les
plus prometteuses.
(1) C. Wilsdorf : « Faut-il conserver les anciens livres scolaires ? », La Gazette des
archives, n° 56 (1967), p. 133.
(2) A. Choppin : « L'Historien face aux manuels », Documents pour l'histoire du
français langue étrangère ou seconde, n° 4 (décembre 1989), pp. 4-7.
Histoire de l'éducation - n° 58, mai 1993
Service d' histoire de l'éducation
LNJLP. - 29, rue d'Ulm - 75230 Paris Cedex 05 Alain CHOPPIN 166
I - UN OBSERVATOIRE SCIENTIFIQUE NATIONAL :
LA BANQUE EMMANUELLE 5
À cette fin, le recensement de toutes les publications qui, sous quel
que perspective que ce soit, prennent les manuels anciens comme objet
d'études, a été effectué. Trois types de sources ont été sollicitées :
- des instruments bibliographiques rétrospectifs ou courants. Ont
notamment fait l'objet d'un dépouillement systématique les fichiers
matières de la Bibliothèque nationale, de la bibliothèque de l'Institut
national de recherche pédagogique (INRP) et de l'Institut Mémoire de
l'édition contemporaine (IMEC), la Bibliographie française d'histoire
de l'éducation (1), les index du Répertoire de la presse d'éducation et
d'enseignement (2), les banques de données OPALE et téléthèse (3),
les tables du Catalogue général de la Librairie française (4), etc.
- les tables des matières des publications périodiques signalées à
l'entrée "manuels" dans le Répertoire de la presse d'éducation et d'en
seignement et de celles, plus récentes, dans lesquelles avaient déjà été
trouvés des articles relatifs aux manuels scolaires.
- les documents eux-mêmes, dans la mesure où ils contiennent des
bibliographies systématiques et parfois abondantes - c'est notamment
le cas des thèses - ou citent en notes d'autres publications qui intéres
sent le sujet.
C'est le recensement des monographies qui s'est révélé l'opération
la plus longue et la plus délicate : il n'est pas rare en effet que des ou
vrages consacrent une partie, un chapitre, voire quelques pages aux
(1) Elle est publiée chaque année dans la revue Histoire de l'éducation dont elle
constitue un numéro double.
(2) P. Caspard-Karydis, A. Chambon : La Presse d'éducation et d'enseignement,
XVIIIe siècle-1940. Répertoire analytique, Paris, INRP et CNRS, 1981-1991, 4 vol.
(3) La banque de données opale recense les monographies conservées à la
Bibliothèque nationale. La banque de données téléthèse recense les thèses soutenues en
France.
(4) O. Lorenz : Catalogue général de la Librairie française (continué par D. Jordell,
puis par H. Stein et E. Champion, puis par le Service bibliographique des Messageries
Hachette), Paris, 34 vol. (période 1840-1925) ; B. Dermineur : Catalogue général des
ouvrages en langue française. Auteurs. Munich, New- York, Londres, Oxford, Paris,
1987, 3 vol. (période 1926-1929). Un bilan bibliométrique de la recherche française 167
manuels scolaires sans que rien dans le titre le laisse supposer. Il a
donc été nécessaire de consulter un grand nombre d'ouvrages généraux
consacrés à l'histoire de l'éducation ou à l'histoire du livre pour véri
fier s'ils traitaient ou non du domaine de la recherche.
Quoi qu'il en soit, le caractère systématique des investigations b
ibliographiques et la consultation de tous les documents primaires qui
ont été retrouvés permettent d'affirmer que le recensement effectué est
pratiquement exhaustif.
Pour gérer cette documentation scientifique, un outil informatisé a
été créé : la banque de données Emmanuelle 5. Elle comporte 36
champs, une grille de saisie commune à tous les documents et quatre
formats de visualisation correspondant aux quatre catégories de publi
cations recensées (articles, contributions à des ouvrages collectifs, mo
nographies et travaux de type universitaire) (1).
La banque de données EMMANUELLE 5 compte - à ce jour -
1271 références. Les documents qui composent ce corpus appartien
nent à deux catégories exclusives l'une de l'autre, mais, à notre sens,
complémentaires. Au cours de nos investigations bibliographiques,
nous avons recensé 448 documents qui étudient les anciens livres de
classe, mais nous avons aussi rencontré nombre de publications qui
s'intéressent aux manuels en usage et qui ne sont donc pas des études
(1) La constitution de cet instrument répond à cinq objectifs :
1) capitaliser la production scientifique rétrospective et courante sur le domaine. Les
documents recensés sont exclusivement publiés en France, mais le recours au logiciel
cds-ISIS, fourni par I'unesco, permet d'envisager son extension à la production
scientifique d'autres pays. Des négociations sont d'ailleurs en cours en ce sens avec des
partenaires étrangers, prélude à la réalisation d'études comparatives.
2) permettre aux chercheurs d'accéder, par le biais des opérateurs booléens, aux
documents pertinents. Pour faciliter les recherches, la plupart des champs portant sur la
description physique des publications ont été inversés et, pour rendre compte du contenu
des documents, un thésaurus a été constitué, le thésaurus Emmanuel. H comporte,
répartis en seize modules, près de six cents descripteurs qui couvrent l'ensemble des
domaines susceptibles d'être concernés par la recherche.
3) fournir aux chercheurs une information précise sur le contenu du document Pour ce
faire, toutes les publications ont été consultées et ont fait l'objet d'un résumé qui a été
intégré dans la banque et est affiché lors de la consultation des références.
4) signaler - surtout lorsque le document est rare - le ou les lieu(x) où il peut être
consulté.
5) livrer une série de données statistiques portant notamment sur le type de document, la
date de publication, la pagination, la perspective de la recherche et le contenu. Ce sont
ces informations qui seront exploitées dans le présent article. Alain CHOPPIN 168
effectuées dans une perspective historique, mais des documents d'act
ualité et ce quelle que soit la date de leur parution.
Ces documents, dont les rédacteurs appartiennent à l'ensemble du
monde éducatif, présentent des statistiques, des analyses, des opi
nions,... et constituent à ce titre une collection de témoignages précieux
pour l'historien d'aujourd'hui ou de demain. À l'exclusion des articles
de la presse quotidienne dont le contenu est souvent redondant (les mê
mes informations paraissent simultanément dans plusieurs journaux) et
l'approche sommaire (les quotidiens résumant succinctement des étu
des publiées par ailleurs), nous les avons donc intégrés dans la base en
leur attribuant un code particulier. Contrairement à la catégorie des
publications dont la perspective est historique, ce corpus n'est pas (en
core ?) exhaustif, mais il compte tout de même 823 références. Nous
ne signalons ici l'existence de ces publications que pour mémoire car
elles ne font pas l'objet de l'étude à laquelle nous allons procéder dans
les pages qui suivent
H - APPROCHE QUANTITATIVE
Les 448 références qui constituent le corpus historique se répartis
sent en 197 articles (44 %), 63 contributions à des ouvrages collectifs
(14 %), 125 ouvrages (28 %), 63 travaux de type universitaire (14 %).
Si l'on tente de cerner quantitativement cette production, il con
vient d'examiner séparément les articles et contributions d'une part, les
ouvrages et travaux universitaires d'autre part. Les premiers traitent en
effet dans leur intégralité des livres de classe et le nombre de leurs pa
ges constitue donc un indicateur précis et fiable ; les seconds ne leur
consacrent parfois que quelques chapitres, voire quelques pages épar-
ses, ce qui rend plus aléatoire l' estimation du nombre de perti
nentes.
Les articles publiés dans les revues spécialisées et les contributions
à des ouvrages collectifs représentent plus de la moitié des publications
effectuées sur les manuels scolaires dans une perspective historique
(58 %). Ce corpus correspond à un total de 3 800 pages. L'importance
moyenne de ces documents avoisine donc 15 pages, la médiane se si
tuant à 11 pages. Une analyse plus fine de la répartition du nombre de Un bilan bibliométrique de la recherche française 169
pages témoigne du caractère approfondi de nombre de ces études : un
quart des articles ou contributions (25,8 %) comptent plus de 20 pages.
La comparaison avec les publications qui s'intéressent aux manuels
contemporains est, à cet égard, éclairante : 55,9 % des articles ou con
tributions de cette catégorie n'excèdent pas 5 pages contre 25,4 % pour
ceux qui ressortissent à notre corpus.
Répartition des articles et contributions (en nombre de pages)
delà5p. 66 25,4 %
de 6 à 10p. 58 22,3 %
de 11 à 15 p. 39 15 %
de 16 à 20 p. 30 11,5 %
de21à30p. 36 13,8%
de31à40p. 22 8,5%
de41à50p. 5 2 %
+ de 50 p. 4 1,5%
Soulignons également que la répartition quantitative des articles et
contributions témoigne d'une remarquable stabilité dans le temps : le
tableau ci-dessous montre que, dès lors que les effectifs sont suffisants,
les variations de la pagination ne sont pas significatives.
Répartition chronologique des articles et contributions
(en nombre de pages)
de là 10p. de 11 à 20 p. + de 20 p. Total
avant 1960 12 11 3 26
(46,1 %) (42,3 %) (11,6%)
1960-1969 6 1 7 14
(42,9 %) (7,1 %) (50%)
1970-1979 28 15 14 57
(49,1 %) (26,3 %) (24,6 %)
1980-1989 60 33 33 126
(47,6 %) (26,2 %) (26,2%)
1990- 18 8 11 37
(21,6 %) (29,7 %) (48,7%)
Total 124 68 68 260 Alain CHOPPIN 170
Les ouvrages et les travaux universitaires (42 % de la production)
peuvent être répartis en deux groupes. La majorité de ces publica
tions - 138 sur un total de 188 - concernent, pour ainsi dire, exclusive
ment les manuels (même s'ils traitent nécessairement aussi, en étroite
relation avec l'histoire des livres scolaires, d'aspects connexes comme
l'organisation du système éducatif ou les programmes d'enseigne
ment). La quasi totalité des travaux universitaires participent de cette
catégorie. L'autre groupe, qui compte cinquante documents, est essen
tiellement composé de monographies qui n'abordent le domaine que de
manière épisodique ou limitée. En additionnant le nombre des pages
pertinentes de tous les ouvrages et travaux universitaires, on aboutit à
un chiffre qui, compte tenu des réserves précédemment exprimées,
avoisine 35 000.
Au total, la production scientifique relative à l'histoire du livre sco
laire constituerait donc un corpus de près de 40 000 pages. Mais une
telle estimation est assurément bien en-dessous de la réalité car elle
méconnaît en grande partie le foisonnement des divers mémoires ou
travaux universitaires qui ne font pas, comme les thèses, l'objet d'un
recensement systématique au niveau national (1).
Même si l'on ne tient compte que des documents effectivement re
censés dans la base de données, la répartition chronologique de cette
production témoigne d'un essor récent et considérable de la recherche
sur l'histoire des manuels scolaires.
Avant 1960, seules 60 études avaient été publiées dans ce domaine,
dont 20 dans les années 1950. Il s'agissait d'ailleurs, pour les deux
tiers de ce chiffre, d'ouvrages dont la plupart n'abordaient les livres de
classe que de manière incidente. Dans les années 1960, on dénombre
35 nouvelles publications ; dans les années 1970, 96 ; dans les années
1980, 195. Depuis le début de la dernière décennie, nous en avons re
censé 62, mais le nombre réel est assurément bien supérieur, compte
(1) Le cas des mémoires de maîtrise est révélateur à cet égard. Nous avons pu
retrouver, consulter et intégrer dans la base Emmanuelle 5 vingt mémoires de maîtrise.
Mais, en l'espace de cinq années universitaires (1988-1992), nous avons reçu
quatre-vingts étudiants de maîtrise dont seuls dix nous ont fait parvenir leurs travaux. Les
soixante-dix autres n'ont certainement pas tous renoncé et nous ne prétendons nullement
avoir accueilli tous les étudiants de maîtrise qui ont soutenu en France un mémoire sur
l'histoire des livres de classe... Un bilan bibliométrique de la recherche française 171
tenu des délais nécessaires à l'établissement des bibliographies et cata
logues que nous consultons.
Répartition chronologique des publications
09 publications
S S des 8 dates CO
S3 total 13
I 'B 8 G s
avant 1900 2 1 13 0 16
1900-1909 1 0 2 1 4
1910-1919 1 1 4 0 6
1920-1929 0 0 3 0 3
1930-1939 2 0 4 1 7
1940- 1949 1 1 2 0 4
1950-1959 15 1 4 0 20
1960 - 1969 13 1 14 7 35
1970 - 1979 46 11 21 18 96
1980 - 1989 92 34 42 27 195
1990- 24 13 16 9 62
TOTAL 197 63 125 63 448
Quelle que soit la manière dont on présente ces chiffres, ils révèlent
que ce domaine de recherche est récent - les deux tiers des publica
tions datent de moins de quinze ans - et qu'il se caractérise par un ex
traordinaire dynamisme. Ce dynamisme est d'autant plus marqué que
le nombre des travaux d'étudiants est comme nous l'avons souligné,
considérablement sous-évalué.
Cet essor est à mettre en relation avec le renouveau qui caractérise
depuis les années 1960 les études en histoire de l'éducation. Le graphi
que ci-après reprend les chiffres publiés dans un article rédigé en 1988 172 Alain CHOPPIN
qui mettait en évidence la progression de la part de l'histoire de l'e
nseignement dans la production historique globale (1). Nous y avons in
tégré les données que livre la banque Emmanuelle 5.
Progression relative des divers secteurs historiques
(base 100 en 1962-1968)
Manueb
Enseignement
Total
1962-1968 1969-1975 1976-1980 1980-1985
On constate que le nombre des études consacrées à l'histoire des
manuels croît relativement plus vite - et surtout plus tôt - que le nomb
re de celles qui concernent l'histoire de l'enseignement stricto sensu.
L'intérêt manifesté ces dernières décennies par les historiens pour les
questions éducatives ne saurait donc expliquer à lui seul un tel essor.
Pour en rendre compte, quatre motifs peuvent être avancés :
- l'histoire du manuel ne se réduit pas à l'histoire de l'éducation,
même si le plus grand nombre des recherches se rapportent à ce do-
(1) P. Caspard : « Histoire et historiens de l'éducation en France », Les Dossiers de
l'éducation, n° 14-15, 1988, pp. 9-29. Signalons que les données chiffrées relatives à la
production historique globale et à l'histoire de l'enseignement (c'est-à-dire non comprise
l'histoire de l'éducation non scolaire) ont été établies à partir du dépouillement de la
Bibliographie annuelle de l'histoire de France et que celles qui concernent l'histoire des
manuels sont issues de la banque de données Emmanuelle 5. Un bilan bibliométrique de la recherche française 173
maine : il participe aussi d'autres champs scientifiques comme l'his
toire du livre ou la linguistique.
- depuis une quinzaine d'années, les actions en faveur de la conser
vation (constitution ou classement de collections) et de la mise en va
leur (expositions, catalogues, bibliographies) du patrimoine éducatif se
sont multipliées. Avant 1975, il n'existait aucune bibliographie, aucun
catalogue de manuels scolaires ; on en dénombre aujourd'hui 17 dont
16 ont été constitués après 1980, et d'autres sont en préparation.
- les spécificités du manuel : à la condition d'être effectivement ac
cessibles, les manuels constituent un corpus relativement homogène
dont il est aisé d'isoler des sous-ensembles cohérents (une discipline,
un niveau, une période, une maison d'édition,... ou, plus fréquemment
une combinaison de ces divers critères). C'est ce qui explique vraisem
blablement la multiplication des sujets de maîtrise que les universitai
res proposent à leurs étudiants.
- la multiplicité des approches possibles : les livres scolaires se
prêtent à des investigations dans de nombreux domaines et suivant des
perspectives très diverses. L'essor des recherches historiques tient pour
une part, comme le confirment les statistiques issues de la banque EM
MANUELLE 5, à l'extension et à la diversification de leur champ d'ap
plication.
m - LES GRANDS DOMAINES DE LA RECHERCHE
Pour appréhender les grandes évolutions, nous avons défini huit ca
tégories qui rendent compte des principaux secteurs étudiés jusqu'à
présent dans les publications recensées et nous avons attribué à chaque
document un indice correspondant On distinguera donc les travaux qui
s'inscrivent dans une perspective :
- bibliographique (bibliographies, catalogues de bibliothèques ou
d'expositions) ;
- économique, technique ou éditoriale (conception, production, dif
fusion du manuel ; histoire d'un ouvrage, d'un auteur ou d'un éditeur) ;
- idéologique ou sociologique (analyses de contenu portant sur un
ou plusieurs thèmes touchant à la société ou aux mentalités) ;
- linguistique (analyses du langage utilisé dans les manuels) ;

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin