Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'invention du « devoir de mémoire » - article ; n°1 ; vol.69, pg 83-94

De
13 pages
Vingtième Siècle. Revue d'histoire - Année 2001 - Volume 69 - Numéro 1 - Pages 83-94
L'invention du « devoir de mémoire », Olivier Lalieu.
L'expression « devoir de mémoire », si courue aujourd'hui, s'est affichée dès après la Libération dans le mouvement associatif des déportés. L'appel à la jeunesse (concours de la Résistance, interventions dans les établissements scolaires) que celui-ci s'organisa après 1954 relevait tout à fait de ce terme. Mais tout a changé depuis la fin des années 1970, quand une mémoire de la Shoah a pris son autonomie, en particulier sous l'action de Beate et Serge Klarsfeld, et a été inscrite à l'épicentre de ce « devoir ». Les médias ont vulgarisé l'expression, jusqu'à aboutir à l'élaboration d'une sorte de religion civique d'hommage aux victimes qui tente d'orchestrer le culte des valeurs résistantes.
The Invention of the Duty of Memory, Olivier Lalieu.
The expression duty of memory, so common today, was seen following the Liberation among the groups of the deported. The appeal to theyouth (competition of the Resistance, visits in schools) that was organized after 1954 was a good example of this term. But everything changed since the late 1970s when a memory of the Shoah became an autonomous element, in particular through the action of Beate and Serge Klarsfeld, and was engraved at the epicenter of this duty. The media popularized the expression leading to a kind of civic religion of homage to the victims that has attempted to orchestrate the cuit of resistance values.
12 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Voir plus Voir moins
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin